La communauté Hentai décontenancée alors que deux gros sites américains se font la guerre

De GomeWars Auteur - Posté le 9 juillet 2019 à 15h09 dans Art

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Art ancestral devenu catégorie pornographique, le Hentai trouve ses racines dans les estampes japonaises, la plus connue traitant du sujet ayant été baptisée "Le Rêve de la femme du pêcheur", estampe érotique de 1814 de l'artiste Hokusai. A l'instar d'autres catégories érotiques, voire pornographiques, de manga, puis d'anime, le Hentai s'est rapidement démocratisé en Occident. Seulement, aux Etats-Unis, deux sites de Hentai se font la guerre, certains employés ayant même reçu des menaces de mort de fans visiblement sous le choc. 

une guerre entre deux sites

Aux Etats-Unis, depuis plusieurs années déjà, deux sites de Hentai se tirent la bourre : Hentai Haven d'un côté, et Fakku, de l'autre. L'un se repose sur les publicités et propose un contenu gratuit mais piraté, sans qu'aucune rémunération n'aille dans la poche des artistes, l'autre signe des partenariats avec des maisons d'édition japonaises, se base sur un modèle d'abonnement, mais rémunère les artistes, les traducteurs, les auteurs, etc. En 2016, les deux sites se sont lancés avec le même idéal : proposer un extraordinaire abonnement pour les consommateurs nord-américains de Hentai. Seulement, alors que Fakku prospère dans les plates-bandes de la loi, Hentai Haven a fait l'impasse sur son objectif premier et s'est cantonné à la publicité. 

Malgré sa bonne condition, Fakku peine à suivre les chiffres de Hentai Haven. Selon SimilarWeb, le trafic web de Hentai Haven est six fois supérieur à celui de son concurrent, lui permettant de trôner dans le top 1000 des sites les plus visités aux USA. Kotaku, qui a eu l'occasion d'échanger avec Papa HH, fondateur de Hentai Haven, a pu apprendre que, dans ses plus beaux jours, HH lui rapporte de 1000 à 2000 dollars par jour de revenus publicitaires. Cette réussite, Jacob Grady, créateur du site Fakku, semble l'avoir en travers de la gorge. Et pour cause, puisque son concurrent ne souhaitait pas suivre le même chemin que lui, Grady a décidé de l'absorber. 

"Honnêtement, ça m'a un peu énervé. Si vous cherchez le mot 'hentai' sur Google, Hentai Haven est la première chose qui ressort, même si Fakku est 'l'unique éditeur de hentai officiel aux Etats-Unis à faire ce genre de choses'.

Rivaliser avec des sites pirates comme Hentai Haven n'est pas durable et c'était véritablement en train de nous faire du tort."

Malheureusement, le passage de flambeau ne s'est pas déroulé comme prévu. Et pour cause, Grady n'a pas souhaité la jouer fine. Les discussions entre Papa HH et Grady ont été rouvertes fin 2018, lorsque le fondateur de Fakku a eu vent des problèmes que pourraient rencontrer Papa HH, vis à vis des nombreuses violations de droits d'auteur (Digital Millennium Copyright Act). Pour lui faciliter la tâche et lui éviter de devoir rendre des comptes au FBI, Grady lui a alors offert une porte de sortie vers la légalité.

Alors que Papa HH s'écarte pour éviter des problèmes avec la justice, Grady profite de Hentai Haven pour s'ancrer dans le domaine du Hentai vidéo, Fakku s'étant spécialisé dans le manga. L'accord signé, Grady a pris possession des différentes entités de Hentai Haven, avant de les ranger dans l'ombre le temps de quelques mois. 

coup de couteau dans le dos ?

Récemment, le site s'est réveillé avec un message signé Papa HH, qui assure que Grady l'a roulé dans la farine : 

"Fakku a complètement pris le contrôle et m'a écarté. Ils ont totalement arrêté de me parler dès que je leur ai tendu le site et les certificats des différents réseaux sociaux... Lorsque Fakku m'a parlé des problèmes judiciaires qui se dirigeaient vers moi et m'offrait de me renflouer, j'étais ravi. Je le suis toujours d'ailleurs. Mais si j'avais su que ça me coûterait l'intégralité de mon site, mon bébé, j'aurai fait cavalier seul."

En effet, à travers plusieurs échanges, dont Kotaku a pu prendre connaissance, Grady a laissé sous-entendre à Papa HH qu'il pourrait continuer à travailler sur le site. Une offre qui s'est volatilisée à mesure que Grady ne répondait plus à aucun message. Mais selon lui, il était alors focalisé sur d'autres projets et n'accordait du temps à personne, ni à Papa HH, ni à personne d'autre. Mais Grady l'assure, il était toujours partant pour travailler aux côtés de Papa HH, jusqu'à ce message, posté sans autorisation sur le site de Hentai Haven. 

Néanmoins, Grady n'a pas souhaité se voiler la face publiquement et a avoué avoir "très exagéré" le poids des menaces qui pesaient sur Papa HH : 

"J'ai agis de la sorte parce que nous allions sévèrement nous en prendre à lui. Je ne lui ai pas dit ça. Et là était mon erreur."

Le message de Papa HH n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd et a remué la communauté Hentai nord-américaine. Nombreux ont été les internautes à accuser Grady d'avoir volé Hentai Haven pour en tirer tous les profits. Pour se défendre, Grady assure avoir résilié le contrat publicitaire du site, estimé à 1 million de dollars à l'année : 

"Personne ne gagne de l'argent. A vrai dire, je paye de ma propre poche pour permettre au site d'être en ligne parce que je ne souhaite pas voir la communauté disparaître."

Un message qui n'a pas calmé les ardeurs des internautes les plus fans de Hentai Haven. Plusieurs employés de Fakku ont par ailleurs commencé à recevoir des menaces de mort ou de viol, qui les visaient eux directement ou leurs familles. Grady garde la tête haute et assure que les jours des sites de Hentai pirates sont comptés. Il leur conseille par ailleurs de passer du bon côté de la loi le plus vite possible, car des problèmes seraient en approche. A l'heure actuelle, les deux sites sont en ligne. Grady compte bien profiter du trafic de sa nouvelle acquisition pour s'implanter dans le milieu de la vidéo Hentai. Il ne compte toutefois pas en changer le modèle économique, et promet que la publicité en sera toujours la première source de revenus. 

Une erreur ?

Mots-Clés : FakkuHentai HavenhentaiJacob GradyPapa HHcommunautéUSA

Source(s) : Kotaku

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (10)

Par Billy, il y a 5 mois :

Et beh... J'espère que Netflix va acheter les droits de ce feuilleton Hentai

Répondre à ce commentaire

Par Etbahg, il y a 5 mois :

J'ai rien compris putain

Répondre à ce commentaire

Par boulet52, il y a 5 mois (en réponse à Etbahg):

un site legal vs un site illegal qui brasse 6 fois plus de trafic.
le site legal propose au site illegal de l'absorber pour le "legaliser" et lui eviter de futur proces, sauf que le site legal a au final absorbé la base de donnée et la base abonné, en ejectant au passage le proprio du site illegal. (qui d'apres les "arrangements" entre les deux sites, devait tj faire parti des gerants)

Répondre à ce commentaire

Par theliss, il y a 5 mois :

c'est le pot de terre contre le pot de lubrifiant. :D
Désolée, c'était trop tentant, je sors.

Répondre à ce commentaire

Par StarionX, il y a 5 mois (en réponse à theliss):

Non pas mal, tu peux en être fier ^-^

Répondre à ce commentaire

Par oeuf jambon fromage, il y a 5 mois :

Qu'est-ce qu'on s'en branle !

Ok je sors aussi.

Répondre à ce commentaire

Par Nashodalthir, il y a 5 mois :

Un bataille qui va en faite juter plus d'un.

Attendez moi à la sortie...j'arrive

Répondre à ce commentaire

Par Nashodalthir, il y a 5 mois (en réponse à Nashodalthir):

Hé mierde c'te faute .... [ UNE bataille ]
(non, mierde, c'tait voulu par contre)

Répondre à ce commentaire

Par francis, il y a 5 mois :

Et ben... après on s'en fout, on a nos sites français nous ;-)
Hentaifr.net
Eroges.com
DrManga.net
Hentai-paradise.fr
Trixhentai
Pas besoin des USA !!!

Répondre à ce commentaire

Par JaponHentai, il y a 2 semaines :

Et notre site 100% frenchie : JaponHentai.com

100% gratuit !!!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Google Pixel 4 XL : le smartphone référence sous Android

Google Pixel 4 XL

Il y a 4 semaines

Test Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone haut de gamme sans concession : fiche technique, prix et date de sortie

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 4 semaines

Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 3 mois