Riot Games accusé de discrimination sexiste, ses salariés en grève

De Mayday Auteur - Posté le 7 mai 2019 à 17h06 dans Jeux vidéo
4réactions !
4 commentaires

Ce lundi 6 mai, 150 employés de Riot Games ont décidé de faire grève devant les locaux de l'entreprise à Los Angeles. Ils dénoncent l'attitude du studio (à l'origine de League of Legends) face aux accusations de discrimination sexiste dont il fait l'objet depuis novembre 2018.

Les origines de l'affaire

Tout commence en novembre 2018, où deux employées (entre autres) de Riot Games avaient décidé d'attaquer l'entreprise pour discrimination sexiste. L'affaire faisait suite à une enquête menée sur plusieurs mois par le site Kotaku et révélait des comportements hostiles à l'égard des femmes. Celles-ci étaient victimes de harcèlement, de discrimination et de blagues douteuses. En réaction, quelques semaines plus tard, l'entreprise s'était excusée et avait promis de changer.

Le 26 avril dernier, Riot faisait appel à un tribunal privé pour régler ces litiges avec ses employés, invoquant une clause du contrat de travail qui empêche les employés d'attaquer l'entreprise en justice. Cette clause controversée (que Google, Facebook et Uber ont décidé d'abandonner dans le cas du harcèlement) et cette décision ont suscité l'indignation des employés qui ont décidés de faire grève ce lundi 6 mai.

le début des contestations

Selon les informations recueillies par le site Vice, dès le 26 avril et l'annonce de Riot, un rassemblement s'est organisé sur la messagerie interne de l'entreprise. Sous la pression, le studio californien fait marche arrière et annonce une série de mesures dont l'une d'elles consiste en la suppression pure et dure de la fameuse clause dans le contrat de travail.

Annonce insuffisante selon les employés qui ont manifesté demandant la fin des procédures d'arbitrage pour tous les employés de Riot, aussi bien pour les salariés actuels que pour les futurs employés, mais également les anciens.

La réaction de riot games


Nicolo Laurent, PDG de Riots Games

Tandis que devant les portes du studio, les salariés parlaient à tour de rôle pour féliciter ceux qui avaient fait le déplacement peu importe la raison. Ronnie Blackburn, l'une d'entre elle en a profité pour remercier les différents participants.

Que vous soyez ici pour montrer votre soutien, exprimer votre désaccord ou simplement pour mieux comprendre la situation, c’est une décision difficile et effrayante que vous avez prise. Alors merci. Merci pour votre courage.

De son côté, Riot Games était interrogé dans les colonnes de Kotaku. L'entreprise a notamment déclaré :

Nous ne tolérerons aucunes représailles contre des employés parce qu’ils ont choisi de prendre part ou non (à cette marche)

Les employés ont décidé de donner jusqu'au 16 mai à Riot Games pour revenir sur sa décision, sans quoi d'autres actions seront organisées.

Une erreur ?

Source(s) : Le Monde Kotaku Vice

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : Riot GamesLeague of legendsdiscriminationgrèvesexisme

Commentaires (4)

Par Wesh Alors, il y a 1 an :

Pour l'instant Riot semble réagir dans le bon sens, on aurait aimé que le problème soit réglé à la source (la discrimination)

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 1 an :

Les Etats Unis deviennent un pays de fou.

Répondre à ce commentaire

Par StarionX, il y a 1 an :

Un exemple de soit disant discrimination ou d' harcèlement?

Car aujourd'hui et surtout en Amérique oser dire à sa collègue quelle est jolie, revient à du harcèlement pour les féministes tarées.

Répondre à ce commentaire

Par Big Al, il y a 1 an (en réponse à StarionX):

C'est pourtant pas compliqué de comprendre qu'au travail ce genre de comportement n'a pas lieu d'être (sauf si en plus d'être collègues vous êtes aussi amis, et encore)...si tu veux draguer, tu vas au bar. C'pas une question d'être féministe ou pas, c'est juste savoir faire preuve de professionnalisme.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 3 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 4 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 4 mois