Stadia : on a pu essayer la plateforme de Google, on vous dit tout

De GomeWars Auteur - Posté le 18 novembre 2019 à 18h03 dans Jeux vidéo

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

La semaine dernière, nous avons été conviés dans les bureaux parisiens de Google pour tester un peu avant l'heure la plateforme Stadia. Officialisée au mois de mars, la plateforme tient à s'immiscer dans une niche encore vierge de toute présence. Mais cette formule vaut-elle le coup ? Après une petite heure dessus, nous sommes en mesure de vous donner notre avis. 

une technologie au point en conditions optimales

PC, TV, smartphone, Stadia se décline sur tout support capable de se connecter à Internet et de profiter d'un navigateur Chrome. Disponible dès le 19 novembre pour tous les propriétaires de l'offre Stadia Pro, livrée avec son Chromecast Ultra, sa manette spécifique et ses trois mois d'abonnement, Stadia se présente avant tout comme une alternative aux méthodes de jeux traditionnelles. Mais après une petite heure à essayer la plateforme sur les trois supports disponibles, ce qui ressort, c'est le manque de fonctionnalités au lancement. 

Wi-Fi obligatoire, le support de la 4G/5G viendra plus tard, pas de version gratuite au démarrage, cette dernière était prévue pour le courant 2020, une seule exclusivité pour le moment. Google reste optimiste et assure que tout arrivera par la suite. Et à l'aube de son lancement, on peut tout de même le dire, Stadia marche bien, très bien même, en conditions optimales évidemment. Testée grâce à la fibre de chez Google, la plateforme se veut intuitive, épurée et fluide. Sur les 22 jeux annoncés au lancement, nous n'avons pu en essayer que quelques-uns, tous tournaient admirablement bien. De la 4K/60 FPS pour Destiny 2, quand Gylt, un jeu d'action-aventure par Tequila Works prenant place dans un monde "bizarre et mélancolique où les cauchemars sont devenus réalité", proposait une formule rafraîchissante. Sur ce point là, Stadia est irréprochable.

De plus, les transitions sont rapides et efficaces et permettent ainsi de switcher d'un écran de télévision à un smartphone en quelques secondes à peine. Côté contrôles, il est possible de jouer avec un clavier et une souris et la manette de votre choix sur PC, quand la manette Stadia est obligatoire sur téléviseur et smartphone. Ergonomique et de bonne facture, cette dernière rappelle la manette Pro de la Nintendo Switch, bien que les deux joysticks soient symétriques, à l'instar de la Dualshock de Sony.

Malgré ses qualités, Stadia possède également des défauts, présents sous la forme de ses fonctionnalités absentes. Google ne l'a pas caché, si Stadia sort demain sous cette forme, c'est parce que le géant américain tenait à partager cette version stable, avant de l'améliorer mois après mois sous les yeux des joueurs. Mais bien que le géant du web souhaite permettre à n'importe qui de jouer n'importe où et à n'importe quoi, ou presque, sa formule de lancement se destine avant tout aux passionnés de technologie et de jeux vidéo, curieux de tester cette version non finie de Stadia. 

Un curieux parti pris qui semble toutefois convenir à Google. En condition optimale et avec le peu de fonctionnalités présentes au lancement, Stadia fonctionne bien. Vaut-elle les 129 € nécessaires pour cet accès anticipé ? Tout dépend des besoins et envies du joueur. Ce qui est sûr, c'est que la plateforme sera complètement renouvelée dans quelques mois, aussi bien du côté de son catalogue que de ses fonctionnalités. Difficile de juger aujourd'hui une formule ayant une telle vocation à évoluer. Malgré tout, la formule telle qu'elle est proposée aujourd'hui, peine à apporter suffisamment pour concurrencer véritablement les autres constructeurs.

Une erreur ?

Mots-Clés : googleStadiapreviewaperçuAvisplateformejeux vidéo

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par Billy, il y a 4 semaines :

ça m'a l'air bien pauvre tout ça

Répondre à ce commentaire

Par eloise, il y a 4 semaines :

"Ce qui est sûr, c'est que la plateforme sera complètement renouvelée dans quelques mois, aussi bien du côté de son catalogue que de ses fonctionnalités."

Sérieux une plateforme qui annonce une sortie incomplète et vends déjà de futur DLC, CA devient n'importe quoi

Répondre à ce commentaire

Par Bibiip, il y a 4 semaines :

Je comprend de tout ce que je peux lire sur Stadia que le concept sera basé sur l'amélioration continue, c'est à dire que le produit évolue et se modifie rapidement en fonction de la demande des clients.
C'est ce qui est mis en place dans l'informatique aujourd'hui sous forme d'Agilité, normalement bien en place chez google.

Du coup ça me semble pas déconnant que Stadia soit proposé sous ce format avec annonce de changements prochains, un "prototype" qui sera modifié en fonction des retours et envies des utilisateurs.

Enfin ça c'est dans mon monde parfait ;)

Répondre à ce commentaire

Par Omegalul, il y a 4 semaines :

C'est marrant j'y crois PAS DU TOUT à votre article.....suffit de voir les différentes vidéos qui pullulent sur le net SURTOUT pour l'input lag......... https://www.youtube.com/watch?v=o6pf988yFSc

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Google Pixel 4 XL : le smartphone référence sous Android

Google Pixel 4 XL

Il y a 4 semaines

Test Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone haut de gamme sans concession : fiche technique, prix et date de sortie

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 4 semaines

Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 3 mois