Rechercher Annuler

YouTube : suite aux affaires DirtyBiology et Norman, la plateforme songerait à prendre cette décision radicale

De Guillaume Chagot - Posté le 6 décembre 2022 à 17h26 dans Insolite

En juin dernier, Léo Grasset, plus connu sous le nom de DirtyBiology, était accusé par huit femmes de faits de violences, voire de viol. Plus récemment, c'est Norman Thavaud, "Norman fait des vidéos" sur YouTube, qui s'est retrouvé en garde à vue pour viols et corruption de mineurs. Interrogé, YouTube pourrait bien prendre une décision drastique face à ces affaires. 

youtube prend enfin la parole

Les accusations fusent pour les deux vidéastes français. Alors que la réponse de Norman sur cette affaire se fait toujours attendre, Léo Grasset, de son côté, a démenti fermement les accusations dont il faisait l'objet. Suite à la mise en garde à vue de Norman Thavaud, Webedia avait annoncé dans la foulée mettre en suspens toute collaboration avec le vidéaste. En attendant que la lumière soit faite sur cette affaire, l'agence de talent a préféré se placer en retrait, via une annonce qui n'a pas manqué de faire réagir les internautes

Jusqu'ici, YouTube n'avait pas souhaité s'exprimer sur les possibles répercussions liées à ces affaires. Mais ce mardi 6 décembre 2022, Mediapart publie un article dans lequel on découvre que YouTube réfléchit à sanctionner les deux vidéastes. La plateforme d'hébergement de vidéos de Google a finalement répondu positivement aux sollicitations du média d'enquêtes, étayant au passage son propos. Ainsi, un porte-parole français de YouTube explique que la plateforme songe à "prendre des mesures" si le comportement de l’un des créateurs sur YouTube est considéré comme nuisible pour les utilisateurs, leurs communautés, leurs employés ou encore l’écosystème de la plateforme dans sa globalité.

Une sanction qui se manifesterait par la suspension de la monétisation de l'intégralité des vidéos des créateurs concernés. Et avec 113 vidéos côté Léo Grasset et 210 pour Norman Thavaud, la sanction pourrait être lourde. Outre cette peine financière, YouTube explique être en mesure de ne plus mettre en avant leurs contenus respectifs, notamment via son onglet "Tendances" et les vidéos suggérées. De plus, la plateforme songe à supprimer leur statut de "partenaire". YouTube n'a pas pour habitude de se mêler à ces affaires. Entre respect de la liberté d'expression et sanctions contre des vidéastes visés par de graves accusations, YouTube se range du côté de la présomption d'innocence.

Aucune mesure n'a encore été prise par la plateforme, qui attend probablement que la justice fasse son travail. Ce ne serait pas la première fois que YouTube sanctionne certains de ses créateurs. Alain Soral, Dieudonné, Papacito, Marvel Fitness, plusieurs vidéastes ont tout de même fait l'objet de sanctions. Reste à savoir si Léo Grasset et Norman Thavaud viendront s'ajouter à la liste. 

Une erreur ?

Mots-Clés : YoutubeplateformevideosLéo GrassetDirtyBiologyNorman ThavaudNorman fait des vidéosdécisionradicalesuspension

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (29)

Par Bob, il y a 2 mois :

Qu'ils disparaissent de Youtube une bonne fois pour toutes

Répondre à ce commentaire

Par Cenlikin, il y a 2 mois (en réponse à Bob):

S'ils sont coupable... Oui ça semble être le cas mais méfiez vous des jugements trop rapide.

Répondre à ce commentaire

Par Papy Mougeot, il y a 2 mois (en réponse à Cenlikin):

On parle de Youtube là quand même, ils frappent d'abord et réfléchissent ensuite à l'excuse.
Et je même suis étonné que ce soit même pas déjà fait par une société américaine ultra puritaine...

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 2 mois (en réponse à Bob):

Si il venait a être reconnu coupable, alors oui j'espère aussi que Youtube prendra la décision de les bannir, par contre tant qu'ils ne sont pas reconnu coupable alors non. Youtube a raison dans ce cas de ce ranger du coté de la présomption d'innocence.

Répondre à ce commentaire

Par Maria, il y a 2 mois :

Ca serait plus simple de fermer leur chaine et de supprimer leurs vidéos.
Si ils sont condamnés, il n’y aucune raison de les laisser sur youtube à la vue de leurs victimes.
Youtube qui veut les sanctionner mais sans perdre la poule aux oeufs d’or. Parce que il y aura toujours de la pub sur ces vidéos, sauf que l’argent ils se le mettront directement dans la poche.
Certain ce sont vue fermer leur compte pour beaucoup moins que ça.

Répondre à ce commentaire

Par BreaK, il y a 2 mois via l'application Hitek (en réponse à Maria):

Fermer leur compte, pourquoi ? À ma connaissance ils sont encore innocent, rien n’a été prouvé.

Répondre à ce commentaire

Par azerty, il y a 2 mois (en réponse à BreaK):

Relis le commentaire auquel tu réponds, il y a bien écrit "s'ils sont condamnés"
Maria dit simplement que si sanction il y a, une suppression des chaînes seraient mieux qu'une simple démonétisation

Répondre à ce commentaire

Par Cenlikin, il y a 2 mois (en réponse à Maria):

Oui moi aussi je trouve que Youtube a une politique à géométrie variable en fonction d'où vient l'argent.

Répondre à ce commentaire

Par Lulzlesnoob, il y a 2 mois (en réponse à Maria):

T'as lu l'article ? Ils parlent de retirer la monétisation, donc aucun revenu

Puis supprimer les vidéos ... C'est vraiment inutile honnêtement si l'objectif c'est juste d'empêcher les victimes de retomber dessus vu que ce sera repost par d'autres gens
Aujourd'hui tu peux ignorer une chaine pour ne jamais voir ses contenus, c'est bien plus efficace

Répondre à ce commentaire

Par Tarpantone, il y a 2 mois (en réponse à Maria):

Pourquoi supprimer les vidéos? Je ne suis pas consommateurs de Norman mais en revanche j'ai regardé et apprécié toute les vidéos de DirtyBiology.

Léo Grasset est (toujours présumé innocent) une enflure mais DirtyBiology est une chaîne avec un contenu formidable et je ne voudrais pas le voir disparaitre.

Il en fût des hommes vils qui ont parcouru cette terre mais devont nous rejeter leur inventions, idées, contributions?

Alors oui, si youtube s'engraisse via ce contenu, ça pause des questions d'éthiques mais tant que les personnes sont condamnées, pourquoi devrait-on cancel leur travail?

Nombre de peintre ou cinéaste était des enflures, devrait-on pour autant brûlé tout un pan de notre culture?

Répondre à ce commentaire

Par Julie, il y a 2 mois (en réponse à Tarpantone):

Exactement, sinon il serait aussi temps de détruire les films de Polanski par exemple.

La loi est faite pour décider des sanctions, pas une plateforme us

Répondre à ce commentaire

Par Cenlikin, il y a 2 mois :

Youtube n'a pas à ce placer en juge. Qu'ils laissent faire la justice avant de prendre des sanctions. Innocent jusqu’à preuve du contraire. C'est ça la justice.

Répondre à ce commentaire

Par azerty, il y a 2 mois (en réponse à Cenlikin):

Tu as lu l'article ou bien ? C'est littéralement ce qui est écrit, ils ont juste dit qu'ils étaient prêts et en mesure de le faire si jamais ils étaient condamnés, pour l'instant rien n'a été appliqué

Répondre à ce commentaire

Par Maery, il y a 2 mois (en réponse à Cenlikin):

Cas classique, apprenez à lire avant de commenter c'est littéralement ce qui est écrit.

Répondre à ce commentaire

Par Anonyme, il y a 2 mois :

S'ils sont reconnus coupables Youtube devrait purement et simplement supprimer leurs chaînes. Une suspension de la monétisation n'est pas assez sévère... La punition doit être à la hauteur du crime. Là on parle de la pire chose à faire à une autre personne quand même...

Répondre à ce commentaire

Par zoxotoboxo, il y a 2 mois :

Il est fini, Norman.
Les témoignages sont sortis et le faisceau de présomptions pointe dans une direction qui laisse vraiment peu de doutes.

La justice fera son boulot, mais là franchement...

Répondre à ce commentaire

Par Julie, il y a 2 mois :

Youtube n a pas à se mêler de ces histoires. Il y a la justice pour cela

Répondre à ce commentaire

Par Maery, il y a 2 mois (en réponse à Julie):

Ben si ? Youtube est littéralement leur patron, si à ton taf un type a un comportement comme ça et que c'est prouvé (on précise bien prouvé) alors il interviendra forcément.

Répondre à ce commentaire

Par Quarto©, il y a 2 mois (en réponse à Julie):

Ouai l'éthique c'est surcoté... pfff

Répondre à ce commentaire

Par Petit Ecureuil, il y a 2 mois :

Ah oui "Youtube" veux être le juge et le bourreau avant la vraie justice..

Je n'ai aucun avis sur Norman, c'est à la justice de trancher, pas à moi de donner mon avis à ce sujet. Mais Youtube qui prends la décision de juste garder l'argent alors qu'AUCUNE décision de justice n'à encore été prise est le plus gros "fuck you" capitaliste qu'on puisse voir de la part d'une entreprise américaine envers les créateurs de contenus. Ils préfèrent accepter la justice sociale plutôt que la justice légale. Et ça c'est une honte.

Tout ça pour gratter le moindre centime qu'ils peuvent.

Répondre à ce commentaire

Par Quarto©, il y a 2 mois :

On saluera l'éthique du rédacteur qui n'a pas le moindre mot pour les victimes présumées.

Ces youtubeurs ne sont pas des victimes, ce sont des suspects il serait bon de les traiter en tant que tel.

Répondre à ce commentaire

Par seb8467, il y a 2 mois :

Le rédacteur a une bonne éthique justement. Il énonce les risques de sanction de la part de YouTube à leur encontre. Il ne les met pas en victime en disant que c'est injuste ou autre. Il énonce des faits et la possible sanction de YouTube dans cette histoire.
Vu comment tu l'écris tu ne veux pas qu'ils soient traité en tant que suspect mais en tant que coupable.

Répondre à ce commentaire

Par Quarto©, il y a 2 mois (en réponse à seb8467):

Je te remercies pour tes accusations gratuites, visiblement tu défends tes opinions par l'agression, c'est révélateur.


L'article est rédigé du point de vue des youtubers, toute l'emphase est mise sur les terribles sanctions qu'ils pourraient éventuellement peut être subir si jamais, on sait pas (oh lala c'est drôlement violent comme hypothèse)

L'article ne fait aucune mentions des femmes qui se sont fait présumément violer.

Mais bon un viol et une démonétisation c'est kif-kif comme chacun sait... pfff

Répondre à ce commentaire

Par seb8467, il y a 2 mois (en réponse à Quarto©):

Ah tu t'es sentis agressé ? Ou alors t'es peut-être trop sur la défensive car ce n'était pas le but recherché...
L'article ne fait que relater les possibles sanctions que YouTube peut mettre en place. Le rédacteur rappelle quand même qu'il y a 8 femmes qui ont accusées Leo Grasset de viols et d'agressions sexuelles et que Norman s'est retrouvé en garde pour accusation de viols et corruption de mineurs. Tu voulais qu'ils fassent 15 paragraphes pour reprendre tout l'historique ?
Les sanctions sont du coté de YouTube on ne parle pas des condamnations possibles vis-à-vis de la justice ou bien ? A aucun moment il est dit que ces sanctions sont les seules que risquent les youtubeurs.
A quel moment quelqu'un dit que le viol est kif-kif avec la démonétisation ? C'est comme si tu disais qu'un meurtrier qui se fait licencier, meurtre et licenciement c'est kif-kif. Ca n'a aucun sens.

Répondre à ce commentaire

Par Quarto©, il y a 2 mois (en réponse à seb8467):

Ok pardon, tu t'adresse à moi par l'invective mais c'est moi qui suis parano, entre ton agressivité et ta capacité d'autocritique on voit le personnage qui se dessine.

Le rappel des faits est évacué en une phrase et 18 mots en en-tête de l'article.

Encore une fois, où va l'emphase de l'article vers qui est orienté l'empathie du lecteur ? Qui sont les protagonistes dans cet histoire ?
Je reconnais qu'il faut pouvoir dépasser une lecture au 1er degré mais tout le sous texte de l'article consiste à expliquer que les youtubers sont victimes et subissent.

Des soi-disant victimes de sanction qui subissent une enquête, ouin ouin trop dur pour eux.
Seulement dans la réalité de la vrai vie il y a des anonymes qui ont peut être subit des viols et qui auront de vrai traumatisme à gérer sans compter les ravages d'une médiatisation non voulus.

A un moment il faut rappeler qui sont les vrai victimes et qui mérite de l'empathie.

Répondre à ce commentaire

Par seb8467, il y a 2 mois (en réponse à Quarto©):

Comme tu dis il y a un rappel des faits. Le sujet de l'article n'est pas de relater les faits et les accusations dont font l'objet les 2 youtubeurs mais "juste" de dire les sanctions que Youtube peut appliquer. Je vois surtout un article neutre. Il n'y a aucune recherche d'empathie là-dedans. Faire un paragraphe sur les présumées victimes ce serait au contraire avoir un parti pris.
Rien qu'en disant "ouin ouin trop dur pour eux" veut tout dire. Tu pars juste du principe qu'ils sont coupables. Tu n'arrive a aucun moment a te dire qu'ils sont potentiellement innocent. Par contre l'auteur de l'article oui.
Sur la médiatisation non voulus...désolé mais alors on ne va pas donner une interview chez Mediapart dont la vidéo est diffusé à visage découvert. C'est un peu hypocrite. Qu'elles aient le courage de le faire OK mais faut pas dire derrière qu'elles subissent une médiatisation non voulus.
Tu parle de rappeler qui sont les vrais victimes, as-tu des infos sur l'enquête ? Est-elle terminée ? Là encore tu pars du principe qu'ils sont coupables sans prendre en compte la présomption d'innocence.
Donc qui de toi ou de l'auteur est le plus impartial dans ce qu'il dit?

Répondre à ce commentaire

Par Quarto©, il y a 2 mois (en réponse à seb8467):

Il n'y a que les imbéciles qui se prétendent impartiales.

On a tous une histoire, un statut, une perspective qui rend la neutralité impossible et croire le contraire c'est déjà faire preuve de subjectivité.

Si t'es assez malin pour t'imaginer que la neutralité existe c'est normal que tu t'arrêtes au 1er degré et qu'il te soit impossible de saisir la perspective implicite que cet article déroule.

Cet article n'est absolument pas neutre puisqu'il est écrit autour d'un prisme centrale et ce prisme c'est le point de vue des suspect (qui ne sont jamais désigné en tant que tel).

Et en adoptant ce prisme il se place en soutient ceux qui détiennent le pouvoir médiatique (ils peuvent se faire entendre dans n'importe quel média sur demande), l'aisance financière et qui peuvent mobiliser une fanbase (les meilleures personnes du monde <3).

La différence de traitement est très clair, les youtubeurs sont dorlotés, traité avec respect et tout est fait pour respecter leur image alors que les vrais victimes sont traités avec froideur via quelque mots dénué d'empathie.

L'article prend position et il prend position pour la partie qui est en position de force.



Enfin, il n'y a qu'une seule victime qui a parler à visage découvert. Une. Seule !
Et son acte relève du courage le plus pur parce que peu de personnes peuvent trouver la force en elle d'affronter le cirque médiatique et "l'amour" d'une fanbase.
Traiter cet acte de contrition avec mépris c'est juste faire preuve de cruauté.

Répondre à ce commentaire

Par Jean, il y a 2 mois (en réponse à Quarto©):

Sigismund, pauvre victime force à toi :D je te soutiens

Répondre à ce commentaire

Par Ana, il y a 2 mois (en réponse à Quarto©):

Alors, il y a un déjà un article sur les victimes (présumé, la justice c'est innocent jusqu'à preuve du contraire), refaire tout un article là dessus serait que de la réécriture, l'article est centrée sur les sanctions que les youtubeurs jugé coupable de crime (pas seulement Norman et dirtybiology), youtube n'est pas une instance judicière et de ce fais pour agir, il doivent attendre le jugement.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.