Harry Potter : J.K. Rowling accusée de transphobie après la publication de plusieurs tweets

De GomeWars Auteur - Posté le 8 juin 2020 à 18h15 dans Insolite
1kréaction !
28 commentaires

Aborder le sujet des genres et de la sexualité peut s'avérer compliqué, davantage encore sur les réseaux sociaux. Ce week-end, J. K. Rowling a dû affronter la colère et l'incompréhension d'internautes blessés par les propos de l'auteure britannique. Certains sont même allés jusqu'à accuser l'auteure de la saga Harry Potter de transphobie. 

J.K. Rowling face à Twitter

Samedi, J.K. Rowling partageait un article d'opinion du site Devex invitant à "créer un monde plus égalitaire post-COVID 19 pour les personnes qui ont leurs règles". Pour commenter ce partage, l'auteure britannique accompagnait l'article d'une question cherchant à trouver un mot spécifique pour désigner "les personnes qui ont leurs règles". "Wumben", "Wimpund", "Woomud", des mots en lien avec le mot "Woman" ("femme" en anglais) que J.K. Rowling avance dans un premier temps. 

Mais rapporter les règles aux femmes, et uniquement aux femmes, lui aura valu des critiques. Nombreux ont été les internautes à rétorquer que des personnes, qui ne s'identifient pas comme des femmes, ont également leurs règles. "Je sais que vous le savez car on vous l'a dit encore et encore mais les hommes transgenres peuvent avoir leurs règles. Les personnes non-binaires peuvent avoir leurs règles. Je suis une femme de 37 ans avec un utérus et je n'ai pas eu mes règles depuis une décennie. Les femmes ne sont pas définies par leurs règles." explique une internaute sur Twitter

D'autres internautes continuent : "Les hommes transgenres existent et certains d'entre eux ont leurs règles. Les hommes transgenres ne sont pas des femmes." explique @LilithLovett. "C'est intéressant parce que je suis atteinte d'Endométriose et j'ai un stérilet pour traiter ça et par conséquent, je n'ai plus mes règles. Je n'ai pas eu de cycle menstruel depuis le lycée et j'ai 21 ans. J'imagine que je ne suis donc plus une femme désormais ?" témoigne quant à elle @royallyqueer

Suite à cette déferlante de commentaires, J. K. Rowling a été forcée de se justifier : 

"Si le sexe n'existe pas, il n'y a donc pas d'attirance pour le même sexe. Si le sexe n'existe pas, ce que vivent les femmes à travers le monde est effacé. Je connais et adore des personnes transgenres mais effacer le concept de sexe supprime la capacité de nombreuses personnes à parler de leur vie. Ce n'est pas de la haine de dire la vérité. 

L'idée que des femmes comme moi, qui ont été empathiques à l'égard des personnes transgenres pendant des décennies, qui s'y sentent liées à cause de leur vulnérabilité similaire à celle des femmes (face à la violence masculine), "haïssent" les personnes transgenres parce qu'elles pensent que le sexe existe et a de véritables conséquences, est une absurdité. 

Je respecte le fait que chaque personne transgenre ait le droit à une vie authentique et confortable. Je marcherai avec vous si vous étiez discriminés pour le simple fait d'être transgenre. Mais en même temps, ma vie a été façonnée en tant que femme. Je ne pense pas qu'il soit détestable de le dire."

Une justification qui n'a toutefois pas atténué le flot de tweets sur le sujet. Bien que de nombreux internautes estiment que les propos tenus par J.K. Rowling sont faux, d'autres y voient du concret. 

Une erreur ?

Source(s) : CBS

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : J.K. Rowlingtransphobietwitterinternautedébat

Commentaires (28)

Par Billy, il y a 4 mois :

En même temps, le thème est sujet à polémique

Répondre à ce commentaire

Par Auto-correcteur, il y a 4 mois (en réponse à Billy):

En même temps, si on arrêtait d'inventer des sexes pour faire plaisir à tout le monde, ce serait plus simple ;o

Répondre à ce commentaire

Par Youja, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à Auto-correcteur):

Tellement simple

Répondre à ce commentaire

Par Provencal le Tourangeau, il y a 4 mois :

J'en peux plus de cette génération de fragiles ...

Répondre à ce commentaire

Par Cenlikin, il y a 4 mois (en réponse à Provencal le Tourangeau):

Oui, ils sont chiants ces "fragiles" à toujours ce plaindre, qu'ils restent dans leur coins et souffre en silence. Tant pis pour eux. En attendant qu'ils laissent les gens normaux vivre tranquillement. ça demande tellement d'effort l'empathie...

Répondre à ce commentaire

Par Potterhead, il y a 4 mois :

Je pense que tout le monde peut être ce qu'il veux être, mais J-K. Rowling a elle aussi le droit de parler d'un sujet quelconque sans recevoir de critiques accablantes.

Répondre à ce commentaire

Par Youja, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à Potterhead):

Fallait pas chercher à brosser tout le monde dans le sens du poil comme elle l’a fait :)

Répondre à ce commentaire

Par Spider Marmotte, il y a 4 mois (en réponse à Potterhead):

Toi t'as pas peur des opinions tranchées .

Répondre à ce commentaire

Par Gégéleroutier, il y a 4 mois :

Ce n'est pas parce que tu as baissé ton froc sur la couleur de peau d'Hermione que ça te met à l'abri des SJW.

Répondre à ce commentaire

Par Whimortal, il y a 4 mois :

Au bout d'un moment qu'est ce qui n'est pas polémique dans ce monde de débile ?

Répondre à ce commentaire

Par Aedric, il y a 4 mois (en réponse à Whimortal):

je crois que manger du sable, n'est pas sujet a polémique !

Répondre à ce commentaire

Par PouTou, il y a 4 mois (en réponse à Aedric):

Mais t'es fou !

https://information.tv5monde.com/info/penurie-de-sable-un-enjeu-planetaire-environnemental-et-economique-185813

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 4 mois :

J'aurais compris si elle avait insulté/agressé physiquement une personne parce que trans. Mais là, parce qu'elle aurait juste associé règles menstruelles aux femmes, ça pleurniche à la transphobie ? On a bien là des cas d'extrémisme transidentitaire de cas sociaux dépourvus de bon sens et en perte de repères....

S'ils veulent s'identifier à des castors, des rochers, à tout ce qu'ils veulent, c'est leur droit, mais qu'ils ne viennent surtout pas emmerder les gens pour avoir juste énoncer des réalités biologiques. A enfermer d'urgence dans une salle de classe de sciences naturelles avec des bouquins....

Répondre à ce commentaire

Par Xia, il y a 4 mois (en réponse à RTS_Gamer):

C'est pas seulement ses propos là qui lui portent préjudice en fait. L'article oublie de mentionner qu'elle a déjà été pointée du doigt il y a peu de temps pour avoir apporté son soutien à une personne ouvertement transphobe. Elle soutient aussi le mouvement féministe extrême qui refuse de reconnaître les trans parce qu'elles sont persuadées que ce sont des hommes qui veulent devenir des femmes uniquement pour agresser des femmes impunément en pouvant entrer dans les vestiaires et toilettes féminins... Bref, c'est le cumul en fait qui a poussé les gens à réagir au quart de tour.

Répondre à ce commentaire

Par Spider Marmotte, il y a 4 mois :

Il arrive toujours un moment où vous n'êtes pas assez progressistes pour les progressistes .
Et quand vous n'avez donné des gages au camps d'en face pour vous assurer une place dans '' le camp du bien '', pour obtenir plus d'audience ou pour vous assurer une certaine sécurité sociale hypocrite face au ministère de la vérité et aux commissaire de la bienpensance à un moment ca casse

Répondre à ce commentaire

Par Beniben95, il y a 4 mois via l'application Hitek :

Du coup sorcier c'est une identité de genre ou une expression de genre ?

Répondre à ce commentaire

Par Donhadryel, il y a 4 mois :

Alors je suis pas en train de dire que les gens qui la critique ont raison, mais je pense que l'article omet de dire qu'il y a quelques semaines elle a déjà était accusée de transophobie parce qu'elle a supporté une personne ayant été licencié parce qu'elle était transophobe...
Ça doit être l'accumulation de petits détails qui ont fait que des gens pensent qu'elle l'est, même si là je trouve ça abusé, elle a vraiment rien dit de mal pour le coup.
Ca fait quelques semaines que dans les commu de fan d'Harry Potter que je suis c'est "acté" que J.K. rolling est transophobe, je pense qu'elle a maintenant cette étiquette bien attaché et ça va être dur pour elle de s'en défaire malheureusement

Répondre à ce commentaire

Par Wasteak, il y a 4 mois :

Ca veut faire les malins et changer de genre tous les matins mais dès qu'il faut apporter des arguments il y a plus personnes.

Répondre à ce commentaire

Par Captain, il y a 4 mois :

Enc*lage de mouche 3.0.

Arrêtez de vous sentir offenser dès que quelqu'un dit quelque chose...

Même les LGBT+, et pas ceux qu'on entend gueuler maladroitement sur les réseaux ou les pseudo-chevaliers blancs victimaires qui les défendent parce qu'ils ont pas trouvé d'autre cause que de se sentir coupable pour des discriminations dont ils ne sont pas responsables mais dont ils ont seulement hérité culturellement et qu'il devraient combattre en bloc, même les LGBT+ trouvent le comportement des SJW excessif et péjoratif pour la cause elle même.

Répondre à ce commentaire

Par Cenlikin, il y a 4 mois :

C'est bien connus, J;K rolling est une sacrée réac...

Répondre à ce commentaire

Par Karma58, il y a 4 mois via l'application Hitek :

Putain mais les gens sont de plus en plus c## c'est terrible...

Répondre à ce commentaire

Par Draedhan, il y a 4 mois :

Je suis un homme transgenre et j'ai mes règles.
Alors comment ça marche ? A la naissance on naît avec un certain corps (en qui me concerne, assigné fille). Mais voilà, on ne se sent pas soi dans l'identité de genre assignée, comme une dissonance. Des scientifiques ont d'ailleurs démontré que le transgendérisme était visible dès le plus jeune âge : "La génétique et les hormones contribuent aux différences de sexe dans le développement et la fonction du cerveau et conduisent ainsi à des caractéristiques plus masculines ou féminines". Enfin bref, c'est quelque chose de naturel, et d'observable scientifiquement. (https://dailyscience.be/30/05/2018/le-transgenderisme-est-inscrit-dans-le-cerveau-des-le-plus-jeune-age/)
Je ne vais pas faire un cours la dessus, mais on ne devient pas transgenre pour une mode ou que sais-je, on naît comme cela, et on ne se sent bien que quand on l'assume (pour les personnes dans le cas).
Autre chose, oui les propos présentés ne semblent pas choquant, seulement voilà, J.K Rowling a déjà tenu pas mal de propos transphobes, et ici ça en rajoute simplement.
Quand on subit déjà au quotidien, on peut comprendre qu'on a juste envie d'être reconnu, que les gens acceptent que c'est quelque chose de naturel également. Parce que si c'est ça, on continue de promouvoir les dépressions et les tentatives de suicide chez les personnes transgenres vu qu'on leur dit que ça ne sert à rien d'être eux mêmes, qu'ils seront toujours ainsi puis c'est tout. Donc pas besoin d'hormones, de papiers. On se laisse mourir dans un coin vu qu'on ne pourra jamais être soi et être heureux. Ou tout simplement on continuera de vivre en portant un masque, ou jouant de l'identité qui n'est pas soi. Sans vraiment comprendre ce qui ne va pas.

Répondre à ce commentaire

Par alonzo777, il y a 4 mois :

Au delà de la polémique et des avis de chacun je demande très sincèrement : QU'À T'ELLE DIT DE MAL?

Je me pose sincèrement la question !
La situation de chacun (e), le choix du sexe, le difficultés médicales ou simplement l'opinion de la populace ne sont ici aucunement justificatifs du déversement de haine par rapport a ce qu'elle a dit !
Dire qu'un transgenre a le droit de se considérer homme ou femme n'est pas plus scandaleux que dire qu'une personne ayant ses règles est une femme ! Si on n'est pas d'accord avec cela, ok, c'est le droit de chacun d'avoir une opinion. (Et les exemples de femmes n'ayant pas leurs règles pour raison x ou y arretez de chercher les propos cachés).

Pour finir, ce qu'il y a de plus dangereux de nos jours dans ces polémiques (et il y en a tellement pour d'autres sujets) c'est que dans ce combat important de l'acceptation de tous on souhaite museler une partie de la population pour mettre en lumière le groupe de personnes que l'on veut faire accepter...
Attention, créer des communautés pour dénoncer la mise en case de certaines personnes c'est au final se mettre soit même dans cette case.

Répondre à ce commentaire

Par Amanite, il y a 4 mois (en réponse à alonzo777):

T'es pas le seul à se demander ce qu'elle a dit de mal.
Ce qui m'effraie, c'est qu'à la longue, plus personne ne va prendre position pour protéger et militer en faveur des minorités oppressées par crainte du shitstorm que la moindre déclaration va déclencher. Ou alors, faut rédiger un manifeste de 500 pages pour être sûr d'oublier personne :/ C'est juste hallucinant.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 mois (en réponse à alonzo777):

Le commentaire de Draedhan explique exactement comment ce que dit Rowling peut faire du mal à des personnes.

Répondre à ce commentaire

Par alonzo777, il y a 4 mois (en réponse à Murge):

Juste après avoir validé mon message j'ai lu et liké le sien car je comprends ce genre de choses. Je me mets a sa place (je sais pertinemment que je ne pourrais jamais ressentir pareil).
J'ai également lu ensuite qu'elle n'était pas a son coup d'essai la dessus ce qui influence aussi les réactions négative face a ce qu'elle a dit.

Donc je précise, je ne connais pas JK Rowling donc ne la jugerais pas sur son transphobie supposée. Je ne me base sur sur ces propos qui peuvent être maladroit selon notre ressenti personnel mais elle n'a pas nié l'existence de telle ou telle personne. Si l'on s'installe et parle avec elle et qu'elle va plus loin dans son propos en disant les transgenre ne sont pas des hommes/femmes alors oui là il y aura un problème.
Sur la phrase elle même je ne vois pas où est le mal.

Pour finir ce qui me dérange c'est le fait de sauter dès les premiers mots sur le scandale sans chercher à savoir ce que cache les propos de la dite personne.

Répondre à ce commentaire

Par Utopia, il y a 4 mois (en réponse à alonzo777):

Mais ça fait des années qu'elle récidive et qu'elle fréquente de plus en plus le milieu ouvertement transphobe.

Pour te donner une comparaison bien dans l'actualité, JKR serait comme quelqu'un qui se ferait plaindre après avoir posté quelques tweets à la limite du racisme, tout en fréquentant un milieu néo-nazi. Et qu'on ne me dise pas qu'elle ne sait pas vraiment qui elle fréquente, elle s'en porte en soutien assez souvent.C'est pas comme ce tonton raciste que presque tout le monde a dans ses contacts FB pour faire plaisir à la famille et duquel on se désabonne pour ne pas avoir à lire ses idioties. Là c'est un réel soutien, en toute connaissance de cause.

Répondre à ce commentaire

Par alonzo777, il y a 4 mois (en réponse à Utopia):

Comme je le disais lorsque je dis"qu'a t'elle dit de Mal ?" C'est bien entendu sous réserve de la pensée réelle qui accompagne son propos.
Merci de me préciser cela car effectivement la personne du quotidien je ne la connais pas et je ne lis plus les infos sensationnalistes de ces dernières années car presque uniquement tournées vers les polémiques de ce genre.
Elles font néanmoins parties de notre quotidien et le combat est nécessaire face a tout cela (toute forme de discrimination).
Ceci étant j'entends de plus en plus qu'elle a justement eu des propos limites plus d'une fois et un entourage douteux...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 4 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 5 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 5 mois