#RIPJKRowling, le hashtag qui accuse une nouvelle fois la créatrice de Harry Potter de transphobie

De Chromerit Auteur - Posté le 15 septembre 2020 à 15h09 dans Insolite
2kréactions !
24 commentaires

En top tendance Twitter aux Etats-Unis on découvre en ce moment même le hashtag #RIPJKRowling. Que s'est-il passé pour que tant d'internautes expriment publiquement leur mécontentement sur les réseaux ? Cette nouvelle vague d'accusations est un coup dur pour la mère des Harry Potter

Le débat autour de J.K. Rowling

En juin 2020, J.K. Rowling partageait un article d'opinion du site Devex concernant un monde plus égalitaire post-COVID 19 pour les personnes qui ont leurs règles. Afin d'accompagner ce partage, l'auteure avait proposé plusieurs termes comme "Wumben" ou "Woomud", des termes en rapport avec "Women".

L'écrivaine sous-entendait ainsi que l'expression "personnes qui ont leur règles" devait être remplacée par "femmes", ce que les internautes lui ont reproché, en évoquant notamment les personnes transgenres, mais aussi toutes les femmes qui n'ont pas leurs règles. Suite aux nombreuses réactions que son commentaire a engendrées, l'auteure avait été forcée de se justicier publiquement : 

Si le sexe n'existe pas, il n'y a donc pas d'attirance pour le même sexe. Si le sexe n'existe pas, ce que vivent les femmes à travers le monde est effacé. Je connais et adore des personnes transgenres mais effacer le concept de sexe supprime la capacité de nombreuses personnes à parler de leur vie. Ce n'est pas de la haine de dire la vérité.

Sa justification n'avait cependant pas atténué le débat, et ce dernier semble même s'être ravivé alors que son nouveau roman se dévoile depuis quelques jours

Le nouveau roman de l'écrivaine

Au cours du précédent week-end s'est élevée une rumeur, qui a depuis pris de la consistance, et de l'épaisseur. Le dernier livre de l'écrivaine, baptisé Troubled Blood, et publié sous le pseudonyme Robert Galibraith, est au coeur du débat. Ce livre et le cinquième volet de la série de fiction policière Cormoran Strike, et doit paraître le 29 septembre 2020 en Grande-Bretagne. Le scénario de ce dernier prend forme autour d'un meurtrier qui s'habille avec des vêtements féminins de façon à pouvoir assassiner d'autres femmes peu méfiantes. Rapidement, des voix se sont élevées sur les réseaux sociaux pour faire un parallèle entre la précédente affaire de transphobie à laquelle était mêlée J.K. Rowling, et ce nouveau roman

Lol. Elle doit littéralement inventer des histoires pour justifier sa position. Son obsession pour nous est si étrange. Je ne pense même pas que tes idées transphobes préconçues méritent de fournir autant d'efforts.

Tout Internet: JK Rowling est violemment transphobe.

JK Rowling: chiche.

La consternation, partagée par de très nombreux internautes, a donné lieu à une nouvelle tendance Twitter, qui met en lumière le hashtag #RIPJKRowling. 

Le hashtag #RIPJKRowling

Afin d'entrer dans le débat, nombreux sont ceux qui ont repris le hashtag #RIPJKROWLING, nécessaire désormais pour afficher son opinion sur le sujet. Parmi ceux qui ont utilisé ce hashtag, certains souhaitaient simplement souligner que la carrière de l'auteure était désormais morte, au vu du débat qui fait rage, quand d'autres appelaient à des actes plus violents à son égard : 

Bonjour le monde de Twitter et au cas où vous auriez oublié FUCK JK ROWLING. Passez une bonne journée tout le monde #RIPJKRowling Va te faire foutre sale transphobe .

Certains internautes quant à eux, à l'inverse, sont outrés par les proportions que prennent cette histoire, et tentent tant bien que mal de calmer les esprits, ou du moins, de faire en sorte que le hashtag baisse en popularité : 

Sérieusement. Je veux dire, putain sérieusement. Quiconque tweetant le hashtag #RIPJKRowling est un putain de crétin et d'instable. Souhaiter la mort à une femme qui a exprimé sa position calmement, clairement et sans préjugé (contrairement à moi) ne mérite pas cet opprobre.

Le hashtag a pris une telle dimension en si peu de temps que le réseau social Twitter a dû préciser sous cette tendance que J.K Rowling n'était pas vraiment décédée

Il faudra certainement attendre quelques jours avant de voir si l'écrivaine tentera à nouveau de se justifier, ou si elle préférera ne pas s'étendre sur le sujet. 

Une erreur ?

Source(s) : Uproxx PinkNews Telegraph

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : nouveau romantwitterPolémiquecontroversedébatJ.K Rowlingtransphobietransexuels

Commentaires (24)

Par Laloupgarou, il y a 4 jours :

Tellement extrême, restons dans le débat calme et éclairé, seuls les abrutis crient pour se faire entendre ...

Répondre à ce commentaire

Par Youja, il y a 4 jours via l'application Hitek :

Comme c’est mérité pour JKR qui essayait de bouffer à tous les râteliers
Dépassé par le progressisme à outrance et les debiles

Répondre à ce commentaire

Par Henhen, il y a 4 jours :

Ces réactionnaires conservateursqui essaient encore de censurer JK Rowling de sa liberté d'expression et qui appellent à son obliteration

Répondre à ce commentaire

Par Skratsh, il y a 4 jours :

Jk Rowling : Ecrit un roman avec un homme qui se TRAVESTI
Les trans : ouin ouin elle veut pas laisser les TRANSEXUELS tranquille
Juste pour rappeler qu'il n'y a aucun rapport entre les 2 https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/travesti/

Répondre à ce commentaire

Par Manimarco, il y a 4 jours :

c'est drole qu'avec le harcèlement que subit JK j'ai jamais compris ce qu'on lui reprochait, un homme CIS qui se travestit pour tuer des femmes CIS.
vu que c'est ces abrutis qui ont inventer le mot CIS ils savent très bien ce qu'elle veut dire quand elle dit un homme CIS qui se travestit et donc n'a aucun lien avec une femme transgenre, a moins que leur logique pue tellement la merde que maintenant une femme transgenre peut être un homme CIS mdr.
vu le premier tweet de JK au debut de l'article, ouais je peux comprendre que leur logique, elle ne l'est absolument pas

Répondre à ce commentaire

Par Ohmy..., il y a 4 jours :

Ben merde, un scénario original et inclusif qui vole en éclats, genre un trav ou un trans ne peut pas être un meurtrier dans une oeuvre fictionnelle, c'est blessant.

Répondre à ce commentaire

Par Babajaga, il y a 4 jours :

Intéressant mais bon (sorry je connais pas trop ces personnes) mais qui râle apres ces propos ? Les personnes trans? Ou les personnes bien pensantes prônant la légitimité des trans? Personnellement a leurs places (trans,gay, lgbtq+, hélicoptère de combat...) Je demanderai juste a vivre tranquillement avec mes convictions (ce qui es deja le cas en vrai)

Répondre à ce commentaire

Par Nash, il y a 4 jours :

Est-ce qu'on doit boycotter le film "Le Silence des Agneaux" et toute la pop-culture autours ?

Nan parcke, v'voyez, y a un gars dans l'histoire... bah y tue des femmes donc c'est sexistes non ? mais en plus il se prend pôr une femme, y s'fé des vetments dedins et s'prend pour un travlo donc c'est transphobe, non ?

(Oui les fautes sont volontaires. À toutes personnes choquées par ça ou par le ridicule de mes propos, pardon mais comme je vous insulte pas, bah j'en ai rien à faire ;) )

Répondre à ce commentaire

Par Claude Speed, il y a 4 jours :

Je dis ça comme ça, mais si on s'en tient à la définition stricte du mot "terrorisme", à savoir la promulgation d'une idéologie quelconque par la violence (qu'elle soit physique ou non), alors les SJW sont effectivement des terroristes.

A méditer. ;)

Répondre à ce commentaire

Par Araquiel, il y a 1 jour (en réponse à Claude Speed):

Mais puisqu'on vous dis que c'est le camp du bien !

Répondre à ce commentaire

Par Sid le Paresseux, il y a 3 jours :

JK je suis sur qu'elle aime se faire goder le cul.

Répondre à ce commentaire

Par Sid le Paresseux, il y a 3 jours :

Oui mais est ce que tu lui goderais le cul à JKR ?

Répondre à ce commentaire

Par Axo, il y a 3 jours (en réponse à Sid le Paresseux):

À mon avis c’est le seul chose qu’il peut faire, lui goder le uc*, vu son manque de testo , il pourrirait pas bander devant

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 3 jours :

Les pauvres, les populations exploitées économiquement, la faune, la flore : "aidez-nous"

- Les libéraux (économiques) : non
- Les pseudo progressistes : non, # affirmer que les personnes ayant leurs règles sont des femmes est de la transphobie #SociétalOnly ♥

- Aussi les libéraux économiques : merci aux progressistes de masquer tous les vrais problèmes sociaux en hystérisant les luttes sociétales, et ainsi détourner l'attention médiatique.

- Aussi les adeptes du sociétalisme idéologique : de rien, tant que vous nous assurez que nous pourrons maintenir notre niveau de consommation occidentale (alors que l'on s'efforce de maintenir l'image opposée), c'est l'essentiel. Pensez donc à ce que cette jeune philippine de 12 ans se dépêche de faire nos t-shirt Che Guevara, et que les jeunes Mamadou et Pédro se dépêchent de cultiver notre café et notre cacao. #RIPJKRowling

NB : bien évidemment, on sait tous que ce n'est pas tout l'un et tout l'autre, et qu'il faut éviter de mettre des gens dans des cases et essentialiser leurs propos ; mais force est de constater que certains semblent très énergiques pour dénoncer des injustices sociétales (et des fois, c'est tout à fait justifié), quitte à défendre des positions totalement absurdes de manière "totalitaire", et sont bien silencieux dès qu'il faut parler des vrais sujets comme l'extrême pauvreté, les gens qui crèvent de faim....

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 3 jours :

Soutien total à JK Rowling contre ces hystériques du sociétalisme idéologique totalitaire !

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 3 jours :

C'est fou comme l'extrême droite peut choisir prendre la défense d'une personne qu'elle haït viscéralement comme ça, sur un claquement de doigt.

En même quand on a aucune conviction si ce n'est la haine de la différence, et encore moins d'amour propre, c'est facile de n'avoir aucune cohérence et de retourner sa veste quand ça arrange.

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 3 jours (en réponse à Murge):

C'est vrai qu'avec toi, pauvre ayatollah du sociétalisme idéologique totalitaire, toute personne qui ne pense pas à 100% de la même manière est forcément d'extrême droite.....

Tu es un excellent exemple de cette hystérisation sociétaliste quand on on voit que viens jusqu'à faire chier les rédacteurs parce qu'un mot, une phrase employés ne sont pas assez "progressistes" comme en témoignent tes nombreux postes hyper condescendants et bien souvent arrogants envers les autres : https://hitek.fr/42/nourriture-geek-maman-japon-etoni_8147#comments-message

Ah, c'est vrai, j'oubliais que tu étais un sale type malhonnête intellectuellement, en tordant volontairement les propos d'autrui et jusqu'à inventer des insultes imaginaires dès que tu es incapable de parler de fond. https://hitek.fr/actualite/autumn-burchett-non-binaire-esport-magic_19191

Et toi qui constamment traite les gens de lâche, tu es un gros lâche dès qu'il s'agit de justifier ton propos par des citations.

murge le malhonnête, l'hypocrite, et le gros facho du sociétalisme idéologique totalitaire !

Répondre à ce commentaire

Par Julia, il y a 1 jour (en réponse à Murge):

C'est fou comme les abrutis de SJW peuvent trouver ça justifier d'harceler n'importe qui pour un mot de travers. Incapables de penser que quelqu'un peut avoir une autre opinion que la leur sans avoir tort, c'est d'un pathétique.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 22 heures (en réponse à Julia):

J'attaque l'extrême droite et puisque tu y répond par des insultes c'est que visiblement tu t'identifies à l'extrême droite. Au moins t'assumes ta haine ...

Et en bonne militante de l'extrême droite tu préfères attaquer des personnes (les affreux vilain sjw, ils son tro méchan ouin ouin) plutôt que de défendre des idées.

Il y a 3 jours les militants extrémistes haïssaient Rowling de tout leur être et aujourd'hui c'est leur idoles ... aucune cohérence, que de l’irrationalité.

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 19 heures (en réponse à Murge):

Toi t'es comme l'extrême-droite....

- malhonnêteté intellectuelle
- mensonges répétés
- victimisation à outrance
- lâcheté et manque d'honneur
- toxicité récurrente sur le web
- comportement chasse aux sorcières de ceux qui ne pensent pas à 100% comme toi, qualifiés immédiatement de l'équivalent de "traîtres" ou de "blasphémateurs" par l'usage immodéré de l'accusation de phobies !

Ton sociétalisme idéologique totalitaire est la même merde que l'extrémisme politique de droite ou religieux et c'est à combattre farouchement ! Et c'est à marteler dans ton crâne jusqu'à ce que ça rentre !

Répondre à ce commentaire

Par Claude Speed, il y a 14 heures (en réponse à Murge):

Les menaces de mort, les accusations calomnieuses, les agressions physiques (ça arrive plus qu'on le pense, surtout en ce moment), la diffamation, le harcèlement de la part de gens dits "ouverts", "pacifistes" et "tolérants", on en parle ?

Répondre à ce commentaire

Par Josétebouffe, il y a 3 jours :

Encore une nouvelle phobie inventée de toute pièce ...
Si tu ne dérange pas autrui fais ce que tu veux ...
Il faut arrêter de toujours se victimiser à la moindre contrariété ou à la moindre réflexion ...
JK rowling aura toujours raison !

Répondre à ce commentaire

Par Microspy, il y a 3 jours :

Quel est la différence entre un SJW et JKR ?
- JKR a déjà créé autre chose que des polémiques.

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 3 jours :

N'en déplaise aux hystériques du sociétalisme idéologique totalitaire, il est inscrit dans les lois de la Nature que les femmes ont leurs règles dans le cadre d'un processus biologique. Leurs vociférations hystériques, comme celles de ce murge arrogant, consistant à vouloir toujours tout inverser puisque que dans leurs esprits ravagés, tout remettre en question est un signe de progrès, n'ont aucune valeur scientifique.

On est bien là dans un cadre d'hystérisation et de pervertisation de la science pour une idéologie bonne à jeter aux ordures. Le meilleur exemple en est la juste remise en cause de l'assignation genrée (des tâches, des espaces), comme si les personnes étaient prédestinées de toute éternité à n'évoluer que dans des espaces, des rôles déterminés en fonction de leur sexe, devient, après manipulation idéologique non scientifique, une contestation des identités de genre, comme si la pensée (du domaine de l'esprit, des représentations mentales) déterminait des réalités physiques/physiologiques : Je pense que je suis =/= Je suis. On passe d'un processus nécessaire de déconstruction mentale de l'évolution de personnes dans un espace, à un processus de déconstruction mentale de réalités physiques totalement absurde et stupide, quitte à contester des processus naturels....

Le pire dans tout cela, c'est que ces hystériques viennent torpiller leur propre cause en se comportant comme des extrémistes religieux (toute contestation de leur sainte idéologie devient du blasphème et il faut clouer au pilori ces hérétiques) ou des extrémistes politiques (tout opposant est un traître en puissance à "rééduquer idéologiquement ou à lyncher - médiatiquement parlant)....

Clairement oui aux progrès dans la société (droits des femmes, des minorités....), au respect des individus quelque soit leur identité, clairement non au "progressisme" hystérique totalitaire (assimilation d'un rejet de leurs caprices à de la phobie et de l'intolérance), ce dernier étant à combattre comme tout totalitarisme.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 3 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 4 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 4 mois