Rechercher Annuler

Thomas Pesquet : ses émouvants adieux à l'ISS, qu'il ne reverra jamais

De Tiphaine Elsener - Posté le 8 novembre 2021 à 15h06 dans Science

Thomas Pesquet regagnera la terre ferme mardi 9 novembre (c'est-à-dire demain), après avoir passé 200 jours à bord de l'ISS. Quitter un lieu qu'on aime n'est jamais aisé, mais quitter un lieu qu'on aime tout en sachant qu'on n'y retournera jamais est encore pire. L'astronaute français est bien placé pour le savoir.

Thomas Pesquet quitte l'ISS

Thomas Pesquet ainsi que ses équipiers, qui ont tous pris place à bord de l'ISS, sont désormais prêts à se séparer et à retrouver leurs proches respectifs. C'est en tout cas ce que déclarait Thomas Pesquet le 6 novembre dernier :

La fin d'une aventure formidable : on est prêt à rentrer sur Terre et à retrouver nos proches. Je n’aurais pu espérer de meilleurs coéquipiers pour partir dans l’espace. Je l'ai dit sur le pas de tir, j’y crois toujours fermement après 6 mois ensemble dans une boîte de conserve ! pic.twitter.com/fzqGbjWS5h

November 6, 2021

Etant donné que Thomas Pesquet a déjà séjourné en 2017 à bord de l'ISS, comme nous vous l'expliquions dans un précédent article, l'astronaute français ne pourra plus jamais y retourner. En effet, l'Agence Spatiale Européenne ne permet que deux vols vers l'ISS à ses astronautes. Thomas Pesquet doit donc faire des adieux définitifs à l'ISS, et, on le comprend aisément, ce n'est pas chose aisée.

Les adieux de Thomas Pesquet à l'ISS

L'astronaute français vient de publier un tweet poignant, dans lequel il revient sur son expérience à bord de l'ISS, de façon à lui faire ses adieux. Voici sa déclaration d'amour à l'ISS, qu'il s'apprête à quitter définitivement :

Sentiment doux-amer à l’idée de quitter l’ISS. Quand on y pense, c’est vraiment un lieu magique, presque impossible à atteindre et qui vous donne des super-pouvoirs comme voler, ou faire le tour du monde en 1h30… Ça ressemble quand même un peu à un rêve éveillé... #MissionAlpha pic.twitter.com/5slsjeJ3DH

November 8, 2021

Thomas Pesquet compare ainsi son expérience à bord de l'ISS à un "rêve éveillé", que beaucoup de Français partagent, par ailleurs. Des adieux émouvants et poétiques, qui resteront dans l'esprit de tous ceux qui ont la tête dans les étoiles. Nous lui souhaitons quant à nous un très bon retour sur la terre ferme.

Une erreur ?

Mots-Clés : Thomas PesquetadieuxISSretourTerreAgence Spatiale Européennestation spatiale internationale

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (8)

Par Raplon, il y a 9 mois :

Ca doit être un très gros pincement au coeur de quitter un lieu qu'on a aimé, et dans lequel on a tant de souvenirs incroyables. Comme quitter une maison de famille, finalement. Bon retour parmi nous !

Répondre à ce commentaire

Par hotr15, il y a 9 mois :

Notre héro ! Mais pourquoi un départ définitif ? Est-ce qu'il est viré ?

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 9 mois (en réponse à hotr15):

Bonjour hotr15, merci pour votre question. Comme le dit notre article : "En effet, l'Agence Spatiale Européenne ne permet que deux vols vers l'ISS à ses astronautes." Le règlement de l’ESA est assez stricte et stipule que les astronautes n’ont droit qu’à deux vols vers la Station spatiale internationale. Thomas Pesquet ne devrait donc plus avoir le droit d'y retourner.
En espérant avoir pu répondre à votre question, nous vous souhaitons une bonne continuation sur notre site.

L'équipe HITEK

Répondre à ce commentaire

Par iTroll, il y a 9 mois (en réponse à hotr15):

Roulement de capitaine et d'équipage

Répondre à ce commentaire

Par akhenath, il y a 9 mois (en réponse à hotr15):

C'est expliqué dans l'article, Thomas en est déjà à deux vols à bord de l'ISS :)

"En effet, l'Agence Spatiale Européenne ne permet que deux vols vers l'ISS à ses astronautes. Thomas Pesquet doit donc faire des adieux définitifs à l'ISS, et, on le comprend aisément, ce n'est pas chose aisée."

Répondre à ce commentaire

Par lecapitainejack, il y a 9 mois (en réponse à hotr15):

C'est surtout parce qu'un long séjour à des effets sur le corps humain. Le coeur, les os, les yeux et même, un risque plus élevé de développer un cancer.
L'ESA est très, trop ?, strict principalement pour la santé et puis, il y a malgré tout peu d'européens dans l'iss, renvoyer le même plusieurs fois c'est empêcher d'autre d'y aller.

Répondre à ce commentaire

Par Glandalf, il y a 9 mois :

Aller hop mon vieux on retourne sur la planète des zinzins avec la pollution, les guerres, les impôts et les gens qui aiment les concombres.

Répondre à ce commentaire

Par Mrgoodgift, il y a 9 mois (en réponse à Glandalf):

sans oublier les gens qui mangent des pizzas à l'ananas....

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.