Rechercher Annuler

Espace : Thomas Pesquet ne retournera plus dans l'ISS, voici pourquoi

De Nick Olaizola - Posté le 31 octobre 2021 à 13h44 dans Science

Du haut de ses 43 ans, Thomas Pesquet est ce que l’on peut sans doute qualifier un spationaute accompli. À l’heure de l’écriture de ces lignes, il est en apesanteur, à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS). Son retour est prévu pour la semaine prochaine, mais la date n’a pas encore été confirmée. Après ce retour, Thomas Pesquet ne reviendra plus à l’ISS, mais son aventure d’astronaute ne s’arrêtera pas pour autant là.

Une journée au poste de commandement de l’ISS pour l’astronaute français

Le jour du retour de Thomas, avec trois autres astronautes, est prévu entre le 4 ou le 5 novembre prochain. Le motif de cette incertitude est le report du vol de leurs remplaçants du 31 octobre au 3 novembre, dans le cadre de la mission Crew-3 de SpaceX. Pour rappel, Thomas et les trois autres astronautes qui s’apprêtent à regagner la terre ferme ont rejoint le complexe orbital en avril 2021. Au total, ils ont donc passé six mois dans l’espace.

Aguerri et expérimenté, l’astronaute français s’est vu attribuer plusieurs missions de sortie dans l’espace au cours de ce second et dernier séjour à bord de l’ISS. Il devait notamment installer de nouveaux panneaux solaires. Le 4 octobre, il a pris le commandement de la station. Il devient ainsi le premier astronaute français à occuper ce poste. Néanmoins, puisqu’il a déjà séjourné à l’ISS en 2009, Thomas Pasquet n’y retournera plus. En effet, l'Agence Spatiale Européenne ne permet que deux vols vers l'ISS à ses astronautes.

Une rencontre en forcing entre Thomas Pesquet et Matthias Maurer ?

Si la NASA a été obligée de reporter le lancement de Crew-3, ce n’est pas uniquement pour des raisons techniques. En effet, parmi les quatre passagers de ce prochain vol figure l'astronaute européen Matthias Maurer. Le fait est que l’Allemagne et la France ont, d’une certaine manière, mis la pression pour que les deux astronautes de l’ESA (Agence spatiale européenne) se rencontrent en orbite. Il y a lieu de noter que ces retrouvailles organisées n’ont aucune finalité technique ni scientifique. À vrai dire, elle ne ressemble pas moins à un pur coup de communication.

Thomas Pesquet : en marche vers la Lune ?

Rappelons que trois places à bord du Gataway sont réservées à des astronautes expérimentés de l’ESA. Répondant parfaitement aux critères, Thomas Pesquet figurera fort probablement parmi ces prochains visiteurs de la Lune. Soulignons d’ailleurs que « Gataway » est le nom que la NASA a donné à la future station spatiale lunaire dont le lancement est prévu pour 2024.

Aussi bien des Agences spatiales que des entreprises participent à la réalisation de cet ambitieux projet. Le but ultime de ce gros partenariat international est d’envoyer des humains dans l’espace, beaucoup plus loin qu’auparavant, dans le cadre d’une exploration scientifique. À titre de précision, le complexe orbital stationnera à proximité de la lune. Il n’y aura donc pas d’alunissage.

Suivant le calendrier de la NASA, la station spatiale lunaire Gateway devrait être opérationnelle dès 2026. Dès lors, elle devrait permettre la réalisation d'expériences scientifiques et de démonstrations technologiques.

Une erreur ?

Source(s) : Futura-Sciences

Mots-Clés : gatawayThomas PesquetISSstation spatiale internationalecrew-3NASAesaSpaceX

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (18)

Par merkain84, il y a 9 mois :

Une carrière accomplie, il faut l'avouer. Mais il ne faut pas applaudir tant que le spectacle n'est pas encore fini

Répondre à ce commentaire

Par Jeannot75, il y a 9 mois :

"En marche vers la lube". Ce n'est pas demain la veille. Il faudrait que la fusée SLS soit en ordre de marche. Ce qui est loin d'être le cas.
2030 voire jamais, sauf si on utilise SpaceX Starship.
Avec son énorme administration, la NASA est incapable de gérer un projet de cette nature.

Répondre à ce commentaire

Par Nemesis-H, il y a 9 mois (en réponse à Jeannot75):

Starship ? Encore faut-il que la FAA l'autorise à décoller et surtout ne pas oublier qu'en l'état, le Starship reste à ce jour au stade de prototype..., donc pas prêt d'envisager à court terme des vols avec...

Répondre à ce commentaire

Par Unknown8, il y a 9 mois :

Hey, par contre c'est la LOP-G, ou Lunar plateform orbital gateway, et non "Gataway" :)

Répondre à ce commentaire

Par Espion, il y a 9 mois :

On s'en bat les couilles !
Il y a plus important en ce moment dans notre pays

Répondre à ce commentaire

Par etonnant, il y a 9 mois (en réponse à Espion):

qu'est ce qu'il peut y avoir de plus important que de découvrir et d'aller plus loin ?
heureusement que l'humanité n'a pas suivi ce genre de réflexion, nous n'aurions rien.
ca n'est pas parce que les chose vous dépassent et que vous êtes en moteur en rien que les autre doivent suivre votre exemple et devenir des poulpes...

N'hésitez pas a ne pas donner votre avis et a continuer de n'exister que pour vous. Le reste du monde ne s'appercevra pas de votre retraite...

Répondre à ce commentaire

Par blackhand, il y a 9 mois (en réponse à etonnant):

les puissants cherchent une porte de sortie au cas ou la terre devienne invivable... Au lie de préserver notre planète, ils préparent leur sortie au cas ou

Répondre à ce commentaire

Par Esteban, il y a 9 mois (en réponse à Espion):

On ne parle pas d'un mais de l'humanité . C'est une obligation de voyager dans l'espace pour l'homme. Cela permet de faire d'énormes découvertes scientifiques.

Répondre à ce commentaire

Par Melba, il y a 9 mois :

Il y a une erreur, T. PESQUET a séjourné dans l'ISS en 2016-2017 et non 2009 !

Répondre à ce commentaire

Par Doubidou, il y a 9 mois :

A part des photos, il a fait autre chose?

Répondre à ce commentaire

Par Eratrace, il y a 9 mois (en réponse à Doubidou):

A part des commentaires à la con tu fais autre chose?

Répondre à ce commentaire

Par glandu, il y a 9 mois (en réponse à Eratrace):

oui, il se fait des pougnes

Répondre à ce commentaire

Par Tatiana, il y a 9 mois :

Du grand n’importe quoi cet article.
D’abord le retour n’est pas le 4 mais au plus tôt le 7
Ensuite d’où vous sortez que l’ESA ne permet pas à ses astronautes de faire plus de 2 missions vers l’ISS ??? Que des conneries.
Faites du vrai journalisme et renseignez-vous correctement au lieu d’abreuver les gens de bêtises

Répondre à ce commentaire

Par Tatiana, il y a 9 mois (en réponse à Tatiana):

Ah et pour compléter ce n’est pas Thomas Pasquet mais Pesquet avec un e. Et on ne parle pas de Gataway mais Gateway avec un e.
Vous êtes fâchés avec les e ?

Répondre à ce commentaire

Par Lefrançois, il y a 9 mois :

D'abord le retard une tempête sur terre, ensuite c'est Lunar Gateway, enfin l'astronaute allemand a été recalé lors des sélections, on fait une fleur à son pays, prions mais bon au nom de l'inclusion on élargit aux femmes et handicapés, alors pourquoi pas (je plaisante) retards sur la fusée, recours juridiques on n'est pas prêt de mettre le pied sur la Lune d'autant que les nombreux premiers vols sont des vols d'essai inhabités

Répondre à ce commentaire

Par Esteban, il y a 9 mois :

On ne parle pas d'un pays d'un mais de l'humanité . C'est une obligation de voyager dans l'espace pour l'homme. Cela permet de faire d'énormes découvertes scientifiques. Et il y a des gens qui s'occupent de la situation actuelle sur terre. Alors on peut toujours envoyer des Hommes dans l'espace.

Répondre à ce commentaire

Par Bat, il y a 9 mois :

Réfléchis, ces milliards dépensés...pour faire exactement ce qui a été fait il y a 50 ans, avec plus de panache d'ailleurs. La priorité aujourd'hui n'est pas au saut de puce dans l'espace, mais bien à la préservation de notre planète, du vivant tellement précieux mais ultra menacé. Allons faisons preuve d'un minimum d'intelligence de lucidité...oserais je dire de sagesse....

Répondre à ce commentaire

Par Malaxeur, il y a 9 mois :

Ne perdez pas de vue que l'exploration spatiale même si elle vous semble dispendieuse, voire inutile dans ses buts, ne se fait pas à fonds perdus, car elle fait vivre des centaines de milliers de personnes de par le monde !!!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.