Un laser pour détecter le paludisme comme un tricordeur de Star Trek

De Ariane - 28 janvier 2014 à 15:23 dans Science

i_le-paludisme-detecte-par-laser.jpg

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Ces dernières années, les innovations technologiques dans la recherche médicale continuent de se développer. Aujourd'hui, c'est un détecteur laser de paludisme qui nous est proposé par les chercheurs de l'Université Rice, un système qui ressemble un peu au tricordeur dans la série Star Trek. 

Un tricordeur pour 2015 ?

Beaucoup d'entre nous rêvent de pouvoir voir un jour les technologies des films et séries de science fiction devenir réalité, et c'est notamment du tricordeur de Star Trek. Pour ceux qui ne saurez de quoi il s'agit ou qui ont besoin d'un rappel, le tricordeur est une sorte de tablette qui permet, une fois à proximité d'une personne de détecter toutes les informations nécessaires pour connaitre son état de santé. Cette performance technologique, pour l'instant uniquement à l'état de fiction, a cependant inspiré Peter Diamandis qui a créé la Fondation X Prize soutenant les innovations technologiques qui feraient de la science fiction une réalité. En janvier 2012, la Fondation a lancé le prix Qualcomm Tricorder X Prize, un prix de 10 millions de dollars qui sera attribué fin 2015 à l'équipe de chercheurs qui aura pu réaliser "l'ancêtre" du fameux Tricodeur de Star Trek. L'appareil devra être capable de détecter un certain nombre de maladies comme par exemple le diabète, la fibrillation auriculaire, des AVC, ou encore la tuberculose.

Déjà le dépistage du paludisme par impulsions laser

En attendant 2015 et le tricorder, le système qui vient d'être développé par l'Université Rice est déjà une grande avancée en matière de recherche médicale puisqu'il permet de détecter le paludisme chez un patient en quelques secondes seulement sans besoin de pratiquer une piqure. Le système fonctionne assez simplement : le patient susceptible d'être atteint de la maladie pose son doigt un dispositif qui génère des impulsions laser. Ces dernières vont avoir pour propriété de créer des nanobulles de vapeur caractéristiques dans les globules rouges infestés par la malaria. En éclatant, les nanobulles produisent un signal optique mais surtout sonore qui sont détectés avec une précision quasi parfaite par l'appareil. La précision de l'appareil a même été testée pour des cas très difficiles à dépister et s'est révélé concluante (une seule cellule infectée parmi des milliers de cellules saines).

Une telle invention est une véritable révolution pour le dépistage du Paludisme, maladie qui fait encore des débats importants aujourd'hui. En effet, on compte environ 300 millions de personnes dans le monde infestées par la maladie, et ce sont près de 600 000 personnes, particulièrement des enfants, qui décèdent chaque année du Paludisme. Le système a également l'avantage de permettre une détection en masse, d'une grande précision et surtout à moindre coût. En effet, avec ce dispositif, le coût du dépistage d'une personne est estimé à moins d'un euro. Développé en masse, le système pourrait limiter les risques d'épidémie à longs termes. 

Découvrez la HitekBox

Mots-Clés : laserPaludismeMalariadépistage

Source(s) : Futura sciences

Signaler une erreur dans l'article

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Lisa, il y a 6 ans :

C'est ouf ! Merci les avancées de la science.

Répondre à ce commentaire

Par lynch971, il y a 6 ans :

"maladie qui fait encore des débats importants aujourd'hui." à débattre...

Répondre à ce commentaire

Par Dima, il y a 6 ans (en réponse à lynch971):

je fais mon TPE sur la tuberculose au lycée et crois moi c'est encore d'actualité

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.