Une société sœur de Google s'apprête à lâcher des millions de moustiques aux USA

De Mavrik Auteur - Posté le 18 juillet 2017 à 10h31 dans Science
389réactions !
21 commentaires

Alors que Google cherche à changer le visage du numérique à travers le monde, sa société mère, Alphabet, ambitionne de se développer au-delà des nouvelles technologies. Et pour cela, elle a confié une mission à une de ses filiales. L'entreprise américaine Verily, société sœur de Google et spécialisée dans les recherches sur les sciences de la vie s'apprête à libérer plusieurs millions de moustiques dans le centre de la Californie. L'objectif est simple : réduire le taux de transmission de maladies par ces insectes.

Endiguer les épidémies

Ce processus de libération est effectué par Verily afin de réduire la population de moustiques parmi les plus susceptibles de transporter des maladies dangereuses dans l’État de Californie. Les scientifiques ont donc concentré leur attention sur une espèce particulière, l'Aedes Aegypti. Cette dernière est connue pour être vecteur de virus tels que la dengue, la fièvre jaune, le chikungunya ou encore Zika

aedes

Pour l'heure, ces maladies ne constituent "pas une menace pour les californiens" mais, les chercheurs estiment qu'elles seront dangereuses dans un futur plus ou moins proche. En effet, avec l'évolution climatique les moustiques ainsi que les maladies qu'ils contiennent vont se propager de plus en plus.

20 millions de moustiques

L'opération est connue sous le nom de Debug Fresno. Jusqu'à présent, 1 million de moustiques ont été libérés, tous mâles, mais Verily vise à en libérer 1 million chaque semaine sur une période de vingt semaines. Pour information, la raison pour laquelle seuls des moustiques mâles sont libérés est simple : contrairement aux femelles, ils ne piquent pas et ne peuvent donc pas transmettre de maladies aux humains.

Les moustiques concernés par cet essai ne sont pas génétiquement modifiés. Au lieu de cela, ils sont eux-mêmes infectés par une bactérie naturelle qui rend les moustiques tels que l'Aedes Aegypti stériles. En somme, cette expérience est une forme de contrôle biologique plutôt qu'une libération de moustiques génétiquement modifiés et ce bien que les expériences biologiques antiparasitaires antérieures n'aient pas été couronnées de succès

La bactérie en question est un microorganisme parasite connu sous le nom de Wolbachia Pipientis. On pense que c'est l'un des agents pathogènes les plus courants de la planète pour modifier le système reproducteur des insectes. Il semblerait qu'il puisse infecter jusqu'à 76% des insectes étudiés, bien qu'il soit dangereux de varier d'une espèce à l'autre. Lorsque des moustiques mâles sont infectés, ils deviennent stériles.

L'objectif est simple : les scientifiques de Verily espèrent qu'en libérant le plus de mâles infectés possible dans la nature alors les femelles sauvages avec lesquelles ils s'accoupleront seront également contaminées. Cela signifie que le nombre d'insectes devrait être réduit de façon spectaculaire. C'est pour cette raison que le projet prévoit de libérer autant d'insectes sur une période assez courte.

Ce n'est pas la première fois qu'une expérience similaire avec des moustiques mâles est menée afin de réduire les populations de moustiques sauvages. Il faudra donc attendre si cette expérience est plus concluante que les précédentes.

Une erreur ?

Source(s) : Iflscience

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : moustiquesmaladiesVirusgoogle

Commentaires (21)

Par dovaki, il y a 3 ans :

On en revient toujours aux changements climatiques, vous savez l'invention des chinois ?

Répondre à ce commentaire

Par META BAR0N, il y a 3 ans (en réponse à dovaki):

Pourquoi ils liberent pas leurs moustic directement dans la court 2 récré 2 leurre enfants ?

Répondre à ce commentaire

Par Aqrave, il y a 3 ans (en réponse à dovaki):

c'est les chinois que l'on devrait stériliser

Répondre à ce commentaire

Par Dimitrion, il y a 3 ans via l'application Hitek (en réponse à Aqrave):

Quel réponse à la con tu donne

Répondre à ce commentaire

Par Vieux Raciste Va, il y a 3 ans (en réponse à Aqrave):

Jeu Dirais Même +,,,,
Celer Aqrave qui reve de vivre eternellement kill faudrait Dis Soude dent l'acide Sulfurique,,,,
Afin, que les jeunes generations puissent vivre !!!

Répondre à ce commentaire

Par shyroki, il y a 3 ans :

Pas mal, en France l'approche est de stériliser les moustiques malle par rayon gamma, mais on a toujours pas fait d'essai dans la nature, nous sommes pourtant technologiquement près.

Au Brésil ils ont modifié génétiquement les moustiques pour les priver d'un antibiotique indispensable pour leur reproduction, le risque est l'apparition d'une variété de moustique qui n'aurait plus besoin de ce facteur limitant.

L'approche de google fait poser des questions sur l'impact de Wolbachia Pipientis sur le reste des écosystèmes et idem une variété résistante pourrait voir le jour.

Répondre à ce commentaire

Par Misternico, il y a 3 ans :

Hum, je crois qu'il y a un truc que j'ai mal compris dans cette expérience : ils comptent libérer 20 millions de spécimens d'une espèce de moustiques vecteur des pires maladies que ces saloperies sont capables de transmettre et ceci dans l'unique but de rendre ceux déjà présents stériles ? J'espère qu'ils ont prévus un stock d'antidotes pour subvenir aux dégâts que ça va causer..

Répondre à ce commentaire

Par Xailaeriel, il y a 3 ans (en réponse à Misternico):

Seules les femelles piquent, les mâles butinent

Répondre à ce commentaire

Par Neyeza, il y a 3 ans (en réponse à Misternico):

Ils précisent que ce sont des moustiques mâles et non femelle, aucune chance qu'ils refilent ces saloperies.

Répondre à ce commentaire

Par htsht, il y a 3 ans (en réponse à Misternico):

Non ta juste pas lu :)

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 3 ans (en réponse à Misternico):

Bonjour,
En effet, nous avions omis de donner cette précision. Pour éviter toute confusion, une petite phrase explicative a été ajoutée ! :)

Répondre à ce commentaire

Par Michel, il y a 3 ans via l'application Hitek :

À quand la meme chose avec des abeilles sa serait plus utile que des moustiques qui en plus de transporté des maladies nous les brissent la nuit !!! Mais bon je dit sa je dit rien^^

Répondre à ce commentaire

Par Lucatorze, il y a 3 ans (en réponse à Michel):

Parceque s'il n'y a plus d'abeille, il n'y aurra plus de poléisation et donc plions de plante --> dangereux pour nous

Répondre à ce commentaire

Par Allofriture, il y a 3 ans (en réponse à Lucatorze):

je crois que tu n'as pas compris le com' précédent. Si tu lis la phrase jusqu'au bout, je pense qu'il dit que ça serait bien de repeupler la population d'abeilles plutôt que de vouloir tester des projets ésotériques sur les moustiques. Pour ma part, je pense que limiter les propagateurs de maladies tout en favorisant les insectes utiles (quoique dans l'absolu, tous sont utiles à leur manière). Mais l'homme est un cannibale, le capitalisme est son assiette...

Répondre à ce commentaire

Par Jokï, il y a 3 ans (en réponse à Michel):

Question stupide, les abeilles font partie des plus grand pollinisateurs sauvages, si on les retire les populations végétales ne seront correctement pollinisées (a moins que tu veuilles le faire à leur place?) et donc sur le moyen terme de nombreuses espèces végétales mourront, ce qui fera par la suite mourir les espèces animales se nourrissant spécifiquement de ces végétaux, sans oublier le CO2 qui ne sera plus absorbé et retransmis en O2 par les plantes. Mais va y fait le on est pas déjà assez dans la merde niveau environnement.

Répondre à ce commentaire

Par Céri Golo, il y a 3 ans :

Tiens d'ailleurs qu'elle est la différence entre une femme et un moustique ? Le moustique il ne fait chier que l'été ! xD

Répondre à ce commentaire

Par Jokï, il y a 3 ans :

Il ne risque pas d'avoir de contamination entre différentes espèces suite aux piqûres des femelles qui seront infectées dans le futur?

Répondre à ce commentaire

Par Jeanjacquespommefrite, il y a 3 ans :

Mon raisonnement est peut être bête mais si on diminue a le nombre de moustique certaine espèce d'animaux comme les chauves souris ou certain oiseau insectivore ne vont pas être toucher par la diminution de leur nourriture ?

Je demande juste après j'ai peut être juste mal compris

Répondre à ce commentaire

Par xk7, il y a 3 ans via l'application Hitek :

Non mais il n'y aura pas moins de moustique, mais moins de moustique infectes
Imagine une population de 1m de moustique, 500k mâle 500k femelle
On rajoute 1m de mal en bonne santé, ça fait de chance que la femelle soit féconde sans virus qu'avec virus
Ps : j'ai aucune idée de comment marche la reproduction des moustiques

Répondre à ce commentaire

Par xk7, il y a 3 ans via l'application Hitek :

Ok j'ai rien dit j'ai relu, my bad

Répondre à ce commentaire

Par merlin, il y a 3 ans :

mouais risqué comme projet, mais bon qu'ils fassent ça ua usa si ils veulent on s'en fou ^^

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 5 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 6 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 6 mois