Rechercher Annuler

Climat : l'ONU tire la sonnette d'alarme, il reste 3 ans avant l'ultimatum

De Jordan - Posté le 5 avril 2022 à 16h39 dans Science

Ce lundi 4 avril, l'ONU a publié son dernier rapport du GIEC et les experts sont formels : les politiques actuels doivent prendre des mesures dès à présent pour éviter le pire !

Le temps est compté, stop aux demi-mesures

Le rapport du GIEC, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat de l'ONU a été publié ce lundi 4 avril 2022 et le document de 3000 pages montre que les décisions doivent être prises "maintenant ou jamais" comme l'a rappelé Jim Skea, co-président du groupe qui a participé à ce rapport.

En clair : fini les promesses non tenues, désormais, le temps est compté et si rien n'est fait, nous nous dirigeons fatalement vers un réchauffement de la planète de 3°C ! Mais il reste encore une chance. Cependant, il faut agir rapidement.

Les experts de l'ONU sont clairs, il fait réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre et ce, dans tous les secteurs. Sans ces décisions, nous ne pourront pas limiter le réchauffement de la planète à une hausse de 1,5°C.  Actuellement, nous nous dirigeons vers un réchauffement de +1,1°C ce qui expose la moitié de la population mondiale en raison des risques de canicules, de sécheresse et autres dérèglements climatiques.

Le secrétaire général de l'ONU va encore plus loin en affirmant que les Etats qui s'étaient engagés avec les Accords de Paris "mentent"  tout simplement.

Quelles solutions pour éviter le pire ?

Pour éviter le pire, il faut tout simplement que les politiques actuels respectent les accords signés et les renforcent. Sans quoi, le réchauffement se dirige vers une hausse de 3,2°C d'ici 2100. Pire encore, si les pays respectaient vraiment les engagements, à l'heure actuelle, la hausse de la température se dirigerait vers 2,8°C au lieu des 1,5°C initialement prévus. Pour ne pas arriver à ce scénario terrible et son lot de catastrophes climatiques amplifiées, l'objectif est clair : il ne nous reste que 3 ans pour que les émissions atteignent leur pic, soit 2025, et qu'elles diminuent de moitié en 2030.

Comment faire pour inverser la tendance ? 

Pour y parvenir, c'est maintenant ou jamais prévient le responsable du GIEC. Pour un "avenir vivable", les décisions prises aujourd'hui sont primordiales. Mais encore faut-il que les pays soient "assez courageux pour les utiliser" comme le précise le secrétaire d'Etat américain Anthony Blinken.

Parmi les décisions à prendre, citons la limitation à 1,5°C de l'usage du charbon sans capture de carbone et la réduction du pétrole à 60 %  et du gaz de 70 % d'ici 2050.

Mais tout ne repose pas uniquement sur les chefs d'Etat ! En effet, l'ONU préconise également de revoir nos modes de consommation.

Pour conclure, il est fini le temps des demi-mesures ! Il faut continuer de prendre des engagements et les tenir à 100 % et il ne nous reste plus beaucoup de temps pour épargner nos générations futures.

Une erreur ?

Mots-Clés : GIEConuclimateffet de serreultimatumresponsabilitémesuresdécisions

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (25)

Par jeanLucaseco, il y a 3 mois :

C'est la merde

Répondre à ce commentaire

Par lecaca, il y a 3 mois :

Pas le choix il faut voter JLM ou Jadot dimanche

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 3 mois (en réponse à lecaca):

Tu dit pas le choix, mais pourquoi un de ces deux candidat? Qu'elle serait les mesure prise pour sa?

Répondre à ce commentaire

Par Nick, il y a 3 mois (en réponse à lecaca):

Arrêter le nucléaire va vachement limiter nos émissions de gaz à effet de serre !

Répondre à ce commentaire

Par thecrys, il y a 3 mois (en réponse à Nick):

le nucléaire pollue très peu

Répondre à ce commentaire

Par Nick, il y a 3 mois (en réponse à thecrys):

C’est justement ce que je dis
Par contre si, ça pollue, mais ça n’émet pas (enfin très peu) de gaz à effet de serre
Or c’est bien la priorité, c’est donc aberrant de vouloir sortir du nucléaire pour l’instant

Répondre à ce commentaire

Par SadRaven, il y a 3 mois (en réponse à lecaca):

C'est sur, l'un des deux va tellement avoir une voix face a la chine, a l'inde et a la russie !

Arrêter de croire que la France est le nombril du monde !

Répondre à ce commentaire

Par Captain Planet Wargam, il y a 3 mois :

Ce que j'aime dans tous les articles sur le sujet que j'ai lu jusqu'à maintenant et ce que disent eelv là-dessus, c'est que tous éludent l'impact de la guerre en Ukraine... Après ils avaient aussi éludés l'impact du reboot post covid alors... Pas sûr que parler de quelque chose en étant aveugle ça amène à des conversations ou solutions intelligentes cela dit...

Répondre à ce commentaire

Par travis, il y a 3 mois (en réponse à Captain Planet Wargam):

le probleme des ecolos, comme disait quelqu'un c'est comme les pastèques... ;)

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 3 mois (en réponse à Captain Planet Wargam):

Tu pense vraiment que l'étude, la rédaction des 3 000 page a été fait uniquement en 2 mois? L'étude a commencer avant la guerre avec la Russie et l'Ukraine (sauf pour le Donbass), le rapport de 3 000 page a lui été rédigé probablement juste avant la guerre (il est relut et corrigé des erreurs avant d'être publié).

Répondre à ce commentaire

Par Captain Planet Wargam, il y a 3 mois (en réponse à Lunar):

C'est bien que tu parles de lectures, as tu lu le comm réellement ? Quand tu l'auras fait, peut être que tu commeras par rapport aux articles et non par rapport au rapport, tu nous diras après comment on raccorde les actions qu'il faudrait faire avec ce qu'il faut faire pour faire face aux restrictions russes et liés au covid...

On avait une trajectoire qui collait avec le rapport pour arrêter le charbon en europe, maintenant avec les russes c'est mort, pareil pour l'exploitation des énergies issues du chiste. On avait une ligne de conduite pour financer la transition verte à moyen terme, maintenant elle est compromise car on doit à la fois payer cette transition, ainsi que des frais immédiat pour remplacer la russie et un réarmement massif, quant à l'aide à l'Afrique on peut tabler qu'elle est probablement morte, donc le scénario noir qui dit qu'ils vont crever dans des camps mouroir a maintenant une bonne probabilité...

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 3 mois (en réponse à Captain Planet Wargam):

Je te cite: Ce que j'aime dans tous les articles sur le sujet que j'ai lu jusqu'à maintenant et ce que disent eelv là-dessus, c'est que tous éludent l'impact de la guerre en Ukraine...


En gros la tu dit que le rapport évite (ou oublie) l'impact de la guerre en Ukraine. Sauf que je te dit que l'étude a été faite avant la déclaration de la guerre (le rapport probablement aussi). Comment veux tu qu'ils évitent ou oublient un sujet qui n'a pas encore lieux? Seul la guerre du Donbass avait lieux pendant l'étude.

Alors sois j'ai du mal a comprendre (possible), sois toi tu a du mal a exprimé ta pensé (possible aussi) voir les deux.

Répondre à ce commentaire

Par Harry pot'mure, il y a 3 mois :

C'est comme l'eau dans 20 ans y'en aura plus.

Répondre à ce commentaire

Par Tur, il y a 3 mois via l'application Hitek :

C est trop tard depuis des années malheureusement.. chacun aime son petit confort etc ,ce que je peux comprendre mais bon ..

Répondre à ce commentaire

Par OuiMaisNon, il y a 3 mois :

Dans un monde utopique se serait peut-être réalisable.
Malheureusement,notre monde à des inégalités sur tout les domaines, et des stratégies politiques qui ne sont pas concordantes. Compliqué de demandé à des pays qui se développes de ne pas produire les erreurs des anciens, difficiles de faire baisser les gaz à effets de serre alors que des brevets ecolo sont achetés par les lobby du pétrole afin de finir dans les tiroirs, difficile de vouloir limiter le réchauffement climatique alors que des pays rêves de la fonte des glaces et de meilleurs température pour leurs échanges commerciaux et leur agriculture.
Même avec la meilleure volonté de notre état, nous n'y arriveront pas car il n'y a pas de frontières pour le climat.
Préparez vous juste à une énorme merde :)

Répondre à ce commentaire

Par Harry pot'mure, il y a 3 mois (en réponse à OuiMaisNon):

ça fait 20 ans que le monde doit s'écrouler d'ici 5 à 10 ans.
LA terre va continuer de tourner et tu pourras toujours manger à ta faim prendre une douche jusqu'à ta mort t'inquiètes pas.

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 3 mois (en réponse à Harry pot'mure):

Tu parle de manger a sa faim, c'est étrange mais de plus en plus de personne ne peuvent pas ou plus manger a leur faim, comment tu explique sa?

Répondre à ce commentaire

Par Harry pot'mure, il y a 3 mois (en réponse à Lunar):

Tes données ?
Source : Volvic.

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 3 mois (en réponse à Harry pot'mure):

UNICEF, mon commentaire avec les chiffre et le lien de la source est en attente de modération je sais pas combien de temps sa va prendre pour que tu puisse voir avec le lien du rapport qui date de 2021.

Répondre à ce commentaire

Par Harry pot'mure, il y a 3 mois (en réponse à Lunar):

et puis même, la catastrophe climatique n'est pas le premier responsable de famine , plus depuis la motorisation et l'évolution scientifique de l'agriculture. mais bref, continue de penser que la catastrophe arrive comme un bon petit mouton.)

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 3 mois (en réponse à Harry pot'mure):

La catastrophe climatique n'est pas le premier responsable, mais c'est une cause qui l'aggrave de plus en plus. Ignorer les catastrophe climatique c'est ignorer tout ce qui cause sa, et donc c'est ignorer toute ces conséquence.

Répondre à ce commentaire

Par Harry pot'mure, il y a 3 mois (en réponse à Lunar):

Dans un monde capitaliste libéral, avec des accords de libre-échange entre tout les pays t'inquiètes pas y'a assez de nourriture pour tout le monde.
La seul chose qui pose problème, c'est la surpopulation en afrique ( a cause de cette mondialisation )qui n'est pas capable de subvenir à ses propres besoins.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 3 mois :

Bon avec le réchauffement climatique, le 1er avril, on aura du soleil à la place de la neige. Alors vivement 3 ans.

Répondre à ce commentaire

Par Lulzlesnoob, il y a 3 mois :

Autant être honnête, en 3 ans c'est mort hein, rien ne sera respecté

Répondre à ce commentaire

Par Lloyd_Takurayu, il y a 3 mois :

En gros, c'est mort puisque la majorité de la population mondiale elle-même ne se sent pas concernée.

Je rappelle que les élections de Trump et de Bolsonaro, qui sont de gros climato-sceptiques, datent d'il y a à peine 5 ans.

Rajoutons à cela Poutine qui s'en tabasse la raie du climat puisque tout ce qui lui importe c'est de s'étendre en Ukraine

Et concluons que même les Ecolos militent pour la sortie du nucléaire alors que c'est l'énergie la moins productrice de CO2.

Ils ont essayé en Allemagne et résultat, c'est devenu le pays le plus pollueur d'Europe puisqu'ils ont dû trouver une solution d'urgence au manque de production du renouvelable: le charbon!

Les politiques n'ont aucune idées, aucune solution à proposer et surtout, aucun intérêt sur le sujet du climat.

Alors que tout soit décidé en 3 ans, c'est tout simplement IM-PO-SSI-BLE.

Merci, au revoir

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.