"Les héroïnes ne font pas vendre de jeux" si l'on en croit Ubisoft

De Dan Auteur - Posté le 22 juillet 2020 à 11h41 dans Jeux vidéo
4,4kréactions !
54 commentaires

Ubisoft fait encore parler ... Après une enquête publiée par Libération en début de mois et qui mettait sous les projecteurs les cas de harcèlement de la part des responsables du studio sur des femmes de l'entreprise, dans une nouvelle enquête menée par le journaliste Jason Schreier pour Bloomberg, on apprend que la multinationale française ne voyait pas d'un bon œil le fait de proposer un personnage principal féminin pour la licence Assassin's Creed.

Suite aux révélations publiées début juillet, l'éditeur avait décidé de prendre des mesures et sanctions à l'encontre des personnes visées dans l'enquête. Parmi elles, Serge Hascoët, ex-numéro 2 d'Ubisoft et responsable de la création. Ce dernier a démissionné et ne travaille plus dans l'entreprise. Mais la nouvelle investigation le remet au cœur du problème.

"les héroïnes ne font pas vendre de jeux"

Si la question de la place de la femme dans la série Assassin's Creed a toujours été compliquée en raison d'une modélisation demandant trop de travail selon Ubisoft, il aura fallu attendre Odyssey pour que le joueur puisse choisir d'incarner un homme ou une femme. Mais ce choix a fait beaucoup parler dans les locaux du studio.

En effet, comme l'explique le journaliste, après avoir rencontré une quarantaine d'anciens et actuels salariés d'Ubisoft, lors du développement d'Assassin's Creed Odyssey, les développeurs souhaitaient proposer uniquement Kassandra. Malheureusement, la direction a expliqué qu'une telle décision était inenvisageable. La raison ? Pour Serge Hascoët et l'équipe marketing du studio, "les héroïnes ne font pas vendre de jeux".

L'article précise également que plusieurs décisions ont été prises pour reléguer les personnages féminins au second plan. Ainsi, dans Syndicate, Evie Frye cède du terrain pour imposer son frère Jacob. Dans Origins, les scénaristes doivent revoir leur copie concernant la mort de Bayek. Si tel n'était pas le cas, les joueurs auraient été dans l'obligation d'incarner Aya, sa femme. Enfin, pour Odyssey, l'équipe a dû ajouter Alexios.

Une vision misogyne qui ne va pas arranger les choses pour Ubisoft. D'autant plus que la liste est longue quand on connaît les héroïnes telles que Ellie de The Last of Us, Lara Croft, Jill Valentine dans Resident Evil ou Samus Aran (Metroid Prime) et qui ont connu un beau succès.

Après le scandale, l'heure des excuses et des actes

Après ces révélations, Ubisoft va devoir travailler sur son image auprès du public et réinstaurer la confiance au sein de son équipe. D'ailleurs son PDG Yves Guillemot a adressé une vidéo aux 18 000 employés de son entreprise et expliqué être "véritablement désolé". Comme le révèle Numerama, des mesures comme la refonte du service RH ou encore la création d'un Support and Recovery Center pour être à l'écoute des salariés devraient voir le jour prochainement. Guillemot a, quant à lui, annoncé vouloir davantage de diversité pour les trois nouveaux VP. Il ne reste plus qu'à mettre en place toutes ces nouvelles mesures.

Une erreur ?

Source(s) : bloomberg.com gameblog.fr

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : sexismeubisoftmysoginieassassin's creedfemmehéroïnejeux vidéo

Commentaires (54)

Par tetard, il y a 2 mois :

On comprend mieux la qualité des jeux Ubisoft quand on voit le niveau intellectuel des gens en charge

Répondre à ce commentaire

Par Styliann, il y a 2 mois via l'application Hitek :

Ils ont raison

Répondre à ce commentaire

Par iTroll, il y a 2 mois (en réponse à Styliann):

et Lara Croft c'est un trans à ton avis ?

Répondre à ce commentaire

Par Ploppi, il y a 2 mois (en réponse à iTroll):

Ils ont raison, ce n'est pas le fait que ce soit une héroine qui fait vendre, mais simplement que le jeu soit bon. Tomb Raider est un très bon exemple, ça a fonctionné car c'tait un bon jeu.

Répondre à ce commentaire

Par KandazHw, il y a 2 mois (en réponse à Ploppi):

Le fais qu'il y ait une héroïne joue aussi beaucoup dans l'équation.

Répondre à ce commentaire

Par Jean, il y a 2 mois (en réponse à Ploppi):

Justement, si aujourd'hui Tomb Raider c'était un mec le héro? Ca serai pas trop mal !

Répondre à ce commentaire

Par Ikki, il y a 2 mois via l'application Hitek (en réponse à Jean):

Tomb raider avec un mec ? Je dirais uncharted

Répondre à ce commentaire

Par Mystère au chocolat, il y a 2 mois (en réponse à Ploppi):

Tu as raison de dire que c'est effectivement le fait que le jeu soit bon ou pas qui fera son succès, quelque soit le sexe du personnage principal. C'est justement pour ça qu'il est stupide de priver les créatifs de faire ce qu'ils veulent sur ce point :)

Répondre à ce commentaire

Par Roger, il y a 2 mois :

Assassin's Creed III Libération ça parle à quelqu'un sinon ?
Jeu sorti il y a 8 ans dans lequel, contrairement à Odyssey, l'héroïne était une femme sans autre choix possible. Très bon personnage d'ailleurs.
Child of Light ça dit quelque chose ? Sorti en 2015.

On continue d'être dans le féminisme extrémiste parano, en prenant les infos qui nous arrangent, ou bien on arrête de s'agiter pour rien ?

Répondre à ce commentaire

Par CHococo, il y a 2 mois (en réponse à Roger):

Biensûr qu'on s'en souvien, mais Liberation est sorti sur PSP ou vita je ne sais plus, mais bref c’était pas un épisode majeur donc je serrais pas surpris que ce Serge Hascoet s'en battait royalement les couilles

Et pour Child of light c'est un jeux Indé édité par ubisoft ils l'on pas développé

Répondre à ce commentaire

Par Ta Maman, il y a 2 mois (en réponse à CHococo):

Non mais ils parlent du profit financier là. Donc s'ils éditent, c'est eux qui raflent une bonne partie de la thune sur les ventes. Donc oui, Child of Light compte aussi.

Pareil pour Liberation, un jeu provenant d'une grosse licence a pas mal de chance d'amener du flouz dans la boîte. Dépenser dans la création de n'importe quel jeu veut dire chercher le bénéfice à sa sortie.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 mois :

C'est vicieux de faire passer du dogmatisme pour de la frilosité.

Si les décideurs étaient réellement pragmatiques ils compareraient les chiffres des ventes et réaliseraient vite que la qualité d'un jeu et l'ampleur de sa campagne marketing ont bien plus d'influence sur les vente que le genre du protagoniste.

Manque de bol, quand le cercle des décideurs n'est constitué que des même personne qui partagent un bagage identique personne ne remet en cause les a priori dogmatique qu'on leur a inculqué. Au final c'est leur biz qui en pâtit.

La nuisance du conservatisme...

Répondre à ce commentaire

Par Greaks, il y a 2 mois :

C'est horrible car j'ai l'impression qu'on ne peut pas débattre de ce sujet, que beaucoup tombent sur ce constat mais que la raison derrière, ne peut être débattu car nous n'avons plus le droit de parler de ce sujet.
J'imagine qu'ils ont des chiffres plus poussés que les notres pour dire ça.

Mais je suis désolé, mais ils se vendent peut être moins bien car l'équipe est moins investi ?
Dites moi que Bayonetta, Nier, Tomb Raider, Horizon Zero Dawn, FFX-2, Metroid ou encore Life is Strange et The Last of Us n'ont pas rencontré un succès mérité ?
Ou encore les jeux permettant la création du héros, Skyrim, pokemon et le choix, les jeux tendent de + en plus à la personnalisation de l'avatar comme sur les jeux MMO de l'époque.

Donc le problème vient peut être de la qualité des jeux mettant en avant un protagoniste féminin + que de jeux féminins qui se vendent moins ?
De toute manière la seule solution serait qu'il vende exactement le même jeu, mais une version homme, une version femme pour le main character, et de voir les stats. Là ils sauraient efficacement si leur constat se base sur la qualité du titre, ou sur les attentes des consommateurs. Car là, j'ai cruellement l'impression qu'ils se basent sur des données incongrues : la qualité des jeux proposant un personnage féminin.

Répondre à ce commentaire

Par Keamaru, il y a 2 mois via l'application Hitek :

Je suis pas entièrement en désaccord avec leur ligne d'idées. Moi perso, les jeux avec des héroïne m'ennuient. J'ai l'impression qu'ils sont pensé par des hommes qui du coup donnent des "enjeux" masculin aux héroïnes par peur de ne pas intéresser les joueurs garçon. Et je dis bien "garçon" et pas "homme", car c'est leur principal cible. J'aurai aimé un jeu où on contrôle une mère, une épouse, avec sa personnalité en tant que femme et pas juste une skin féminine sur une aventure masculine.

Répondre à ce commentaire

Par le genial dalinee, il y a 2 mois (en réponse à Keamaru):

Meilleur avis de la page.

Répondre à ce commentaire

Par Cenlikin, il y a 2 mois (en réponse à Keamaru):

Des" enjeux masculins" ? Du moment que je peux dézinguer du dragon je m'en bat les steak. Si en plus on peut faire une belle nana avec de gros ... heu... OK, je vois ...c'est de ça que tu parlais en parlant des enjeux masculins?... Autant pour moi...

Répondre à ce commentaire

Par nopenope, il y a 2 mois (en réponse à Keamaru):

Femme = mère ou épouse, Homme = casseur de gueules ?
C'est justement ce genre de choses qu'il faut arrêter. Proposer un choix pour l'utilisateur au niveau du genre/physique, et ne pas en tirer une personnalité cliché, c'est très bien.

Répondre à ce commentaire

Par Keamaru, il y a 2 mois via l'application Hitek (en réponse à nopenope):

Le grand rendez vous des extrémistes français. C'est où que tu as vu que j'ai fais des raccourci de la sorte. Les SJW vous rendez fou. Toujours dans l'extrême pour affirmer une opinion de peur que si elle soit trop timide elle ne soit pas vu. J'ai dis "j'aimerai", donc RELAX. . . Béatrice Kidow (kill Bill), est un très bon personnage bien écrit par exemple. C'est une veuve, une mère animée par une envie de revenche, d'incompréhension aussi. Elle a des capacités en combat acquisent dans la souffrance ect... Sarah Connor (Terminator) une mère, veuve aussi, pleine d'espoir pour son fils qui se forme au combat de A-Z pour protéger son môme. Hélène Ripley (Alien), halle Berry (john Wick 3) avec les 2 chiens super entraîné qui la protège super personnage qui a sacrifié tout pour sa fille qu'elle verra jamais.... . .Le personnage de Abby (Last of us 2). Du jamais vu dans le monde du jeux vidéo. Super bien écrit aussi. Stop les heroines, faussement bad ass pour rien et super fort sans aucun sacrifice derrière. On ressent rien quand on les contrôles, elles sont agassante. En plus excusez moi mais, elles ont le droit d'avoir des romances digne de ce nom. Kassandra de AC Odissey, c'est une prostitué sérieux. Tu peux faire le jeu en baisant tout le monde.

Répondre à ce commentaire

Par nopenope, il y a 2 mois (en réponse à Keamaru):

Tu parles d'une "aventure masculine". Dans ton premier post, y'a clairement opposition aventure masculine/feminine. Donc oui y'a bien un raccourci de fait. C'était peut-être pas ce que tu voulais dire, mais c'est bien comme ça que tu l'as écrit.

Un personnage quel qu'il soit peut être badass, de manière crédible ou non. Je ne vois pas ce que le genre vient faire là-dedans.

Répondre à ce commentaire

Par Doctor, il y a 2 mois (en réponse à Keamaru):

Revendiquer de meilleures représentations pour les persos féminins qui ne les enferment pas dans les clichés sempiternels n'a rien d'extrême. Par contre hurler au soi-disant extrêmisme dès qu'un gamer masculin est contredit, là c'est symptômatique d'un certain mode de pensée...

Pour le reste c'est quoi des "enjeux masculins" ? Et donc pourquoi tes "enjeux féminins" tournent forcément autour de la maternité, du sacrifice et de la souffrance ? Les rôles de parent protecteur ne sont pas réservés aux femmes et ne devraient pas l'être, on pense à Heavy Rain ou justement Bayek dans AC Origins. Et les persos féminins peuvent tout à fait être badass autant que les mecs sans avoir à invoquer une "souffrance" qu'on attend jamais d'un mec. Au contraire c'est plutôt à la vision du mec toujours sans faille et badass par défaut qu'il faudrait s'attaquer.

Cette idée que les persos féminins doivent tjs être des mères ou galèrer pour justifier qu'elles n'usurpent pas leur badasserie, c'est un cliché très réducteur et que tu ne t'en rendes pas compte montre bien à quel point c'est ancré dans les mentalité et que ça doit changer.
C'est quand on ne s'etonnera plus de voir une femme badass juste parce qu'elle l'est, que les mentalités auront progressé.

Répondre à ce commentaire

Par Doctor, il y a 2 mois (en réponse à Keamaru):

De plus les héroïnes ont le droit d'avoir des relations aussi superficielles que les mecs. Quand à Kassandra tout dépend de tes choix, comme Alexios d'ailleurs, mais là pas de problème à ce que lui se tape la Grèce entière, par contre Kassandra c'est forcément une s*lope...
Tu débarques des années 1910 pour avoir une mentalité pareille ?

Et pour clarifier, avoir de vraies romances sérieuses dans les serait une bonne chose, mais pourquoi ce serait l'apanage des femmes (les" enjeux féminins" pour te citer)?

Répondre à ce commentaire

Par arnoe, il y a 2 mois (en réponse à Keamaru):

dans detroit become human le personnage de kara aborde très bien cette thématique

Répondre à ce commentaire

Par Zaritac, il y a 2 mois :

C'est rigolo de la part d'un studio qui a fait BGE, encore plus quand on voit des jeux comme LOU2, Life is strange, Nier automata, Hellblade senua et j'en oublie ou ne cite pas les plus connues.

Répondre à ce commentaire

Par Percolator33, il y a 2 mois :

"la question de la place de la femme dans la série Assassin's Creed a toujours été compliquée en raison d'une modélisation demandant trop de travail selon Ubisoft,"

ça oblige quoi, a avoir deux modèles à animer au lieu d'un seul, et doubler toutes les textures et modèles liés aux armures et aux armes ? A commander des doublages audio supplémentaires ? Gérer le personnage principal ça n'occupe pas 90% du développement d'un jeu j'espère, sinon on est en droit de s'attendre à un jeu de m****.

Répondre à ce commentaire

Par Haomine, il y a 2 mois :

C'est juste une question de logique.

La cible client des jeux comme assassin's creed : homme (~75 %) femme (~25%).
Quand une marque sort un produit elle le fait pour ca cible client, pour vendre. Elle fait pas un produit pour des gens qui ne sont pas client, c'est se tirer une balle dans le pied.

C'est comme si la marque jennyfer sortais un produit pour les femmes à la retraite juste parce quelqu'une se plaignent que jennyfer ne fait pas de produits pour les veilles. Resultats = les ventes du produit ont drastiquement baissé

C'est exactement la même logique complètement débile.
Pour pas avoir réfléchi comme ca faut vraiment etre débile, même niveau de logique que les déficients mentales, c'est grave quand même.

Ou autre exemple : une entreprise qui s'appelle 123
Ses clients : A=80% / B=20%
Pour faire plaisir a quelques personnes du groupe B, elle allais sortir un produit pour le groupe B

Répondre à ce commentaire

Par Glandalf, il y a 2 mois (en réponse à Haomine):

Le produit n'est pas le personnage mais le jeu dans son ensemble, le personnage est une partie du produit. Donc ton raisonnement ne tient pas.

Pour reprendre ton exemple avec Jennyfer la marque peut sortir un produit qui parle à tout le monde et donc aussi aux vieilles. C'est exactement ce que font des stars comme Kim Kardashian qui fait du marketing inclusif et... Ca marche.

Répondre à ce commentaire

Par Bronq, il y a 2 mois (en réponse à Haomine):

C'est avec ce genre de logique qu'on ne se retrouve qu'avec des films, séries, et jeux vidéo, ultra consensuels et sans aucunes saveur. Une œuvre qui se contente de viser au milieu de sa cible marketing déplaira à peu, mais ne fera réellement plaisir à personne, car elle se contentera de refaire ce qui a déjà été fais dix mille fois.
Ce n'est pas parce que je suis un homme blanc que je veux que TOUT ce à quoi je joue et TOUT ce que je regarde soient centrés sur un homme blanc. Contrairement à un jean qui ne serait pas fait pour moi, je ne vais pas m'empêcher d'acheter un jeu car le personnage principal est une femme. Penser que parce que la cible est avant tout jeune, blanche et masculine, alors elle ne veut trouver dans ses jeux que de jeunes hommes blancs, et boycottera tout ce qui s'en éloigne, c'est là l'absurdité dénoncée dans cet article.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 mois (en réponse à Haomine):

Ce raisonnement est dogmatique.

Déjà il ne repose sur aucun élément chiffré ni sourcé et il ne repose que sur des hypothèses qui peuvent paraître réalistes mais qui, en l'état, ne sont que le fruit de nos imaginations.

Ce raisonnement contient une part intrinsèque de mépris et de cynisme puisqu'il repose sur l'idée que que les joueurs sont trop cons et/ou machos pour jouer un perso féminin, préjugé que le vrai monde m'a toujours démentis, et que ce serait immuable.

Ce raisonnement est donc totalement déconnecté de la réalité des vrai chiffres et repose sur un préjugé faux, donc il est dogmatique à 100%.

Mais surtout il est démentie par la réalité des faits : le genre du protagoniste n'affecte pas les chiffres des vente comme le prouve, entre autres exemples, la série des Bayonnetta qui s'en tire très bien sur le marché saturé de titres des beat them all, genre qu'on pourrait pensé plutôt masculin a priori.

Répondre à ce commentaire

Par Manigoldo, il y a 2 mois (en réponse à Murge):

T'es toujours la toi quand y'a de la castagne SWJ.....C'est usant à force, va sur Twitter rejoindre tes confrères

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 mois (en réponse à Manigoldo):

Des bisoux sur toi mon pti fanboy <3

Répondre à ce commentaire

Par Manigoldo, il y a 2 mois (en réponse à Murge):

Pas de problème avec ça, juste tu casse les bonbons avec tes combats progressistes, on aimerait pouvoir te lire autrement surtout que tu t'exprime bien, de Murge, ne devient pas Purge svp ;)

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 mois (en réponse à Manigoldo):

J'ai pas le souvenir de t'avoir lus faire la moindre remarque aux pourritures qui écrivent leur saloperies haineuses sur ce site et maintenant tu choisis de me faire une leçon de morale ... tes actes et tes choix parlent pour toi.

Gardes tes conseils condescendant, merci.

Répondre à ce commentaire

Par Manigoldo, il y a 2 mois (en réponse à Murge):

Bon...Tu n'as pas l'aire de comprendre ce que je te dis, et vue que je suis à priori condescendant, je vais en employer le ton :

Tu nous casses les couilles avec tes commentaires, j’essaie de le te dire gentillement mais tu ne comprends rien, tes combats de SJW de twitter font chier tous le monde, si les articles sur se site te dérange, et bien fiche le camp mon vieux.
Je ne prends partie pour personne mais force est de constater, que lorsqu'on est en désaccord avec toi, on est de facto dans le camp des "méchants" t'es aussi abruti que ceux que tu combats, ça s'appelle le syndrome Anakin Skywalker, de devenir ce que l'on déteste....
Ceci sera mon dernier message, car je vois que finalement, te répondre était une erreur tu ne cherche que la confrontation...triste vie que tu mène

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 mois (en réponse à Manigoldo):

Tu t'imagines vraiment que tu prends partie pour rien ni personne ?
Pourtant, que tu le veuilles ou non, tu fais des choix qui sont des prises de positions :

Tu choisis de m'apostropher parce que t'as lus le propos hautement polémique "la discrimination c'est mal" et tu choisis de fermer ta gueule quand tu lis les propos haineux qui pullulent ici.

Tes choix parlent pour toi fanboy.

Répondre à ce commentaire

Par Percolateur007, il y a 2 mois (en réponse à Haomine):

Quelle logique ? En quoi jouer avec un personnage féminin n'est il pas "adapté" pour un homme ? Sur Horizon Zero Dawn, c'est très bien par exemple.

Répondre à ce commentaire

Par Glandalf, il y a 2 mois :

Evie et Aya étaient 100 fois plus intéressantes que leurs équivalent masculins. Si le personnage est bien écrit tout se passe bien encore faut-il avoir le talent d'écrire un personnage intéressant.

Bon après on passe d'une vision débile de "on veut des femmes partout parce que c'est moderne" à "on veut des hommes parce que les femmes ça fait pas vendre". Au final Ubi fait toujours n'importe quoi.

Répondre à ce commentaire

Par Julien, il y a 2 mois :

C'est vrai que Tomb Raider est une franchise qui n'a pas fonctionné.

Répondre à ce commentaire

Par Qui, il y a 2 mois :

Dans Assassin Creed Odyssée le personnage féminin est taillé comme un type, la démarche, le style de jeu, le port des armures et le comportement du personnage est à chié.
Celle qui était extrêmement bien faite était Aya dans Assassin Creed Origin. J'ai vraiment regretté le mauvais boulot fait sur le personnage féminin d'odyssée.

En tant qu'hétéro quitte à voir un personnage de dos dans un RPG je préfère que ce soit une fille.

Répondre à ce commentaire

Par Beniben95, il y a 2 mois via l'application Hitek :

Ouais enfin je trouve ce discours un peu hypocrite. Des personnages emblématiques féminins il n'y en a pas non plus des centaines. Le jeu vidéo est un média qui suit les moeurs comme les autres, il y a encore quelques années les éditeurs étaient très frileux à l'idée de choisir un personnage principal féminin.

Répondre à ce commentaire

Par Medicinal Fried Chicken, il y a 2 mois :

C'est surtout qu'à force de revendre le même jeu sans innovation, les gens se lassent

Répondre à ce commentaire

Par LapinMagik, il y a 2 mois :

Ubisoft enchaîne les scandales dis-donc.

Répondre à ce commentaire

Par Waka, il y a 2 mois :

Horizon Zero Dawn ! Perso féminin et nouvelle licence en plus.

Répondre à ce commentaire

Par troll velu, il y a 2 mois (en réponse à Waka):

et rousse de surcroit !

Répondre à ce commentaire

Par Tonyx, il y a 2 mois via l'application Hitek :

Lara Croft pour ne citer qu’elle a juste rapporté des millions d’euros aux industries du JV et cinématographique sans oublier les ventes de livres, BD, jeux de plateaux etc...

J’adore les personnages féminins pour ma part! Uncharted Lost Legacy m’a même fait comprendre que ne pas avoir Nathan Drake en personnage principal ne nuisait pas à la qualité du jeu!

Répondre à ce commentaire

Par Cenlikin, il y a 2 mois (en réponse à Tonyx):

Lara Croft ? Rappelle moi ? Mini short, forte poitrine défiant la gravité, interprétée par la reine du collagène dans les films? Sous la pression des féministe ,il lui ont donnée une interprète plus jeune, plus fragile et du coup elle passe son temps à chialer et crier dans la dernière version?

Répondre à ce commentaire

Par Tonyx, il y a 2 mois via l'application Hitek (en réponse à Cenlikin):

Tu ne connais pas le personnage si tu restes bloqué sur son aspect physique des premiers opus...Et il faut se replacer dans le contexte de la sortie du jeu! Hyper sexualisée c’est certain mais en quoi est-ce un mal? Je ne comprends pas bien le délire sur ce sujet! Alors une femme qui aurait des atouts physiques devrait être la cible de ceux qui ne verraient en elle qu’une femme objet? C’est un peu le grand cheval de bataille actuel! Lara est un personnage féminin badass, intelligent, sportif et qui n’a besoin de personne pour s’en sortir! Elle rejoint la bande des filles guerrières comme Xena et Buffy! De vraies dures! Elles ont toutes les trois un joli physique et alors? Indiana Jones n’était il pas un beau gosse a l’époque et un tombeur de nanas? Quand c’est un mec ça passe crème, si c’est une femme c’est soit un fille facile soit un objet! Là on parle d’un personnage virtuel mais dans la vie de tous les jours c’est ainsi! Aujourd’hui si tu es belle tu es cataloguée comme cruche, femme objet etc...si t’es moche t’es soit une pauvre fille soit une geek...ou même une féministe tiens....Les raccourcis sont horribles mais existent et je trouve cela bien triste!

Pour en revenir au sujet, oui Lara Croft dans les années 90 était une nana au physique disproportionné et alors? Ses formes sont plus réalistes et le personnage moins sexué aujourd’hui, Ça s’appelle surfer sur le phénomène de mode....rien de vraiment altruiste là-dedans et je pense que ton commentaire voulait dire cela...et du coup je te rejoins assez sur ce point!

Pour ma part je trouve tout aussi navrants les “féministes” choqués par un personnage féminin hyper sexualisé que les mecs ne pouvant s’empêcher de baver devant tout ce qui porte une jupe! Le jour où plus personne ne viendra avec son petit commentaire dire ce qu’il faut faire ou pas (je m’inclus dedans) nous aurons avancé!

Chaque femme et chaque homme devrait exister pour qui elle et il est et pas seulement à travers les yeux de ceux qui les cataloguent et qui les jugent!

Répondre à ce commentaire

Par Jean, il y a 2 mois (en réponse à Tonyx):

Xena et Buffy c'est du foutage de gueule avant tout... Suffit de regarder les séries...

Répondre à ce commentaire

Par Tonyx, il y a 2 mois via l'application Hitek (en réponse à Jean):

Buffy est encore étudiée aujourd’hui par des universitaires d’un point de vue sociologique...mais bon!

Répondre à ce commentaire

Par vivi, il y a 2 mois :

J'ai personnellement largement préféré Cassandra à Alexio dans ce dernier Opus et pour moi j'aurais le souvenir de ce personnage comme étant vraiment bon mais il est vrai pas très féminine (mais c'est justement ce qui lui donne du charisme tout en lui laissant du charme) et la dualité entre les deux personnages très intéressante. Pour origine l'histoire du couple m'a aussi convaincue même ces suite détonnent vraiment avec les premiers opus mais restent crédibles.
Pour syndicat l'idée du frère et de la sœur est valable mais pour moi se sont les deux personnages les moins intéressants mais l'idée de deux gameplay différents intéressante et originale mais pas assez marquée... Pour Vallalha j'ai vraiment l'impression que le personnage féminin à en revanche été créée par dépit et je favoriserais sûrement Eivor.
En fait comme IRL l'équilibre ou l'équité me semble souvent le plus judicieux et le choix laissé au joueur également lorsque cela reste crédible et ne maquille pas des réalités historiques à l'instar des femmes au front sur Batelfeild qui pour le coup tente de gommer des réalités historiques et de faire du féminisme rétroactif... Mais au final le plus décevant dans tout ça c'est bien entendu l'instrumentation des communautés dans des déballages de linges sales un peu partout.
Peut on réellement empêcher à quelqu'un d'être con ? Ou d'avoir une éducation d'un autre temps ? Il vont les virer et ses mecs vont se retrouver ailleurs dans des sociétés X ou Y et n'aurons pas changer de fusil d'épaule... Ce sujet est délicat car il est aussi possible que leur avis ne soit que purement Marketing et par exemple, irait-on obliger une Marque de sous vêtements exclusivement féminin de faire des caleçons homme juste par équité homme /femme ou à Tampax de faire des contons tiges ?
Tout dépend de la demande en commerce et force est de constater que les mecs sont largement majoritaires dans le secteur du jeux vidéo plus particulièrement sur certaines licences... Donc l'argument peut se tenir sans pour autant être misogyne.

Répondre à ce commentaire

Par lazyzy, il y a 2 mois :

héhé c'est surtout que quand on fait des jeux qui prennent le joueur pour un con, fille ou garçon le héro ira bien se faire voir héhé

Répondre à ce commentaire

Par Mechanic, il y a 2 mois :

Moi au contraire j'aurais bien aimé incarné des filles sur les anciens assassins creeds. La j'ai bien aimé incarner enfin une fille.
Tomb raider c'était plutôt bien vendu et c'est un très bon. Jeu que je préfère énormément à Uncharted.
Essayer de créé des jeu avec des filles badass comme Kassandra ou Tomb raider et vous verrez qu'ils ce vendrons bien.
Sachez que les filles peuvent être très fortes et très intelligentes, ils n'y a pas que les mecs.
Ya pas que les mecs qui jouent à la play. Et je suis sur que je ne suis pas la seule fille qui en n'a eu un peu marre d'incarner des hommes dans les jeux.

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 2 mois :

Bof, pas certain que les personnages féminins ne fassent pas vendre. Le truc qui aide, c'est le scénario avec le contexte : une femmes assassin, c'est pas non plus une mégère de 40 balais avec 3 gosses sous les bras. Il y a largement de quoi faire avec une héroïne shieldmaiden, une shinobi, une amazone....

Après ça pourrait être sympa de laisser les joueurs choisir en jeu entre plusieurs héros ou héroïnes, avec un background spécifique, un scénario spécifique, et chaque personnage aurait des bonus différents en fonction de "spécialités". Pour le coup, la "parité" pourrait être respectée sans forcément être dans de "l'idéologie primaire", tellement limitée des apôtres du sociétalisme totalitaire.

Répondre à ce commentaire

Par Batou, il y a 2 mois (en réponse à RTS_Gamer):

Tu viens de décrire Watch Dogs Légion là

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 2 mois (en réponse à Batou):

Ah ouais ? Je n'y ai pas joué. Bien vu du coup pour le choix laissé aux joueurs.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 3 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 4 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 4 mois