Une femme aurait été agressée sexuellement par l'un des cofondateurs d'Oculus en pleine démo VR

De GomeWars Auteur - Posté le 30 août 2019 à 15h56 dans Insolite
23réactions !
22 commentaires

Ces derniers jours, plusieurs femmes issues de l'industrie du jeu vidéo ont partagé les atrocités subies quelques années auparavant. Viol, harcèlement, les langues se délient, motivant de plus en plus de victimes à faire de même. Ce mardi, une jeune femme, a dévoilé avoir été victime d'attouchements durant une démo VR, par Michael Antonov en personne, l'un des co-fondateurs d'Oculus.

une agression sexuelle en pleine démo VR

Autumn Taylor, directrice marketing chez Owlchemy Labs, un studio de développement spécialisé dans le jeu VR, a accusé plus tôt dans la semaine Michael Antonov, l'un des co-fondateurs d'Oculus, d'avoir mis sa main sous sa jupe alors qu'elle était en pleine démo VR, le casque sur les yeux. Même si, au départ, Taylor n'a pas souhaité partagé l'identité de son agresseur, Michael Antonov a été pointé du doigt le lendemain. 

L'incident se serait produit au cours de la Game Developpers Conference de 2016. Invitée à découvrir des démos en avant-première dans l'appartement d'Antonov, Taylor ne s'est pas méfiée, en partie à cause de la notoriété de la personne et du contexte. Il est commun que des démos soient présentées durant l'événement. Seulement, alors qu'elle porte le casque et teste l'expérience VR, Antonov aurait mis sa main sous sa jupe pour la peloter.

C'est en lui annonçant avoir un kit VR et des démos dans son appartement que Antonov serait parvenu à la séparer de la soirée. Un incident détaillé par la suite par Taylor : 

"Nous étions seuls dans son appartement lorsqu'il a chargé la démo dans l'Oculus Rift. J'ai mis le casque et ai commencé à faire le tutoriel de la démo. Après avoir joué quelques minutes, sans prévenir ou dire quoi que ce soit, Antonov a mis sa main sur ma jambe, me la touchant et me la serrant de manière inappropriée, tout en glissant sa main sous la jupe de ma robe que je portais. Je me souviens m'être tout de suite sentie confuse et paniquée et je me suis gelée alors que j'avais toujours le casque VR et qu'il me touchait sans mon consentement.

Je me souviens m'être sentie honteuse et stupide pour m'être retrouvée dans cette situation et je ne savais pas comment partir. Je me sentais inconfortable et effrayée mais plus encore de refuser ses avances. Après tout, il était le co-fondateur d'une des plus grosses entreprises de VR dans le monde. J'avais peur d'être blacklistée de cette industrie que je venais juste de rejoindre et dont j'étais excitée de faire partie. J'étais effrayée de potentiellement ruiner une relation entre l'entreprise de VR pour laquelle je travaillais et Oculus. J'avais juste si peur....".

Inspirée par les révélations partagées par d'autres femmes issues de l'industrie du jeu vidéo, Autumn Taylor a décidé de prendre la parole et dénoncer les agissements de cette homme puissant et respecté. A l'heure où sont écrites ces lignes, Antonov ne s'est pas exprimé sur cette accusation.

Une erreur ?

Mots-Clés : VRMichael Antonovagression sexuelleattouchementjupeAutumn TaylorGDC2016

Source(s) : Kotaku

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (22)

Par Billy, il y a 11 mois :

Va falloir s'expliquer maintenant petit creep

Répondre à ce commentaire

Par Stan, il y a 11 mois (en réponse à Billy):

Je ne pense pas que ce soit un creep.
Ils ont tous les deux très mal agi. Lui, le premier, certes.
Mais au final ce sont juste deux humains qui ne sont pas sur la même longueur d'onde

Lui, au lieu de faire des avances en lui parlant, séduisant de façon claire, il lui met un casque sur les yeux, puis la main sous la jupe alors qu'elle ne voyait rien. On est d'accord: c'est très con!
Elle, elle a paniqué, s'imaginant peut-être qu'il allait tenter de la violer, au lieu d'avoir une discussion saine avec lui, elle s'est enfui pleurer et se plaindre à la presse. Non! Overreacting! Ca peut lui détruire la vie de cet homme, alors qu'il ne pensait peut-être pas à mal!

Après quand je vois les commentaires ici, je comprends pourquoi ce genre de quiproquo arrive. Je répète quiproquo pas agression.

Déjà, il y a les types qui pense qu'un gamin de 5 ans prenant la main d'une fille, c'est pareil qu'un homme adulte qui met sa main sous la robe d'une femme adulte alors qu'elle ne voit rien.
C'est juste... con.

Puis il y a les types qui s'imagine tout de suite "elle vient chez moi? Ok, elle veut ma bite!" Sauf que non...
Beaucoup de filles trouvent ça normal de passer seule la soirée avec un ami, collègue, etc pour regarder un film, jouer à un jeu vidéo, ect.
Friendzone.

Je ne sais pas quel genre d'éducation sexuelle ces gens là on reçu, mais ça explique beaucoup. Communication skill: 0

Répondre à ce commentaire

Par Leila, il y a 11 mois (en réponse à Stan):

Non! Elle n'est pas aller se plaindre à la presse! Elle n'a même pas dit le nom du mec! Elle a juste raconté sa tentative foireuse sur le net! Point!
Et oui c'est creep de faire ça!

Répondre à ce commentaire

Par Stan, il y a 11 mois (en réponse à Leila):

"Même si, au départ, Taylor n'a pas souhaité partagé l'identité de son agresseur, Michael Antonov a été pointé du doigt le lendemain."

Et si tu lisais entièrement les articles avant d'hurler des âneries?

Répondre à ce commentaire

Par Kakine, il y a 11 mois (en réponse à Stan):

Heu, qu'elle ait accepté ou non de son plein gré de venir chez lui ne l'autorise certainement pas à se croire tout permis. Toucher quelqu'un sans son consentement voire même, ici, carrément de manière détournée et dégueulasse, c'est une agression sexuelle : y a pas d'overreacting !
Bats les steaks de détruire la vie d'un homme pareil !

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre interstellar en 4 leçons., il y a 11 mois (en réponse à Kakine):

Il a fait un geste qui lui aurait surtout mérité une bonne baffe, mais elle n'avait pas à aller chez lui seule. Il ne faut pas oublier qu'aux US les procès finissent souvent en somme d'argent conséquente, serait-ce un moyen de gagner beaucoup d'argent en piégeant son patron ? c'est un pas évidemment que nous ne franchiront pas, tels les niais que nous sommes.

Répondre à ce commentaire

Par Quieto, il y a 11 mois (en réponse à Comprendre interstellar en 4 leçons.):

"Elle n'avait pas à aller chez lui seule" Mais lol quoi, le victim blaming a encore de beau jours devant lui ...

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre interstellar en 4 leçons., il y a 11 mois (en réponse à Quieto):

Si tu veux pas d'accident de voiture tu respectes les limites de vitesse, je n'aurai pas d'empathie pour des chauffards, et bah la c'est pareil. A un moment elle a sa part de responsabilité.

Répondre à ce commentaire

Par Quieto, il y a 11 mois (en réponse à Comprendre interstellar en 4 leçons.):

Ce n'est pas du tout comparable. Dans l'exemple du chauffard, le conducteur ne respecte pas les règles (les lois).
La c'est le type qui lui a proposé de venir voir un Kit VR et des démos, hein. C'est clairement lui qui tend un traquenard, c'est pas sa faute à elle. Point.

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre interstellar en 4 leçons., il y a 11 mois (en réponse à Quieto):

Y'a un mot universel dans les langues humaines : Non, no ,niet, nada, nein...

Répondre à ce commentaire

Par TonkeyKong, il y a 11 mois :

pourquoi ces gars là ne font pas comme presque tout le "monde"?
allez aux putes

Répondre à ce commentaire

Par De passage, il y a 11 mois :

Un type tente maladroitement une approche avec une nana qui lui plait... Vite ! Laissons tomber la traque au trafic d'être humain, la lutte contre le cancer et prenez les fonds destinés à la préservation des pandas ! Et mettez les Avengers sur le coup aussi !

Répondre à ce commentaire

Par Styliann, il y a 11 mois via l'application Hitek :

Quest ce quelle va foutre seule chez lui... completement conne denvoyer de tels signaux

Répondre à ce commentaire

Par Lollalecture, il y a 11 mois (en réponse à Styliann):

C'est clair, quand tu vas dans l'appart d'un mec c'est pas pour aller jouer à flappy bird

Répondre à ce commentaire

Par Quieto, il y a 11 mois (en réponse à Styliann):

Euh le type lui a proposé de venir voir un Kit VR et des démos, hein. C'est clairement lui qui tend un traquenard, c'est pas sa faute à elle.

Ce que vous faites porte un nom, c'est du victim blaming. C'est ultra courant dans le cas des agressions sexuelles (on diminue la portée de l'agression, et on charge la victime), et cela joue énormément sur le fait que les victimes n'osent pas en parler ou porter plainte.

Répondre à ce commentaire

Par Ayetèque, il y a 11 mois via l'application Hitek :

Quand j'étais petit, je devais avoir 5 ans... J'ai pris la main d'une fille et je lui ai demandé si elle voulait être mon amoureuse. J'espère qu'elle ne va pas porter plainte pour attouchements... Sans déconner faut arrêter les conneries là. Le truc vieux comme le monde : "eh, j'ai <insérer un objet susceptible d'intéresser une demoiselle> chez moi, tu veux venir SEULE avec moi pour essayer ?" c'est un GROS signal pour dire qu'on est intéressé !! La femme ne pouvait pas attendre le lendemain pour tester le produit, comme tout le monde ? Le mec est maladroit, c'est tout. Il est très con aussi, c'est pas comme ça qu'on fait ! Il a dû se dire, allé, ça passe ou ça casse. Combien de mecs font ça à une fille qu'ils ont invité (pas traîné de force, couteau sous la gorge) pour lui montrer un truc génial chez eux ? Combien de filles dans les bars, boîtes de nuit soirées etc ont-elles pincé les fesses d'un gars pour leur dire qu'elles avaient envie de se faire chiffonner ? Là c'est juste que le type est riche alors c'est extrêmement grave et ça peut rapporter gros. Attention, encore une fois, ce qu'il a fait n'est pas bien du tout mais il faut savoir faire la part des choses à un moment donné. Il a tenté sa chance (de manière très maladroite et inappropriée) , ça a foiré. Basta.

Répondre à ce commentaire

Par Leila, il y a 11 mois (en réponse à Ayetèque):

Elle n'a pas porté plainte. Elle a juste raconté son histoire sur le net comme tout le monde raconte sa journée merdique ou en quoi son prof est chiant en expliquant que ce genre de tentative peut faire très peur voire même être traumatisant. C'est exactement comme dire en quoi voir un accident de la route évité de justesse fait peur.
Point barre, ça s'arrête là. C'est tout.
Et ta comparaison avec toi à 5 ans est conne.

Répondre à ce commentaire

Par Ohmy..., il y a 11 mois :

Répondre à ce commentaire

Par Monpseudo, il y a 11 mois via l'application Hitek :

Partager pas partagé...

Répondre à ce commentaire

Par ..7, il y a 11 mois :

Pour ces affaires la on condamne les hommes sans jugement, plus de prescription d'innocence, est ce vrai ? Car 3 ans plus tard je me pose des questions.. et surtout la façon d'afficher sa sur internet me dépasse, bientôt les hommes auront peur de ce retrouver seul avec une femme ... ou bien juste de leur parler dans la rue, car même en étant très respectueux, on passe maintenant pour des pervers

Répondre à ce commentaire

Par Reda.mch, il y a 11 mois :

elle va chez lui , en mini jupe et ils sont seuls, personnellement j'aurais pensé qu'elle est là pour s'amuser avec un joystick , et pas en VR :/
le pauvre , il a cru qu'elle lui ouvrirait son cœur , mais là il passe pour un obsédé

Répondre à ce commentaire

Par Dartha, il y a 11 mois :

Il n'a qu'à dire qu'il est non-binaire et pro lgbt. Il aura un non lieu.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 1 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 3 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 3 mois