Rechercher Annuler

Des scientifiques donnent vie à un cyborg avec des cellules du cœur d’un rat

De Jordan - Posté le 11 juillet 2016 à 20h14 dans Science

On pourrait croire qu’il s’agit d’une créature de Frankenstein mais c’est bel et bien un nouveau type de créature synthétique mis au point par des scientifiques à Havard : un cyborg qui prend vie à l’aide des cellules du cœur d’un rat.

Donner vie à l’aide des cardiomyocytes

Cela peut paraître fou, mais il s’agit d’une idée sortie tout droit du cerveau du bioingénieur Kit Parker de l’Université de Harvard. D’après lui, il était possible de donner vie à une créature en construisant un système musculaire d’un organisme à partir des cellules d’un cœur et en le dirigeant avec des rayons lumineux.

C’est ainsi qu’il a réussi à mettre au point cette espèce de raie cyborg d’un poids de 10 grammes et de la taille d’une pièce de monnaie. Le cyborg possède un squelette en or recouvert d’une couche de polymère disposant d’ailes propulsives et d’une queue lui permettant de se diriger.

Les scientifiques ont recouvert le corps de la créature de 200 000 cardiomyocytes, des cellules vivantes de cœur d’un rat. Au préalable, ils les ont génétiquement modifiées ce qui leur permet de réagir à des signaux de lumière. Ainsi, lorsqu’elles s’activent, elles peuvent articuler les ailes de ce cyborg pour lui permettre de se propulser une fois dans l’eau.

Le déplacement de cette raie cyborg est tout simplement inédit car elle utilise son corps pour former des vagues qui vont générer le mouvement. Mais la chose la plus spectaculaire reste encore le fait que l’animal robot est capable d’éviter des obstacles en fonction de l’exposition des rayons lumineux !

Un prototype utile pour la robotique et la médecine humaine

Les chercheurs roboticiens sont d’ores et déjà très intéressés par ce prototype puisque cette expérience pourrait permettre d’améliorer l’activation des tissus mous dans les robots. De plus, cette étude est une occasion d’en savoir plus sur les cardiomyocytes pour la communauté scientifique. Ces cellules cardiaques pourraient entraîner des pompes synthétiques au service de la médecine humaine et ainsi mettre en marche la réalisation d’un cœur artificiel grâce à la robotique.

Pour ceux qui se demandent si cette créature est vivante, d’après son créateur, il pense qu’il s’agit d’une certaine forme de vie biologique, mais qu’il ne s’agit pas d’un organisme car elle n’est pas en mesure de se reproduire !

Une erreur ?

Source(s) : iflscience.com

Mots-Clés : cyborgrobotraiecellulesCoeurratcardiomyocytes

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par echo-x6, il y a 6 ans via l'application Hitek :

skynet est en route...

Répondre à ce commentaire

Par Boss, il y a 6 ans via l'application Hitek :

trop la classe attention on va vivre un remake de metal gear solid 4

Répondre à ce commentaire

Par Hellswing, il y a 6 ans :

Fallout 4 nous voici!
Bientôt des synthétiques :-)

Répondre à ce commentaire

Par Misternico, il y a 6 ans :

Après Robocop : 50% homme-50% robot mais 100% flic; voici Raborg : 50% rat-50% cyborg mais 100% vermine, bientôt dans vos canalisations.

Répondre à ce commentaire

Par Yoo, il y a 6 ans via l'application Hitek :

impressionnant !! tout les article devrais être comme ca

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.