Les 5 plus grands désastres du jeu vidéo

De LifeIsCool Auteur - Posté le 1 juillet 2019 à 15h15 dans Jeux vidéo

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

On connaît tous un jeu pour lequel les développeurs ont fait une erreur quelque part. On peut la trouver dans le jeu en lui-même, avec des bugs comme dans Fallout 76, ou dans la communication, comme Notch, l'ancien propriétaire de Minecraft. Dans tous les cas, la réalisation d'un jeu vidéo est sans doute une activité horriblement difficile. Réussir chaque aspect, du marketing au gameplay, en passant par la musique, les graphismes et le réseau... Pas étonnant que certains ratent le coche. Pour autant, certains désastres auraient pu être évités, et quelques uns d'entre eux sont désormais gravés dans les mémoires. C'est le cas de ces 5 jeux vidéo connus, que l'on attendait au top, mais qui ont fait un flop.

1. Anthem est le résultat de l'échec de l'entreprise BioWare

En février 2019, BioWare a sorti Anthem, un jeu de science-fiction, dans lequel le joueur pouvait voler dans une planète jungle en tirant sur des aliens. Inspiré de Pacific Rim et Uncharted, il était destiné à un avenir radieux. Ce fut tout le contraire. Anthem a été étiqueté par les joueurs et les critiques comme le pire jeu jamais fait par BioWare. La raison à cela, c'est que l'entreprise a vécu sa pire expérience avec ce jeu. Pendant des années, le studio était un nid à problèmes. Mauvais management, problèmes techniques, psychologiques... tout était bon pour rater Anthem.

D'abord teasé en 2012, le jeu a commencé son développement en 2017. Pendant 5 ans, personne dans l'équipe n'a su quoi en faire, ce qui menait à des discussions stériles. Seulement 18 mois avant la sortie officielle du jeu, BioWare s'est décidé à faire appel à EA pour l'aider, précisant qu'ils pouvaient faire ce qu'il voulait pour que le jeu sorte à temps. Le problème, c'est que les deux entreprises n'utilisaient pas la même technologie pour la conception de leur jeu, et lorsque EA a imposé Frostbite, les employés de BioWare se sont retrouvés comme des débutants. Ils ont ainsi dû couper certains contenus prévus, n'étant pas suffisamment rapide pour tout faire.

L'environnement dans lequel les salariés travaillaient était insoutenable, et nombreux sont ceux qui sont partis pendant la réalisation du jeu. Un développeur disait que tout le monde était "tellement énervé et triste en même temps", provoquant plusieurs cas de dépression et d'anxiété.

2. Le lancement de Pokémon GO fut un désastre parce que les développeurs ne pensaient pas qu'il aurait autant de succès

Quand Pokémon GO a été annoncé pour la première fois, il est rapidement devenu le jeu le plus attendu partout dans le monde. Le résultat d'un jeu aux mécaniques uniques, à la plateforme mobile et à la franchise plus que célèbre. Une trop bonne nouvelle pour les développeurs, qui ne s'attendaient pas à un succès pareil. Lors de la sortie du jeu, les serveurs ont été tellement surchargés qu'ils ont mis plusieurs semaines avant que les joueurs ne puissent jouer convenablement au jeu.

Une fois fait, les fans ont eu le malheur de constater qu'il n'y avait aucun combat en joueur contre joueur direct, ni de manière de se battre contre des Pokémon sauvages. Ils ont dû attendre 2 ans avant qu'elle voit le jour.

3. "I'm Han Solo" est l'invention d'un mec en management

Si vous vous baladez un peu sur internet, vous connaissez sans doute le meme I'm Han Solo. Le résultat de ce qui est jugé comme l'une des plus grosses blagues en matière de jeu vidéo dans le monde, Kinect Star Wars. Il propose 5 mini-jeux dont le fameux "Galactic Dance-Off", une sorte de mini-Just Dance avec des parodies de musiques version Star Wars. Y.M.C.A. devient Empire Today, Bulletproof devient Blasterproof... et Ridin' Solo devient I'm Han Solo.

Pendant des années, la communauté s'est demandée d'où pouvait bien venir cette idée. Nous savons désormais que c'est un membre de Microsoft, dont le nom n'est pas connu. Ils ont vu que les chorégraphies de danse marchaient bien avec la Kinect, et ont donc décidé d'ajouter à Kinect Star Wars ce mini-jeu qui l'aura fait devenir célèbre.

4. No Man's Sky a été beaucoup trop promu par ses développeurs

La communication est un point essentiel à tout produit qui doit se vendre. Pour certains, elle est même plus importante que la qualité du produit en lui-même. Hello Games, le studio derrière No Man's Sky, a pris cette règle un peu trop au pied de la lettre. Lors de diverses conférences et annonces, les développeurs ont sur-vendu leur jeu, au point de promettre des choses qui n'auront jamais vu le jour.

Un mode multijoueurs, la possibilité d'atterrir sur des astéroïdes, un moyen d'éviter la mécanique de collecte du butin... tant de promesses jamais tenues. Lorsque internet s'est rendu compte des mensonges, beaucoup ont voulu revendre leur jeu.

5. Destiny a été recyclé d'une vieille version de lui-même

Le premier jeu du studio Bungie après avoir donné le bijou Halo à 343 Industries devait être une révolution dans le monde des FPS. Une sorte de mix entre Call of Duty et Halo avec des mécaniques de jeu qui surpassent ce qui avait déjà été fait. À la place de tout ça, Destiny a connu la moquerie de ses joueurs sur à peu près tous ses aspects du jeu. Et il y a une raison à cela.

Après plusieurs années de développement, l'équipe a montré aux têtes de Bungie le fruit de leur travail. Ils ont détesté. Tellement, qu'ils ont demandé que l'histoire soit complètement retravaillée, moins d'un an avant la sortie officielle du jeu. L'équipe de développement a été obligée de prendre certaines parties déjà faite et de les "coller" avec d'autres pour créer un nouveau jeu. Bien sûr, le résultat n'a pas été à la hauteur des espérances, et Destiny est aujourd'hui parmi les jeux qui auraient pu révolutionner le monde du jeu vidéo, mais qui ont raté le coche.

Une erreur ?

Mots-Clés : videodestinyAnthemno man's skyjeu vidéopokemon go

Source(s) : Cracked

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (15)

Par Meh, il y a 4 mois :

Y'a aussi Fallout 76 qui est un bon cas d'école de ce qu'il ne faut absolument pas faire. Ce qui est triste dans ces histoires (je pense à Destiny), c'est que les équipes de développement doivent toujours se démerder pour survivre face aux situations impossibles dans lesquelles les boss les mettent.
Au moins je sais que je ferais jamais ça

Répondre à ce commentaire

Par Croquettenjaille, il y a 4 mois (en réponse à Meh):

Après, je peux aussi comprendre que si les boss trouvent au final le jeu vraiment mauvais, qu'ils demandent à le modifier car le but est d'avoir un jeu qui va se vendre.. Maintenant, ils devraient aussi se rendre compte que demander à refaire toute l'histoire avec un délai pareil, c'est aussi au final avoir un jeu baclé ou en tout cas, décousu

Répondre à ce commentaire

Par Levin, il y a 4 mois via l'application Hitek :

Heu pas trop d'accord pour Destiny enfin je trouve pas qu'ils soient plantés dessus le jeu est juste parfait enfin pour moi mais je suis peut être pas objectif

Répondre à ce commentaire

Par TonkeyKong, il y a 4 mois :

en résumé, tous ces jeux ont un grand gap entre le marketing, la communication et le rendu final.

Répondre à ce commentaire

Par Xaryi, il y a 4 mois :

Pour le coup NMS s'est bien rattrapé et c'est surtout ces fdp de Sony qui avaient besoin de flagship qui ont survendu le jeu, poussé à la sortie rushée et les dev à promettre n'importe quoi...

Répondre à ce commentaire

Par Ejoh, il y a 4 mois :

Alors d'avis général, No Man's Sky a énormément évolué et va encore évoluer cette été (MAJ gratuite Beyond). Je m'y remet régulièrement et il n'a plus rien à voir avec le désert numérique qu'il était à sa sortie.

Pour Anthem, j'ai passé de bons moments dessus avant d'en avoir fait le tour mais il a un potentiel très vaste et mérite une seconde chance si Bioware publie des mises à jour.

Je suis d'accord que le Game As a Service peut être frustrant et je ne suis pas d'accord avec ce mode de fonctionnement. A nous aussi de ne pas nous précipiter sur des jeux qu'on nous vend comme finis alors qu'ils sont clairement en phase Bêta (voir Alpha pour certains)

Répondre à ce commentaire

Par dathiui, il y a 4 mois (en réponse à Ejoh):

Autant je déteste Hello Game pour avoir créer un scam tellement énorme qui est maintenant la référence en terme d'argument anti-pré-commande, autant ils ont gagné une forme de respect pour avoir continué à corriger leur jeu pendant des années en se faisant cracher dessus au lieu de dire fuck off et en gardant l'argent pour eux ou autre chose.

Répondre à ce commentaire

Par Zlandicae, il y a 4 mois :

Vous ne parlez pas du pire jeu de tous les temps : ET sur Atari VCS 2600. Ce jeux était tellement mauvais qu'il a quand même mis Atari en faillite et stoppé net le marché des consoles de jeux vidéo en 1983 :p.

Répondre à ce commentaire

Par Keamaru, il y a 4 mois via l'application Hitek :

Perso, j'aurai rajouté Star Wars Battlefront II. Il y a eu un gros scandale sur ce jeu. Biensur, après ils ont changer totalement de direction mais, il a beaucoup fait parler de lui en mal.

Répondre à ce commentaire

Par Geekureil, il y a 4 mois :

Il semblerait que chez les millennials "tous les temps" ça pousse pas beaucoup pas plus loin que 5-7 ans :)

Répondre à ce commentaire

Par Ronisk, il y a 4 mois :

Oui enfin qualifié Destiny/Destiny 2 de désastre ... Faut vraiment ne jamais y avoir joué ou détester ce genre de jeu !

Personnellement j'ai beaucoup aimé le 2 ! Alors oui, c'est cher... Mais c'est quand même un style à par, qui à le mérite de ne pas sortir un énième call of

Répondre à ce commentaire

Par Thaar, il y a 4 mois (en réponse à Ronisk):

Cher ? le jeu de bas était gratos y'a pas si longtemps me semble

Répondre à ce commentaire

Par Ronisk, il y a 4 mois (en réponse à Thaar):

Baaaaaaaaaaaaaaaah :

- Jeu à sa sortie : 60€
- Petits DLCs : 15 *2 = 30€
- Gros DLCs : 40 *2 = 80€

60+30+80 : 170€ pour la plupart du contenu, je trouve ca assez cher perso !

Répondre à ce commentaire

Par Thaar, il y a 4 mois (en réponse à Ronisk):

Ah ouais c'est surtout les DLC qui douillent. Cela dit y'a moyen de les trouver à 30 balles à priori à l'heure actuelle, mais c'est comme tout. Si tu prends les jeux à leur sortie c'est souvent cette tarification.

J'ai bien acheté Rollercoaster world pour 50 balles (plus grosse erreur vidéo ludique de ma vie).... Il aurait bien sa place ici. Avec le "nouveau" Simcity d'ailleurs.

Deux énormes licences qui ont fini par faire de la grosse merde et qui sont remplacées par respectivement par Cities Skyline et Planet Coaster qui se sont avéré être des petites pépites...

Répondre à ce commentaire

Par Ronisk, il y a 4 mois (en réponse à Thaar):

Yes, je trouve ca un peu abusé au niveau des prix ...

Aaaah le fameux Sim City... La clairement je suis d'accord !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 4 semaines

Test Borderlands 3 : trop d'humour tue l'amour

Borderlands 3

Il y a 4 semaines

Test Asus TUF Gaming H7, un casque sans fil surround virtuel 7.1 multiplateforme : fiche technique, prix et date de sortie

Asus Tuf Gaming H7 Wireless

Il y a 1 mois