Epic Games se retrouve devant la justice pour avoir fait de Fortnite un jeu addictif !

De Dan Auteur - Posté le 7 octobre 2019 à 15h48 dans Jeux vidéo

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

C'est inédit, le jeu Fortnite fait l'objet d'une attaque en justice de la part de plusieurs parents qui estiment que leurs enfants auraient développé une addiction au jeu de Battle Royale.

Le jeu a spécialement été développé pour créer de l'addiction

Comme l'explique le site 20 Minutes, l'avocat en charge du dossier estime qu'Epic Games propose un jeu volontairement addictif au free-to-play. Pour appuyer son accusation, ce dernier affirme que ce sont des psychologues spécialisés qui ont développé le jeu dans le but de créer un caractère addictif.

L'avocat poursuit en estimant que "les créateurs du jeu auraient utilisé les même tactiques que les créateurs de machines à sous, soit des programmes de récompenses variables, pour s'assurer de la dépendance des utilisateurs". Ainsi, le cerveau serait programmé pour toujours désirer davantage.

Dans le document d'action collective qui a été déposé à la Cour supérieure du Québec, on peut lire également que l'addiction générée par Fortnite a causé de "réelles conséquences sur la vie des joueurs". Certains joueurs ne se nourrissent plus, ne se lavent plus et présentent des problèmes de sociabilisation. L'avocat pense qu'Epic Games risque de devoir des dizaines ou des centaines de millions de dollars de dommages et intérêts si l'action aboutit.

Pour l'heure, aucune réaction de la part du studio. On ne sait toujours pas quand pourra être rendue la décision de la justice. La procédure pour parvenir à son but risque d'être longue.

Une erreur ?

Mots-Clés : actionjusticeEpic GamesaddictionFortniteaddictiffree-to-play

Source(s) : 20minutes.fr

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (14)

Par jeanLucasec, il y a 1 mois :

Les génies !

Répondre à ce commentaire

Par statues, il y a 1 mois (en réponse à jeanLucasec):

un jeu addictif !!!!!
,,,,, MES CELL PRiNCE HYPE M'AiME DES JEUX ViE DES HAUT....
P0NG..... CT ADDiCTiF !

Répondre à ce commentaire

Par BLACK KAISER, il y a 1 mois via l'application Hitek :

Je mange pas de ce pain là

Répondre à ce commentaire

Par Youja, il y a 1 mois via l'application Hitek :

Même pas crédible
Tous les jeux sont faits pour rendre addictif déjà

Répondre à ce commentaire

Par iTroll, il y a 1 mois (en réponse à Youja):

Il y en a qui n'ont pas compris le principe des jeux (vidéo ou pas) c'est fait pour divertir, pas te rendre addict.. Et encore moins à te faire les poches quand tu deviens accro (lootbox).

Répondre à ce commentaire

Par Kannan, il y a 1 mois :

Qu'est -ce qu'on va pas entendre...
Quel jeux n'est pas addict s'il plait à son joueur? Peut-on en dire du même du série? Ou encore d'un film? Et les enfants qui passe leur temps à faire du sports? N'est-ce pas une forme d'addiction?
Il s'agit simplement d'un simple problème d'éducation des parents, incapable de mettre des restrictions ou de punir leur gamins qui jouent trop. Je dirai une chose à ces parents, commencez par enlever leurs ordinateurs de leur chambre, ça n'a rien a faire la dedans.

Répondre à ce commentaire

Par FunkyBatou, il y a 1 mois :

Ce que l'article essaye d'expliquer (mais superficiellement...) c'est que les développeurs ont intégrés (volontairement car ce ne sont pas les premiers à le faire et l'effet est connu depuis des années) des mécaniques de jeu dont l'impact sur le cerveau peut entraîner une addiction notamment chez les joueurs les plus vulnérables (d'autant plus qu'une personne faisant ses achats à domicile est considéré par la loi française comme plus vulnérable car elle n'est pas sur ses gardes, d'où un droit de rétractation plus long pour les achats en ligne). Celles-ci sont bien connues des spécialistes ET des développeurs, et leur fonctionnement est destiné à tromper le joueur quant à sa capacité à gagner grâce aux loots aléatoires dans un contexte de compétition (très proche des mécaniques psychologiques des jeux de casino) et le manipuler pour le faire acheter un accessoire dans un contexte où les autres joueurs de la communauté forment un environnement social certes numérique mais existant dans l'esprit du joueur, constituant ainsi une certaine forme de pression sociale (si t'as pas de skin t'es un "bambi" en gros).
C'est d'ailleurs pour cette raison que la France et d'autres pays interdisent depuis quelques temps les loot-box qui exploitent une mécanique cognitive proche des jeux de hasard de par le caractère aléatoire du loot et donc de la sensation de récompense qui en est retirée.
Voici un extrait du rapport d'enquête néerlandais sur les loot-box : "la professeure et docteure en psychologiesociale Vera Hoorens avait déjà mis en garde contre les dangers plus importants des transactions en ligne que ceux du jeu de casino intégré dans le jeu vidéo Game of War. La composante en ligne crée en outre une pression sociale. Les joueurs s'imaginent souvent, à tort, que certains achats sont basés sur leur dextérité et non sur la chance et le hasard.
Tout porte à croire que les développeurs accordent une place de plus en plus centrale aux loot boxes (payantes) dans leurs jeux, tant et si bien qu'elles deviennent un élément essentiel pour accroître ses chances de victoire ou accélérer sa progression. Le joueur peut aussi parfois tenter sa chance gratuitement avec des loot boxes mais ici encore, il est
confronté à des animations fortement comparables à celles utilisées pour les machines à sous. Grâce à ces mises supplémentaires, les opérateurs de jeux tentent d'augmenter leurs recettes. Dans certains cas, ces microtransactions rapportent même plus que la vente du jeu
à proprement parler."
Le rapport est trouvable ici : https://www.gamingcommission.be/opencms/export/sites/default/jhksweb_nl/documents/Rapport-loot-boxes-Final_FR.pdf

Répondre à ce commentaire

Par FunkyBatou, il y a 1 mois (en réponse à FunkyBatou):

ce n'est donc pas le jeu qui est considéré comme addictif, mais les mécaniques d'aléatoire dans ce jeu, qui impacteraient volontairement les sensations de frustration/satisfaction du joueur, lequel aura tendance à payer pour gagner la partie (et en retirer de la satisfaction d'obtenir une récompense, en plus de la satisfaction de l'action de consommer) même si les deux ne sont aucunement liés.

Répondre à ce commentaire

Par Eksinor, il y a 1 mois (en réponse à FunkyBatou):

Mécaniques d'aléatoires = addictives

Mécaniques d'aléatoires = dans le jeu

Donc jeu = mécaniques addictives, donc jeu = addictif.

J'vois pas comment tu peux justifier que le jeu ne soit pas addictif ... ?

Répondre à ce commentaire

Par Xze64, il y a 1 mois :

C'est quoi ces conneries mdr...
Un jeu reste un divertissement... pas à aller chercher plus loin..

Se divertir = être addictif ??

Répondre à ce commentaire

Par Tamakis, il y a 1 mois :

"en justice de la part de plusieurs parents"
Sinon, on en parlent des parents incapables d'imposer une limite à leurs enfants... J’appelle ça de la négligence de ne pas avoir su protéger des enfants d'une addiction.
Ce sont les premiers à balancer leurs gamins devant des jeux ou la TV pour ne pas avoir à s'en occuper. Par contre pour réclamer justice après a la y'a du monde !!! Bien sur que l'addiction aux jeux vidéos est réel... Mais au bout d'un moment, c'est aussi à eux de prendre la responsabilité de les laisser jouer autant

Répondre à ce commentaire

Par paul, il y a 1 mois :

Les commentaires de ce topic montrent à quel point l'immaturité intellectuelle et le recul sur le monde vidéo-ludique est présent sur ce site. Nous ne vous rendez pas bien compte de l'évolution des jeux-vidéos depuis 10 ans. Comme à peu près tout dans la société en fait. Tout parait normal quand des réels machines à créer des troubles sociales s'instaurent petit à petit. OUI MAIS ILS ONT QUA PAS JOUER. Vous parlez à des enfants bande d'imbéciles, des enfants qui grandissent dans un monde incompréhensible de paradoxes et d'incohérences. Bref. Fortnite pire jeu pour le rayonnement vidéo-ludique depuis des années après Call Of Duty et GTA (qui eux étaient des bons jeux à la base).

Répondre à ce commentaire

Par paul, il y a 1 mois :

Il est d'autant plus vrai que les parents deviennent complètement cons et ne savent plus gérer des enfants mais il reste compliqué de gérer l'accès au digital quand celui-ci est omniprésent dans le monde entier.

Répondre à ce commentaire

Par Le E D'amour, il y a 1 mois via l'application Hitek :

C'est quoi fornite ?

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Google Pixel 4 XL : le smartphone référence sous Android

Google Pixel 4 XL

Il y a 9 heures

Test Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone haut de gamme sans concession : fiche technique, prix et date de sortie

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 9 heures

Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 2 mois