Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Test Borderlands 3 : trop d'humour tue l'amour

De GomeWars - 19 septembre 2019 à 16:31 dans Jeux vidéo

Présentation en bonne et due forme, moult trailers, Borderlands 3 est finalement sorti ce vendredi 13 septembre exclusivement sur l'Epic Games Store. Nouveaux chasseurs de l'arche, nouvelle intrigue, la saga Borderlands se renouvelle et propose une flopée de nouveaux loots. Gearbox délivre ici un nouvel opus de sa saga emblématique de FPS et espère bien conquérir…

Lire le test Borderlands 3

Points positifs et négatifs Borderlands 3

  • Du contenu en veux-tu, en voilà

  • Les chasseurs et leur gameplay respectifs

  • Les designs des armes

  • Les sensations réussies de la partie shooter

  • La partie multi et le mode Chaos

  • La dose d'humour beaucoup trop chargée

  • Les dialogues classiques

  • Troy Calypso

  • Un manque d'optimisation et des bugs

Photos et Vidéos (5)
Présentation Borderlands 3

Dévoilé petit à petit, Borderlands 3 est apparu le 13 septembre dernier sur l'Epic Games Store. Un milliard d'armes, du loot à profusion et surtout, un esprit déjanté à l'instar du reste de la saga, ont fait de ce Borderlands 3 un jeu attendu par beaucoup. 

Avec ses quatre nouveaux chasseurs de l'Arche, Borderlands 3 fait évoluer son gameplay pour proposer davantage de nouveautés aux fans de la franchise. Ainsi, Salvador, Maya, Axton et Zer0, laissent leur place à Moze l'artilleuse, Amara la Sirène, FL4K le Roi des bêtes et Zale l'Agent spécial. Bien que les personnages soient nouveaux, certaines classes possèdent des similarités avec les anciens personnages entrevus dans la saga. 

Dans Borderlands 3, les joueurs seront confrontés à une nouvelle menace, les jumeaux Calypso. Le jeu se concentre autour de la planète Pandore qui, contre toute-attente, contiendrait une Arche. Son pouvoir attire et une course entre les deux camps va alors avoir lieu. A vous de devancer ce culte avant que ces fous furieux n'atteignent le statut de "Dieu" et "Déesse" au sein de leur secte primaire et violente. 

Pour arriver à vos fins, Gearbox a annoncé que le jeu comporterait un milliard d'armes…

» lire la suite

Dévoilé petit à petit, Borderlands 3 est apparu le 13 septembre dernier sur l'Epic Games Store. Un milliard d'armes, du loot à profusion et surtout, un esprit déjanté à l'instar du reste de la saga, ont fait de ce Borderlands 3 un jeu attendu par beaucoup. 

Avec ses quatre nouveaux chasseurs de l'Arche, Borderlands 3 fait évoluer son gameplay pour proposer davantage de nouveautés aux fans de la franchise. Ainsi, Salvador, Maya, Axton et Zer0, laissent leur place à Moze l'artilleuse, Amara la Sirène, FL4K le Roi des bêtes et Zale l'Agent spécial. Bien que les personnages soient nouveaux, certaines classes possèdent des similarités avec les anciens personnages entrevus dans la saga. 

Dans Borderlands 3, les joueurs seront confrontés à une nouvelle menace, les jumeaux Calypso. Le jeu se concentre autour de la planète Pandore qui, contre toute-attente, contiendrait une Arche. Son pouvoir attire et une course entre les deux camps va alors avoir lieu. A vous de devancer ce culte avant que ces fous furieux n'atteignent le statut de "Dieu" et "Déesse" au sein de leur secte primaire et violente. 

Pour arriver à vos fins, Gearbox a annoncé que le jeu comporterait un milliard d'armes, rien que ça. PvE, Borderlands 3 ne manquera pas de faire pleuvoir du loot à profusion de monstres lambdas et de boss puissants. Outre l'histoire principale, le farm se voudra éventuellement nécessaire, mais toujours sur le ton de l'humour. Exclusif à l'Epic Games Store, Borderlands 3 profite de trois éditions différentes : Normale, Deluxe et Super Deluxe. 

« refermer
actualité relative Borderlands 3

360

Actu

Borderlands 3 : Gearbox va révolutionner son système de loot dans une prochaine mise à jour

A l'aube du lancement de son événement d'Halloween, Gearbox vient d'annoncer qu'une fonctionnalité attendue allait être…
Il y a 2 mois par GomeWars


1

Z42

Borderlands 3 : saviez-vous que des montagnes russes se cachaient sur Pandora ?

Sorti depuis près d'un mois maintenant, Borderlands 3 regorge de détails et références en tous genres. Le jeu de Gearbox Software ne…
Il y a 2 mois par GomeWars


De GomeWars - 19 septembre 2019 à 16:31 dans Jeux vidéo

Présentation en bonne et due forme, moult trailers, Borderlands 3 est finalement sorti ce vendredi 13 septembre exclusivement sur l'Epic Games Store. Nouveaux chasseurs de l'arche, nouvelle intrigue, la saga Borderlands se renouvelle et propose une flopée de nouveaux loots. Gearbox délivre ici un nouvel opus de sa saga emblématique de FPS et espère bien conquérir le coeur des joueurs. Le nôtre s'est-il épris de cette nouvelle création ? La réponse, dans notre test. 

Une longue attente

Voilà sept ans que les amateurs de FPS et de loot attendaient impatiemment le retour de la saga ayant repopularisé le genre : Borderlands. Et pas d'inquiétude, Borderlands 3 est un membre de cette grande famille, impossible d'en douter. Dès le début de l'aventure, Borderlands 3 ne vous jette pas sur les rails de la nouveauté et vous propose un petit tutoriel sur Pandore avec Claptrap et Marcus, qu'il faudra délivrer d'une situation cocasse. Des personnages récurrents qui donneront rapidement place à de nouveaux personnages. Mais puisque les histoires des différents Borderlands sont entremêlées, vous garderez constamment un œil sur un personnage connu de la saga. 

Parlons peu, parlons gameplay. Gearbox n'a pas révolutionné le gameplay de la saga mais l'a bonifié. Le côté shooter est particulièrement réussi et agréable à prendre en main. Les différentes armes offrent différentes sensations, de la lunette et le recul du sniper à la légère déviation de votre arme de poing, les sensations sont bel et bien présentes. Au delà de ça, Gearbox a fait un excellent travail du côté des différentes armes et de leur design. Le studio en annonce un milliard, majoritairement différenciées par leurs statistiques et non leur design. Catégorisées par leur fabricant respectif, elles optent tout de même pour des designs agréables à l’œil et presque vivants une fois en main. On finit même par préférer une arme à une autre pour ses sensations plutôt que son efficacité. Mention spéciale pour les armes légendaires qui profitent d'animations travaillées et peaufinées. 

Une optimisation aux abonnés absents

Peaufiné, Borderlands 3 ne l'est pas dans son intégralité. Outre l'histoire et les personnages, sur lesquels nous reviendrons un peu plus bas, l'heure est à l'optimisation, ou pas. Comme vous avez pu en avoir écho ailleurs, Borderlands 3 souffre d'un cruel manque d'optimisation, y compris avec une machine récente et bien équipée. Testé sur deux configurations différentes, en 4K et Full HD, les chûtes de FPS ne manquent pas. On se retrouve alors à bidouiller les réglages vidéo dans l'espoir d'endiguer le problème, parfois en vain. Outre cette problématique de FPS, Borderlands 3 reste jonché de nombreux bugs. Collisions, cliping, véhicules bloqués, un manque d'optimisation probablement due à un manque de temps qui vient gâcher l'expérience de jeu. Même si certains évoquent des crashs, nous n'en avons rencontré aucun (fort heureusement) au cours de nos sessions de jeu. 

Comme promis, passons à la loupe l'histoire de ce Borderlands 3 et ses personnages. Outre les personnages récurrents, fidèles à eux-même, ce nouvel opus nous présente ses deux nouveaux antagonistes : les jumeaux Calypso. Même si Tyreen, la plus Sirène des deux, campe bien son personnage de pseudo-Déesse imbue de sa personne et carriériste, son jumeau, Troy, rempli parfaitement sa fonction de "sangsue". Plus problématique que comique, il dénote de l'image sérieuse, ou presque, que souhaite propager sa sœur. A l'instar d'un petit frère en manque d'attention, il parasite les cinématiques et se veut plus agaçant que véritablement pertinent. Un avis qui reste évidemment subjectif. 

Comparable à l'emblématique Team Rocket de Pokémon, les jumeaux Calypso ont tendance à toujours tomber comme un cheveu sur la soupe. On aurait préféré que les personnages soient plus approfondis dès le début de l'aventure pour ne pas venir s'apparenter à la carapace bleue de fin de course de Mario Kart, celle qui peut venir gâcher les festivités après trois tours sans faute. Plus pertinents à mesure que l'intrigue se dévoile, ils finissent par briller à la toute fin. Mais même si les jumeaux Calypso vous suivent tout au long de cette aventure, ils n'éclipsent jamais le personnage le plus important de Borderlands, qui n'est pas vous, mais Lilith. Le Faucon ardent profite du développement le plus poussé de tous les personnages et vous range gentiment au rang de spectateur. 

Malheureusement, les personnages sont bien souvent tirés vers le bas par un humour (beaucoup) trop présent et recherché. Impossible de trouver deux lignes de dialogue sans qu'une "blague" s'y cache. Des situations parfois cocasses mais démultipliées à outrance si bien, que même après quelques heures, on frôle l'overdose. Certes, Borderlands est une saga comique où la folie règne et où le second degré n'est pas qu'une température. Mais malheureusement pour Gearbox, à trop chercher à faire rire, on finit par perdre l'attention de son public. Cette attention portée sur l'humour et la comédie vient plomber des dialogues très classiques. 

Des Arches, du loot, des Arches et du loot

Pour se focaliser sur l'intrigue en elle-même, cette dernière se veut efficace et digne de la saga. Ponctuée d'ouvertures d'Arches, elle jongle relativement bien entre les séquences d'exploration et la multitude de combats de boss, davantage encore après quelques heures de jeu. Côté loot, Borderlands 3 n'est pas avare en butin. Entre les boss, les récompenses de quêtes et les ennemis un peu plus corsés que les autres, on se retrouve régulièrement à faire du tri dans notre inventaire. Une sensation de renouveau salutaire qui vient renouveler le gameplay à mesure que l'histoire avance.

Plaisantes, ces sensations sont accompagnées par le déblocage des compétences propres à nos héros. Chaque chasseur de l'Arche possède trois arbres respectifs, dans lesquels il sera possible de dépenser vos points durement acquis. Chaque classe profite d'un gameplay unique et il est plaisant de passer d'un personnage à un autre pour en apprécier les différences. Pas d'inquiétude à avoir si vous avez dépensé vos points à la va-vite, vous pourrez toujours faire machine arrière par la suite. 

Le multijoueur profite de plusieurs modes de looting. La Coopération offrira un loot différent à chaque joueur quand le mode Coopétition fera régner la règle du "premier arrivé, premier servi". La force de ce Borderlands 3 ne réside pas dans ses 30 premières heures, mais plutôt dans celles qui suivent. L'histoire principale ne sert ici que de très long tutoriel vous donnant toutes les clefs en main pour créer le chaos le plus massif possible. Et pour cause, outre le mode "Chasseur de l'Arche", qui fait office de New Game+, Borderlands 3 vous propose de prendre part au mode Chaos, qui vous propose d'activer des modificateurs, pour vous et vos ennemis. Préparez-vous à prendre et infliger plus de dégâts, mais surtout, à vous dégoter du loot beaucoup plus intéressant. Un bon moyen de partir à la recherche du légendaire parfait. A quatre, vous pourrez également vous essayer au mode "Cercle du Massacre" et aux Terrains d'Entraînement.

La progression au sein de la partie Endgame se fera via les niveaux de Gardien. Trois nouveaux arbres se débloquent et vous pourrez y dépenser vos points selon vos envies. Des améliorations uniques intéressantes qui vous demanderont de farmer encore et encore. Mais Borderlands 3 rend les choses dynamiques et surtout, plaisantes. Et pour cause, désormais, vous pouvez recommencer vos combats encore et encore si jamais le légendaire souhaité ne drop pas sur un boss. Inutile de devoir parcourir le donjon en long, en large, et en travers, vous réapparaissez juste devant la dernière salle et pouvez reprendre là où vous étiez cinq minutes auparavant, tout en gardant votre précédente progression. Une fonctionnalité qui ravira les farmers les plus avides et les plus déterminés. 

Conclusion

Sans se mouiller jusqu'au cou, Gearbox livre ici un Borderlands 3 dans la lignée des précédents opus. Des Arches, des boss parfois gigantesques et surtout, du loot à ne plus savoir quoi en faire. La licence signe ici un retour réussi, où le contenu gargantuesque du jeu à son lancement sera complété par les nombreux DLC et contenu en approche. Les chasseurs de l'Arche sont intéressants et offrent un gameplay unique, peaufiné par des armes sans cesse renouvelées au design séduisant. Mais des défauts, Borderlands 3 en possède tout de même. Antagonistes assez peu intéressants dans la majeure partie de l'intrigue, optimisation aux fraises, quelques bugs, on imagine bien Gearbox avoir eu les yeux plus gros que le ventre pour le retour de sa saga phare. Quoiqu'il en soit, les fans de la saga y trouveront leurs comptes, de même que les amateurs de FPS et de loot. 

Et si vous êtes intéressés par Borderlands, sachez que vous pouvez trouver ses différentes versions sur Amazon, juste-là.

Points positifs et négatifs Borderlands 3

  • Du contenu en veux-tu, en voilà

  • Les chasseurs et leur gameplay respectifs

  • Les designs des armes

  • Les sensations réussies de la partie shooter

  • La partie multi et le mode Chaos

  • La dose d'humour beaucoup trop chargée

  • Les dialogues classiques

  • Troy Calypso

  • Un manque d'optimisation et des bugs

avis des internautes (0)
pic

Dernier avis positif

Aucun avis positif.

Laisse un avis !

VS
pic

Dernier avis négatif

Aucun avis négatif.

Laisse un avis !


Tu as joué à Borderlands 3 ? Laisse un avis !

Aucun avis n'a été laissé pour l'instant.

Commentaires (4)

Par Billy, il y a 3 mois :

Sympa de faire des tests, personnellement j'apprécie l'initiative.
D'autant qu'il est complet et plutôt juste je trouve. Continuez comme ça !

p.s : Vive borderlands \\o/

Répondre à ce commentaire

Par superbidjo, il y a 3 mois :

Pour l'avoir terminé, je suis d'accord sur les quelques petits bug qui peut se glisser , mais en soi ça ne gâche pas vraiment le jeu , le deux avez son lot de bug aussi au lancement , heureusement les patchs sont là pour corriger le tire ;).

Répondre à ce commentaire

Par rly, il y a 3 mois (en réponse à superbidjo):

Ouais, enfin bon, sortir un jeu que les gens attendent depuis 7 ans, et avoir des aussi gros défauts d'optimisation (parce que là, on parle de drop de framerates, de freeze, de crash -oui, j'en ai expérimenté pas mal pendant mes 2 runs-, de ressources mal utilisées) c'est pas normal, patch ou pas patch.

Répondre à ce commentaire

Par ?????, il y a 3 mois (en réponse à rly):

En même temps c'est pas nouveau que les jeux qui sortent de nos jours ne sont jamais finis réellement. Faut jamais acheter un jeu day one.
Sauf si tu joues sur game boy.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests

Google Pixel 4 XL

Il y a 3 semaines

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 3 semaines