Rechercher Annuler

Espace : la plus grande galaxie jamais observée vient d'être découverte

De Tahar Sadaoui - Posté le 20 février 2022 à 18h38 dans Science

L'univers et ses confins demeurent une source de mystères, et si les scientifiques font sans cesse des découvertes, nombreuses sont celles qu'on ne peut encore pleinement expliquer du fait de notre niveau actuel de connaissances sur le sujet. Mais même s'ils ne sont pas encore en mesure d'en saisir toutes les subtilités, les scientifiques continuent d'explorer le vaste espace qui nous entoure, dans l'espoir d'en comprendre les mécanismes et le fonctionnement. C'est ainsi qu'une découverte de taille a récemment été partagée.

une nouvelle galaxie qui en impose...

Et quand nous parlons de découverte de taille ici, nous ne mâchons pas nos mots. En effet, des astronomes ont découvert la plus grande galaxie jamais observée, mesurant près de 16 millions d'années-lumière de long. Cette galaxie, située à environ 3 milliards d'années-lumière de notre planète, se nomme Alcyonée.

Son nom lui a été donné en référence au géant de la mythologie grecque, fils d'Ouranos et de Gaia. Il fut l'un des meneurs lors de la révolte des Géants contre les dieux de l'Olympe, en combattant Héraclès à de nombreuses reprises. Et aujourd'hui, Alcyonée n'est plus seulement un personnage de la mythologie grecque, mais c'est également une radiogalaxie géante, et ses 16 millions d'années-lumières de long font d'elle la plus grande structure d'origine galactique connue à ce jour.

Pourtant, selon un communiqué de l'Université de Leyde, aux Pays-Bas, Alcyonée aurait été découverte par un "coup de chance".

...mais qui pose plus de questions qu'elle n'en répond

Comme l'explique le site Space, le modèle standard théorique affirme que l'énergie des radiogalaxies est générée par un trou noir supermassif. Cette énergie peut être libérée sous formes de jets, jaillissant du centre galactique. Ce type de galaxies actives peut alors émettre des ondes radio, et ont été largement utilisés afin de trouver des galaxies lointaines.

Grâce aux données collectées par le radiotélescope intitulé LOFAR (Low-Frequency Array), les chercheurs ont détecté de gigantesques panaches de plasma émis par un trou noir supermassif pourtant typique. Les jets alors projetés s'étendraient sur plus de cent fois le diamètre de notre Voie Lactée, représentant ainsi la plus grande structure connue d'origine galactique, selon le communiqué.

Vue conjointe radio-infrarouge d'Alcyonée

Les astronomes utilisant les radiotélescopes étaient auparavant incapables de détecter Alcyonée car certains calibrages étaient nécessaires pour pouvoir pleinement l'observer. Après avoir retraité les images existantes de la galaxie, les chercheurs ont directement constaté de nouveaux motifs qui ont alerté l'équipe en charge.

Ce phénomène a été observé dans de nombreuses galaxies, dont la Voie Lactée, toutefois, les chercheurs ne savent pas comment Alcyonée a pu devenir aussi imposante. Ils ont d'abord pensé que cela pouvait être dû à un trou noir de taille inhabituelle ou bien à cause d'une densité de matière exceptionnelle. Cependant, le communiqué stipule que ces caractéristiques semblent relativement normales en comparaison avec d'autres radiogalaxies.

Image en fausse couleur de la radiogalaxie Centaurus A

Alcyonée pourrait ainsi offrir de nouveaux indices sur la structure de notre univers, ce qu'on appelle également la toile cosmique, soit la structure filamentaire gazeuse dans laquel naissent les galaxies. Le milieu intergalactique pouvant jouer un rôle majeur, les chercheurs prévoient d'étudier plus amplement l'environnement de la radiogalaxie géante, afin de voir s'il y a quelque chose qui pourrait expliquer cette croissance inhabituelle. Les résultats de ces recherches ont été acceptés, et seront publiés dans la revue Astonomy & Astrophysics.

Une erreur ?

Mots-Clés : radiogalaxiegalaxiegéantechercheursastronomesalcyonéetrou noirvoie lactéeLOFARPays-bas

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Astra, il y a 4 mois :

j'arrive même pas à me rendre compte ce que ca représente 3 milliards d'années lumière

Répondre à ce commentaire

Par MIDORIJIN, il y a 4 mois (en réponse à Astra):

ça représente environs 2.838219141774 x 10^22 de Km.
Et même avec ça, il reste toujours impossible de s'imaginer ce que cela représente.

Répondre à ce commentaire

Par Eric31000, il y a 4 mois :

Notre galaxie a un diamètre de 100 000 Annees-lumiere. 16 millions d'années lumières pour celle ci. 160 fois plus... Je me demande ce qu'il peut y avoir en son centre pour retenir une telle masse en orbite...

Répondre à ce commentaire

Par Maxther, il y a 4 mois (en réponse à Eric31000):

Les galaxies n'orbitent pas autour de leur centre voilà pourquoi.

Comme la masse de la galaxies (les étoiles et le gaz qui la composent) est repartie sur tout son disque le mouvement est bien loin d'un mouvement orbital comme un système solaire ou presque toute la masse est représentée par le soleil au centre.

Répondre à ce commentaire

Par Eric31000, il y a 4 mois :

Merci Maxther. Je pensais que les galaxies tournaient au tout d'un '' centre galactique'' supposé être un trou noir super massif ou du moins dont le centre de gravité se trouverait près de ce trou noir. Comme notre soleil fait une révolution en 240 millions d' années autour du '' centre de la voie lactee'' je pensais qu' il en était de même pour toutes les galaxies.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.