Google Stadia : le vice-président de Google se veut rassurant quant aux performances de connexion

De Dan Auteur - Posté le 25 mars 2019 à 17h49 dans Jeux vidéo

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Alors que Google Stadia a été annoncé, nos confrères de chez IGN ont pu s'entretenir avec Phil Harrison, le vice-président de Google à la tête du projet, pour aborder la question des performances de connexion Internet nécessaire pour que les joueurs puissent avoir accès à Stadia.

En effet, lors de la conférence, les performances présentées étaient de 30 Mb/s pour le streaming de jeux en 4K 60 FPS et que le 1080p nécessitera beaucoup moins. Mais face à de tels chiffres, il faut bien avouer que peu de joueurs pourraient avoir accès à Google Stadia en raison de l'offre variée à travers le monde.

Phil Harrison est bien conscient que les exigences demandées en termes de connexion "ne vont pas toucher tout le monde dès le premier jour". S'il reconnait qu'il ne pourrait pas changer cela, le ponte de Google avance l'idée de trouver une solution pour "réduire la bande passante demandée et accroître la qualité".

Pour cela, Google va exploiter plusieurs niveaux de bande passante. Cela implique un investissement important "dans les data centers, le matériel, le logiciel ainsi que les services qui encodent la vidéo qui sort de nos data centers".

Harrison se veut rassurant en expliquant que Google est capable de "faire tourner les jeux dans diverses résolutions selon la bande passante" dont dispose le joueur. Cela est possible grâce à Google Fiber qui offre un type de fibre différent pour venir en aide aux joueurs disposant de diverses connexions. L'investissement de la firme dans Google Fiber permette de connecter l'ensemble des data centers via un réseau privé de plusieurs centaines de milliers de kilomètres de câbles installés aussi bien sous la mer que sur la terre ferme pour offrir une expérience de jeu positive à chacun.

Une erreur ?

Mots-Clés : Google StadiaPhil Harrisonconnexionperformances

Source(s) : ign.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par GUs, il y a 1 mois :

Sur le papier ok, mais faut voir après une fois les tests lancés en grandeur nature

Répondre à ce commentaire

Par onzrow, il y a 1 mois :

Je pense que la bp n'est pas le seul point sensible

Le streaming de jeux marchera pour les casuals, et pour ceux qui jouent à des jeux dont la latence n'a pas un fort impact sur le gameplay

Mais tous ceux vraiment sensibles à la réactivité (pour un FPS par exemple), c'est mort

La latence entre l'appui bouton et la réaction à l'écran est perceptible avec un steam link en local, et c'est assez désagréable quand il s'agit de jeux avec un gameplay rapide

Répondre à ce commentaire

Par dragonofmercy, il y a 1 mois :

Ouais enfin, si c'est comme pour youtube c'est mal parti

Répondre à ce commentaire

Par TonkeyKong, il y a 1 mois :

800x600 ultra low j'arrive!!!!!!!!!!!!

Répondre à ce commentaire

Par Witheld, il y a 4 semaines via l'application Hitek :

Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer l’intérêt du dématérialisé ?

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Critique Avengers : Endgame, une suite sympathique, mais qui va diviser (sans spoilers)

Avengers : Endgame

Il y a 2 jours

Note : 7
Test Huawei P Smart 2019, un smartphone au rapport qualité-prix très intéressant : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei P Smart 2019

Il y a 1 mois

Note : 7,6
Test Sony Xperia XZ3, un design qui évolue dans le bon sens pour le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Sony XZ3

Il y a 3 mois

Note : 8,8