Rechercher Annuler

Blizzard : après les affaires de harcèlements sexuels, ces deux jeux extrêmement attendus sont repoussés

De Alix Odorico - Posté le 3 novembre 2021 à 11h29 dans Jeux vidéo

Voici une nouvelle mésaventure pour Blizzard, récemment éclaboussé par des vagues de harcèlements sexuels. Ce sont désormais les fans de deux grosses licences qui vont être déçus avec le report de ces jeux.

HArcèlements, BlizzCon annulée, rien ne va plus chez blizzard ?

Activision Blizzard a récemment fait face à des affaires internes de harcèlements sexuels, de discrimination et de salaires inégaux, qui ont provoqué le départ de plusieurs employés. Un climat délétère qui nuit fortement aux activités du studio. Mi-octobre, l'éditeur de jeux vidéo avait révélé que "plus de 20 personnes" avaient quitté la société à la lumière de signalements et accusations.

Ces plaintes ont conduit Blizzard à prendre plusieurs décisions radicales afin de redorer son blason, et de rendre ses bureaux plus inclusifs. Le remaniement, les départs et les changements de personnels ont forcé le studio à annuler la BlizzCon, grand-messe annuelle consacrée au déroulement du tapis rouge pour ses licences.

nouveau coup de froid

Évidemment, ces problèmes internes influent fortement sur le développement des jeux du studio. Ce dernier vient d'ailleurs de publier un communiqué qui risque d'en décevoir plus d'un. En voici un extrait.

Bien que nous ayons toujours pour objectif de vous offrir énormément de contenu signé Blizzard d’ici à l’année prochaine, nous prenons la décision de repousser Overwatch 2 et Diablo IV a une date bien plus lointaine que ce que nous avions imaginé à l’origine.

En effet, Blizzard vient d'annoncer le report d'Overwatch 2 et de Diablo IV a une date ultérieure que celle initialement prévue, soit courant 2022. De plus, le groupe a indiqué qu'il était "apparu qu'une partie des contenus prévus pour l'année prochaine (bénéficieraient) d'un temps de développement plus important pour atteindre leur plein potentiel", surenchérit Daniel Alegre, numéro 2 de Blizzard.

Bien évidemment, aucune date précise n'était annoncée pour la sortie de ces deux must have du studio, mais un tel report écarte toutes sortie potentielle pour début 2022, voire même pour l'année entière.

après seulement 3 mois

Et comme une nouvelle n'arrive jamais seule, Blizzard enregistre aussi le départ de la coprésidente Jennifer Oneal, qui vient d'annoncer mettre un terme à ses fonctions. Oneal avait pour rappel obtenu ce poste suite au départ de J. Allen Brack en août dernier, et elle assurait donc la présidence avec Mike Ybarra. Voici une manœuvre étrange quand on connaît la volonté de Blizzard d'apporter davantage de diversité dans ses locaux, et de reconstruire son image ternie depuis tous ces problèmes internes. Jen Oneal va rejoindre Women In Games International, une association qui vise à garantir l'égalité et la diversité dans l'industrie du jeu vidéo.

Avec le temps qu’il me reste ici, je vais transférer mes responsabilités à Mike et passer à un nouveau rôle en étroite collaboration avec Activision Blizzard et WIGI pour déterminer les premières étapes de l’utilisation de la subvention et de sa structure. Le partenariat est plein de potentiel et constitue une autre étape dans un engagement à long terme visant à créer un meilleur soutien, des ressources et des conseils pour les femmes de l’industrie du jeu.

D'ailleurs, le groupe Activision-Blizzard va faire un don d'un million de dollars à WIGI. Voici une énième déception pour les fans du studio, qui doit regagner la confiance des joueurs et tendre vers une meilleure politique interne.

Une erreur ?

Mots-Clés : Diablo IVOverwatch 2diabloblizzardharcèlements sexuelsActivision Blizzardjeux vidéoJennifer Onealreport jeux vidéo

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (7)

Par mattics, il y a 1 an :

Après seulement 3 mois de prise de poste, c'est chaud

Répondre à ce commentaire

Par Netsuko, il y a 1 an :

Repousser Diablo4?
Comme s'il allait sortir en 2022...

Répondre à ce commentaire

Par mwai, il y a 1 an :

A partir de cet article je vois plusieurs problèmes, à voir ce que d'autres sources disent:

"Jen Oneal va rejoindre Women In Games International, une association qui vise à garantir l'égalité et la diversité dans l'industrie du jeu vidéo."
Elle aurait pu atteindre l'objectif de cette asso en bossant chez Blizzard et en en faisant la ref en la matière, et avec le salaire qui va avec, c'est étrange comme départ.

"D'ailleurs, le groupe Activision-Blizzard va faire un don d'un million de dollars à WIGI"
Comme ça en l'état de l'info, en France, filer du pognon à une asso dont le pdg va prendre les rennes, ça s'appelle un acte anormal de gestion, passible de prison ferme, à voir ce que dit le droit américain.

Répondre à ce commentaire

Par Babar, il y a 1 an (en réponse à mwai):

Sauf si même en tant que co-présidente c'était juste pour se donner une bonne image et elle n'avait pas de possibilités de changer réellement les choses ^^

Répondre à ce commentaire

Par Rhumge, il y a 1 an (en réponse à mwai):

Le problème c'est que les gens dans les assos qui critiquent les entreprises et notamment leur direction n'ont pas les compétences non plus.
Du coup elle retourne à ce qu'elle sait faire...

Répondre à ce commentaire

Par Papy Mougeot, il y a 1 an (en réponse à Rhumge):

Ah tu la connais ?

"Elle aurait pu atteindre l'objectif de cette asso en bossant chez Blizzard et en en faisant la ref en la matière, et avec le salaire qui va avec, c'est étrange comme départ."
Si jamais Blizzard la laissait faire, ce qui n'est pas sûr.

Répondre à ce commentaire

Par Rhumge, il y a 1 an (en réponse à Papy Mougeot):

Ta candeur n'a d'égale que ton ignorance.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.