Rechercher Annuler

Suzume : cette référence à ce classique de Hayao Miyazaki qui s'est glissée dans le dernier film de Makoto Shinkai

De Tahar Sadaoui - Posté le 23 avril 2023 à 16h01 dans Cinéma

Plus tôt dans le mois, nous vous avions révélé que le film d'animation Suzume du célèbre réalisateur japonais Makoto Shinkai avait battu ce record incroyable en réalisant un démarrage impressionnant lors de sa sortie. Un nouveau projet où l'on peut alors retrouver plusieurs références à certains classiques du célèbre Studio Ghibli, et en particulier à une certaine œuvre culte d'un autre réalisateur nippon de renom, à savoir Hayao Miyazaki.

 

la source d'inspiration de makoto shinkai

Sorti le 12 avril 2023 dans nos salles de cinéma, Suzume (ou Suzume no Tojimari en VO) est le nouveau film d'animation de Makoto Shinkai. Le réalisateur est notamment connu pour le court-métrage The Garden of Words (2013), mais aussi et surtout pour le film Your Name (2016), et plus récemment pour Les Enfants du temps (2019). Le projet est une nouvelle fois produit par le studio CoMix Wave Films, qui s'était distingué entre autres grâce aux précédents titres de Shinkai.

L'histoire est centrée sur le personnage de Suzume, une jeune lycéenne qui vit avec sa tante dans la région de Kyushu. Mais son quotidien va basculer après avoir fait la rencontre de Sota, un jeune homme qui recherche d'anciennes ruines, et plus précisément de mystérieuses "portes". Car ces portes, qui apparaissent un peu partout dans le Japon, renferment des forces dévastatrices, pouvant complètement ravager le pays. La jeune Suzume va ainsi voyager à travers le Japon en compagnie de son nouvel ami Sota, dans l'espoir de verrouiller ces fameuses "portes".

Avec cette nouvelle œuvre, Shinkai semble donc s'être éloigné des histoires d'amour (même si l'amour n'est jamais très loin bien évidemment) que l'on pouvait retrouver dans ses précédents long-métrages, en se rapprochant davantage des messages véhiculés par les projets du Studio Ghibli, et en particulier par les films du célèbre Hayao Miyazaki. Lors d'une interview auprès de Looper, Shinkai est revenu plus en détails sur la manière dont Miyazaki et le Studio Ghibli l'ont inspiré pour Suzume, et plus globalement pour sa carrière. Il déclarait :

L'effet de Miyazaki et du Studio Ghibli ne se limite pas à ce film. Si je suis devenu réalisateur de films d'animation, c'est en grande partie grâce à ce que le Studio Ghibli a réalisé au fil des ans. Qu'il s'agisse d'une décision consciente ou inconsciente, le studio a eu certains effets sur mes propres œuvres.

C'est pourquoi on peut retrouver plusieurs références à certains films du Studio Ghibli, à l'instar de Si tu tends l'oreille (1995) de Yoshifumi Kondo avec la scène de Daijin dans le train. Mais Shinkai a également tenu à rendre hommage au réalisateur qui l'a inspiré, en faisant un clin d'œil au film Kiki la petite sorcière (1989), le cinquième film réalisé par Miyazaki. Il expliquait ceci :

En ce qui concerne Suzume, j'ai rendu certains hommages aux films Ghibli. Par exemple, lorsque Suzume voyage en voiture, [on peut entendre] le thème musical de Kiki la petite sorcière ["Rūju no dengon"]. C'est la même chanson que Kiki écoutait dans l'opening de Kiki la petite sorcière.

En incorporant certains classiques du Studio Ghibli dans Suzume, Shinkai voulait ainsi créer une sorte de connexion entre le monde du film d'animation et le monde réel. Un lien qui permet également d'aborder des thématiques plus sérieuses, tels que les ravages causés par le séisme de 2011 sur la côté Pacifique de Tōhoku :

En introduisant ces easter eggs dans le film, je voulais que le monde de Suzume soit presque [une] extension de notre propre réalité, parce que nous abordons une thématique très lourde, le tremblement de terre de 2011 dans l'est du Japon, qui s'est produit dans la vie réelle, mais aussi dans le monde de Suzume. Comment faire le lien entre ces deux réalités et les placer dans le même contexte ? Je dirais que la plupart, si ce n'est la totalité de la population japonaise, et surtout les plus jeunes, ont vu les films de Ghibli. Ils auraient donc vu Kiki la petite sorcière de la même manière que Suzume l'a vu dans le film. Le fait de dire que Ghibli existe dans le monde de Suzume rapproche son monde de notre propre réalité, ce qui le rend très pertinent.

Et pour découvrir le top 8 des films d'animation les plus attendus de 2023, consultez notre précédent article sur le sujet, juste ici.

Une erreur ?

Mots-Clés : SuzumeMakoto Shinkaifilm d'animationstudio ghibliHayao Miyazakireference

Tahar, jeune otaku dans l'âme, mes intérêts sont aussi éclectiques que mon parcours. Curieux de nature et ayant toujours eu un attrait pour l'écriture, j'espère pouvoir réussir à vous informer tout en vous divertissant.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (1)

Par w33b, il y a 12 mois :

d'un point de vue animation j'ai moins été bluffé que pour Kimi no na wa et Tenki no ko, mais sinon le film est vraiment cool, une valeur sure le Makoto y'a rien a dire

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.