Rechercher Annuler

Des scientifiques découvrent des éléments essentiels à la vie sur la comète Tchouri

De Jordan - Posté le 31 mai 2016 à 15h17 dans Science

L’Agence Spatiale Européenne vient de dévoiler une information importante : la sonde Rosetta a découvert deux éléments essentiels à la vie à la surface de la comète Tchouri.

Cela fait maintenant un petit moment que la sonde Philae n’émet plus depuis la surface de la comète Tchouri, mais heureusement, les scientifiques peuvent compter sur la sonde Rosetta qui est en orbite autour de ce noyau. C’est d’ailleurs grâce à Rosina, le spectomètre de la sonde européenne que pour la première fois, les scientifiques ont pu détecter de la glycine et du phosphore. Le premier est un acide aminé et le second, un élément issu de l’ADN et des membranes des cellules.

Les comètes auraient apporté la vie sur Terre

Au total, ce sont plus de 140 molécules organiques qui ont déjà été détectées dans le milieu interstellaire. Cette nouvelle découverte de ces deux éléments primordiaux à l’apparition de la vie sur Terre, vient renforcer l’hypothèse selon laquelle ce sont les comètes qui auraient pu amener la vie sur notre planète : "La multitude de molécules organiques déjà identifiée par Rosina sur la comète 67P/Tchourioumow-Guérassimenko, auxquelles s’ajoutent désormais la glycine et le phosphore, des ingrédients fondamentaux de la vie, confirment notre hypothèse que les comète ont le potentiel d’apporter les molécules essentielles de la chimie prébiotique" explique Matt Taylor, responsable de la mission Rosetta à la publication de cette découverte dans la revue américaine Science Advances.

tchouri

Pourtant, ce n’est pas vraiment la première fois que les scientifiques découvrent des traces de glycine sur une comète. En 2004, de la glycine avait été découverte dans les poussières de la comète Wild 2. Une fois ramené sur Terre, les scientifiques avaient pensé qu’il s’agissait d’une contamination des échantillons survenue lors de leur analyse.

Aujourd’hui, il s’agit vraiment de la première détection de glycine issue des gaz et de la vapeur d’eau qui se dégage de la comète. La particularité de cet acide aminé est qu’il passe de l’état solide à l’état gazeux que sous les 150°C. Pour Kathrin Altwegg de l’Université de Berne en Suisse et qui a contribué à cette étude : "Nous avons constaté des fortes corrélations entre la glycine et la poussière de la comète, ce qui suggère que la glycine provient des grains mélangés à de la glace qui a fondu quand le noyau cométaire s'est rapproché du Soleil".

Pour les scientifiques, la glycine est le seul acide aminé à pouvoir se former sans eau liquide. De l’autre côté, pour le phosphore détecté dans l’atmosphère de la comète Tchouri, les chercheurs sont encore en train d’essayer de trouver son origine.

Une erreur ?

Source(s) : slashgear.com

Mots-Clés : comètetchouriRosettatraceglycinephosphoreVieorigine

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (1)

Par coucouuu, il y a 5 ans :

Puteaclic

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.