Rechercher Annuler

Réchauffement climatique : la Terre atteint ce nouveau seuil critique de pollution

De Alix Odorico - Posté le 27 janvier 2022 à 14h23 dans Science

Environnement. On se croirait en plein film d'anticipation. Les chercheurs, scientifiques et climatologues alertent. La 5ème des 9 limites planétaires vient d'être franchie, noircissant encore un peu plus le tableau de notre impact sur l'environnement. Alors quelles sont ces limites planétaires ? Comment en est-on arrivé là ? Mais aussi, quelles sont les conséquences et les solutions ?

Le camembert à 9 parts

Le concept des limites planétaires a été illustré en 2009 par un groupe de scientifiques internationaux afin de mesurer l’impact de différents facteurs sur la stabilité de notre planète. Ce concept a été matérialisé par un camembert, découpé en 9 parts, où chacune représente une catégorie et un taux d'incidence. Parmi elles on retrouve par exemple le Changement climatique, l'Acidification des océans, l’utilisation d’eau douce, ou encore la diminution de la couche d’ozone stratosphérique. Si 4 d'entre-elles ont déjà été franchies, la 5ème (introduction d’entités nouvelles dans la biosphère) vient désormais dresser ce bilan : plus de la moitié du camembert a déjà été entamé.

Microparticules, produits chimiques, utilisation de pesticides...

Ce terme d'introduction d’entités nouvelles dans la biosphère peut aussi être qualifié de façon plus populaire par : pollution chimique. C'est-à-dire qu'il s'agit de rejets de produits chimiques d’origine industrielle et/ou domestique dans l'air. Parmi ces produits chimiques, pensons aux Plastiques, aux microparticules, aux produits chimiques, ou encore à l’utilisation de pesticides, de détergents ou encore de métaux lourds. Au total, il existe environ 350.000 différents types de produits chimiques selon le Stockholm Resilience Center, et pour la plupart, ils n'étaient pas présents avant le siècle dernier. Selon un rapport du centre paru le 18 janvier 2022, la “production de produits chimiques a été multipliée par 50 depuis 1950. Et elle devrait encore tripler d'ici 2050". Pour Patricia Villarubia-Gómez, co-autrice du rapport, “le rythme auquel les sociétés produisent et libèrent de nouveaux produits chimiques et d'autres nouvelles substances dans l'environnement ne permet pas à l’humanité de vivre dans un espace sûr et fonctionnel”. Le constat est donc clair et alarmant.

À force de déjection et d’accumulation des différents types de polluants, le déséquilibre s'est créé, et creusé. Si les océans étaient capables d'absorber en quantité les polluants, la mort de certaines zones aurait perturbé l'écosystème.

Ainsi, le constat est glaçant : " Ces polluants peuvent s’accumuler dans l’environnement et/ou former des sous-produits de dégradation pouvant présenter un risque pour la santé humaine et l’environnement ", selon Mélanie Mignot maître de conférences au laboratoire CNRS-COBRA à Rouen. Certaines zones sont trop touchées, de manière irréversible, et ne peuvent se régénérer.

Une pollution locale plus difficile à mesurer

À la différence du changement climatique, la pollution chimique est locale, et touche ainsi certaines zones. Autre différence, celle-ci est plus difficile à identifier et à mesurer : elles " nécessitent des instruments sensibles pour les détecter à des seuils bas ", poursuit Mélanie Mignot.

Parmi les solutions qui se présentent, l'une, évidente, serait de réduire la production en masse. " Le passage à une économie circulaire est très important ", assure le Stockholm Resilience Center. " Cela signifie qu'il faut opter pour des produits et matériaux réutilisables, fabriquer d'autres produits chimiques faits pour être recyclés, et mieux évaluer les risques sanitaires et environnementaux et l'impact de ces produits ".

Une erreur ?

Mots-Clés : environnementlimites planetairesSciencerechauffement climatiqueclimatpollution chimique

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (15)

Par subnautics, il y a 5 mois :

déprimant....

Répondre à ce commentaire

Par Putride, il y a 5 mois :

Pas grave, on va bientôt migrer vers les metaverses, ce qui se passe dehors, bah wall-e nettoiera pour nous!

Répondre à ce commentaire

Par Orus, il y a 5 mois (en réponse à Putride):

Ça fait très Ready Player One comme scénario du futur.

Répondre à ce commentaire

Par Murge le vrai, il y a 5 mois :

Putain, vivement que notre pauvre planète soit débarrassé de l’être humain une bonne fois pour toute; Vous êtes un sale virus pour cette planète,.
vous méritez tous de crevez dans la douleurs. Vivement dans 50ans que vos enfants en paient le prix...
immonde tas de merde

Répondre à ce commentaire

Par papayou, il y a 5 mois (en réponse à Murge le vrai):

ouins ouins

Répondre à ce commentaire

Par Murge le vrai, il y a 5 mois (en réponse à papayou):

mdrrrrrr mais graveeeeeeeeeeeeeeeeeee

Répondre à ce commentaire

Par Tassedecafé, il y a 5 mois :

Mais pourquoi on nous parle de ça alors qu'il se passe des trucs vraiment important, genre le truc de blanche neige là...

En cette période électorale, on pourra remarquer les partis d'extrême droite n'ont aucun programme écologique alors qu'on sait tous que c'est le sujet le plus important.

Répondre à ce commentaire

Par Orus, il y a 5 mois (en réponse à Tassedecafé):

Avoir un programme écologique c'est bien.

FAIRE de l'écologie, c'est mieux.

Par exemple, EELV a un programme écologique. Vont-ils sauver la planète s'ils accèdent au pouvoir? Voilà.
Alors que pas très loin de chez moi, une commune a crée un chauffage à bois avec possibilité pour tout les proprios du coin de payer un p'tit abonnement et s'y raccorder. Du coup, plus de chauffage à mazout n'y rien (et pourtant ça a la vie dure en campagne). L'argent de l'abonnement va dans les caisses de la commune, qui le réinjecte ensuite pour d'autres investissement "vert". Ceux qui gèrent cette commune sont, de ton point de vue, des extrêmes-droites.

Comme quoi, c'est les actes qu'il faut regarder, pas les paroles. Surtout en période d'élections.

Répondre à ce commentaire

Par Tassedecafé, il y a 5 mois (en réponse à Orus):

Ok super ta petite initiative locale, t'inquiètes moi aussi je pisse sous la douche comme ça on va sauver le monde...


Bref, on est tous d'accord les programmes des candidats c'est 90% de promesses qui seront jamais exécuter.

Mais en attendant si tu promets rien, tu fais même pas les 10 % restant.

L'extrême droite ne promet rien parce qu'elle n'a aucune intention de prendre la moindre mesure en faveur de l'environnement.

Répondre à ce commentaire

Par papayou, il y a 5 mois :

ouin ouin

Répondre à ce commentaire

Par papayou, il y a 5 mois (en réponse à papayou):

c'étais pour les murge mais la gestion des coms est pas foufou :/

Répondre à ce commentaire

Par Tassedecafé, il y a 5 mois (en réponse à papayou):

#don'tlookup

Répondre à ce commentaire

Par hotr15, il y a 5 mois :

Voté jado yannick !

Répondre à ce commentaire

Par Le charentais, il y a 5 mois :

Les gens ne pense qu'à leur p'tite vie pathétique sans même se soucier qu ils sont en train de bousillé la planète vitesse grand V bientôt l effondrement une inévitable va très vite arrivé ceux qui sont pas capable de survivre creverons com des chiens la nature va reprendre sa place

Répondre à ce commentaire

Par Franck, il y a 5 mois :

Nous sommes tous responsables de nos actes….

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.