Il faudra des millions d'années pour que les mammifères se remettent de l'action de l'homme sur la biodiversité

De Dan Auteur - Posté le 22 octobre 2018 à 16h56 dans Science
19réactions !
19 commentaires

Les actions de l'homme sur l'environnement ont de terribles répercussions sur la biodiversité, la preuve avec cette nouvelle étude qui estime qu'il faudrait entre 3 et 5 millions d'années pour que les mammifères qui se sont éteints à cause de l'homme puisse s'en remettre.

En effet, selon une étude publiée cette semaine, des scientifiques de l'université d'Aarhus (Danemark), la dégradation de la biodiversité par l'Homme pourrait bien durer plusieurs millions d'années avant qu'elle ne revienne à son état initial.

Des millions d'années pour que l'évolution se rétablisse

Pour pouvoir remplacer les espèces qui n'ont pas su s'adapter aux changements de leur milieu, il faut compter sur l'évolution qui permet de maintenir la diversité des êtres vivants sur la Terre. Mais il s'agit ici d'un mécanisme qui demande beaucoup de temps.

Ainsi, les scientifiques se sont concentrés sur des données concernant les mammifères existants ainsi que ceux qui ont disparu. Ces données ont ensuite été couplées avec des informations dont ils disposaient sur les espèces qui risquent de s'éteindre dans les cinquante prochaines années. Grâce à des simulations, les chercheurs sont parvenu à déterminer le temps nécessaire pour que l'évolution puisse rétablir la biodiversité avant que l'homme n'intervienne. Pour arriver à ce résultat, il faut une condition obligatoire : que l'Homme cesse toute activité qui vise à la destruction de l'environnement

Pour cette recherche, l'équipe de chercheurs a également pris en compte l'importance du nombre de chaque mammifères. En effet, par exemple, il existe une centaines d'espèces de musaraignes contre quatre seulement pour les tigres à dents de sabre qui sont tous aujourd'hui éteints. L'extinction de quatre espèces de musaraigne n'aura pas un impact aussi important que pour les tigres à dents de sabres qui, dès leur disparition, ont fait disparaître "des branches entières de l'arbre évolutif de la Terre", comme le précise Matt Davis, paléontologue de l'université d'Aarhus.

Enfin, les chercheurs estiment que ce sont les rhinocéros noirs et les éléphants, ainsi que la majorité des mammifères géants, qui sont les premières victimes des actions de l'Homme sur l'environnement. L'équipe va poursuivre ses recherches afin de déterminer les espèces en voie d'extinction qui sont, d'un point de vue de l'évolution, uniques afin de s'y concentrer davantage pour limiter les risques d'extinction définitive.

Une erreur ?

Source(s) : sciencesetavenir.fr

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : actionmammifèreespècesextinctionhommebiodiversitéevolution

Commentaires (19)

Par DuRd3n, il y a 2 ans :

On s'en branle, ils avaient qu'à inventer la poudre pour se défendre.

Répondre à ce commentaire

Par Savi, il y a 2 ans :

On va laisser la Terre dans un sale état ...

Répondre à ce commentaire

Par Interstellar en 4 leçons, le King des incels., il y a 2 ans (en réponse à Savi):

T'inquiète pas pour la Terre, va ! Elle, elle va s'en remettre dans aucune problèmes.

C'est plutôt l'humanité qui à un très gros soucis de future.

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 2 ans :

Des scientifiques pas très rigoureux, une biodiversité qui revient à son état initial, ça n'existe pas, c'est le principe de la théorie de l'évolution initié par Darwin et Lamarck.
Article scientifique vraiment pas rigoureux et trop politisé mondialiste-écolo. Les éléphants et les rhinocéros sont menacés par le braconnage et non pas la pollution,donc l'auto-flagellation de l'humanité n'est pas justifié.

Répondre à ce commentaire

Par Jamjam, il y a 2 ans (en réponse à Comprendre Interstellar en 4 leçons):

Vous avez lu l'étude au moins avant de l'ouvrir ?
Vous ne vous êtes pas dit que c'est peut être les rédacteurs de sites comme Hitek qui font des raccourcis et qui ne détaillent pas l'étude en question mais se contentent de lire un article déjà écrit qu'ils citent d'ailleurs comme source ?

L'étude parle non pas d'état initial de la biodiversité ou je ne sais quelle connerie, mais bien de diversité phylogénétique, chose parfaitement mesurable.
Aucun biais politique mondialiste-écolo ou je sais pas quoi.

L'écologie n'a rien d'un délire politique de gauche ou de droite, l'écologie est une discipline scientifique qu'il faut analyser avec méthode et non opinions. Il s'agit d'une priorité si l'on est suffisamment éduqué pour comprendre ses implications philosophico-naturelles.

Vous critiquez les auteurs de l'étude et les accusez de manque de rigueur alors que vous même n'avez pas lu l'étude et sortez quelques termes éclairés qui servent de poudre aux yeux du commun des mortels dont je ne fais, malheureusement pour vous, pas partie.

Pathétique...

Répondre à ce commentaire

Par VicePrime, il y a 2 ans (en réponse à Jamjam):

Dans le fond t'as raison.

Mais avec un peu moins de condescendance et d'arrogance, ça aurait été top.

Répondre à ce commentaire

Par Tim45, il y a 2 ans (en réponse à Jamjam):

Moi ce qui me dérange le plus dans ce genre d'études scientifiques c'est qu'on est à peine capable de prévoir la météo à 3 jours (combien de fois météo france nous annonce de la pluie et on se tape le plus beau soleil de l'année) et les gars nous balancent des théories qu'il faudrait prendre au pied de la lettre sur plusieurs millions d'années ..
M'enfin, de toute façon l'homme court à sa perte et peu importe. La terre s'en remettra très bien et un nouvel écosystème sera là après nous au final.

Répondre à ce commentaire

Par Jamjam, il y a 2 ans (en réponse à Tim45):

Votre commentaire montre bien à quel point vos connaissances sur le sujet sont infimes.

Comparer la météorologie et la biologie évolutive...

Il faut comprendre les mécanismes sous-jacents au phénomène d'évolution des espèces et de sélection naturelle et maîtriser les notions de bases des disciplines qui les étudient pour comprendre ce genre d'études (après les avoir lues bien sûr et pas se contenter de lire un article sur Hitek) pour pouvoir en parler.

Vous n'avez aucune légitimité à prendre la parole ou émettre un avis sur un sujet que vous ne maîtrisez pas un minimum. Vos opinions doivent impérativement êtres renseignées au préalable.

Répondre à ce commentaire

Par Tim45, il y a 2 ans (en réponse à Jamjam):

Tu sais mon grand, la culture moins on en a plus on l'étale et vu comment tu prends les gens de haut à priori t'as pas grand chose à apprendre à qui que ce soit. Je ne compare pas, je fais un transposition visant à démontrer qu'on à du mal avec ce qui nous arrive dans un futur proche et que ce genre de théories me gènes un peu.
Mais t'es rien de plus qu'une personne condescendante qui ne fait pas mieux que le premier commentaire, à savoir "sortir quelques termes éclairés qui servent de poudre aux yeux du commun des mortels".
Bonne continuation.

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 2 ans (en réponse à Jamjam):

Je crois que tu n'as pas lu l'article, les chercheurs utilisent bien le terme "Recover" c'est à dire recouvrer/récupérer, donc revenir à l'état d'avant l'impact humain.
L'écologie est une vrai science tu as raison, cependant, dans notre monde actuel on se sert de cette science pour utiliser un discours alarmiste et pour changer le mode de vie des sociétés, c'est ce qu'on appelle les "altermondialistes" et ils sont bien politisés, et ces idées alarmistes viennent principalement des Etats-Unis.Cette article est publié dans un bon journal, non pas pour son impact scientifique mais pour son impact politique, il faut soit être du même politique ou être totalement naïf pour prétendre le contraire.

Répondre à ce commentaire

Par jeankevinleretour2, il y a 2 ans :

Il y a bien un moment où une organisation va se mettre à sauvegarder l'adn (etc...) des animaux en voie de disparition pour pouvoir les multiplier lorsque nous aurons la technologie nécessaire pour les cloner.

Le clonage peu onéreux va arriver la question c'est juste quand. Donc autant commencer à répertorier le maximum d'individus d'un maximum d’espèce.

Le mieux serait de mettre l'ADN de ces animaux sur Internet "en mode Open Source" pour que n'importe quelle organisation y ait accès et que personne n'ait de pouvoir sur la survie d'aucune espèce.

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 2 ans (en réponse à jeankevinleretour2):

C'est déja le cas, d'ailleurs, celui de l'être Humain est téléchargeable.
Mais malheuresement, les gens se font une idée un peu trop romancée de ce qu'est un génome ( Sans doute à cause de Jurassik Park).
L'ADN n'est qu'un support de l'information,c'est ce qu'il l'entoure qui est beaucoup plus important, et c'est impossible à retransmettre dans un fichier .

Répondre à ce commentaire

Par Jamjam, il y a 2 ans (en réponse à jeankevinleretour2):

C'est la chose la plus ridicule que j'ai lue de la journée.

Répondre à ce commentaire

Par Tim45, il y a 2 ans (en réponse à Jamjam):

C'est parce que tu ne t'es pas relu ;)

Répondre à ce commentaire

Par Yumekua, il y a 2 ans :

osef on appelle ça la sélection de l'évolution. Ils y a déjà eu des milliards d'espèces qui ont disparu avant nous, et il y en aura plein d'autre après nous. Du moment que la disparition de cette dit espèce ne met pas en périple la survie du genre humain, osef total.

Répondre à ce commentaire

Par Hellgringo, il y a 2 ans :

Un coup de Thanos et hop !!!

Répondre à ce commentaire

Par fbommeau, il y a 2 ans :

"il faudrait entre 3 et 5 millions d'années pour que les mammifères qui se sont éteints à cause de l'homme puisse s'en remettre"
S'ils sont éteints, ils ne s'en remettront jamais.

Répondre à ce commentaire

Par Jamjam, il y a 2 ans :

Très mauvaise interprétation et retranscription de l'étude dont il est question que vous n'avez visiblement pas lue.

Je vous suggère de le faire ou de simplement supprimer cet article qui à l'air d'induire en erreur beaucoup de personnes.

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 2 ans (en réponse à Jamjam):

C'est pas parce que les gens ne sont pas d'accord avec toi qu'ils sont stupides et qu'ils ne comprennent pas ce qu'ils lisent. Mais c'est peux difficile à comprendre pourquoi quelqu'un qui ne fait pas partie du commun des mortels.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 4 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 5 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 5 mois