Steven Knight s'exprime sur la saison 5 de Peaky Blinders

De Gaetan Auteur - Posté le 16 août 2019 à 16h53 dans Séries TV

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Deux ans qu'on attendait avec une folle impatience la saison 5 de Peaky Blinders. Deux longues années pendant lesquelles on s'est interrogé sur l'avenir du clan Shelby. Enfin, notre impatience a été récompensée ! Après avoir publié une magnifique bande-annonce, annonçant une saison de très haute volée, la BBC nous a enfin livré la date de sortie : le dimanche 25 août 2019. De son côté, Steven Knight, le showrunner, et une partie du casting, ont donné quelques rares informations concernant cette nouvelle saison qui s'annonce grandiose. On vous dit tout !

 

Une saison plus politique que jamais 

Depuis la première saison de Peaky Blinders, Steven Knight a toujours aimé mêler la petite histoire avec la grande Histoire (amour qui émane également de son autre chef d'oeuvre, Taboo). Après avoir traité des sujets aussi divers que l'IRA, la Ligue Economique et la chasse aux communistes, le génial scénariste anglais s'attache cette fois-ci à traiter de la montée du fascisme et du nationalisme dans l'Angleterre de l'entre-deux guerres. Parmi les nouveaux personnages qui devront jouer un rôle déterminant dans cette saison, il y a Oswald Mosley, un personnage historique, connu pour avoir été le Chef de l'Union Britannique des Fascistes. Si l'on en croit le synopsis de cette saison 5 livré par la BBC, Oswald Mosley sera "un politicien charismatique avec une vision audacieuse de la Grande-Bretagne" (la chaîne emploie volontairement un euphémisme, afin de ne pas spoiler la série). Le leader fasciste sera interprété par l'acteur britannique Sam Claflin, remarqué pour ses rôles dans Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence, la saga Hunger Games et la mini-série Les Piliers de la Terre. Oswald Mosley rejoindra donc la longue liste des ennemis du clan Shelby, après l'Inspecteur Campbell (Sam Neill), Billy Kimber (Charlie Creed-Miles), Derby Sabini (Noah Taylor), le Père Hughes (Paddy Considine), Luca Changretta (Adrian Brody) et Alfie Solomons (l'époustouflant Tom Hardy). 

Steven Knight a également confié à nos confrères de Deadline que le premier épisode traiterait du Krach boursier de Wall Street de 1929. Le showrunner explique que cet événement "affectera sérieusement la famille Shelby étant donné qu'ils avaient investi leur pécule récolté légalement et qu'ils vont devoir replonger dans l'illégalité". 

Tommy Shelby face à lui-même 

Tommy Shelby (qu'interprète magistralement Cillian Murphy, qui démontre avec ce seul rôle qu'il compte parmi les plus grands acteurs de sa génération, avec Tom Hardy et Leonardo DiCaprio) est assurément le personnage le plus charismatique du show. On peut même parler de charisme explosif pour ce personnage. Mais si on l'aime autant, c'est aussi parce que c'est un personnage profondément torturé. Et la saison 5 ne devrait pas l'épargner de ce point de vue là. Cillian Murphy a en effet confié à nos confrères de NME

Les menaces étaient toujours des menaces extérieures émanant de différents gangs et personnalités, mais il semble maintenant qu'il soit, lui-même, devenu son pire ennemi. 

La bande-annonce de la saison 5 semble confirmer les propos de Cillian Murphy. Non seulement Tommy Shelby semble plus en danger et plus isolé que jamais, mais en plus, un dialogue entre lui et sa soeur Ada est on ne peut plus éloquent quant aux difficultés qu'il devra traverser : 

TOMMY : We own the ropes. Who's gonna hang us now, eh ? (Nous sommes au sommet. Qui va nous pendre maintenant, hein ?)

ADA : No one's gonna hang you, Tommy. You're gonna hang yourself. (Personne ne va te pendre, Tommy. Tu finiras par te pendre toi-même.)

Aux journalistes de Digity Spy, Steven Knight a tenu à expliquer tous les enjeux autour de Tommy Shelby dans cette cinquième saison : 

Tommy sera un député de Birmingham - pour une partie de la ville. Et cela va brouiller la frontière entre le respect qu'un parrain doit avoir dans son quartier, et le respect qu'on doit à un député. [...] En quelque sorte, il sera deux fois plus libre et deux fois plus puissant. Et pourtant, en même temps, son plus grand ennemi sera lui-même. Il n'aura pas un ennemi concret à combattre cette saison. Ce que j'essaie de montrer, c'est que le stress post-traumatique ne disparaîtra jamais pour lui et il ne disparaîtra jamais, parce que c'est la réalité. C'est maintenant que la douleur survient. Quand l'engourdissement disparaît, la douleur survient. Même si dix ans après la guerre il commence à ressentir des choses, et il n'est pas sûr de le vouloir...

Ces paroles de Steven Knight nous fait penser à cette magnifique scène, à la fin de l'épisode 6 de la saison 4, dans lequel où Tommy est contraint par sa famille de prendre "un peu de vacances", et où pour la première fois, il n'est pas en guerre contre des forces extérieures, mais au lieu de connaître la paix intérieure, il ne connait que douleur et tristesse

On imagine par ailleurs que sa relation avec le fasciste Oswald Mosley, qu'il rencontrera au Parti Travailliste, le mettra dans une situation quelque peu paradoxale : si Tommy fait affaire avec lui, il risque de trahir son héritage gitan, cher à sa famille, et plus particulièrement à Polly, sa tante. Ce paradoxe risque fort de créer des divergences au sein du clan Shelby, déjà fragilisé depuis la saison 3. Cela pourrait donner encore plus d'importance au personnage d'Aberama Gold (Aidan Gillen), apparu dans la saison 4. 

Les personnages féminins de plus en plus puissants 

Steven Knight a su créer des personnages féminins passionnants. On se souvient avec nostalgie de Grace Burgess (Anabelle Wallis), le grand amour de Tommy, mais aussi de May Carleton (Charlotte Riley), la Grande Duchesse Tatiana Petrovna (Gaite Jansen), Esme Shelby (Aimee-Ffion Edwards) et Jesse Eden (Charlie Murphy). Mais ce sont surtout les personnages de Polly Gray (Helen McCrory, Ada Thorne (Sophie Rundle), Linda Shelby (Kate Philips) et Lizzy Stark (Natasha O'Keeffe) qui traversent la série telles des déesses à l'échelle de Birmingham. 

Mais il semblerait que les femmes, qui avaient déjà une très grande importance dans la série, gagnent encore en pouvoir dans cette saison. Helen McCrory, l'interprète de Polly Gray (connue également pour son rôle de Narcissa Malefoy dans la saga Harry Potter) avertit : "Dans cette saison, vous commencez à voir les femmes autour des Peaky Blinders à dessiner des paramètres." Sophie Rundle, l'actrice qui joue Ada Thorne, surenchérit : "Les femmes dirigent la série." Autrement dit, les personnages féminins risquent fort de peser lourd sur l'échiquier politique cette saison. Ce qui n'est pas étonnant. Déjà parce que Polly s'oppose régulièrement à Tommy. On songe également à Linda, qui tente tout pour éloigner Arthur Shelby des affaires criminelles des Peaky Blinders. Ensuite, lors de la réunion de famille concluant l'épisode 6 de la saison 3, Polly, Ada, Lizzy et Linda ont fait part à Tommy de leur volonté de changer de politique de Shelby Brothers Limited, en changeant de dirigeant. 

Les personnages masculins ne devraient pas être en reste, et les personnages d'Arthur et Michael nous promettent également de grands moments de télévision. Steven Knight a ainsi confié qu'Arthur et Polly ont ceci en commun, qu'ils "essaient à leur manière d'échapper à cette vie qui les détruit. Les deux ont presque réussi à s'enfuir. Et la question est : tu refuses de t'échapper par choix, ou parce que tu ne peux pas renier qui tu es vraiment ?"

Quant au personnage de Michael Gray, le fils de Polly, il semble de retour à Birmingham. Sa relation avec Tommy, qu'il a trahi dans la saison 4, devrait être passionnante. Alors que de plus en plus Michael semble vouloir être un Peaky Blinder à part entière, parviendra-t-il à regagner la confiance de son cousin, qui l'avait envoyé à New York ? A moins que la série insiste sur les destins de ces deux personnages, qui semblent avoir des destins opposés : alors que depuis le début de la saison, Tommy veut que toutes ses affaires deviennent légales sans jamais y parvenir, Michael semble désirer oublier la légalité pour bercer dans le milieu du crime, que sa mère essaie de tenir hors de sa portée. 

La meilleure saison du show ? 

Après l'incroyable saison 4, on avoue qu'on s'est demandé comment Steven Knight parviendrait à nous fournir une saison aussi puissante par la suite. Faut dire que la quatrième saison était d'une intensité rarement vue à la télévision. Mais à en croire les propos que Steven Knight a tenus aux journalistes de Deadline, il s'agirait "de la meilleure à ce jour". Cillian Murphy a tenu des propos similaires :

Vous savez, je me souviens avoir tenu des propos similaires à propos de la saison 4, parce que je le pensais vraiment, et ça s'est révélé exact. Je pense que ce sera pareil cette année.

Et on les croit volontiers en regardant les premières images de la saison 5, qui s'annonce riche en rebondissements et en batailles. D'ailleurs, il semblerait qu'un proche de Tommy (sans doute un membre de sa famille) perdra la vie. A en croire la coupe de cheveux de l'homme à terre, il pourrait bien s'agir d'Arthur Shelby ou de Michael Gray. Qui que ce soit, cela devrait avoir de très grosses conséquences sur l'avenir du clan Shelby. (S'il s'agit de Michael, une guerre ouverte pourrait bien éclater entre Tommy et Polly.) En tout cas, on a hâte de voir la suite de ce chef d'oeuvre télévisuel !

Une erreur ?

Mots-Clés : Cillian MurphySteven KnightPeaky BlindersBBCBBC

Source(s) : NMEPremiereallocineGentside

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Goulougoulou, il y a 1 mois :

Si c'est dans la lignée des saisons précédentes, on devrait pas être déçu

Répondre à ce commentaire

Par BLinor, il y a 1 mois :

On sent que l'auteur de l'article est un vrai passionné comme à chaque article sur Peaky Blinders !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Borderlands 3 : trop d'humour tue l'amour

Borderlands 3

Il y a 3 jours

Test Asus TUF Gaming H7, un casque sans fil surround virtuel 7.1 multiplateforme : fiche technique, prix et date de sortie

Asus Tuf Gaming H7 Wireless

Il y a 6 jours

Test Jabra Elite Active 65t : nous avons passé 2 mois avec ces écouteurs True Wireless

Jabra Elite Active 65t

Il y a 4 semaines