Rechercher Annuler

Fusion nucléaire : une avancée majeure en Allemagne avec Stellarator

De Jordan - Posté le 14 décembre 2015 à 14h35 dans Science

Des scientifiques allemands de l’Institut Max Planck de physique des plasmas viennent d’annoncer une avancée majeure dans le domaine de la fusion nucléaire. Ils ont réussi à lancer leur réacteur baptisé "Stellarator" capable de fournir une énergie propre quasi illimitée dans un futur relativement proche.

"Stellarator" c’est tout de même neuf années de recherche ! Alors quand l’équipe de scientifiques allemands a réussi à le mettre sur pied c’est non sans une certaine joie. D’ailleurs, ce réacteur a été rebaptisé "soleil artificiel" par quelques uns.

Ce projet est donc de réussir à créer une source d’énergie à partir de la fusion nucléaire, par le même processus qui se déroule dans notre soleil. Grâce à Stellarator, ce n’est plus comme dans les centrales nucléaires où l’énergie est créée en scindant le noyau des atomes mais en réalisant le processus inverse. Pour cela, il faut exposer les noyaux d’hydrogène à une température qui peut aller jusqu’à 100 millions de degrés afin qu’ils puissent se transformer en plasma, qu’ils fusionnent entre les atomes et donc, créent de l’énergie. Mais le plus compliqué reste encore de réussir à exposer ces noyaux d’hydrogène relativement longtemps à de telles températures. 

Premier test : premier succès !

Satisfaits et sans imprévu : ce sont les mots qui pourraient résumer le premier test mené par l’équipe de l’Institut Max Planck jeudi dernier. Pour générer une température capable de créer du plasma avec de l’hélium, les scientifiques ont mis en marche un prototype baptisé Wendelstein 7-X.

Après avoir réussi à atteindre la température d’un million de degrés, les physiciens ont obtenu du plasma sur 16 mètres de large. Cependant, celui-ci n’a été maintenu que pendant un dixième de seconde.

La prochaine étape va donc être de tenter d’augmenter la durée de formation du plasma tout en déterminant la meilleure façon de le produire.

wendei

Vers une énergie propre

Dès le mois de janvier prochain, l’équipe de scientifiques va réaliser une nouvelle phase expérimentale sur des atomes d’hydrogène. Notez au passage que ce sont ces atomes qui seront utilisés à l’avenir pour le processus de fusion.

Il faut également souligner le fait que la fusion nucléaire est au centre des attentions de nombreux scientifiques partout à travers le monde. Elle permettrait de créer une source  d’énergie propre et de façon illimitée ! Côté sécurité aussi, la fusion nucléaire n’a que des avantages : on évite les risques des centrales actuelles.

Cependant, malgré les perspectives propres que ces réacteurs peuvent offrir, la maîtrise de cette énergie est loin d’être facile. De nombreux réacteurs construits dans le monde, au stade expérimental, ont enregistré de nombreux problèmes techniques ou des développements freinés voire stoppés pour des raisons de coût. 

Une erreur ?

Source(s) : IFL Science

Mots-Clés : Stellaratorfusion nucléaireAllemagne

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (14)

Par jeanLucasec, il y a 6 ans :

Sont forts ces Allemands !

Répondre à ce commentaire

Par Unchinois, il y a 6 ans (en réponse à jeanLucasec):

Deutsche qualitat!

Sinon, côté avantage :

- Utilisation de deutérium extrait de l'eau. (Et y'a beaucoup d'eau sur terre.) au lieu de l'uranium qui est en quantité relativement limité.

- Si y'a un problème de contrôle, tout s'éteint d'elle même. Alors que dans une centrale nucléaire, la réaction de fission continue d'elle même, jusqu'à chauffer et brûler tout ce qui le touche, se transformant en corium. Un magma qui... ne refroidis pas. (Et qui peut s'infiltrer jusqu'à une nappe phréatique en faisant tout fondre sur son chemin. )

En faites, dans le cas de la fusion, la réaction est induite par l'homme, tandis que dans le cas de l'uranium, une fois lancé, elle s'auto entretient.

- Les déchets produit n'ont pas besoin d'être confiné des milliers d'années. La fusion de l'hydrogène produit de l'Hélium. Et le tritium a que 12.5 année de demi vie.

- La quantité d'énergie produite est bien supérieur. A quantité de matière égale, on produit 5x plus d'énergie avec la fusion que la fission.

Bref. Je rêve du jour où on aura des voitures a fusion nucléaire. *.*
(Vous imaginez ? Faire le plein? 1 verre de deutérium suffit pour votre vie entière. )

Répondre à ce commentaire

Par Volendror, il y a 6 ans (en réponse à Unchinois):

Ton commentaire me fais rêver ! Merci.. J'avais aussi entendu parler de cette histoire de Deutérium présent dans l'eau de mer, et effectivement (après vérification) c'est vrai !

Répondre à ce commentaire

Par seb, il y a 6 ans (en réponse à Unchinois):

j'ai l'impression de jouer a halo en voyant "deutérium"

Répondre à ce commentaire

Par deri, il y a 6 ans :

Hum pour réagir à la dernière phrase de l'article, ici on laisse à penser que l'Allemagne finance ces recherches, de fait niveau coûts ils devraient s'en sortir, vu les enjeux l'investissement même colossal annonce des bénéfices à long terme bien plus importants.
Quels sont les autres pays qui ont du stopper pour des coûts? Etaient ce des membres du G8?

Répondre à ce commentaire

Par saintiol, il y a 6 ans :

Stellarator est un type de réacteurs à fusion et non pas, le nom de la machine qui est Wendelstein 7-X. Il existe deux types de réacteurs à fusion: les Stellarator et les Tokamak.

Répondre à ce commentaire

Par Thespitfire, il y a 6 ans (en réponse à saintiol):

Pour être plus précis avec ce que tu viens de dire, ce sont deux types de réacteurs à fusion par confinement magnétique. Il existe aussi la fusion par confinement inertiel.

Répondre à ce commentaire

Par Guilhem, il y a 6 ans :

Très intéressant mais quelques approfondissements seraient appréciables surtout quand vous faites de la copie d'article... :/ ( http://sciencepost.fr/2015/12/… non cité dans les sources), les phrases ont légèrement été modifiées mais vous avez quand même repris la même structure...

Sinon c'est très intéressant mais je me demande bien pourquoi ils n'arrivent pas à garder cette température plus longtemps (c'est un système facile à comprendre mais avec pleins de variables qui font qu'il en devient très compliqué c'est peut-être ça le plus difficile...)

Répondre à ce commentaire

Par Hiteda, il y a 6 ans :

Y a aussi le projet ITER, en France, et qui démarré plus tôt que celui ci je pense

Répondre à ce commentaire

Par Gaston, il y a 6 ans :

Eh les mecs un peu de relecture ferait pas de mal (ou un bouton "signaler les erreurs").
Cela fait 19 ans et non pas 9 que le réacteur est en construction, et le projet date d'au moins 1984, démarré en RFA http://lemonde.fr/recherche/…

Pour info, si la fusion nucléaire (dont on parle ici) est peu dangereuse contrairement à la fission (dans nos centrales actuelles), c'est que d'une part il n'y a pas de risque d'emballement : s'il y a un problème, le plasma (qui est déjà très dur à maintenir en temps normal) disparait et la réaction s'arrête. D'autre part, le produit de la fusion est de l'hélium qui n'est pas radioactif donc ne pose pas de problèmes de stockage (contrairement aux centrales actuelles). Et un gros avantage est que quand ça marchera, ça produira beaucoup plus d'énergie que la fission.

Enfin (après j'arrête, promis), un projet de réacteur de fusion est construit en France sur le site de Cadarache, pour un démarrage prévu en 2020.

Répondre à ce commentaire

Par Fenrir, il y a 6 ans :

Chuis de tout coeur avec tous ces chercheurs, ils le méritent ces hommes/femmes

Répondre à ce commentaire

Par bcv, il y a 6 ans via l'application Hitek :

Ce serait terrible mais un gros problème se pose : y parvenir c'est bien beau, le soucis est qu'on consomme plus d'énergie pour provoquer cette fusion que ce qu'elle nous rapporte, et ce soucis est loin d'être réglé. Ici le but c'est de réussir une fusion stable, après il faudra passer à la rentabilité, et ça malheureusement, c'est pas pour demain :(

Répondre à ce commentaire

Par DrFolamour, il y a 6 ans :

Tout le monde s'emballe, les allemands ont créé un soleil artificiel, ils vont maitriser le principe de fusion etc etc...

Mais on est bien loin de tout ça, il s'agit juste d'une machine pour étudier le comportement du plasma à plusieurs millions de degrès et comment le confiner plus efficacement.

Dans les faits aucun watt de produit par ce gouffre énergétique qui n'est même pas prévu pour engendrer le processus de fusion !

Je ne suis même pas sûr qu'on ait déjà imaginé comment récupérer l'énergie dégagée par une éventuelle fusion maitrisée puisque le confinement magnétique implique qu'il n'y a pas de contact du plasma en fusion avec un quelconque matériel.

Bref un peu de bon sens une centrale à fusion capable de couvrir 20 fois les besoins de l'humanité en énergie est déjà en fonctionnement et pour des milliards d'années sans aucun investissement de notre part, il suffit de lever la tête, ça s'appelle le soleil...

Répondre à ce commentaire

Par Guillaume, il y a 6 ans :

Fallout est en marche XD

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.