Rechercher Annuler

Amazon : 40 milliards d'euros de revenus et moins d'impôts payés que la personne la plus pauvre d'Europe

De Guillaume Chagot - Posté le 5 mai 2021 à 15h22 dans Insolite

Ces derniers jours, nombreuses sont les entreprises à s'être essayées de nouveau à l'exercice fiscal. Amazon n'a évidemment pas dérogé à la règle et a partagé ses résultats annuels. Mais malgré une année record boostée par la pandémie, le géant américain du e-commerce n'a payé aucun impôt sur les sociétés. Une optimisation très mal perçue par le Royaume-Uni notamment, qui déplore une évasion fiscale qui continue. 

des revenus, mais une perte nette affichée

Malgré ses 44 milliards d'euros de vente en 2020 en Europe, Amazon n'a payé aucun impôt sur les sociétés. La raison derrière cette surprenante absence d'impôts payés ? Une optimisation bien rodée se servant des bienfaits des paradis fiscaux pour ne pas perdre d'argent, mais surtout en gagner. Comme l'explique The Guardian, Amazon a utilisé sa filiale luxembourgeoise pour gagner 56 millions d'euros de crédits d'impôts à utiliser dans le futur pour esquiver de nouveau la case impôts. 

Une diablerie permise par les lois luxembourgeoises, qui se basent sur les 1,2 milliard d'euros de perte affichés par la filiale en 2020. Mieux encore, la société a enregistré des pertes estimées à 2,7 milliards d'euros les années précédentes lui permettant de ne pas payer de taxes sur des futurs profits. A titre d'information, c'est par le biais de cette filiale luxembourgeoise qu'Amazon gère les ventes réalisées en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Pologne, en Espagne ou encore en Suède. 5262 employés qui réalisent donc 8,4 millions d'euros de revenus par personne. 

"Il semble que l'implacable campagne d'évasion fiscale d'Amazon se poursuive. Les revenus d'Amazon ont grimpé en flèche sous l'effet de la pandémie alors que nos business sont en difficulté, et pourtant, l'entreprise continue de transférer ses bénéfices dans des paradis fiscaux comme le Luxembourg pour éviter de payer sa juste part d'impôts. Ces grandes entreprises numériques dépendent toutes de nos services publics, de nos infrastructures et de notre main-d'œuvre éduquée et en bonne santé. Mais contrairement aux petites entreprises et aux contribuables qui travaillent dur, les géants de la technologie ne parviennent pas à verser leur juste part dans le pot commun pour le bien commun.

Le président Biden a proposé un nouveau système plus équitable pour taxer les grandes entreprises et les sociétés numériques, mais le Royaume-Uni ne s'est pas prononcé en faveur de ces réformes. Le silence est assourdissant. Le gouvernement doit agir et aider à saisir cette occasion unique de faire de l'évasion fiscale des entreprises une chose du passé." déplore Margaret Hodge, député travailliste britannique.

Selon Amazon, rien d'anormal derrière ces impôts nuls. Selon un porte-parole du géant américain, si Amazon affiche des pertes aussi fortes, c'est dû à ses investissements européens : "Amazon paie tous les impôts requis dans tous les pays où nous opérons. L'impôt sur les sociétés est basé sur les bénéfices, et non sur les revenus, et nos bénéfices sont restés faibles compte tenu de nos lourds investissements et du fait que le commerce de détail est un secteur hautement concurrentiel à faible marge. Nous avons investi plus de 78 milliards d'euros en Europe depuis 2010, dont une grande partie dans des infrastructures qui créent des milliers de nouveaux emplois, génèrent d'importantes recettes fiscales locales et soutiennent les petites entreprises européennes". Une place au soleil bienvenue pour Amazon qui ne payait encore que 337 millions d'euros d'impôts en 2019, malgré 14,5 milliards d'euros de revenus. 

Et si Amazon a choisi le Luxembourg pour ses opérations européennes, c'est évidemment pour bénéficier de la fiscalité avantageuse mise en place dans le pays. Comme l'expliquait Bob Comfort, l'homme en charge des taxes d'Amazon jusqu'en 2011, à un journal luxembourgeois, Jean-Claude Juncker, alors premier ministre du Luxembourg et ancien président de la Commission européenne, avait personnellement proposé d'aider Amazon. Quant aux résidents français, il convient de rappeler que les dates limites des déclarations des revenus de 2021 sont tombées au début du mois d'avril : mercredi 26 mai pour les habitants de la zone 1 (départements de 01 à 19) et les non résidents, mardi 1er juin pour ceux de la zone 2 (départements de 20 à 54) et le mardi 8 juin pour ceux de la zone 3 (départements de 55 à 976). 

Une erreur ?

Mots-Clés : Amazonimpôtssociété2021LuxembourgevasionfiscaleEurope

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (13)

Par Billy, il y a 2 mois :

Plus t'es gros, plus t'es protégé...

Répondre à ce commentaire

Par Butters, il y a 2 mois (en réponse à Billy):

Pas protégé contre l’obésité morbide ...

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 2 mois (en réponse à Billy):

A l'inverse pour un pays, plus t'es petit plus tu fais des lois de fils de pute niveau éthique pour attirer les grosses entreprises

Répondre à ce commentaire

Par Killamasta60, il y a 2 mois :

Et pourquoi ne pas taper sur le Luxembourg, tout simplement ?

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 2 mois (en réponse à Killamasta60):

Si le Luxembourg change quoi que ce soit, il perdra toutes les entreprises qui y sont pour le paradis fiscal et elles se casseront pour recommencer ailleurs. Il faut taper sur tout les paradis en même temps, sinon on déplace juste le problème

Répondre à ce commentaire

Par Killamasta60, il y a 2 mois (en réponse à Pris):

Je suis d'accord avec toi, mais il semble impossible à une échelle internationnale de taper sur tous les pays en même temps.
Par contre des paradis fiscaux comme le Luxembourg ou même l'Irlande font partie de l'Europe... qui pourrait faire pression sur les gouvernement pour s'aligner sur les autre pays membres

Répondre à ce commentaire

Par Desaccord, il y a 1 mois (en réponse à Killamasta60):

Mouais vraiment toujours un problème à l'envers je trouve. Le soucis c'est encore une fois ceux qui continuent à faire avec, nous les consommateurs.
On n'en a rien à faire de leur comptabilité, quand je vais acheter du pain, je cherche pas à savoir s'il paye son loyer ou s'il est à jour de ses déclarations de revenus.
Ce qui m'importe est qu'il me vende ses produits POINT.
Si on est vraiment dérangé, on a la possibilité de ne pas consommer.

Vraiment c'est de plus en plus compliqué depuis 3/4 ans, tous ces gens qui se plaignent d'être les responsables du monde actuel.

Mais à nous consommateur de systématiquement écrire par exemple en même temps que l'achat un commentaire du style : payer vos impôts. Reprenons le contrôle, montrons à ces entreprises que c'est grâce à nous qu'ils sont ainsi aujourd'hui.

Répondre à ce commentaire

Par Papy Mougeot, il y a 2 mois (en réponse à Killamasta60):

OK. Et comment on fait cette méthode bourrine ?
Ah et donc tu t'attaques indirectement à une compagnie américaine (enfin sûrement plein d'autres et de tout plein d'autres pays), sois sûr que les compagnies françaises aux USA vont subir d'un coup plein d'inconvénients.
Tu t'attaques aux miens, je m'attaque aux tiens.

Répondre à ce commentaire

Par Manclif, il y a 2 mois via l'application Hitek :

C’est un scandale révolution.... juste 2min je fini de commander mon truc inutile sur Amazon.... c’est bon on peut faire la révolution MDR LoL
T’en qu’on commandera sur Amazon ou qu’on regardera Amazon Prime ba ça continuera
Donc tout ceux qui vont pleurnicher regardez votre façon de consommer avant

Répondre à ce commentaire

Par NIob, il y a 2 mois :

la dernière photo on dirait un amazon genre ikea/leroy merlin

Répondre à ce commentaire

Par cire, il y a 2 mois :

on ne peut pas leur en vouloir, si c'est légal, ils n'ont pas de raison de s'en priver. Je suis le premier à trouver la moindre option pour payer le moins d’impôt possible.

Répondre à ce commentaire

Par Tao paille paille, il y a 2 mois (en réponse à cire):

Ben comme beaucoup... Tout le monde profite des largesses du système et joue avec les limites (vous roulez à 130 ou plutôt vers 135 sur autoroute par exemple ?) mais bizarrement on s'attend tous que les compagnies soient vertueuses et respectent les règles car... pourquoi au juste ?

Répondre à ce commentaire

Par lolonspartout, il y a 2 mois :

Mdr le Royaume-Unis est pas content, ils sont censés se mettre d'accord avec la Commission sur une amende pour avoir aidés les plateformes type Amazon à frauder la TVA et les droits de douanes... Le karma, bonne nouvelle supp du jour, ils sont en train de perdre des droits supplémentaires dans la gestion des actions/titres européens.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.