Comment trouver, grâce aux maths, la meilleure façon de se garer sur un parking ?

De Dan - Posté le 24 septembre 2019 à 11h46

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Vous appréhendez toujours d'arriver sur un parking pour trouver une place pour garer votre voiture ? Vous vous demandez s'il n'existe pas une méthode ou une solution miracle pour vous aider à trouver LA place de parking idéale ? Figurez-vous que des scientifiques se sont penchés sur la question afin de déterminer la stratégie optimale à adopter pour se garer en perdant le moins de temps possible.

Pour cela, les deux chercheurs ont eu recours aux mathématiques pour mener à bien leur étude publiée dans la revue Journal of Statistical Mechanics : Theory and Experiment, le 19 septembre dernier. 

Dans leur étude, ils ont imaginé trois scénarios qui sont réalisables dans un parking. A partir de leur analyse, ils ont déterminé les avantages de chacun des cas. Bien entendu, pour les besoins de l'étude, ils sont partis sur un modèle de parking simplifié composé d'une seule rangée de stationnement et considérant que toute les voitures avaient la même taille et se garaient correctement sur les places et enfin, ils ont considéré que lorsqu'un véhicule entrait dans le parking, il disposait d'autant de temps qu'il le voulait pour trouver une place disponible avant qu'un autre véhicule n'arrive.

Les scientifiques ont donc déterminé qu'il pouvait exister trois modèles de stratégies possibles comme le montre le schéma ci-dessous, où les voitures entrent sur le parking par la droite.

Le premier modèle est appelé "stratégie douce" (a) : pas de perte de temps dans le recherche d'une place, le conducteur se gare à la première place disponible.

Le deuxième, la stratégie dite "prudente" (b) consiste à ne pas se garer sur la première place vacante, mais de s'aventurer jusqu'au premier espace vide pour s'y garer à gauche. Si jamais le conducteur ne trouve pas de place alors il fait marche arrière pour se garer à la première place disponible comme c'est le cas avec la stratégie douce.

Enfin, la dernière méthode, la "stratégie optimiste" nécessite de chercher la place libre la plus proche de sa cible et de revenir à son emplacement pour stationner son véhicule.

Du coup, quelle est la meilleure stratégie à adopter ?

La stratégie douce semble ne pas faire perdre de temps au conducteur car il se gare dès qu'une place est disponible. Sauf que les chercheurs expliquent que cette stratégie est à oublier car elle est peu efficace. En effet, ils expliquent que beaucoup de bonnes places ne sont pas utilisées et que les véhicules se retrouvent loin de la cible. La stratégie douce peut être intéressante si et seulement si la majorité des autres conducteurs optent pour les deux autres stratégies.

En effet, dans les stratégies prudente et optimiste, il y a un risque de s'aventurer plus loin dans un parking sans forcément trouver de place et de devoir faire marche-arrière et par conséquent de perdre du temps comparé à celui qui aura choisi la stratégie prudente.

Pour savoir laquelle de ces deux stratégies, optimiste ou prudente, est la plus intéressante, les chercheurs ont réalisé une série de calculs et de graphiques pour déterminer le temps perdu dans la quête d'une place libre.

Dans ces deux schémas (la stratégie prudente (a), la stratégie optimiste (b)), le temps perdu est représenté par les flèches rouges qui montrent la distance parcourue depuis l'entrée sur le parking jusqu'à la cible aussi bien à bord de la voiture qu'à pied et en considérant que la vitesse du véhicule et du piéton sont identiques.

Verdict : de façon générale, la stratégie prudente fait perdre moins de temps au conducteur mais ce dernier ne bénéficie pas des meilleures places du parking proches de la cible. Cependant en regardant le schéma ci-dessus, on voit clairement que la distance parcourue dans la stratégie prudente est inférieure à celle dans la stratégie optimiste. Les chercheurs optent pour la stratégie prudente qui est, selon eux, moins risquée.

A noter tout de même que les auteurs de l'étude reconnaissent qu'il existe des limites à leur modèle simplifié puisque dans la vraie vie, les situations peuvent être plus complexes comme deux voitures à la recherche d'une place en même temps ou un conducteur optant pour des stratégies différentes...

Une erreur ?

Mots-Clés : parkingplacegarervoituremathématiquesEtude

Source(s) : sciencedaily.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (10)

Par Hector, il y a 4 semaines :

On n'est jamais assez prudent dans la vie !

Répondre à ce commentaire

Par Youja, il y a 4 semaines via l'application Hitek :

Ils en ont du temps à perdre...

Répondre à ce commentaire

Par Altoxik, il y a 4 semaines :

Du coup c'est faussé dès le début parce qu'ils partent du principe que les gens se garent correctement.

Répondre à ce commentaire

Par wasteak, il y a 4 semaines :

Je vois vraiment pas l’intérêt de l'étude là pour le coup, c'est même pas intéressant ou compliqué à faire et le résultat est un peu inutilisable dans la vie de tous les jours car i ly a beaucoup plus de facteurs qui entrent en jeux.

Répondre à ce commentaire

Par iinconnu, il y a 4 semaines (en réponse à wasteak):

C'est le principe le plus important et non le contexte. Tu as trouvé comment résoudre le problème c'est le plus important.

Exemple: remplace "parking" par "racks", "voiture" par "produit" et le fait de se garer par un bras méchanique qui va ranger les produits mais qui ne connait pas les emplacements utilisés.

Les changements pour résoudre le problème du bras méchanique sont ici mineures voir null

Répondre à ce commentaire

Par wasteak, il y a 4 semaines (en réponse à iinconnu):

Oui je sais mais là le principe est digne d'un exercice de maths/informatique ultra basique, il n'y a rien d'original ou d'inventif.
C'est dur de faire une méthode plus basique.

Répondre à ce commentaire

Par iinconnu, il y a 4 semaines (en réponse à wasteak):

ah mais j'ai jamais dit qu'il avait trouvé une super solution non plus =) C'est comme l'étude qui avait été faite sur quelle est le mieux entre deux petites pizza ou une grosse (ou qqc du genre)

Répondre à ce commentaire

Par elpedro, il y a 4 semaines :

perso je me gare au plus loin;pas de coups de portieres, de rayures ou de parechoc arraché a cause d'une grosse merde qui fait pas gaffe ou d'un con qui s'en fout.
et puis même si je doit marcher 3 un peu c'est toujours mieux que de tourner en rond pendant 10min

Répondre à ce commentaire

Par Beniben95, il y a 4 semaines via l'application Hitek :

Ca dépend de l'endroit s'il s'agit d'un centre commercial avec plus d'une dizaine de restaurants je sais que les clients vont chercher à effectuer le trajet le plus court à pied et donc se garer le plus près de l'entrée.

Répondre à ce commentaire

Par Bugzy, il y a 4 semaines :

J'm'en fou, mon véhicule à une carte d'invalidité...
(Ce qui ne veut pas dire que les places qui sont attribuées aux personnes en situation d'handicap trouvent tous une place vacante... par des personnes qui possèdent le macaron...hummm...)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 4 semaines

Test Borderlands 3 : trop d'humour tue l'amour

Borderlands 3

Il y a 1 mois

Test Asus TUF Gaming H7, un casque sans fil surround virtuel 7.1 multiplateforme : fiche technique, prix et date de sortie

Asus Tuf Gaming H7 Wireless

Il y a 1 mois