Rechercher Annuler

Voie lactée : un gigantesque amas de trous noirs a été repéré

De Yann Sousa - Posté le 8 juillet 2021 à 14h28 dans Science

De nouvelles découvertes nous montrent sans cesse à quel point les trous noirs sont fascinants. Surtout quand ceux-ci s'allient à d'autres révélations, tout aussi intéressantes. Selon une étude de Nature Astronomy, un phénomène extraordinaire serait en train de se produire sur Palomar 5, située à 80 000 années-lumière de la Terre. 

Un amas pas comme les autres 

Une équipe internationale de chercheurs a découvert que Palomar 5 (un amas globulaire découvert en 1950) pourrait sûrement être constitué d'une centaine de trous noirs surdimensionnés. Cela expliquerait alors la faible densité de cet amas globulaire, qui serait constitué d'étoiles espacées de seulement quelques années-lumière les unes des autres. 

À l'heure actuelle, nous comptons 150 amas globulaires découverts à travers la Voie lactée. Palomar 5 fait partie d'eux. L'amas serait constitué de 100 000 à 1 million d'étoiles particulièrement vieilles, qui formeraient alors un tout de 30 000 années-lumière. Les amas globulaires sont d'excellents objets d'études pour les scientifiques, tout comme le sont les "courants de marée". Ces traînées d'étoiles abandonnées par les amas sont remplies de mystères. Heureusement, Palomar 5 est l'objet idéal pour les étudier.

C'est pourquoi Mark Gieles de l'Université de Barcelone et le reste de son équipe ont alors étudié l'amas, au travers d'une simulation N-corps. Ils ont découvert à quel point Palomar 5 était unique, au vu de sa faible densité et de sa marée d'étoile recouvrant 20 degrés du ciel. 

Des trous noirs qui prennent de la place

Étant donné sa structure, les chercheurs ont émis l'hypothèse de la présence d'une horde de trous noirs au sein même de Palomar 5. Ce phénomène pourrait exister dans les faits, bien qu'il n'ait jamais encore été observé par les scientifiques sur un amas globulaire. 

Les calculs des chercheurs laissent alors à penser que des trous noirs sont bel et bien présents à l'intérieur de l'amas. Plus fou encore, ils se seraient développés au fil du temps et aurait offert sa structure unique à Palomar 5, ainsi que son "courant de marée". À l'heure actuelle, l'amas serait constitué à 20% de trous noirs d'une masse environ équivalente à 20 fois celle du Soleil. Et cela ne devrait pas aller en s'arrangeant. À terme, Palomar 5 sera constitué exclusivement de trous noirs, et finira inévitablement par disparaître. Sa dissolution est prévue dans un milliard d'années, selon l'équipe de chercheurs. 

Si vous aimez les articles qui traitent de science, retrouvez ces graves dysfonctionnements technologiques à prévoir selon les scientifiques.    

Une erreur ?

Mots-Clés : hordeTrous noirsvoie lactéePalomar 5amas globulairecourant de maréeétoiles

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (1)

Par La Fouine du Net, il y a 5 mois :

C'est vraiment fou qu'on puisse continuer à faire des découvertes de ce genre à notre époque

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.