Rechercher Annuler

Les spermatozoïdes ne se déplacent pas du tout comme vous l'imaginiez

De Jordan - Posté le 6 août 2020 à 15h26 dans Science

Vous pensiez savoir comment se déplaçaient les spermatozoïdes ? Figurez-vous qu'il faut oublier tout ce que vous saviez à leur sujet car une nouvelle étude vient de démontrer que leur déplacement était bien plus complexe qu'on ne l'imaginait jusqu'à maintenant.

En effet, jusqu'à aujourd'hui, on pensait que les spermatozoïdes se déplaçaient à l'aide de leur flagelle en créant un mouvement symétrique pour se propulser. Cette idée, nous la devons à Anton Van Leeuwenhoek qui a été le premier à observer les spermatozoïdes au microscope en 1677.

Le flagelle comme une hélice mais pas seulement

Cependant, même si cela avait valeur de référence, grâce à nos connaissances en science, bio-ingénierie et l'imagerie qui s'est considérablement améliorée on est en mesure de dire que les spermatozoïdes ne se déplacent pas comme une anguille dans l'eau et qu'ils ne font pas qu'articuler leur flagelle pour avancer. Non, ils l'utilisent en le faisant tourner telle une petite hélice.

Si le mouvement est très complexe à étudier, une équipe de chercheurs s'y est consacrée et vient de publier une étude dans la revue Science Advances.

A l'aide d'une caméra en mesure de photographier plus de 55 000 images à la seconde à l'échelle microscopique, l'équipe a pu capter tous les mouvements du spermatozoïde placé dans un liquide moins visqueux que l'eau. En mettant en place un éclairage particulier, les chercheurs ont pu obtenir une quantité importante d'images de spermatozoïdes individuels.

Résultat : le flagelle n'a pas qu'un simple rôle d'hélice. Son mouvement n'est d'ailleurs pas symétrique mais asymétrique et anisotrope ce qui signifie que ce mouvement ne se fait pas dans une direction prévue par avance. De plus, la tête du spermatozoïde tourne également sur elle-même. Bref, vous le voyez, le déplacement d'un spermatozoïde est bien plus complexe que ce que l'on pouvait imaginer jusqu'à maintenant.

Pour parvenir à ce résultat, les scientifiques ne se sont pas contentés d'observer les clichés. Ils ont pu compter sur l'aide de Hermes Gadêlha, mathématicien et directeur de l'étude, pour décomposer le mouvement et créer un modèle du mouvement du spermatozoïde. En le décomposant et en le scrutant sous tous les angles ils ont ainsi pu reconstituer le mouvement informatiquement.

Au delà de simplement savoir comment se comporte un spermatozoïde, le travail de l'équipe va permettre de mieux comprendre pour quelles raisons de plus en plus d'hommes sont infertiles. En effet, l'un des problèmes de l'infertilité se trouve bien souvent dans la mobilité des spermatozoïdes. Ainsi, les chercheurs espèrent pouvoir développer de futurs outils de diagnostics pour pouvoir détecter les spermatozoïdes anormaux.

Une erreur ?

Source(s) : gizmodo.com

Mots-Clés : mouvementflagellespermatozoïdeEtudescientifiqueinfertilemathématiquesSemence

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par lours, il y a 1 an :

De véritables petites torpilles !

Répondre à ce commentaire

Par Pouce Jaune, il y a 1 an :

Suffisez de me demander, je m'en rappel très bien, c'est pour cela que je m’entraîne d’ailleurs a reproduire ce mouvement avec mon nouvelle atout.

Répondre à ce commentaire

Par Breizhowsky, il y a 1 an :

Quelle étude de branleurs...

Répondre à ce commentaire

Par Ninja, il y a 1 an :

You spin me right round, baby right round....

Répondre à ce commentaire

Par angeazrael22, il y a 1 an :

Ils n'étaient pas imaginé de cette façon dans le film "allo maman ici bébé"

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.