5 raisons de jouer à The Outer Worlds, la belle surprise de cette fin d'année

De GomeWars Auteur - Posté le 25 octobre 2019 à 14h32 dans Jeux vidéo Article sponsorisé

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Les amateurs de Fallout: New Vegas l'attendaient avec impatience, la dernière création des studios Obsidian Entertainment est finalement arrivée. Voyages spatiaux, choix importants, armes en tous genres, The Outer Worlds est séduisant, de par les possibilités qu'il propose. Chaque aventure y est unique mais toutes dépendent de vos décisions, de la personnalité de votre personnage à ses qualités, en passant par ses armes de prédilection et son apparence. Et si vous ne nous croyez pas encore, voici 5 raisons de vous laisser tenter par The Outer Worlds. 

1) une histoire dictée par le joueur 

Dans The Outer Worlds, vous prenez part à une aventure linéaire. Linéaire certes, mais avec ses différences d'une histoire à une autre. Ces différences, c'est vous qui en êtes en charge. Et pour cause, vos nombreux choix viendront dicter le fil rouge de votre partie. Des choix importants qui changent la donne d'une partie à une autre. Ainsi, dans The Outer Worlds, l'histoire dépendra de vos actions, mais également du type de personnage que vous avez décidé d'incarner. Un scientifique calé en physique pourra résoudre des problèmes qu'un médecin ne pourra pas comprendre. Et si vous souhaitez jouer des poings plutôt que de faire travailler vos méninges, vous pouvez tout à fait incarner un héros simplet. A noter que les PNJ s'adresseront à vous de manière différente en fonction de votre personnalité. Un héros peu intelligent profitera donc de choix "spéciaux", pour rester poli.

Cette partie role play, qui rajoute évidemment une grosse dose de rejouabilité au jeu, vous offre un large éventail de possibilités vis à vis du personnage que vous souhaitez incarner. De cette création évoluera la trame narrative, mais également votre build. Comme vous le savez, dans The Outer Worlds, vous obtenez des points de compétence à mesure que vous montez de niveau. Ces points vous permettent de débloquer des compétences passives, qui impacteront votre gameplay, de votre vitesse de course au prix des marchands, quand des points d'aptitude viendront forger votre spécialisation (Mêlée, Distance, Défense, Dialogue, Furtivité, Technologie, Leadership). Des points facilement distribués qui viendront affirmer les qualités auxquelles aspire votre personnage. Vos choix ont une multitude d'impact à travers le jeu, à vous de décider comment vous souhaitez vivre cette aventure. 

2) une personnalisation (très) poussée

A la manière de bien des RPG, The Outer Worlds débute sur un système de personnalisation de personnage. La personnalisation y est poussée mais pas étouffante, laissant tout de même aux joueurs le soin de créer un personnage unique. Vous l'aurez compris via le paragraphe ci-dessus, mais les possibilités de personnalisation sont nombreuses et touchent bien des domaines de gameplay. Les points de compétences, obtenus à mesure que vous dépensez 20 points d'aptitude, peuvent également être engrangés d'une autre manière, pour le moins unique. Voyez-vous, dans The Outer Worlds, vous serez amenés à rencontrer certaines situations à plusieurs reprises, qu'il s'agisse d'un robot peu accueillant ou d'un combat si intense qu'il nécessitera l'utilisation de plusieurs doses de soins. A certains moments, le jeu vous confrontera à des dilemmes, votre personnage ayant la possibilité de se personnaliser encore davantage en écopant de défauts. 

Ces défauts se caractérisent par une addiction à certains objets consommables ou encore le développement d'une peur caractéristique d'un ennemi en particulier, que vous rencontrez sans arrêt et qui vous hante désormais. Ces dilemmes vous demanderont alors de faire un choix pour écoper d'un malus particulier, mais obtenir un point de compétence supplémentaire, ou laisser votre personnage tel quel. Un élément de personnalisation supplémentaire qui vous permet de bâtir l'histoire de votre choix et surtout, le personnage qui vous sied le plus. Peur des insectes géants dans la vraie vie ? Eh bien cette peur peut désormais être retranscrite dans le jeu pour une reproduction fidèle de votre personnalité. 

3) incarnez le meneur de votre choix 

Puisque The Outer Worlds se déroule dans une colonie spatiale située aux confins de l'espace connu, vous profiterez de votre propre vaisseau pour voyager comme bon vous semble. Au cours de votre aventure, vous ferez la connaissance de six personnages distincts, enclins à passer le reste de leur vie à votre service sur votre vaisseau. Leurs motivations personnelles divergent, mais tous souhaitent intégrer votre équipage. A chaque déplacement toutefois, seuls deux pourront vous suivre. Ces personnages, tout comme vous, possèdent un inventaire, des armes et équipements et un arbre de compétences. Spécialisé, cet arbre de compétence n'affecte pas seulement votre coéquipier, puisqu'il vous confère des bonus passifs. 

Ainsi, vous pouvez combler les lacunes de votre personnage en vous entourant des bons membres d'équipage. Mais leur utilité ne s'arrête pas là puisque ces PNJ ne sont pas de simples matelots de l'espace, attendant d'être jetés par dessus bord au premier échec. En plus de posséder des capacités uniques, ces personnages profitent d'histoires à part, sous la forme de missions. Ces missions, en lien direct avec leurs origines et/ou leurs ambitions, vous mettront à l'épreuve. Les aiderez-vous ? Libre à vous de leur venir en aide ou de vous jouer d'eux dès qu'il vous plaira. Après tout, ces employés peuvent très bien être considérés comme de la vulgaire chair à canon, qu'il est préférable d'envoyer dans la mêlée dès que l'occasion se présente.

4) une colonie entière à explorer

The Outer Worlds vous fait prendre la direction de la colonie (très) éloignée d'Halcyon. Gérée d'une main de fer par la Halcyon Holdings Corporation, cette colonie spatiale a été établie après la terraformation de certaines des planètes du système. Mais bien évidemment, le projet n'a pas été optimal et des monstres ont commencé à apparaître ici et là, forçant les colonies à s'armer et à se retrancher. Au total, vous pourrez visiter deux planètes, une météorite assez vaste et plusieurs vaisseaux, dont le vôtre. Les planètes possèdent différentes localisations, offrant ainsi différentes esthétiques. Les balades à pied seront pimentées de diverses rencontres, humaines ou non. L'exploration prend une part importante de The Outer Worlds et la multitude de lieux dispatchés un peu partout sur chaque carte vous donnera l'occasion de mettre la main sur divers butins, ainsi que de réaliser de bien belles rencontres, dans un ton très comique. 

L'exploration y est récompensée et certains bâtiments profitent parfois d'entrées camouflées, découvertes seulement après un premier repérage. Il convient donc d'être attentif car même si foncer dans le tas reste la solution la plus simple, elle n'est pas forcément la plus rentable. User de vos armes et équipements diminue leur durabilité et, si vous vous faites toucher, vous aurez peut-être besoin d'user d'un soin ou deux. Finir la mission sans se presser et se faire voir pourra éventuellement vous faire faire des économies. Vous avez de nombreux recoins à explorer dans The Outer Worlds, à vous de voir comment vous souhaitez vous y prendre. 

5) une rejouabilité sans pareille

Entre l'apparence de votre personnage, sa personnalité, son caractère, ses spécialisations, et ses nombreux choix effectués au cours de votre aventure, The Outer Worlds peut être joué de nombreuses manières. Une vaste rejouabilité qui permet de revivre une aventure, en y changeant les petits comme les gros détails. De loup solitaire en quête de vengeance, vous pourrez alors vous réincarner en un pacifiste convaincu ou en un éternel indécis, incapable de prendre une décision sans y avoir réfléchi quelques heures au préalable. 

Recommencer une partie n'équivaut pas à revivre encore et encore la même histoire. Bien au contraire, puisque vous en êtes le décisionnaire principal. Vous façonnez l'histoire comme bon vous semble et même si le fil rouge reste le même, l'intrigue en orbite est à votre disposition. Votre histoire aura des développements différents selon vos choix, vous permettant ainsi de ne pas devoir affronter une sensation de redondance. The Outer Worlds peut être complété de nombreuses fois et de nombreuses manières, à vous de vous prêter au jeu et de bâtir l'histoire que vous souhaitez vivre.

Une erreur ?

Mots-Clés : The Outer WorldsraisonsObsidianspatialRPG

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (11)

Par Pompidou, il y a 2 semaines :

J'ai juste envie de massacrer tout le monde dans ce jeu... Faut que j'en parle à mon psy ?

Répondre à ce commentaire

Par Eisen, il y a 2 semaines (en réponse à Pompidou):

Non, il va te prendre le jeu et jouer à ta place

Répondre à ce commentaire

Par M.Patience, il y a 2 semaines :

Dès qu'il arrive sur Steam, je dis oui !

Répondre à ce commentaire

Par Xe0n, il y a 2 semaines :

Dommage qu'il manque une bonne vue tps

Répondre à ce commentaire

Par AtiLoik, il y a 2 semaines :

Résumé de l'article: Vous avez le choix.
...
C'est pas le plus beau jeu de l'année, les maps sont assez petites, le gameplay casse pas trois pattes a un canard. Du coup il reste quoi ?
Le scénario, les personnages et les choix. Et je confirme: c'est excellent.
Si vous cherchez un jeu agréable à jouer et très bien écrit, ruez vous dessus !

Répondre à ce commentaire

Par iGouz, il y a 2 semaines (en réponse à AtiLoik):

On n'a pas dû jouer au même jeu alors.
Jeu tunnel fade et répétitif.
Désinstallé au bout de 10h de souffrance.

Beau sponso Hitek.

Répondre à ce commentaire

Par Kiieron, il y a 2 semaines (en réponse à iGouz):

c'est pas grave il te reste fortnite ou/et call of'

Répondre à ce commentaire

Par AtiLoik, il y a 2 semaines (en réponse à iGouz):

Ouais c'est vrai qu'il faut un peu oublier la liberté offerte dans les Fallout et les TES.

Répondre à ce commentaire

Par rly, il y a 2 semaines :

Pour l'apprécier en revanche, jouer en Supernova. C'est le mode de difficulté, certes le plus difficile, et le plus frustrant sur certains points (obligé de dormir dans le vaisseau et pas ailleurs par exemple) mais j'ai fais l'erreur de faire mon premier playthrough en normal, et après avoir tester le mode supernova, j'ai regretté. Je suis pas forcément bon aux fps etc, mais la difficulté est pas trop mal dosée.

Il n'a pas énormément de contenu à offrir, les personnalisations d'armes ne m'ont pas été utiles en normal, tandis qu'en supernova elles prennent de l'importance.

Ce n'et pas un excellent jeu, les décors/environnements ne sont pas vraiment dépaysant (j'ai l'impression de jouer à un random jeu cliché SF), un bestiaire pauvre, il est assez vide à mon sens, bourré de défauts de gameplay tout bête (oh non, une cloture plus haute que mes genoux, je dois faire le tour), les quêtes secondaires ne sont pas si nombreuses que ça, le monde n'a pas l'air particulierement vivant, bref, on a l'impression de jouer à un jeu sorti en 2010. MAIS il est sympa à faire, j'ai passé un bon moment, l'histoire est bien écrite, les personnages sont sympas (même si les compagnons auraient mérités d'avoir plus de profondeur).

Entre ce jeu et fallout 4, j'ai préféré celui là. C'est un premier jeu sympa si ils en font une licence, et qu'ils améliorent le gameplay qui date quand même un peu.

Répondre à ce commentaire

Par Prolakk, il y a 2 semaines :

Article sponso, non pas que ce soit dérangeant, j'ai juste du mal à concevoir qu'on puisse être objectif sur les points négatifs parce qu'il y en a.

Répondre à ce commentaire

Par Kenchan64, il y a 2 jours :

Je l'ai installé mais toujours pas lancé.....faites des gosses qu'ils disaient......

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 2 mois

Test Borderlands 3 : trop d'humour tue l'amour

Borderlands 3

Il y a 2 mois

Test Asus TUF Gaming H7, un casque sans fil surround virtuel 7.1 multiplateforme : fiche technique, prix et date de sortie

Asus Tuf Gaming H7 Wireless

Il y a 2 mois

x The Outer Worlds