Rechercher Annuler

Mortal Kombat : cette différence décisive avec les jeux risque d'en décevoir plus d'un

De Maya Foucret - Posté le 18 mars 2021 à 17h15 dans Cinéma

Alors que Mortal Kombat, le reboot du film original de 1995, est attendu pour avril prochain, le trailer fait déjà vibrer les fans à travers le monde. Le trailer non-censuré a pu convaincre les fans de la licence particulièrement friands des animations outrageusement gores et amateurs de la douce mélodie que consthimuent les mots "Finish him". Cependant, selon Todd Garner, le producteur du film, le long-métrage divergera largement du jeu à cet égard.

Dans le récent trailer non-censuré, nous avons pu constater que le sang fusait. Parmi les scènes les plus violentes, on retrouve le cultissime Sub-Zero, affairé à geler le bras de Jax juste avant de l'exploser dans un éclat d'hémoglobine et de stalactites. Un autre exemple de scène particulièrement créative réside dans un combat où l'on voit le ninja trancher le bras (décidemment) d'un opposant avec une épée, puis geler le jet de sang entraîné par la blessure avant de le transformer en dague. Et ce n'est pas tout puisqu'il s'en sert pour la planter dans son ventre. 

Un Bambi armé jusqu'aux dents

Malgré ces exemples, Todd Garner est formel : la violence du film tiendrait plus de Bambi si nous la comparons avec celle des jeux. Mortal Kombat sera pourtant classé R-Rated (l'équivalent de la classification -16 ans dans nos contrées) mais le producteur avoue avoir été contraint de revoir ses envies à la baisse : "Le jeu est fabuleux en termes de violence, cependant la Motion Picture Association of America ne nous laisserait jamais faire quelque chose d'aussi violent", a concédé Todd Garner avant de poursuivre : 

"Nous essayons de faire un film où l'on se soucie des gens, où tout est fondé. Il a un ton réaliste et la violence vient des règles du monde qui ont été établies. Le but n'est pas de faire du torture porn. Nous essayons de faire quelque chose de fidèle à la licence mais dont les enjeux sont motivés par de vrais personnages qui ont l'impression d'avoir vécu une véritable existence jusqu'à leur mort." 

Des scènes gores adaptées à la sortie en salles

Malgré tout, les scènes graphiques devraient tout de même être au rendez-vous. Le réalisateur du film, Simon McQuoid, a récemment confié que l'intérêt d'adapter les scènes de violence propres à Mortal Kombat. au cinéma, résidait dans le réalisme de la violence :

"Ce que j'aime avec l'idée d'adapter une licence aussi sanguinaire que Mortal Kombat, c'est que nous pouvons être authentiques. Nous n'avons pas à retenir les combats."

Le réalisme des coups devrait donc être suffisamment efficient pour que "du sang coule dans le dos" si un personnage est poignardé à la tête, ajoute le réalisateur. 

Ainsi, sans tomber dans l'excès, la violence du film devrait convenir à une adaptation cinématographique, au risque de décevoir les joueurs habitués aux fous rires nerveux face à la créativité sanguinaire des fins de combat.

Une erreur ?

Source(s) : The Verge

Mots-Clés : Mortal Kombatviolencegorefilm

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Astro, il y a 8 mois :

Mortal Kombat sans le gore, c'est pas vraiment Mortal Kombat

Répondre à ce commentaire

Par jibé, il y a 8 mois :

"musique techno"
MOORTAAAALLL KOMBAAAAAT
TUTUTUTUTUTIUUUTUTUUUUUU

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.