SprayLD, le nouveau spray qui va révolutionner le monde des panneaux solaires

De William Auteur - Posté le 15 décembre 2014 à 13h21 dans Technologies

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Aujourd'hui, les panneaux solaires se trouvent uniquement sur des toits de maison ou dans des champs. A l'avenir, n'importe quelle surface pourrait devenir un panneau solaire grâce au sprayLD.

Petit à petit, les panneaux solaires se développent et nous permettent d'économiser de l'énergie en puisant l'énergie solaire. Un gain d'argent, mais qui coûte encore extrêmement cher à la fabrication et à l'achat. Mais, le professeur Illan Kramer, de l’université de Toronto, et son équipe de chercheurs a réussi à mettre au point un tout nouveau procédé qui pourrait révolutionner le monde du panneau solaire.

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

En effet, l'équipe du professeur vient d'inventer une nouvelle technique qui permet de pulvériser des cellules solaires sur des surfaces souples. Pour cela, ils utilisent des points quantiques colloïdaux, qui ne sont autres que des matériaux sensibles à la lumière. Jusqu'à maintenant, il était impossible d'incorporer des points quantiques colloïdaux sensibles à la lumière sur des surfaces à travers un traitement par lots. Ce système est trop coûteux, trop lent et peu efficace.

sprayld

Mais, le nouveau système, inventé par le professeur Illan Kramer, sera beaucoup moins cher et bien plus efficace car le sprayLD pulvérise un liquide contenant les points quantiques colloïdaux directement sur des surfaces souples, à l'image de l'encre sur les journaux. De plus, le professeur a mis au point cette technique en utilisant des composants facilement disponibles et abordables. On a par exemple affaire à des aérographes trouvés dans un magasin d'art ou à une buse de pulvérisation utilisée dans les aciéries qui permet de refroidir l'acier avec une fine brume d'eau.

sprayld

Ces impressions de points quantiques colloïdaux sur films souples pourront être utilisées sur n'importe quelle surface. Le professeur parle notamment de meubles de jardin, d'ailes d'avion ou d'un toit de voiture qui permettra de produire assez d'énergie pour alimenter 3 ampoules de 100 watts ou 24 lampes fluorescentes compactes.

Une erreur ?

Mots-Clés : énergie solairesprayldcellules solairespoints quantiques colloïdaux

Source(s) : CBC

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Willi93, il y a 5 ans :

Vivement qu'on puisse en mettre sur les smartphones !

Répondre à ce commentaire

Par WoodPeckerPGM, il y a 5 ans via l'application Hitek :

Je sais pas si c'est aussi efficace que des vrais panneaux solaire , mais même si c'est le cas c'est inutile pour les smartphones (un iPhone consomme 50 w/h et un panneaux solaire peut de 10x5cm peut fournir 5 w/h :/

Répondre à ce commentaire

Par RK33, il y a 5 ans :

Le smartphone qui se recharge via la casquette productrice d’énergie c'est surement pour très bientôt !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Google Pixel 4 XL : le smartphone référence sous Android

Google Pixel 4 XL

Il y a 4 semaines

Test Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone haut de gamme sans concession : fiche technique, prix et date de sortie

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 4 semaines

Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 3 mois