Bonne nouvelle : le trou dans la couche d'ozone atteint sa plus petite surface depuis 1988 !

De Dan Auteur - Posté le 6 novembre 2017 à 16h00 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

La Nasa vient d'annoncer dans son relevé annuel que le trou de la couche d'ozone situé au-dessus de l'Antarctique s'était réduit d'une façon exceptionnelle en 2017.

Un trou exceptionnellement faible

En effet, c'est une bonne nouvelle que vient de nous livrer la Nasa dans un communiqué publié ce 2 novembre : selon l'agence spatiale américaine, le trou dans la couche d'ozone au-dessus de l'Antarctique avait atteint sa superficie maximale annuelle le 11 septembre dernier, mais depuis, il n'a cessé de rétrécir atteignant une superficie de 12 millions de kilomètres carrés, soit deux fois celle du Canada. A sa découverte en 1988, et depuis 1991, sa superficie moyenne était de 26 millions de kilomètres carré.

Des résultats encourageants qui montrent que les accords internationaux sur le climat portent leurs fruits. Paul A. Newman, à la tête des Sciences de la Terre à la Nasa a déclaré :

Le trou de la couche d’ozone de l’Antarctique a été exceptionnellement faible cette année. C’est ce que nous nous attendions à voir étant donné les conditions météorologiques dans la stratosphère antarctique

En partie grâce au réchauffement climatique

Aussi étonnant que cela puisse paraître, cette amélioration a été possible en partie grâce au réchauffement climatique. Effectivement, si la réduction du trou s'est accélérée depuis 2016, c'est grâce à l'augmentation des températures hivernales. Comme l'explique la Nasa, l'air chaud dissipe les composés chimiques gourmands en ozone tels que le chlore ou le brome. Deux principaux coupables dans la création du trou à la fin des années 70. En gros, c'est un vortex de chaleur qui a permis de réduire la formation de nuages stratosphériques polaires, qui sont la première étape dans la destruction de l'ozone.

Mais pas uniquement !

Mais attention, ce n'est pas totalement grâce au réchauffement climatique que l'on a pu obtenir de tels résultats. Les accords internationaux comme le protocole de Montréal signé par 24 nations en 1987 puis 197 pays aujourd'hui, a joué un rôle essentiel dans cette réduction du trou. En effet, c'est à la fin des années 70 que les scientifiques découvrent que les chlorofluorocarbures ou CFC, et les gaz bromés, présents dans la vie courante (aérosols, solvants, réfrigérateurs...) sont responsable de la dégradation de l'ozone dans l'atmosphère. Le grand public sera quant à lui sensibilisé aux risques sur sa santé et notamment sur sa peau, que dans les années 80 !

Les accords de Montréal ont donc réussi à surmonter les pressions des lobbys américains et sont en passe d'atteindre leur objectif. Même si la concentration des CFC a diminué de 10 à 15% depuis 1990 et qu'une étude du MIT publiée dans la revue Science en 2016 prévoit un résorption totale du trou d'ici 2050, l'apparition d'une nouvelle menace fait craindre le pire : les hydrofluorocarbures, HFC, mille fois plus puissants que le CO2 ! Mais espérons que l'accord mondial pour l'élimination des hydrofluorocarbures signé en octobre 2016 à Kigali par les 197 pays signataires de l'accord de Montréal permette la réduction de 85% de la consommation de ce type de produits !

Une erreur ?

Mots-Clés : EcologieAtmosphèreozonecouche d'ozoneclimatAntarctiquereduction

Source(s) : konbini.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (14)

Par Savi, il y a 2 ans :

Enfin une bonne nouvelle !

Répondre à ce commentaire

Par TR0MPETTE, il y a 2 ans (en réponse à Savi):

WEB & AVEC TRUMP..... LE TR0U Y VA PAS RESTER L0NGTEMPS DANS 7 ETAT !

Répondre à ce commentaire

Par diabolo96, il y a 2 ans (en réponse à TR0MPETTE):

je n'ai jamais etait aussi d'accord avec un troll sur le web
ce trump va tout detruire foutu americain ils ce croivent tout permis

Répondre à ce commentaire

Par Muten Roshi, il y a 2 ans (en réponse à diabolo96):

C'est pas c'que vous croivez !

Répondre à ce commentaire

Par Zazou, il y a 2 ans via l'application Hitek (en réponse à Savi):

Zazzzzazouwww

Répondre à ce commentaire

Par Overqueen, il y a 2 ans via l'application Hitek :

Good news everyone

Répondre à ce commentaire

Par Aqrave, il y a 2 ans :

genre on pollue moins ?
c'est difficile a croire

Répondre à ce commentaire

Par Skist, il y a 2 ans (en réponse à Aqrave):

A ce qu'il parait... j'ai du mal a croire que les très mince actions écologiques lancés ai changé quelque chose, du moins, ai affecter quelque chose de si important ^^

Répondre à ce commentaire

Par Surt, il y a 2 ans (en réponse à Aqrave):

On pollue pas forcément moins, on pollue différemment.
La pollution par les CFC a été fortement réduite avec les réglementations des années 90 notamment, mais entre temps on a émis d'autres substances.
C'est cool de voir un résultat positif pour l'environnement ici mais il aura quand même fallut plus de 20 ans pour voir les résultats des décisions économiques/politiques... et il me semble que les CFC sont loin d'être les éléments les plus long à disparaître.
Donc rassure toi, malgré cette petite note joyeuse, on est toujours autant dans la merde et pour un moment !

Répondre à ce commentaire

Par antimatron, il y a 2 ans (en réponse à Surt):

Oui exactement. Et puis renforcer la couche d'ozone en réchauffant la température moyenne terrestre ne fait que décaler le problème. Okay les UV nous brûleront plus la gueule, mais la température le fera à sa place.

Répondre à ce commentaire

Par Mononoke, il y a 2 ans :

1ere fois que je vois un trou dans une couche comme qqchose de bénéfique

Répondre à ce commentaire

Par Fartman, il y a 2 ans :

Par contre ce soir j'ai mangé des fayots donc d'ici demain le trou aura doublé de taille.

Répondre à ce commentaire

Par Blue ocean, il y a 2 ans :

C'est une bonne et une mauvaise nouvelle: la bonne nouvelle c'est que le trou de la couche d'ozone a diminué, donc moins d'UV sur Terre. La mauvaise c'est que c'est en partie du au réchauffement climatique. Les températures augmentent et cela se voit avec tous les cyclones que l'on a eu cette année et ce que peu de gens savent c'est qu'une augmentation de 1 ou 2 degres peut avoir de graves conséquences sur les organismes (marins notamment comme les coraux). Donc c'est une bonne nouvelle il faut continuer à respecter les accords environnementaux mais on a encore des progrès à faire.

Répondre à ce commentaire

Par James, il y a 2 ans :

Le trou dans la couche d'ozone, apparemment il aurait était recousu par des chinois.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 4 semaines

Test Borderlands 3 : trop d'humour tue l'amour

Borderlands 3

Il y a 1 mois

Test Asus TUF Gaming H7, un casque sans fil surround virtuel 7.1 multiplateforme : fiche technique, prix et date de sortie

Asus Tuf Gaming H7 Wireless

Il y a 1 mois