Rechercher Annuler

Disney+ : ce nombre impressionnant de films retirés en douce par la plateforme

De Mélanie - Posté le 5 février 2024 à 19h41 dans Cinéma

C'est l'hécatombe dans le catalogue Disney+ ! La plateforme de streaming a retiré plus d'une centaine de films en ce début de mois de février 2024, de manière très discrète. Déjà, en juillet de l'année dernière, la firme avait opéré une purge, supprimant une partie du contenu à disposition des abonnés... Une décision qui vise entre autres à faire des économies.

au total, 176 titres retirés de disney+ !

C'est nos confrères du site Chronique Disney qui ont rapporté l'information : Disney+, dont nous vous annoncions ici les dernières nouveautés, a écrémé son catalogue, supprimant quelques 176 titres auxquels ses abonnés avaient jusque-là accès. Une purge passée plus ou moins inaperçue car elle concerne la quasi-totalité des films sortis entre les années 1950 à 1980, autrement dit des titres plutôt "vintage" et méconnus. La plateforme de streaming ne s'est pas attaquée à ses grands classiques, mais à des live-action, des films d'animation et des téléfilms dont la majeure partie sont estampillés Disney Channel ou simplement ignorés du grand public.

Quatre Bassets pour un danois

Dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 février 2024, des titres tels que L'Espion aux pattes de veloursL'Incroyable randonnéeLa Course au trésor ou encore Quatre Bassets pour un danois ont disparu du catalogue. Du côté de la 20th Century Studios et de Searchlight Pictures, c'est la comédie musicale HelloDolly ! avec Barbra Streisand, réalisée par Gene Kelly, qui s'est fait retirée. Aucune des émissions documentaires ESPN centrées sur le sport n'ont également survécu à l'hécatombe. Sans surprise, ce discret retrait de Disney+ a un objectif financier : en restreignant le plus possible son catalogue, elle a moins de frais d'hébergement à verser et de droits à rémunérer. Parallèlement, l'augmentation des tarifs d’abonnement, l'arrivée de la publicité et une restriction accrue dans le partage de compte permettent d'être plus lucratif. Eh non, la souris ne fait pas de cadeau !

Une erreur ?

Mots-Clés : Disneycataloguestreamingplateformeabonnement

Par Mélanie

Hello, c’est Mélanie. J’écris des articles chez Hitek depuis août 2022. Diplômée d’un Master en Cinéma (dont il me reste un mémoire sur Pirates des Caraïbes), je suis passionnée de films et de comics (les X-Men des 90’s, Jim Starlin, Crisis on Infinite Earths).

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Cast, il y a 3 semaines :

bon après ce ne sont clairement pas des films qui transcendent les foules

Répondre à ce commentaire

Par Vador, il y a 3 semaines :

Magnifique… En supprimant l’accès à des réalisations « vintage », Disney continue de donner l’illusion que les abonnés ont un libre accès aux œuvres… mais finalement, le support physique garantissait l’authenticité et l’accès à une œuvre et de pouvoir continuer de l’apprécier dans le temps… Peut-être faudrait-il tourner le dos aux plate-formes digitales et revenir vers nos bons vieux DVD et Blu-ray toujours en vente dans le commerce

Répondre à ce commentaire

Par aki, il y a 2 semaines (en réponse à Vador):

Ouais comme tu dis, tourner le dos au "digital" et reprendre nos bon vieux Digital Versatil Disc

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.