Rechercher Annuler

Sword Art Online : le créateur de l'Oculus a imaginé un casque de réalité virtuelle capable de tuer ses utilisateurs comme dans la série

De Aubin - Posté le 10 novembre 2022 à 11h37 dans Jeux vidéo

En 2012, Palmer Luckey participe au lancement du premier prototype de l'Oculus Rift. Considéré comme l'un des précurseurs des casques à réalité virtuelle, Palmer Luckey travaille actuellement sur un nouveau prototype qui fait froid dans le dos. En effet, il travaille sur un casque qui est capable de tuer son utilisateur...

Qui est Palmer Luckey ?

Né en 1992, Palmer Freeman Luckey est le cofondateur de l'entreprise Oculus VR. Il est considéré comme l'un des précurseurs de la réalité virtuelle dans le monde. D'origine américaine, c'est en 2012 qu'il lance son premier prototype de l'Oculus Rift. En 2014, Mark Zuckerberg rachète Oculus VR pour la modique somme de 2 milliards de dollars. Palmer Luckey intègre ainsi l'équipe de Zuckerberg, et ce jusqu'en 2017, année de sa démission.

Récemment, Palmer Luckey a écrit un billet qui fait froid dans le dos sur son blog. En effet, l'inventeur travaille sur un nouvel objet un peu flippant. Il a annoncé qu'il bossait sur un casque VR qui explose lorsque l'utilisateur fait mourir son personnage dans le jeu vidéo. Tuant ainsi le porteur de l'objet dans la vraie vie.

Un casque meurtrier

Dans son post intitulé « Si vous mourez dans le jeu, vous mourez dans la vraie vie », Palmer Luckey raconte qu'il a été inspiré par un casque fictif similaire, intitulé NerveGear, présent dans la série animée Sword Art Online. Palmer Luckey développe son idée sur son blog :

L’idée de lier votre vie réelle à votre avatar virtuel m’a toujours fasciné. Vous augmentez instantanément les enjeux au maximum et forcez les gens à repenser fondamentalement la façon dont ils interagissent avec le monde virtuel et les joueurs à l’intérieur… Seule la menace de graves conséquences peut donner l’impression qu’un jeu est réel pour vous et pour toutes les autres personnes du jeu.

Le créateur a ensuite détaillé la manière donc fonctionne ce casque. Des explosifs sont placés dans l'appareil, qui explosent si jamais son utilisateur perd sa partie de jeu vidéo :

Lorsqu’un écran de jeu approprié s’affiche, les charges se déclenchent, détruisant instantanément le cerveau de l’utilisateur.

Il précise ensuite qu'à ce stade, son nouveau casque de VR meurtrier est surtout une œuvre d'art. Il ajoute qu'il s'agit d'une démarche artistique, et critique d'une société dominée par le monde cybernétique :

À ce stade, il s’agit surtout d’une œuvre d’art de bureau, un rappel de tous ces secteurs inexplorés du développement de jeu vidéo. C’est également, je crois, le premier exemple non-fictionnel d’un appareil qui peut vraiment tuer son utilisateur. Ça ne sera pas le dernier... 

Une erreur ?

Mots-Clés : sword art onlinePalmer Luckeyoculus riftOculus

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Cinéphile94, il y a 4 mois :

Le monde part quand même en sucette quand tu vois ce genre de projet machiavélique...

Répondre à ce commentaire

Par George Abitbol, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à Cinéphile94):

Ses le progrer !

Répondre à ce commentaire

Par kirito, il y a 4 mois (en réponse à Cinéphile94):

C'est plus un homage à l'oeuvre de Reki Kawahara qu'autre chose...

Répondre à ce commentaire

Par George Abitbol, il y a 4 mois via l'application Hitek :

Live in ze pod, die in ze pod. Bien s'passer.

Répondre à ce commentaire

Par Papy Mougeot, il y a 4 mois :

"- Salut, on va faire une démo sur scène pour montrer le fonctionnement. Tu veux le faire ?
- Euh..."

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.