Harry Potter : J.K. Rowling à nouveau accusée de transphobie après de nouveaux tweets polémiques

De Clémounet Auteur - Posté le 7 juillet 2020 à 11h00 dans Insolite
893réactions !
60 commentaires

Au début du mois de juin, J.K. Rowling se retrouvait accusée de transphobie après avoir publié des tweets concernant la sexualité. Alors que de nombreux fans étaient déjà déçus, la maman d'Harry Potter en a remis une couche ce week-end en évoquant la prise d'hormones pour changer de sexe. En remettant de l'huile sur le feu, elle s'attire une nouvelle fois les foudres des internautes. 

J.K. Rowling encore une fois dans la tourmente

Donner son avis sur les réseaux sociaux peut très vite tourner à la polémique, encore plus quand on est une personnalité. J.K. Rowling a pu le constater après sa série de tweets au début du mois de juin, mais cela n'a pas empêché la créatrice d'Harry Potter de repartir au front le week-end dernier. Dans une série de onze tweets elle a souhaité mettre en garde contre les conséquences de la chirurgie de changement de sexe et la prise d'hormones. Elle a comparé la prise d'antidépresseurs et les prescriptions d'hormones. 

"De nombreux professionnels de la santé s'inquiètent du fait que les jeunes aux prises avec leur santé mentale soient envoyés vers les hormones et la chirurgie lorsque cela n'est pas dans leur intérêt. Beaucoup de gens dont moi pensent que nous assistons à une nouvelle forme de thérapie de conversion pour les jeunes homosexuelles qui sont engagés dans une voie de médicalisation permanente qui pourrait entraîner la perte de leur fertilité et/ou de leur pleine fonction sexuelle. Les risques à long terme des hormones transsexuelles sur la santé sont aujourd'hui connus. Ces effets secondaires sont souvent minimisés ou niés par les militants trans. Comme je l'ai déjà dit plusieurs fois, la transition peut être la réponse pour certains. Pour d'autres, ce ne sera pas le cas, comme en témoignent les récits de personnes détransitionnaires." 

J.K. Rowling pointe du doigt les inhibiteurs d'hormones qui empêchent la puberté pour ne pas avoir à passer par la chirurgie plus tard, mais ces inhibiteurs peuvent être vitaux pour la santé mentale des adolescents trans chez qui le risque de suicide est élevé. Comme vous pouvez vous en douter, ces tweets polémiques ont encore suscité la colère chez de nombreux internautes qui appellent aujourd'hui au boycott.

Certains lui demandent de laisser ce sujet aux experts et de recommencer à écrire sur les sorciers. Pendant que "The Leaky Cauldron" et "Mugglenet" deux grosses communauté dédiées à Harry Potter ont décidé de ne plus promouvoir les liens du site personnel de l'auteur britannique et tout ce qu'elle publiera qui n'est pas en lien avec le monde de Harry Potter. Ils pointent du doigt ce message "complètement discordants avec le message d’acceptation et d’encouragement que nous pouvons retrouver dans ses livres, et qui ont toujours été célébrés par la communauté Harry Potter".

Pensez-vous que J.K. Rowling est allée trop loin ? Répondez au sondage et donnez votre avis dans les commentaires. 

Une erreur ?

Source(s) : Deadline

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : Harry PottertransphobiehormonesJ.K RowlingtweetstwitterPolémique

Commentaires (60)

Par Franck, il y a 4 mois :

Cette femme est à la dérive....

Répondre à ce commentaire

Par anonymous71, il y a 4 mois (en réponse à Franck):

Donc avoir une opinion différente des autres ou du politiquement correct fait d'elle une personne à la dérive ? Sympa ta manière de voir les choses

Répondre à ce commentaire

Par Obvious, il y a 4 mois (en réponse à anonymous71):

D'autant plus que j'ai l'impression que c'est plus une mise en garde qu'une critique... Je crois pas qu'elle insulte les transexuels en disant ceci, de toutes manière on ne peut plus rien dire sans que tous nos propos soient détournés et/ou mal interprété tu me diras..

Répondre à ce commentaire

Par Petit écureuil, il y a 4 mois (en réponse à Obvious):

Sur twitter, si tu veux parler d'un truc, il faut que tu soit expert, et encore y'en aura encore pour venir te casser les couilles.

Répondre à ce commentaire

Par EKOPEK33, il y a 4 mois (en réponse à Franck):

ta g...: si t aimes les trucs pervers et sales c tes oignons! elle a ses opinions, respecte c tout!!!

Répondre à ce commentaire

Par Okkin, il y a 4 mois :

Ce monde qui prête attention au SJW est à la dérive...

Les petites tapettes qui s'offusquent de toute opinion contraire à leurs sentiments desservent incontestablement les gays (et autres) normaux.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 mois (en réponse à Okkin):

ok l'homophobe.

Répondre à ce commentaire

Par Glordir, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à Murge):

Juste comme sa j'ais déjà entendu ce genre de discours venant d'un amis gay... Perso sa ne me concerne pas mais à mn avis il vaut mieux assumer d'être gay que de vouloir changer de sexe absolument pour coller à la "norme" d'autant que ces procédures amènent à encore plus d'ostracisme dans le plupart des cas malheureusement

Répondre à ce commentaire

Par Kal, il y a 4 mois (en réponse à Glordir):

Ma définition, peut-être incomplète ou raccourcie :
Être gay c'est être d'un sexe, et aimer les personnes du même sexe.
Être trans, c'est être physiquement d'un sexe mais se sentir comme appartenant à l'autre sexe.

Par exemple, une personne née homme peut se sentir femme, et pourtant être gay car aimant les personnes de même sexe.

Dans ma compréhension des choses il ne s'agit pas de changer de sexe pour changer à la norme, mais bien pour coller à la façon dont la personne se sent au fond d'elle.

Après libre à chacun de changer de sexe s'il pense que c'est bon lui, mais Rowling a absolument raison d'alerter : le changement est important, il a des conséquences, et il faut savoir les mesurer comme pour toute décision importante dans la vie.

Répondre à ce commentaire

Par Glordir, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à Kal):

Justement si cette personne se sent femme elle fera toute les démarches et se renseignera comme il faut. Le problème pourrait venir d'autres personnes ne se sentant pas femme (une majorité à ce que je constate) mais qui se sentirait obligé de se faire opérer. Il y as un fossé entre l'acceptation des trans ( trans, trav, hermaphrodite ou autres peut importe la n'est pas la question...) et l'encouragement à passer à l'acte qui peut être malsain dans le cadre où cet encouragements touche des personnes qui justement cherchent leurs sexualité et son donc plus influençables. Ce genre de décision doit être profondément réfléchie et non suggérée par une tierce personne.

Répondre à ce commentaire

Par Okkin, il y a 4 mois (en réponse à Murge):

Merci d'illustrer exactement ce que je dis...
Désolé que tu ne comprennes pas qu'il y a une grande différence entre être homosexuel et être une tafiole (même une tafiole hétéro) offensée par toute pensée contrariante.

La plupart des homos sont comme tout le monde. Ils ne veulent que vivre normalement, sans qu'on les juge et sans juger les autres.
Et ils s'en tapent de ce qu'a dit machin sur Twitter...

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 mois (en réponse à Okkin):

Ok, t'explique tout seul que selon toi un homme efféminés est une tafiole.
Visiblement t'es très tolérant envers les gens qui ne collent pas à ton idée personnelle de la virilité.

Tu choisis d'insulter des gens différent de toi en utilisant un terme péjoratif et discriminant

C'est une démarche homophobe. Et toi même, tu sembles homophobe quand tu t'exprimes comme ça.

Si tu veux pas avoir l'air homophobe, commence par ne pas utiliser d'insulte discriminante, ce serait un bon début.

Répondre à ce commentaire

Par Okkin, il y a 4 mois (en réponse à Murge):

C'est drole que tu fasses un amalgame entre les hommes efféminés et les homosexuels... C'est sûrement offensant pour un homme métrosexuel.

Et c'est d'autant plus drôle que tu interprètes mes dires pour essayer de démontrer ta supériorité morale alors que tu ne vaut pas mieux que moi ou n'importe qui...

N'oublie pas que la liberté d'expression implique obligatoirement la liberté d'offenser. L'une ne peut pas exister sans l'autre.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 mois (en réponse à Okkin):

Tu as écris tout seul :
"il y a une grande différence entre être homosexuel et être une tafiole (même une tafiole hétéro) " tu peux vérifier c'est juste au dessus.

Cette phrase signifie que dans tes propos qui reposent sur des stéréotypes nocif un homme efféminé est une tafiole ; c'est une réflexion péjorative et discriminante donc ton propos est homophobe.

J'interprète rien, je décrit la signification littérale de tes propos.

Donc je vais utiliser ma liberté d'offenser et te rappeler que si tu crois réellement en ce que tu écris, tu es homophobe.

Répondre à ce commentaire

Par Okkin, il y a 4 mois (en réponse à Murge):

Amusant, je n'ai rien contre les homos, leur sexualité ne concerne qu'eux. Comme la mienne ne concerne que moi. Et je trouverais très réducteur d'être sur ma vie intime.

Par contre j'aime pas les pleureuses dans ton genre qui passent leur temps a chialer sur la méchante société qui ne pense pas comme eux (pas d'amalgame si t'es gay, c'est juste ta personnalité de tafiole que j'aime pas).

Du coup, c'est homophobe ça ?

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 mois (en réponse à Okkin):

La réalité de l'homophobie c'est que certains couple ne peuvent pas marcher main dans la mains parce que des gens, qui utilisent le terme "tafiole" estiment que la sexualité c'est intime (un principe qu'ils n'appliqueront jamais à un couple hétéro).

Après tu as le droit de vivre dans un monde de bisounours et croire que l'homophobie n'existe pas ou qu'elle ne s'exerce pas via le vocabulaire ; tout comme tu as le droit de vivre dans un monde d'enculé et de penser que les injustices n'ont pas vocation à être réparer.

J'ai peur qu'aucune de ces perspectives ne fassent de toi une bonne personne.

Tu peux aussi choisir de changer de vocabulaire, ça coûte pas grand chose et c'est un bon début.

Répondre à ce commentaire

Par Okkin, il y a 4 mois (en réponse à Murge):

Changer mon vocabulaire pour t'épargner une "offense" ?
Hahaha !
Je te propose d'arrêter de te voir comme un défenseur des opprimés et de laisser les gens qui ne pensent pas comme toi vivre leur vie.

Apprend à vivre dans un monde libre, aussi moche soit il. Et apprend à accepter que ton opinion ne vaut pas mieux que celle d'un autre.

C'est tout pour moi, j'ai été patient mais tu pleurniche trop

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 mois (en réponse à Okkin):

Les injustices et la discriminations ne sont pas des opinions, ce sont des faits.

Apparemment, tu décides d'accepter ces faits sans les remettre en question.

Cette décision, si tu l'as réellement prise, fait de toi un sac à merde... homophobe en plus.

Répondre à ce commentaire

Par Okkin, il y a 4 mois (en réponse à Murge):

Hahahaha !
Me répond plus STP, j'en ai marre de recevoir des mails d'une pleurnicheuse aux airs supérieurs qui vient crier à l'injustice et à la discrimination tout en me traitant de sac à merde homophobe...

Ça me fait perdre mon temps ! (mais j'avoue que c'est quand même drôle)

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 mois (en réponse à Okkin):

Du coup c'est pas vraiment tout pour toi ... n'accordes tu donc aucune valeur à ta propre parole ? ... faible.

Mais vus que tu prétendais accepter le droit à l'offense et que maintenant tu déplores une insulte il est clair que ton verbe est vide.

Pour le fond : quand tu traite un groupe de "tafiole" tu juges une apparence et leur impose un stéréotype discriminant, d'ailleurs ton couplet sur l'intolérance des opinions est plutôt rigolo quand on le mets en parallèle avec la tolérance que tu montre à l’endroit des attitudes corporelles que tu insulte.

La différence entre toi et moi c'est que tu te permet d'insulter un groupe qui subit déjà des discrimination alors je ne juge qu'un individus pour ce qu'il décide de montrer de lui.
Quand je te traite de sac à merde je juge tes propos et tes décisions ; c'est toi qui choisit de montrer la pourriture de ton être et je ne te juge donc qu'en tant qu'individus pour ce que tu semble être au fond de toi : un sac à merde, homophobe en plus.

Répondre à ce commentaire

Par Okkin, il y a 4 mois (en réponse à Murge):

Si ça peut te rassurer, je ne me sens pas offensé une seconde. Je trouve juste drôle que tu prêches la tolérance en m'insultant parce que j'ai un avis contraire au tien.

Aller je vais boire une mousse a ta santé... Mentale. T'en as besoin !

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 4 mois (en réponse à Okkin):

C'est murge faut pas chercher...... Ce type est un hystérique du sociétalisme idéologique totalitaire, incapable de faire preuve de nuances, ni du moindre esprit critique.....

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 4 mois (en réponse à Murge):

Ben alors, tu insultes les gens ? Et après tu vas faire ta pauvre victime en inventant des insultes imaginaires ?

Mais tu as vraiment un problème au cerveau ! Mais vas donc te cogner la tête contre un mur, ça te remettra un peu plus les idées en place !


HYPOCRITE !

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 4 mois (en réponse à Okkin):

Quoi, le murge est en train de te "harceler" ? N'hésite pas à lui expliquer que c'est pas bien, ça le mettrait dans une situation inconfortable, et ça le bouscule au niveau de son cerveau, ce qui est très bien ;-)

Répondre à ce commentaire

Par aglamau, il y a 4 mois :

en temps que personne trans, je trouve sa formulation très maladroite mais il y a du vrai. La prise d'hormones n'est pas anodin et sur les effets secondaires néfastes oui ça peut aller loin ( le foie peut méchamment prendre, la thyroïde peut se mettre à paniquer aussi, etc etc ). On dirait aussi qu'elle lie homosexualité et transidentité et ça c'est moche. Pour la fin oui, la transition n'est pas forcement la solution miracle, j'ai participé deux ans en temps que membre du CA d'une assos LGBTQI+ et j'ai vue des gens faire le chemin inverse au bout de deux ans car malheureux( sans compter les gens qui ont regretter certaines opé).

Ensuite, le milieu LGBT est peut -etre ce qu'il y a de pire pour les personnes LGBT, suffit de voir ce qui est arrivé à Olivier Ciappa durant ces 7 dernières années ( photographe gay harceler par des militants LGBT pendant 7 ans)...

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 mois :

Une étude réalisée aux États-Unis au mois de janvier dernier auprès de 20.000 individus âgés entre 18 et 36 ans et publiée dans la revue Pediatrics prouvent que les traitements hormonaux administrés aux trans. diminuent fortement le taux de suicide au sein de cette communauté.

Ces traitements sauvent des vies, littéralement.

C'est dommage que certain.e.s choisissent d'ignorer ce genre de faits objectifs.

Répondre à ce commentaire

Par Obvious, il y a 4 mois (en réponse à Murge):

Ce qui est dommage c'est que tu as l'air d'être complètement à côté de la plaque sur tous les sujets, on dirait que tu veux simplement être le plus lisse possible sans réfléchir.

Ce qui te rend ignorant et rend tes interventions sur ce site absolument malsaines. Traiter les gens d'homophobe parce qu'ils ont un avis différents des autres (pas du tient, tu n'en a pas), c'est faire preuve de peu de réfléxion. Apprend à entendre ce que les autres on à dire, bien souvent tu apprendras beaucoup. Et en l'occurence je pense que personne ici n'est transphobe, nous pouvons donc débattre du SUJET évoqué.


Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 mois (en réponse à Obvious):

Personne ne se revendique transphobe ici, mais ici plusieurs commentateurs réguliers interviennent systématiquement sur les sujet arc-en-ciel pour expliquer qu'ils rejettent fermement la différence,
Tu pourrais avoir raison si il s'étaient contenté d'une déclaration ponctuelle mais c'est systématique et toujours plus violent.

Tu vis peut être dans un monde de bisounours, mais dans la vrai vie la haine, la discrimination et la transphobie ça existe pour de vrai et on en lit un paquet ici.

Après je comprend que tu m'invective, je tape dans la subversion, voir carrément la provocation quand j'écris "la transphobie c'est mal" et visiblement, ici, c'est une idée qui (te ?) dérange.

Répondre à ce commentaire

Par Obvious, il y a 4 mois (en réponse à Murge):

Ce qui me dérange c'est de voir de facto le mal dans les paroles des autres. La preuve en est avec cet article.

Je suis persuadé qu'un transgenre exprimant son avis de manière anonyme se fera traité de transphobe, uniquement car certaines personnes ne se sentent exister qu'en montrant qu'elle sont meilleures et qu'elles ont des principes plus justes. Non, on ferait mieux de combatre la vrai transphobie, le vrai racisme, les vrais problèmes au lieu de s'acharner sur des soit-disant tweet haineux... Je ne vois pas de haine dans son tweet, au pire de la maladresse

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 mois (en réponse à Obvious):

Dans ton commentaire précédent t'écrivais sur les commentateurs du site et maintenant tu choisis de changer complètement de sujet en ne parlant que de Rowling.

C'est pas très grave, mais je trouve qu'il est malhonnête de papillonner d'un sujet à un autre quand tu semble incapable de défendre ton idée précédente.


Pour Rowling, en ce qui me concerne, tout ce que je pense de ses propos c'est qu'elle ignore des faits bien réels, à savoir que les thérapies hormonales sauvent des vies, c'est prouvé.

C'est dommage d'ignorer les faits objectifs quand on veut réfléchir sur un sujet.

Répondre à ce commentaire

Par Obvious, il y a 4 mois (en réponse à Murge):

Encore une fois tu restes malheureusement bloqué dans ton esprit étroit. De plus je ne crois pas que j'ai été "malhonnête" comme tu le dis.

De plus tu remarqueras que j'ai donné un exemple dans mon commentaire qui ne concerne nullement Rowling.

Maintenant avant de répondre relis correctement les messages(pas que les miens mais ceux de tout le monde), réfléchi, réfléchie encore et après relis toi avant de poster... Tu sais tu as le droit d'avoir tord, il faut juste savoir l'admettre, mais toi tu vas tout faire pour détourner le sujet et essayer de faire passer les autres pour des cons. Désolé mais cette fois ça n'aura pas marché

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 mois (en réponse à Obvious):

Je veux bien croire que j'ai mal compris ton précédent post et tu pourrais faire le choix de développer ta pensée.
Mais non, à la place tu choisis de n’approfondir aucune idée et de juste enchaîner les invectives personnelles.

Ça satisfera surement les intello qui préfèrent attaquer des personnes plutôt que de défendre des idées mais je ne crois pas que, toi, ça te satisfasse sur le plan intellectuel.

Et sinon, toi t'en pense quoi du fait incontestable que les thérapie hormonales sauve des vie ?
T'en penses quoi de la démarche de ceux qui choisissent d'ignorer les faits objectifs ?

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 4 mois (en réponse à Murge):

C'est pour ça que dès que tu es en difficulté, tu joues la carte de la victimisation et que tu dénonces des insultes imaginaires ?

Hypocrite et malhonnête murge le médiocre !

Répondre à ce commentaire

Par Spiralband, il y a 4 mois (en réponse à Obvious):

Laisse tomber ^^
* Soit, au mieux, c'est une personne réellement humaniste (anti-racisme, anti homophobie, anti-transphobie...) mais qui n'a pas compris comment communiquer (mais genre les bases de la communication : le calme et pas être agressif, la pédagogie pour expliquer, trouver des faits et les contextualisés,échanger avec les autres, ect...). Dommage pour la cause défendue

* Soit c'est un troll

* Soit c'est une personne pas du tout du tout humaniste et qui cherche au contraire à dégoûter les autres de ce genre de sujet en se montrant comme un défenseur qui donne peu envie de se placer de son côté.Très bon moyen de saborder un sujet ou une cause d'ailleurs.

Dans tous les cas laisse tomber : ce qu'il veut c'est des réponses alors pourquoi lui en donner ?. Laisse le dans son coin. ça ne t'apportera rien et ne le fera pas évoluer. Il n'y a que parce qu'il y a des réponses qu'il existe.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 mois (en réponse à Spiralband):

C'est quand même fou de lire autant de monde qui choisit d'attaquer une personne plutôt que de défendre des idées.

Mais toi au moins t'as le bon gout de pas te lancer dans une campagne de harcèlement comme ton pote.

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 4 mois (en réponse à Obvious):

C'est murge, faut pas chercher ^^

Il est totalement borné de par son endoctrinement idéologique sectaire qui l'empêche de réfléchir plus largement que la dimension binaire : t'es ok avec les déclarations des communautés LGBT = t'es le bien/t'es contre = t'es nazi.

Regarde un peu le niveau de son raisonnement sur ce lien, il a de graves problèmes de réflexion, en plus d'être malhonnête intellectuellement et hypocrite.

https://hitek.fr/actualite/autumn-burchett-non-binaire-esport-magic_19191

Répondre à ce commentaire

Par Axo, il y a 4 mois (en réponse à Murge):

Même si le fact que tu dis est vrai, je ne pense pas que ça rentre en contradiction avec ce que dit Rowling.

Si j'ai bien compris, elle parle plus d'une tranches d'âge très jeunes genre les 15-21. ( fourchette au hasard )

Répondre à ce commentaire

Par Mamie carotte, il y a 4 mois (en réponse à Murge):

Comme c'est aussi dommage d'occulter que oui ces traitements ont des conséquences et des effets secondaires. Le monde est pas tout noir tout blanc. Mettre en lumière ces faits, aussi sporadique serait ils comparé au bienfait que tu soulève, c'est aussi se poser la question de l'amélioration de la médicalisation des transitions.

Pour faire simple ce dont parle JK Rowling, si j'ai bien compris, c'est de la prescriptions par certains médecins de traitement pouvant avoir des effets secondaires lourds sur des cas où ce n'est pas nécessaire ainsi qu'une confusion par certains entre homosexualité et transidentité.
Et encore une fois ce n'est pas parce qu'un fait est plus positif pour une majorité qu'il faut ignorer la part qui en subit les conséquences négatives.

Et si jamais tu as vraiment à cœur de faire avancer certaines causes, dialogue avec les gens plutôt que de leur rentrer dedans, c'est plus facile de démonter un argument quand t'es capable de le comprendre ;).

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 mois (en réponse à Mamie carotte):

On a tous nos principes de communication, certains n'ont aucun amour propre et choisissent de s'humilier en adressant des dizaines de messages d'insultes à un random et moi je considère qu'il ne faut jamais tirer dans les pattes des gens qu'on approuve.

Au delà de tout ça, j'aime beaucoup ce que tu écris.

Répondre à ce commentaire

Par Castiel, il y a 4 mois :

La ou elle fait erreur, c'est s'occuper de la santé des autres.
Tu peux sauver des gens mais pas les sauver d'eux même.

Pour les trans, ça vaut le coup de risquer leur santé pour enfin s'aimer. Qui sommes nous pour les blâmer ?

Répondre à ce commentaire

Par Kal, il y a 4 mois (en réponse à Castiel):

Tu marques un point.

Mais je n'ai pas le sentiment qu'elle blâme les trans. Elle utilise sa notoriété pour alerter sur de potentiels dangers pour la santé physique et mentale des individus, ce qui permet aux lecteurs de confronter son avis à d'autres avis différents pour se forger leur propre point de vue.

Sans confrontation des points de vue, pas d'évolution des pensées.
Je ne pense pas qu'elle prenne plaisir à subir un bashing médiatique à chaque prise de position, mais si elle s'en abstient qui le fera ? Et comment continuera-t-on à évoluer ?

Répondre à ce commentaire

Par jonath27, il y a 4 mois :

Je pense qu'elle utilise internet comme un aquarium à rigolade; elle ouvre le couvercle, elle jette un petit tweet de nourriture (de la noutweeture), et elle regarde les poissons clowns la fustigée, alors qu'en fait elle est probablement, absolument pas( ou pas trop, qui sait) genrophobe.

Répondre à ce commentaire

Par Jean-Michmuche, il y a 4 mois via l'application Hitek :

Moi je la trouve de plus en plus sympathique cette femme!
En vrai elle pourrait même avoir le droit d’être réellement transphobe c’est pas son droit le plus inaliénable ?
Elle est ou la démocratie quand on est perpétuellement dans la critique des avis contraires...

Répondre à ce commentaire

Par Nash, il y a 4 mois (en réponse à Jean-Michmuche):

Disons que la democratie est un paradoxe...Car oui, on est tous libre de donner notre avis.

Cependant, dès lors où une majorité arrive à un consensus sur un sujet, les minorités qui ne s'y retrouvent pas sont replacés au rang des placés sous silence voir des opposants.

Répondre à ce commentaire

Par Okkin, il y a 4 mois (en réponse à Nash):

Oui, enfin la majorité s'en fout totalement de cette question... Ou alors la majorité de Twitter, et encore, j'ai de sérieux doutes...

Répondre à ce commentaire

Par Mamie carotte, il y a 4 mois (en réponse à Jean-Michmuche):

transphobie
nom féminin
"Attitude d'hostilité, de discrimination envers les personnes transsexuelles ou transgenres."

Etre transphobe c'est pas une opinion, c'est un comportement comme insulter, frapper, ridiculiser etc ou inciter à ces comportements. Donc non ça n'a pas sa place en démocratie où chacun est censé pouvoir assumer son identité sans risquer de conséquences sociales, économiques etc (sur le papier en tout cas). J'ai jamais vu de mouvement quel qu'il soit prôner uniquement la transphobie, ça va de pair avec une idéologie. Et pour JK Rowling elle est pas transphobe, en tout cas y'a rien qui pousse à la haine ou à des actes de discriminations dans ce qu'elle dit.

Répondre à ce commentaire

Par Spider Marmotte, il y a 4 mois (en réponse à Mamie carotte):

Ou commence l'hostilité du coup ?

Répondre à ce commentaire

Par Mamie carotte, il y a 4 mois (en réponse à Spider Marmotte):

hostile

"Qui manifeste de l'agressivité, se conduit en ennemi."

"Qui est d'un ennemi, annonce, caractérise un ennemi."

j'pourrais pas faire mieux que le Larousse.

Répondre à ce commentaire

Par Spider Marmotte, il y a 4 mois (en réponse à Mamie carotte):

Sauf qu'a partir du moment où on est juste critique on est considéré ***phobe .

Répondre à ce commentaire

Par Mamie carotte, il y a 4 mois (en réponse à Spider Marmotte):

C'est la magie de twitter et de l'opinions en 240 caractères, on préfère s'énerver en un tweet que prendre le temps d'expliquer ou de comprendre. Après y'a surtout beaucoup d'ignorance sur ce sujet et c'est normal vu que la médiatisation est assez récente. Mais du coup pas mal de personnes s'expriment sur le sujet avec maladresse, d'un coté comme de l'autre, donc forcément personne se comprend et tout le monde s’engueulent.
Perso j'ai pas twitter et quand je parle avec des militants IRL et que je commet un maladresse ou une erreur par manque de connaissance la plus part sont pédagogues et vont pas me rentrer dans le lard. Ceux qui passent dans les médias et qui s'expriment sur twitter représentent clairement pas tout le milieu qu'ils disent défendre. Mais malheureusement le système économique des médias fait qu'ils préfèrent donner la paroles à des gens virulent parce que ça fait du buzz et de l’audimat que la donner à des gens qui prendront le temps d'expliquer et de comprendre, comme twitter.
Bref tout ce pavé pour dire osef de twitter et des médias, les gens sont beaucoup plus relax dans la vie de tout les jours et c'est là qu'on devrait avoir ces débats, pas sur twitter et encore moins les déléguer au médias.

(C'est que mon avis, pour le coup j'ai pas de définition du Larousse pour m'appuyer :v.)

Répondre à ce commentaire

Par Lane, il y a 4 mois :

En même temps quand on voit les effets de la pilule contraceptive sur le corps et la psychologie des femmes, remettre en question la sur utilisation de la prise d'hormones sur des personnes déjà mal avec eux même est juste logique

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 4 mois via l'application Hitek :

En même temps dès qu'il y a un avis un peu plus rigoureux scientifiquement qui ne supporte donc pas le transgenre de manière absolue et inconditionnelle, c'est transphobe

Répondre à ce commentaire

Par Zxe, il y a 4 mois :

faut juste pas être connu et t'auras pas t'emmerde à penser comme tu es :')

Répondre à ce commentaire

Par Ohmy..., il y a 4 mois :

Encore un coup de l'extrême droite tout ça

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 4 mois :

Dans le monde merveilleux des SJW qui ont un problème au cerveau, c'est tout l'un ou tout l'autre. Le juste milieu n'existe absolument pas.

Si tu évoques des situations sans faire preuve de haine, ben t'es quant même atteint de phobie....

Ca rappelle les régimes totalitaires : tu remets en cause certains choix, certaines affirmations du dirigeant = t'es un méchant traître.....

Le sociétalisme idéologique totalitaire, une vraie gangrène.

Répondre à ce commentaire

Par Spider Marmotte, il y a 4 mois :

Jk remonte enfin dans l'estime des gens en arrêtant des donner des gages aux progressistes parce quelle a compris que ca ne servait à rien !

Répondre à ce commentaire

Par Claude Speed, il y a 4 mois :

On a un problème quand on se prend pour une girafe alors qu'on est un être humain.
On a un problème quand on se prend pour un handicapé alors qu'on est en parfaite condition/santé physique. (ça existe, tapez "Transabled" sur votre moteur de recherche préféré, et allez vomir)

On a donc, en principe, aussi un problème quand on se prend pour une femme alors qu'on est né avec un pénis et qu'on ressemble à Mr T (et inversement).
Et vraiment ça demande réflexion : pourquoi considérer cela comme normal alors que ce que j'ai cité au-dessus est communément admis comme relevant de la psychiatrie ?

Répondre à ce commentaire

Par Glordir, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à Claude Speed):

Peut être parceque l'homosexualité ne pose aucun problème de société et entre dans le cadre des choix de vie de chacuns... Qui plus est il est déjà arrivé de voir des gens tatoué voir opéré pour ressembler à des animaux ( implantation de moustache, tatouage de peau de serpent et séparation de la langue, limage des dents...)

Répondre à ce commentaire

Par TonkeyKong, il y a 4 mois :

J'aime pas le ketchup!!!
J'attends la réaction des pro ketchup

Avoir une opinion différente est devenue un crime, on dirait

Répondre à ce commentaire

Par Laurane, il y a 4 mois :

Je ne peux absolument pas lui donner tord sur le fait que chipoter aux hormones peut avoir des conséquences désastreuses. L'anhédonie, les problèmes cardiovasculaires, les conséquences cognitives, les crises d'épilepsie, l'embolie, le ect, sont des conséquences méconnues mais néanmoins réelles qui peuvent arriver avec n'importe quel traitement qui touche de près ou de loin aux hormones. Ceci dit c'est aussi valable pour la pilule, le roaccutane, les antidépresseurs et j'en passe.

Du coup je me dis que finalement les trans, c'est jamais qu'une catégorie de personnes de plus qui chamboulent leurs hormones avec ce genre de merdes. Si on fait pas la morale aux gens qui prennent la pillule, des antidépresseurs (et venez pas me dire qu'on en fait pas bouffer aux gens pour n'importe quelle raison, on te prescrit des antidépresseurs parce que t'es fatigué ou que tu ne sais pas maigrir, pas seulement parce que t'es dépressif) et du roaccutane en connaissant les risques, pourquoi la faire aux trans, après tout ?

Je ne suis ni pro ni anti trans, mais quand même, pourquoi cette focalisation ?

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 4 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 5 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 5 mois