The Outer Worlds : décidez du destin d'un système solaire dans ce séduisant RPG spatial

De GomeWars Auteur - Posté le 24 octobre 2019 à 9h27 dans Jeux vidéo Article sponsorisé

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

En 2010 sortait une expérience enrichissante, forte de caractère, qui allait marquer le genre du RPG : Fallout: New Vegas. Considéré comme l'un des meilleurs épisodes de la franchise, New Vegas a permis à Obsidian de consolider sa place de studio prometteur, malgré son jeune âge. Cette année, le studio américain revient sur le devant de la scène  avec The Outer Worlds, un RPG spatial qui compte bien vous faire voyager de planète en planète. 

tout droit sorti de la chambre froide

Le 14 septembre 1901, dans la ville de Buffalo, dans l'Etat de New York, William McKinley, 25ème Président des Etats-Unis est assassiné par un anarchiste du nom de Leon Czolgosz. Et si cet homme d'Etat ne vous parle probablement pas, le nom de son successeur titillera certainement votre mémoire, puisqu'il s'agit de Théodore Roosevelt. Mais pourquoi débuter cette introduction par cette bribe historique ?

Eh bien parce que le plot de The Outer Worlds démarre avec un quiproquo alternatif : l'assassinat de McKinley n'a jamais eu lieu. La politique de Roosevelt de préservation des ressources naturelles et de protection des consommateurs ne voit jamais le jour, et les entreprises, de même que leur pouvoir, grandissent, jusqu'à dominer la société. Plus tard dans le futur, ces entreprises devenues méga corporations ont entrepris la colonisation et la terraformation d'autres planètes. 

Mais vous dans tout ça, c'est quoi votre rôle ? Eh bien comme vous l'indique le recherché Phineas Welles, reconnaissable entre mille par sa chevelure de scientifique fou, au début du jeu, vous avez été cryogénisé en amont de la colonisation du système d'Halcyon. Un problème technique a retardé votre arrivée dans le secteur de 70 années et vous y apprenez que le conglomérat qui gère cette conquête spatiale a décidé de vous y laisser en orbite, pour l'éternité. Vous êtes donc le seul des plusieurs milliers de colons de votre vaisseau à avoir été réveillé, avec en prime la capacité de ralentir le temps, dû à votre trop longue exposition à la cryogénisation. 

Vous y incarnez donc un nouveau venu, "l'Etranger", l'incarnation d'un problème mécanique dans un engrenage bien huilé. Dès lors, ce sont vos choix qui dicteront le futur d'Halcyon. A une petite échelle au départ, afin de concerner l'avenir de tous les habitants du système par la suite. Dans The Outer Worlds, des choix, vous en aurez beaucoup à faire. Certains restent infimes, comme la couleur de vos cheveux ou rassurer une personne effrayée. D'autres, par exemple, vous donnent la possibilité de faire disparaître de la carte une colonie entière, rien que ça. Vous l'aurez compris, vos choix auront des conséquences, à vous de les assumer. 

Ces options de dialogue sont LA force de The Outer Worlds. Le jeu ne va pas vous coller une étiquette sur le front et vous demander de sauver le monde. Si vous souhaitez être un mercenaire à la solde du plus offrant, libre à vous. Saurez-vous continuer à jouer tout en sachant que des milliers de personnes vont souffrir, voire mourir, à cause de vous ? C'est une autre histoire. A la manière des livres dont vous êtes le héros, The Outer Worlds vous offre un champs des possibles étendu, où vous pourrez incarner un capitaine de vaisseau respectable, adulé par ses confrères et ses coéquipiers, mais également un loup solitaire cruel qui estime qu'une balle vaut mille mots. 

Cette liberté dans le gameplay se retranscrit également dans la suite de votre aventure. De la personnalisation de votre personnage à la distribution de ses points de compétences, en passant par votre impact sur le système d'Halcyon et votre style de jeu, les possibilités sont nombreuses. The Outer Worlds vous fera voyager, et ce dès les premières minutes de jeu. Des contrées verdoyantes de Terra 2 aux étendues peu accueillantes de certaines planètes (dont on terra le nom),  les paysages diffèrent et chaque planète à son ambiance distincte, mais également une faune et une flore endémiques. Ainsi, vos rencontres ne seront jamais les mêmes. 

De votre arme de prédilection (mêlée, courte distance, longue distance) à votre spécialisation (Science, Médecine, Ingénierie) en passant par votre tempérament et votre ligne de conduite, vous l'aurez compris, vous aurez beaucoup de choix à réaliser dans The Outer Worlds. Tout ces choix, en plus d'affecter directement votre expérience de jeu, rendent chacune de vos parties uniques. Ainsi, chaque nouvelle partie prendra un chemin différent de la précédente. Outre l'histoire, c'est également votre gameplay qui sera affecté, si vous décidez de vous focaliser sur un type d'armes différent des précédents essais. Vous êtes le seul décisionnaire de votre destin dans The Outer Worlds. A vous de voir comment vous souhaitez que les habitants du système d'Halcyon vous regardent. 

Une erreur ?

Mots-Clés : The Outer WorldsjeuRPGObsidianStudioPrivate DivisionchoixGameplay

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (15)

Par Billy, il y a 4 mois :

Ce jeu a de la gueule en fin de compte ! Je suis le seul surpris en bien ?

Répondre à ce commentaire

Par Youja, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à Billy):

Bot

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 4 mois :

Graphiquement ça ressemble à Fallout

En mieux

Répondre à ce commentaire

Par Lol, il y a 4 mois :

A voir les limites de ce qu'impliquent chaque choix
J'ai peur que la promesse d'intéragir réellement avec le monde ne soit qu'une façon de vendre le jeu et qu'au final la fin sera sensiblement la même pour tout le monde

Répondre à ce commentaire

Par Skoun, il y a 4 mois :

Tiens, ils sont où ceux qui chouinent à cause des articles sponso pour une fois ?

Répondre à ce commentaire

Par Babugo, il y a 4 mois (en réponse à Skoun):

Comme d'hab. Ca les déranges que lorsqu'ils sont pas intéressé. En plus je comprend pas cette manie typicalement française de raler quand quelqu'un se fait de l'argent.

Personnellement je suis un peu déçu que Hitek soit forcé d'écrire "article sponsorisé" à chaque fois parceque sinon ils vont se faire insulter par les jaloux qui comprennent pas que oui, des fois, on peut vivre d'un site en faisant de la pub.

Du coup, à cause du fait qu'ils soient obligé de préciser que c'est sponso, les sponsors payent MOINS cher que s'ils le précisaient pas. Ce me fait mal au coeur...

Répondre à ce commentaire

Par Babugo, il y a 4 mois (en réponse à Babugo):

EDIT: je tiens juste à préciser que j'ai un ami qui travail pour une boîte de Marketing Digital, et chez eux, ils ne proposent mème pas de partenariat si l'influenceur/website précise que c'est un article sponsorisé :)

Donc Hitek doit en plus de ça, ne pas recevoir d'offres de certains sponsor qui paieraient très bien...

Répondre à ce commentaire

Par Skelyrex, il y a 4 mois (en réponse à Babugo):

C'est la loi qui impose de préciser le contenu sponsorisé.

Répondre à ce commentaire

Par Babugo, il y a 4 mois (en réponse à Skelyrex):

La loi l'impose, très peu le font. Suffit de voir les blogs ou les millions de vidéos YouTube qui en font et le précise pas.
Pourtant avant la mise en ligne d'une vidéo YouTube propose de cocher un bouton qui affichera "contient une publicité commercial"

Répondre à ce commentaire

Par Michel, il y a 4 mois (en réponse à Babugo):

Ouai fin les gens ont encore le droit de choisir si ils souhaitent ou non soutenir une sponsorisation.
D'autant que le savoir permet de conserver un regard critique sur le contenu de l'article. Parce que des articles sponso qui ne font que brosser le produit dans le sens du poil c'est pas nouveau sauf que c'est pas très honnête.

Perso quand je lis une critique je veux savoir les points positif mais aussi les points négatif. Si je veux assister à une felation je mate un porno.

Répondre à ce commentaire

Par Kiieron, il y a 4 mois :

rhaa vivement demain ! un rpg sous obsidian, ça va etre que du bonheur ! ce sera mon goty j'en suis sure ^^

Répondre à ce commentaire

Par Tectorion, il y a 4 mois :

Pour un article sponso (ou pas d'ailleurs), j'aurais bien précisé la date de sortie ! ^^' Ou on peut déjà jouer à ce jeu peut-être ?

Répondre à ce commentaire

Par Youja, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à Tectorion):

Google sinon ....

Répondre à ce commentaire

Par Epiquoiencore, il y a 4 mois :

Autant concernant The Outer Worlds je demande à voir et essayer, autant lire que Fallout: New Vegas à été un des meilleurs de la franchise ...Omg ! ...Certainement pas ! Falout 2 et Fallout n'ont rien de comparable surtout au niveau de l 'esprit et du respect de la licence. Ce Fallout: New Vegas n'était "que" la 2eme licence qu'Obsidian à bien défoncée et lissée après celle d'Advanced D&D sur Neverwinter NIghts 2. Un des 2 plus mauvais de la série certainement

Répondre à ce commentaire

Par Youja, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à Epiquoiencore):

Depuis FNV on a pas fait mieux
F3 est inférieur, F4 aussi, et F76 j’en parle pas c’est le néant

Donc si, FNV est un des meilleurs de la franchise. Et ça veut pas dire qu’il est meilleur que F2 :)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 1 semaine

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 1 semaine

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 3 semaines