Rechercher Annuler

Des scientifiques ont mis la main sur une météorite bien plus vieille que la Terre

De Yann Sousa - Posté le 19 mars 2021 à 17h57 dans Science

Une récente étude scientifique vient témoigner d'une découverte majeure. Une équipe de chasseurs de corps célestes a réussi à mettre la main sur la plus ancienne météorite d'origine volcanique jamais encore trouvée. 

Un corps incroyablement ancien 

L'objet découvert proviendrait d'une petite protoplanète (planète en cours de formation), mesurant une centaine de kilomètres, qui serait née à l'orée des premiers millions d'années de notre système solaire. Cela signifie qu'elle serait alors encore plus ancienne que notre planète Terre. 

Selon le géochimiste Jean-Alix Barrat, l'un des scientifiques à l'origine de la découverte, le corps céleste se serait écrasé sur Terre "grâce au hasard des orbites", il y a une centaine d'années. La météorite aurait probablement fait un voyage de 4 milliards 565 millions d'années, à partir de sa cristallisation, avant de finalement fouler notre sol. 

Le corps céleste a été trouvé au sud-ouest de l'Algérie, en plein cœur du Sahara. C'est d'ailleurs du nom de la zone, où les découvertes ont eu lieu en mai 2020, que l'objet a tiré son appellation : Erg Chech 002. Officiellement, la météorite se serait séparée en 43 fragments. Les plus gros morceaux seraient "gros comme le poing".

L'objet arborerait une surface marron, tandis que son intérieur serait d'une couleur verdâtre. Dans tout les cas, la météorite devrait nous en apprendre beaucoup sur les protoplanètes qui auraient existé et seraient disparues en amont de la création de notre planète. 

Une météorite d'une exceptionnelle rareté 

Erg Chech 002 est un corps céleste d'une nature extrêmement rare. Sur les 65 000 météorites déjà répertoriées, ce morceau fait partie des 4 000 de "matière différenciée". Parmi ces 4 000 objets, 95% viennent de deux astéroïdes différentes, ce qui place ce nouveau corps céleste dans les 5% restants. 

La protoplanète, dont l'objet fait partie, aurait été absorbé par une planète tellurique, ou aurait tout simplement été pulvérisé avec fracas. Les premières théories scientifiques, qui tentent d'expliquer la présence de ce corps sur notre planète, font état d'un véritable concours de circonstances.

Ce morceau de croûte de protoplanète serait né d'une coulée de lave. Il se serait ensuite solidifié, et n'aurait pas eu le temps de reprendre sa forme initial car il aurait été arraché à son corps pour des raisons inconnues. La seule explication, trouvée par les chercheurs, serait que la roche aurait été brutalement expulsée dans l'espace glacé, ce qui aurait par la suite refroidi l'objet. 

La fin, on la connaît. Le petit astéroïde aurait parcouru un long chemin et se serait disloqué lors de son voyage. Exposé aux rayons du soleil, Erg Chech 002 aurait tournoyé pendant de très longues années, avant de finalement atterrir sur notre belle planète. 

Une erreur ?

Source(s) : National Post

Mots-Clés : scientifiquesmétéoriteErg Chech 002Corps célesteobjetprotoplanèteTerre

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (1)

Par Capoera, il y a 1 an :

J'adore ce genre d'articles !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.