Les 5 complots d’assassinat les plus ridicules de l’Histoire

De Dan Auteur - Posté le 13 janvier 2016 à 10h13 dans Histoire

Qui n’a jamais rêvé un jour d’éliminer quelqu’un ? Que ce soit un terroriste ou tout simplement une personne qui cherche à vous nuire ? Mais la raison l’emporte ! Eh oui, beaucoup de choses nous freinent (et heureusement) comme l’empathie ou les risques judiciaires qui en découlent. Ou encore la folie et l’incompétence comme ces cinq tentatives d’assassinats qui ont échoué !

Giuseppe Fieschi

Un grand nombre d’attentats ont été commis contre le roi de France Louis-Philippe sous la monarchie de Juillet. Giuseppe Fieschi, un conspirateur corse, va monter un complot contre le roi. Il fait la connaissance d’un certain Théodore Pépin, un fervent républicain, et ensemble, ils vont mettre au point la "machine infernale" réalisée à partir de 25 canons de fusils juxtaposés, placée sur le bord d’une fenêtre d’une maison.

Le 28 juillet 1835, Louis-Philippe passe en revue la garde nationale sur les grands boulevards et ce, malgré les menaces d’attentats qui pèsent sur lui. Arrivé à hauteur du 50 boulevard du Temple, alors que le roi, accompagné de ses fils et de sa cour, traverse la route, la fameuse "machine infernale" explose ! On ne connaît pas la cause de ce dysfonctionnement, peut-être un simple accident. Toujours est-il, que Louis-Philippe et ses fils s’en sortent indemnes, simplement effleurés par la pluie de balles. Le maréchal Mortier, quant à lui, est tué sur le coup avec dix autres personnes. Cet attentat aura fait 18 morts et 42 blessés.

Fieschi, blessé également et n’ayant pas pu s’enfuir du lieu du complot fut surpris de voir le roi l’épargner. Hélas pour lui, quelques années plus tard, il retenta de tuer Louis-Philippe et fut condamné à la guillotine.

Adolf Hitler

Le 8 novembre 1939, dans la brasserie Bürgerbräukeller située à Munich, Adolf Hitler fête l’anniversaire de son putsch avorté de 1923 qui lui a valu de passer quelques mois en prison où il a d’ailleurs écrit Mein Kampfmais qui ne l’a pas empêché d’accéder au pouvoir en 1933. Ce fameux soir de novembre 1939, le Führer a encore échappé à une bombe qui était destinée à le tuer. L’auteur de cet attentat : Georg Elser qui décide d’agir seul. Ce menuisier a remarqué que tous les ans, Hitler vient dans ce pub pour fêter son putsch raté. Il décide de confectionner une bombe artisanale.

Il se rend régulièrement dans la brasserie pour y dîner et se laisse enfermer la nuit pour préparer la planque de la bombe qu’il dépose deux jours avant l’anniversaire. Le jour J, le Führer, accompagné de ses principaux dignitaires nazis, se rendent dans la fameuse brasserie comme prévu. Sauf qu’il décide d’abréger son discours et de quitter les lieux plus tôt que d’habitude pour retourner à Berlin. Hitler part à 21h07, soit 13 minutes plus tôt qu’Elser avait prévu ! Lors de l’explosion de la bombe, une partie du local va s’effondrer provoquant la mort de 8 personnes et en blessant 63 autres.

Georg Elser est arrêté le soir même alors qu’il tente de passer la frontière suisse. Il est torturé et avoue qu’il est l’auteur de l’attentat tout en niant toute complicité. Les nazis pensent qu’il est un agent des services secrets britanniques. Hitler va décider de le garder en vie jusqu’à la fin de la guerre pour mener un grand procès en public pour magnifier le nazisme. En attendant, Elser est envoyé dans un camp de concentration près de Berlin puis dans celui de Dachau.

Le 9 avril 1945, alors qu’il est sur le point de se suicider, Hitler n’a cependant pas oublié Elser car avant de passer à l’acte, il donne par téléphone l’ordre express d’exécuter son "prisonnier spécial".

Néron

Il faut savoir que la mère de Néron, Agrippine, a joué un rôle très important dans l’accession au pouvoir de son fils. Lorsqu’il est devenu empereur, sa mère a tenté de gouverner par son intermédiaire et très vite, elle est devenue pesante pour Néron. C’est à ce moment, qu’il a décidé de passer à l’acte : assassiner Agrippine. Mais attention, il fallait que cela ressemble à un accident.

D’après Suétone, Néron a essayé de l’empoisonner trois fois, mais sans succès. Face à ces échecs, l’empereur décida d’employer la manière forte. Il fit disposer dans la chambre d’Agrippine, un faux plafond doté d’un mécanisme qui devait le faire s’écrouler en plein milieu de la nuit. Hélas, encore un échec : sa mère fut tenue au courant de ce complot.

C’est alors que Néron passa encore à la vitesse supérieure : faire construire un navire spécial capable de se briser sur commande pour faire passer la mort de sa mère pour un accident en pleine mer. Une fois à flot avec Agrippine à bord, le navire piégé s’ouvre comme prévu, mais il met plus de temps à couler que dans les plans de Néron. Agrippine réussi à s’échapper du bateau à la nage et à rejoindre une barque.

Néron n’en peut plus ! Pour en finir avec sa maman, pendant une audience, Néron fait tomber un poignard au pied d’un esclave envoyé par sa mère juste pour s’assurer que son fils se portait bien. Le but de ce plan était de faire croire que le serviteur de sa mère était venu le tuer. Sur le champ, l’empereur envoie des soldats tuer Agrippine en affirmant que sa mère complotait contre lui. Cette fois la tentative est un succès, Agrippine est tuée. Elle aurait demandé à ses assassins de la frapper au ventre.

Gao Jianli

Lors d’une précédente tentative d’assassinat, l’empereur Huang a ordonné à ses troupes de traquer tous les complices qui avaient participé à ce complot. Gao Jianli était l’un d’entre eux et pour revenir en Chine clandestinement, il a été obligé de changer de nom.

De retour au pays, Jianli trouva un travail dans un magasin de vin et décida de se consacrer à une passion : jouer du luth. Gao Jianli était excellent, à tel point que l’empereur Huang décida de le faire venir au palais pour l’entendre jouer. Hélas pour le musicien, quelqu’un le reconnu et alerta l’empereur. Mais au lieu de le tuer, Huang qui était tellement ému par la performance de Jianli décida de le gracier et de solliciter ses services de musicien dans l’enceinte même du palais.

Le temps passant, l’empereur donna de plus en plus de confiance à Jianli au point de le laisser venir s’installer près de lui lors de ses concerts. Mais sa confiance fut trahie car Gao Jianli décida d’utiliser son instrument pour tenter de tuer Qin Shi Huang. Par chance, Jianli était aveugle, il rata la tête de l’empereur lorsqu’il lança le luth en direction de l’homme le plus important de l’empire chinois. Huang donna l’ordre de l’exécuter.

Fidel Castro

Fidel Castro est certainement l’homme qui doit se considérer comme étant invincible ! Les Américains avaient pour projet d’éradiquer toute forme de communisme à l’ouest du rideau de fer. Et ce n’est pas moins de 638 façons qui ont été étudiées pour tenter de tuer le leader cubain. Selon le service de garde rapprochée de Castro, le communiste a échappé à plus de 600 tentatives d’assassinat.

Parmi les plus insolites, celle de 1966 : un agent de la CIA a tenté de faire passer un cigare explosif dans la chambre de Castro alors que le leader était en visite à New York, mais ce fut un échec.

La CIA savait que Fidel Castro était un amateur de plongée sous-marine. L’agence avait imaginé un tas de plans pour mettre fin à ses jours comme par exemple lui offrir une combinaison de plongée contenant à l’intérieur un champignon mortel ou encore acheter une grande quantité de moules en les chargeant avec des explosifs pour faire sauter Castro lors de l’une de ses expéditions en mer !

On peut parler des autres tentatives comme le stylo à bille qui cachait une aiguille remplie de poison, un mouchoir plein de bactéries dangereuses ou des chaussures avec des explosifs dans les semelles, … Toutes ces tentatives furent un échec ! Depuis 1959, Fidel Castro est toujours vivant et grâce aux Américains, il est entré dans le Livre des Records !

Une erreur ?

Mots-Clés : histoireassassinattentativeécheccomplot

Source(s) : cracked.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (13)

Par StrayPaolo, il y a 4 ans :

Hitler avant de se suicider : "Executez l'ordre 66."

Répondre à ce commentaire

Par Dragon Night, il y a 4 ans (en réponse à StrayPaolo):

Dark Vador : "Montre moi encore, grand père, et je finirais ce que tu as commencé"

Répondre à ce commentaire

Par GlamityJean, il y a 4 ans (en réponse à Dragon Night):

tiens si Kylo Ren dis cette phrase et que Darth Vader l'aurait dit avant a qui hitler l'a t il adressé ?

Répondre à ce commentaire

Par Dragon Night, il y a 4 ans (en réponse à GlamityJean):

Napoléon ?

Répondre à ce commentaire

Par Alfred, il y a 4 ans :

ILLUMINAAAAAAAAAAAAAAAAAATI !

Répondre à ce commentaire

Par Kriscka, il y a 4 ans :

Heu Fidel Castro est plus vraiment à la tête de Cuba... C'est Raúl Castro, son frère qui dirige depuis 2011.

Répondre à ce commentaire

Par Eddie, il y a 4 ans (en réponse à Kriscka):

L'article ne dit pas que Fidel est toujours à la tête du pays hein...

Répondre à ce commentaire

Par Slavic Warrior, il y a 4 ans (en réponse à Kriscka):

Hitler et Louis Philippe non plus d'ailleurs

Répondre à ce commentaire

Par Slavic Warrior, il y a 4 ans :

Selon la légende Staline aurait tenter 22 fois de tuer Tito le dictateur Yougo qu'il aimait pas trop
Tito en a eu marre et lui a écrit une lettre en lui expliquant avec la plus grande des politesse que si il continuait cette fois ci sa serait lui qu'il enverrait un tueur moscou et qu'il n'aurait pas besoin d'en envoyer un second

Répondre à ce commentaire

Par Meude, il y a 4 ans (en réponse à Slavic Warrior):

Ahah, je viens de lire ton commentaire, ça fera un doublon.. ;)

Répondre à ce commentaire

Par Meude, il y a 4 ans :

Dans le genre il y-a Tito (dictateur communiste non aligné de Yougoslavie) aussi, qui irritait Staline..
La légendre raconte qu'après le 5ème, Tito aurait écrit à l'ami Joseph: "arrête d'envoyer des assassins, on en a déjà attrapé 5, un avec une bombe, un autre un fusil.. Si tu recommences j'enenverrai un à Moscou, et je n'aurai pas besoin d'en envoyer un second.."
Une rumeur tenace suspecte même Tito d'être à l'origine de la mort du petit père des peuples..^^

Répondre à ce commentaire

Par Helloworld, il y a 4 ans :

L'attentat de Georg Elser contre Hitler n'est pas ridicule, au contraire !

Répondre à ce commentaire

Par Lorrain, il y a 4 ans :

Quand je vois le nombre d'attentats sur Hitler qui ont eu lieu, qui auraient pu être parfaits, mais qu'à chaque fois, Hitler a une chance folle, je me dis que le proverbe est vrai. "Les mauvaises herbes ont la vie dure."

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 2 semaines

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 3 semaines

Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 4 mois