Rechercher Annuler

Pour la première fois, la date du jour du dépassement a reculé

De Jordan - Posté le 24 août 2020 à 16h03 dans Science

Chaque année, l'ONG américaine Global Footprint Network dévoile la date du jour du dépassement, une date symbolique qui correspond à la dépense intégrale par l'humanité des ressources que la Terre peut régénérer en une année. Cette année, ce jour du dépassement a été atteint le 22 août. Si habituellement cette date arrive de plus en plus tôt, en 2020, c'est la première fois qu'elle recule. 

Le Covid-19 nous a permis de faire reculer le jour du dépassement

En effet, tous les ans, cette fameuse date, qui symbolise le jour où tout ce que l'humanité fabrique et pollue est beaucoup plus important que ce que la Terre peut nous offrir, intervenait de plus en plus tôt dans l'année. Ainsi, en 2000, le jour du dépassement avait lieu en octobre et neuf ans plus tard, c'était le 29 juillet. En cette année 2020 et pour la première fois, il est intervenu plus tard, le 22 août. La raison ? La pandémie de Covid-19 et le confinement qui ont permis d'inverser la tendance. Effectivement, la fermeture des usines et la mise à l'arrêt des pays ont permis, selon l'ONG américaine, de constituer "un recul historique" et de préciser que "des changements importants et rapides sont possibles" pour le climat.

Bien évidemment, tout le monde ne porte pas forcément un réel intérêt à cette date symbolique. Pour quelques spécialistes, ce jour du dépassement et sa méthode qui consiste à additionner des données extrêmement différentes est contestable. En effet, tous les pays n'ont pas la même façon de gérer la capacité d'absorption de la pollution et de la production humaine.

S'il ne s'agit que d'une date symbolique, il est en revanche important de s'y intéresser car l'humanité consomme actuellement 60% de plus que ce que la Terre peut nous offrir. A ce rythme, il nous faut 1,6 planète pour subvenir à nos besoins. Comme le rappelle GFN, la crise du Covid-19 a permis de prendre conscience qu'il est possible de "poursuivre un objectif commun quand l'humanité agit de concert".

Voir le tweet original

Pour l'ONG, il nous serait tout à fait possible de faire reculer de plus de 90 jours la date du dépassement si nous parvenions à réduire de moitié les émissions de CO2. Désormais, nous vivons jusqu'à la fin de l'année en dette écologique.

Une erreur ?

Source(s) : lemonde.fr

Mots-Clés : Global Footprint Networkdatejour du dépassementreculTerrePlanèteEcologie

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par Fsssshhhh, il y a 1 an via l'application Hitek :

Super ! On peut re-polluer alors !

Répondre à ce commentaire

Par jeanLucaseco, il y a 1 an :

Enfin une bonne nouvelle

Répondre à ce commentaire

Par LapinMagik, il y a 1 an :

Et l'année prochaine elle sera 2 fois plus tôt!

Répondre à ce commentaire

Par Truc Bidule, il y a 1 an :

Ça m'en touche une sans faire bougé l'autre.

Répondre à ce commentaire

Par sponge bob, il y a 1 an :

Tout ce que l’être humain mérite c'est une extinction comme celle des dinosaure .. Nous sommes qu'un jolie parasite pour cette belle planète.
Et vue les pauvres commentaire ci dessus est une preuve que vous ne méritez pas cette planète . bande d'idiot de consommateur.
La terre vivrais mieux sans l’être humain.

Répondre à ce commentaire

Par Fsssshhhh, il y a 1 an via l'application Hitek (en réponse à sponge bob):

Oh mec détends toi ! D’ailleurs je ne comprends pas le nombre de pouce en bas sous mon premier commentaire, c’était du second degré, évidemment qu’il ne faut pas en profiter pour polluer de nouveau ;)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.