Rechercher Annuler

Relations sexuelles : un grand nombre de personnes se disent finalement prêtes à le faire avec un robot

De Yann Sousa - Posté le 18 octobre 2021 à 11h40 dans Insolite

Pour de nombreuses personnes, le futur s'avère véritablement terrifiant. Et pour cause, beaucoup d'entre eux pensent que des robots autonomes feront bientôt interruption dans notre quotidien. Pourront-ils un jour nous remplacer ? Si oui, dans quelles tâches ? Cette effrayante perspective a été abordée au travers d'une enquête du nom de "Will AI take your job ?" (traduit en français en "L'intelligence artificielle vous prendra-t-elle votre travail ?"). 

l'IA, un futur ennemi ? 

Curieux de voir ce que les gens pensaient vraiment de l'intelligence artificielle, l'entreprise Tidio a mené sa propre enquête, dont les résultats s'avèrent déjà très surprenants. Plusieurs questions ont donc été posées à un panel composé de 1 200 individus. Celles-ci portaient sur les futures tâches qu'ils seraient possibles de confier aux robots et en la confiance qu'ils leur accordaient pour les mener à bien. 

Le sondage a montré que les inquiétudes autour de l'intelligence artificielle étaient bien présentes. Près de 69% des diplômés pensent réellement que l'IA pourrait leur prendre leur emploi dans quelques années. Les craintes se confirment aussi dans d'autres domaines que celui du travail. 78% des personnes ayant répondu au sondage pensent que l'intelligence artificielle va être utilisée à des fins de désinformation. 

La moitié des hommes prêts à passer le cap

Si les résultats montrent une certaine austérité envers l'intelligence artificielle, cela ne veut pas dire pour autant que tout le monde craint forcément une future cohabitation avec les robots. Sur ce point-là, les hommes et les femmes ne sont pas tout à fait d'accord. En effet, la gente masculine semble bien plus encline à faire confiance à leurs camarades robotiques. 

48% d'entre eux estiment même qu'ils seraient disposés à avoir des relations sexuelles avec. Les femmes semblent, quant à elles, un peu moins emballées par l'idée. Seulement 33% d'entre elles semblent penser qu'elles en seraient capables. 

Le sondage montre donc un certain clivage entre hommes et femmes. Celui-ci est aussi palpable lorsqu'on leur pose la question de savoir s'ils pourraient tomber amoureux d'un être artificiel. Les hommes sont 44% à penser qu'ils en seraient capables, contre 33% des femmes.

Ce sondage, assez général, a le mérite de poser plusieurs questions sur la table. Comment gérer les bouleversements technologiques à venir ? Et le monde est-il prêt à s'y adapter ? À l'heure actuelle, cela ne semble pas encore le cas. Toutefois, les résultats de l'enquête ont montré que tout le monde n'était pas forcément hostile à un futur où humains et machines collaboreraient ensemble... Si vous voulez en découvrir plus sur les robots, lisez cet article sur ce robot cascadeur Spider-Man bluffant de réalisme. 

Une erreur ?

Mots-Clés : robotsIAintelligence artificiellesondagefutur

Yann, totalement paumé au départ, je me suis lancé dans le domaine de l’information un peu par hasard. C’est comme ceci que j’ai finalement trouvé ma voie. Véritable fouine, j’adore dénicher les derniers scoops et ce, qu’importe le domaine. Autant se l’avouer, c’est quand même bien plus fun de parler de jeux-vidéo et de séries, non ?!

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (14)
photo de profil de <strong>Princess Peach</strong>

Par Princess Peach, il y a 3 ans :

Après ça dépend de la gueule du robot quoi XD

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Bobby</strong>

Par Bobby, il y a 3 ans (en réponse à Princess Peach):

En principe, je pense qu'on devrait pouvoir choisir à l'avance leur corps et leur tête, à l'image des poupées sexuelles "réalistes" de maintenant, afin que chacun puisse réaliser son "fantasme".

Donc, si je prends ton pseudo, tu pourras tout à fait te créer une Princesse Peach :)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>JeanMichMuch</strong>

Par JeanMichMuch, il y a 3 ans :

Allez !! Let’s go Wall-E tu vas prendre trop chère :D

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Desaccord</strong>

Par Desaccord, il y a 3 ans :

Le 4ème mur est déjà franchi depuis un paquet de temps.
Sans même parler d'IA, rien que du coding un peu poussé peut pousser maintenant un être humain à avoir des sentiments (je recommande le jeu bizarre, mais très intéressant Doki Doki Literature Club, et je met au défis quiconque de ne pas être surpris par les émotions qu'une simple ligne de dialogue bien codé peut faire.).
Donc ça va être drôle le monde dans 10 ans à ce rythme, hommes et femmes auront leurs sextoy ultra poussé sur mesure.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Bobby</strong>

Par Bobby, il y a 3 ans (en réponse à Desaccord):

"Le 4ème mur est déjà franchi depuis un paquet de temps." Clairement, on y entre doucement.

La société se "technologise" de plus en plus. Pas loin de chez moi, Migros (équivalent à U en France) fait des essais avec des magasins autonome. Donc en gros, tu arrives vers la porte, que tu ouvres avec ta carte fidélité au magasin ou avec LEUR application, tu mets ce que tu veux dans ton caddie en scannant avec ton smartphone ou un truc sur place (sous l'oeil d'une caméra), à la fin tu paies, les portes s'ouvrent, et vive la vie. Avec les robots aspirateurs et Cie, franchement, le monde change vite. Et ça, sans parler du clonage d'animaux pratiqué en Chine. Et ici, le pass sanitaire en quelques sortes, nous fait aussi franchir ce mur, vu qu'on doit se faire contrôler partout (pas de débat sur le pass svp, je parle juste du principe).

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>lol master</strong>

Par lol master, il y a 3 ans :

Bah vu que LFI, LR, le RN et famille de france font du lobbying contre les sites pornos, si vous voulez avoir une "relation" en étant célib sans avoir à filer votre CB pour vous entrer sur un site, il restera bien que les robots ^^

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Orus</strong>

Par Orus, il y a 3 ans :

LA question: Si j'ai une relation sexuelle avec un robot-femme, mais que je suis marié. Est-ce tromper ma femme? En sachant que le robot n'a pas de conscience?

Vous avez 4 heures.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>obyoneone</strong>

Par obyoneone, il y a 3 ans (en réponse à Orus):

c'est la conscience de celui qui devient Robotphile qui compte

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Grunge</strong>

Par Grunge, il y a 3 ans (en réponse à Orus):

Comme dirais un pnj pragmatique dans Cyberpunk 2077, c'est pas tromper, c'est de la "branlette sophistiquée".

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>obyoneone</strong>

Par obyoneone, il y a 3 ans :

soit on arrête de consommer, soit il faut arrêter de se reproduire, soit on élimine 6.5 milliard d'habitants en gardant ce rythme.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Yaksha</strong>

Par Yaksha, il y a 3 ans :

Ça dépend du robot quand même. Faut quand même avouer que 2B de Nier Automata ou encore Motoko Kusanagi ont beaucoup plus de gueule que de se faire faire une turlute par Nono le Petit Robot... Tu veux un p'tit clou?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Alien Neila</strong>

Par Alien Neila, il y a 3 ans :

Si je couche avec un robot, j'aurai l'honneur d'être dépucelé ?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>balek911</strong>

Par balek911, il y a 3 ans :

Un trou est un trou non ? ¯\\_(ツ)_/¯

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Me</strong>

Par Me, il y a 3 ans :

Le rêve un robot capable de faire le ménage et de bosser à la place. Techniquement parlant il ne faut pas avoir peur de se faire piquer son taf, au contraire.
Si demain y a plus besoin de travailler, plus besoin d'argent on serait peut-être dans une utopie.
Reste 2 problèmes : peu de chance que les robots/une i.a puisse tout faire (justice, art etc.) mais à la rigueur on pourrait trouver une solution aisément. Cependant reste le clivage des classes qui disparaîtrait et là ça risque d'être bien plus compliqué à gérer. Après bien sûr on peut toujours avoir peur des i.a. qui pètent les plombs mais bon à un moment nos ancêtres ont eu peur du feu, sans doute des voitures ou encore des PC etc. Et finalement on est encore là.
Quant au côté sexuel, si le robot ressemble à un être humain (et pas une pseudo ressemblance qu'on a aujourd'hui) je vois pas le problème, au contraire.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.