Voir les comics autrement : pour la réhabilitation d'un genre noble

De Gaetan Auteur - Posté le 28 décembre 2015 à 18h17 dans Mangas/Comics

Les comics souffrent de trop nombreux stéréotypes. On se souvient de cet épisode de The Big Bang Theory (Saison 6, Épisode 13), où Bernadette, la femme d’Howard Wolowitz, dit à propos d’une BD qu’elle vient de lire : "Il y a beaucoup d’images. Et sur une page, il y avait juste 'brakka-doom' !" Combien de fois un proche réprobateur, et à l’esprit un tantinet fermé, a soupiré, agacé : "Il ne lit rien ! Il ne lit que des BD." Les comics sont vus comme des lectures stupides, sans intérêt, où il n’y a que du combat. C’est à mille lieux de la vérité. Nombre de comics sont des chefs d’oeuvre littéraires ! La preuve dans les lignes qui suivent. Certains servent même de base pour des séries TV comme Daredevil

Les super-héros : une super-mythologie contemporaine

Le principe qui est à la base du super-héros est issu des héros des grandes mythologies (grecque, romaine, scandinave, etc). Le super-héros est un homme qui, par ses pouvoirs extraordinaires, est au-dessus des hommes. Leur statut de demi-dieu rappelle les grands héros de l’Iliade, comme Achille et Hector. La comparaison n’est absolument pas exagérée. D’autant plus que comme dans les grandes épopées, les héros des comics sont les reflets de valeurs qu’on tente d’inculquer dans nos sociétés. Les valeurs guerrières ont seulement été remplacées par des valeurs plus humanistes, telles que le respect des libertés individuelles, la protection des plus faibles.

superman

Le rôle du super-héros est de protéger une humanité souvent en déroute, une société qui a tendance à se détruire elle-même. Superman protège les faibles, menant un combat acharné contre une administration incarnée par Lex Luthor, rongé par l’appât du gain et la puissance prodiguée par la science. Le Fils de Krypton apparait dès lors comme un messie, LE messie. Comme Jésus, Superman n’est pas d’origine terrienne. Il est le fils d’une entité supérieure (les sages habitants de Krypton), et il utilise ses pouvoirs pour protéger les humains, qui le rejettent sans arrêt. Oui, les super-héros sont une super-mythologie humaniste, qui réutilise les codes des mythologies du passé.

Déconstruction des codes : De The Dark Knight Returns à Civil War

En 1986, le monde des comics a tremblé sur ses fondations. Deux bombes atomiques sont lancées sur la planète Geek, qui changeront à jamais les codes des comics books. La première, The Dark Knight Returns de Frank Miller. Le jeune Miller, déjà remarqué pour son excellent travail sur Daredevil, dont la série Netflix s’est fortement inspirée, imagine dans The Dark Knight Returns un Batman vieillissant, proche de la soixantaine, mais Gotham est toujours en proie à la corruption, à la violence, au désespoir. Bruce Wayne, qui avait pris sa retraite, devra remettre le masque du Chevalier Noir, lorsque le Gang des Mutans plongera Gotham dans un tourbillon de violence. Batman est parti pour sa dernière chevauchée. Mais se mettront sur son chemin le Gouvernement, la police et... Superman ! Frank Miller prend le parti de faire un Batman plus sombre, plus violent, parfois irascible. Le contexte de Guerre Froide dans lequel s’inscrit le récit lui confère un pessimisme dévastateur, presque nihiliste. À la fois psychologique et politique, le chef d’oeuvre de Frank Miller dépasse l’aspect mythologique du super-héros, pour en faire une fresque humaine.

bat

L’autre bombe de 1986, c’est Watchmen d’Alan Moore et de Dave Gibbons. En 1985, Kennedy commence sont troisième mandant. L'Amérique a gagné la Guerre Froide face à l'U.R.S.S. grâce au Dr Manhattan, personnage omnipotent depuis un accident nucléaire. Depuis 1977, la loi Keane interdit les héros-masqués. Deux seulement peuvent encore agir en parfaite légalité, à cause de leur rôle dans les affaires gouvernementales : le Dr Manhattan et le Comédien. Mais lorsque le Comédien est retrouvé assassiné, en bas de son immeuble, un ancien camarade de lutte, Rorscharch, mène l'enquête, persuadé que dans les rues de New York sévit un tueur de masques, bien décidé à supprimer les anciens héros masqués, ces Watchmen, qui vivent aujourd'hui cachés : le Hibou, le Specte Soyeux, Ozamandyas, Rorscharch et Dr Manhattan. Cette affaire confrontera les anciens Watchmen jusque dans leurs secrets les plus intimes, et mènera le monde dans le chaos. Avec Watchmen, Alan Moore prouve qu’il est bien plus qu’un simple scénariste de comics : c’est un écrivain de génie, qui a rendu la bande-dessinée bien plus littéraire qu’elle ne l’était. Cette confrontation entre super-héros vieillissants est devenu un modèle à suivre. Le super-héros n’est plus un être qu’on se contente d’idolâtrer parce qu’il nous sauve, il est devenu un homme qui en tentant de sauver autrui, tente de se sauver lui-même.

watchmen

Mais n’allez pas croire que seuls Alan Moore et Frank Miller ont donné leurs lettres de noblesse aux super-héros. En 2006, Mark Millar écrit Civil War, un gigantesque cross-over entre les différents héros de l’Univers Marvel, qui portera le coup de grâce à ce qui restait de cette super-mythologie : en confrontant Iron Man et Captain America sur la place que doivent occuper les super-héros dans la société (combattre au service du gouvernement ou comme justicier libre ?), Mark Millar livre un discours métadiégétique sur le comic de super-héros. SPOIL : en faisant triompher Iron Man, Mark Millar ne place plus le super-héros au-dessus de la société des hommes, mais à son service, le replaçant dans sa nature humaine.

Il n’y a pas que les super-héros dans la vie !

Penser que les comics ne parlent que de super-héros, c’est une erreur ! Les sujets sont aussi divers que dans les romans. La raison ? Parce que le comic est un support offrant de très nombreuses possibilités, il permet d’explorer de très nombreux genres.

L’un des genres privilégiés dans les comics, est la SF ! Alan Moore (V pour Vendetta), Brian K. Vaughan (Saga), Rick Remender (Black Science), Warren Ellis (Trees) tous ont écrit des séries SF passionnantes, dignes des plus grandes séries TV. La Fantasy n’est pas en reste non plus avec notamment Northlanders, ou l’adaptation de Game of Thrones, ou de Conan le Barbare. Avec l’approche presque cinématographique que permet le comic, nombre d’auteurs ont écrit des séries d’horreur qui ont fait trembler Stephen King, comme Scott Snyder dans Wytches, ou Garth Ennis dans Hellblazer. Certains scénaristes donnent souvent des coups de pied dans la fourmilière, n’hésitant pas à bousculer les idées reçues par le scandale, comme l’irlandais Garth Ennis qui, dans Preacher, imagine un prêtre qui, après avoir acquis les pouvoirs de Dieu, part en voyage afin de le trouver, et de lui mettre un pied au cul ! Alan Moore, quant à lui, n’hésite pas à parler d’inceste (Top 10), de pornographie (Lost Girls) ou de viol (Watchmen). Enfin, certains auteurs, comme Brian K. Vaughan, parle de sujets d’actualité, comme la Guerre en Irak dans Les Seigneurs de Bagdad, racontant l’histoire vraie d’une famille de lions échappés d’un zoo, traversant une Bagdad détruite par les bombardements américains (préparez vos mouchoirs !).

vendetta

Ainsi, si Bernadette Wolowitz ne retient des comics que cette interjection "brakka-doom", soit c’est parce qu’elle souffre d’une très grosse dyslexie qui l’empêche de lire correctement, soit parce qu’elle n’a pas pris le temps de choisir une bonne bande-dessinée. 

Une erreur ?

Mots-Clés : Super-herossfComics

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (13)

Par jeanLucasec, il y a 4 ans :

Enfin un regard objectif sur les comics

Répondre à ce commentaire

Par dessin, il y a 4 ans :

Ce que je trouve dommage c'est que beaucoup de monde ne voit pas que les comics construisent tout un univers complexe et illimité qui rend ce genre littérraire bien plus riche que certains bons bouquins.

Répondre à ce commentaire

Par Tsoi, il y a 4 ans :

Hmm... Ce n'est pas Kennedy qui commence son troisième mandat dans Watchmen, si je me rappelle bien, mais Nixon.
Kennedy est lui bien mort à Dallas (le film sous-entend d'ailleurs que c'est le Comédien qui a tiré)

Répondre à ce commentaire

Par Gaetan, il y a 4 ans (en réponse à Tsoi):

Oui, effectivement, c'est Nixon ! J'me suis mélangé dans les noms... Désolé ! (Pourtant c'est mon comic préféré !)

Répondre à ce commentaire

Par Manolo, il y a 4 ans :

En effet c'est Nixon dans Watchmen.
Très bel article en tout cas ! Merci !

Répondre à ce commentaire

Par dadoux56, il y a 4 ans :

Cimer le vieux spoil de civil war en plein milieu de l'article au on ne peut s'empêcher de regarder. C'était clairement dispensable. J'suis dégoûté.

Répondre à ce commentaire

Par Gaetan, il y a 4 ans (en réponse à dadoux56):

Deux choses : j'ai mis en majuscules le mot SPOIL, autrement dit j'ai prévenu. Si vous avez lu malgré l'avertissement, c'est de votre fait, pas du mien. D'autant que ce spoil servait mon raisonnement. Ensuite, le MCU (Marvel Cinematic Universe) a tendance à adapter très librement les comics. Ainsi, dans Avengers : L'Ère d'Ultron, Ultron est créé par Tony Stark / Iron Man, alors qe dans le comic son créateur est Hank Pym / Ant-Man.

Répondre à ce commentaire

Par KennyKent, il y a 4 ans :

Ceux qui pensent qu'il n'y a pas grand chose à lire dans un comics, ils n'en ont pas lu suffisamment.
Quelques fois y'avait tellement de lecture, que je donnais des pauses. :P

Répondre à ce commentaire

Par Hal, il y a 4 ans :

Sujet très intéressant mais qui mérite tout un dossier.

Répondre à ce commentaire

Par Medicinal Fried Chicken, il y a 4 ans :

The Walking Dead méritait quand même une petite mention, la série est considérée comme géniale(Ya pas vraiment de raison) alors que la BD est 10* mieux construite

Répondre à ce commentaire

Par yop, il y a 4 ans :

Perso j'ai lu et vraiment apprécié (tout ou en partie) les perles que sont Watchmen, V for vendetta, Transmetropolitan, Saga, Sandman et quelques autres, mais il faut quand même être sacrément de mauvaise foi pour dire qu'ils sont la règle dans le monde du comics et ne pas reconnaitre que 95% des publications sont assimilables à la caricature qui en est faite dans The Big Bang Theory : des mecs en collants fluo interchangeables qui se tapent sur la gueule, sans début, sans fin, sans cohérence.
Je suis maintenant d'assez loin le monde des super héros mais quiconque connait un peu le milieu sait qu'il est encore plus industriel que ce qu'est devenu celui du cinéma (et ça en dit long...) et que les artistes n'ont quasiment aucune place pour la proposition artistique. C'est un renouvellement sans fin d'events, de reboots, de fusion de mondes, de quesaisjeencore servant à justifier des choix marketings et des lignes éditoriales décidées par des types en cravate en haut d'un building.

Répondre à ce commentaire

Par Gaetan, il y a 4 ans (en réponse à yop):

Si DC Comics et Marvel dominent le marché, n'oublie pas qu'il reste de nombreuses autres maisons d'édition de comics, comme Image Comics, Dark Horse, etc. De plus, certaines créations de DC sont très bonnes, comme le Batman de Scott Snyder, le Green Lantern et le Justice League de Geoff Johns, etc. J'ai rien contre être sévère avec les comics. Par contre ne soyons pas injustes !

Répondre à ce commentaire

Par yop, il y a 4 ans (en réponse à Gaetan):

Oui, j'ai oublié de dire que je parlais principalement des deux mastodontes de l'édition.
Ce que je veux dire c'est qu'il existe bien sûr d'excellents comics qui n'ont rien à envier aux mangas ou à la BD franco belge comme ceux que tu cites mais qu'ils représentent des perles et pas la norme.
C'est quand même utile de le signaler car il y a dans le monde réel des "Bernadette" qui pensent que 100% des comics sont de la daube alors qu'en fait c'est "que" 95%.
(Et pour être honnête, c'est la même chose pour les mangas ou la BD franco belge où pour un 20th Century Boys ou Universal War One il y a 20 histoires de lycéennes/magiciennes à gros seins et peu vêtues qui tabassent des vampires démons mutants de l'espace)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 6 jours

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 2 semaines

Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 3 mois