Rechercher Annuler

La Pokémon Company déclare la guerre à ces six entreprises chinoises et demande des millions de dollars

De Jordan - Posté le 5 septembre 2022 à 19h21 dans Jeux vidéo

Chez la Pokémon Company, on ne plaisante pas avec le plagiat. La preuve avec cette action en justice engagée par la société à l'encontre de six entreprises chinoises qui ont plagié un des ses jeux mobiles. En plus de réclamer des millions de dollars pour ce préjudice subi, l'entreprise souhaite également des excuses publiques.

72 millions de dollars de dommages et des excuses publiques

En effet, six entreprises chinoises sont accusées de plagiat par la Pokémon Company sur l'un de ses jeux mobiles. La société les poursuit pour violation des droits d'auteur et comportement de concurrence déloyale.

Le jeu en question s'intitule Pocket Monster Reissue et n'appartient pas du tout à la franchise Pokémon. Lancé en 2015, le principe repose de collectionner des créatures et les faire se combattre. Certains monstres dans ce jeu ressemblent à des créations originales mais d'autres s'inspirent très librement de ceux présents dans les jeux de la Pokémon Company. Au cours de son année de lancement, ce jeu a pu générer plus de 4 millions de dollars par mois sans jamais cesser d'augmenter au fil des années.

Face à ce plagiat, la Pokémon Company a donc décidé d'attaquer en justice ces six sociétés et réclame 72 millions de dollars de dommages et intérêts. L'une de ces entreprises chinoises a d'ailleurs vu le cours de ses actions chuter de 6% à l'annonce des poursuites.

Outres les millions de dollars réclamés par Nintendo, l'entreprise exige également que les sociétés dans le viseur fassent des excuses publiques sur les principaux réseaux sociaux, site Internet de jeux tels que Sina.com, Tencent.com et NetEase.com et les magasins d'application.

Si Nintendo a décidé seulement maintenant de s'attaquer à ces sociétés accusées de plagiat, c'est parce que le développeur nippon vient de s'implanter que très récemment sur le marché chinois avec le portage officiel de Pokémon Soleil et Lune. Notez que Pokémon Go est interdit en Chine depuis 2017. Pour l'heure, Nintendo n'a pas souhaité répondre aux sollicitations de Kokatu.

Une erreur ?

Mots-Clés : pokemonPokemon CompanyPlagiatdommagesintérêtsjeumobilejusticeexcusespubliques

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Guts, il y a 3 mois :

Après si on devait déclarer la guerre à tous les Jeux qui plagient...

Répondre à ce commentaire

Par MIDORIJIN, il y a 3 mois (en réponse à Guts):

Ba justement, c'est ce qui devrai être.

S'inspirer, c'est une chose, faire du copier/coller, s'en est une autre.

Répondre à ce commentaire

Par coucou, il y a 3 mois :

Légo avait essayé aussi de s'attaquer à la chine. ils n'ont obtenu qu'une misère de mémoire.
bon courage

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.