Rechercher Annuler

YouTube : viol, violences... le Youtuber Léo Grasset (DirtyBiology) est accusé par huit femmes

De Robin Stalin - Posté le 23 juin 2022 à 14h36 dans Science

Si vous êtes un passionné de sciences ou que vous passer des heures sur YouTube régulièrement, vous connaissez probablement la chaîne DirtyBiology. Aujourd'hui, on apprend à travers un long article de Mediapart que le Youtuber derrière celle-ci, Léo Grasset, est mis en cause par plusieurs femmes pour des faits de violences sexuelles et psychologiques, mais également de viol. Pour l'instant, il ne s'agit cependant que de témoignages, aucune plainte n'ayant été déposée auprès de la justice. 

Léo Grasset, un youtuber à succès mis en cause par huit femmes

Si beaucoup voient encore en YouTube la plateforme qui permet d'écouter de la musique et de regarder des jeux vidéo, celle-ci propose en réalité une infinité de contenu différents. Pour les scientifiques en herbe, il existe notamment de nombreuses chaînes de vulgarisation telles que DirtyBiology. Créée en 2014, celle-ci compte plus d'1,3 millions d'abonnés et son créateur, Léo Grasset, publie régulièrement des vidéos très appréciées sur des sujets extrêmement divers, comme "Pourquoi l'apnée est en théorie impossible", "Les dinosaures ont-ils pu avoir des civilisations ?", et bien d'autres sujets encore.

Si l'homme âgé de 32 ans rencontre un gros succès parmi les férus de vulgarisation scientifique, on apprend aujourd'hui via Mediapart que huit femmes le mettent en cause dans des affaires de violences diverses (psychologiques, sexuelles...), dont un viol. Avant d'aller plus loin, il est important de rappeler une nouvelle fois qu'à l'heure où nous écrivons ces lignes, aucune plainte n'a été déposée à l'encontre du YouTuber. Nous vous proposons donc, pour le moment, de nous attarder sur les détails de l'enquête menée par Mediapart, et sur les témoignages recueillis.

un cas de viol remontant à 2016

La victime présumée de viol par Léo Grasset, Lisa* (un faux nom pour conserver son anonymat), raconte (propos recueillis par Mediapart) avoir rencontré le vidéaste au milieu des années 2010, lorsqu'elle avait 18 ans. Le trouvant "sympa" et "charismatique", elle se serait rapproché de lui, et les deux auraient fini par coucher ensemble à l'été 2015, puis à plusieurs reprises par la suite. Selon Lisa*, à l'époque déjà, le couple qu'ils formaient était particulier, Léo disparaissant régulièrement de sa vie avant de revenir par la suite.

Mais c'est une nuit de juillet 2016 que tout dérape : Léo Grasset serait arrivé très en retard et fortement alcoolisé à un rendez-vous. La jeune femme refusant d'avoir des relations sexuelles, son petit-ami aurait tenté des caresses avant d'être repoussé. C'est là qu'il aurait "maintenu [Lisa*] avec ses mains autour de son cou"  et qu'il l’aurait "pénétrée avec des coups très forts". En état de choc, celle-ci en aurait parlé à sa mère et à d'autres proches alors que sa santé mentale se dégradait, mais n'aurais jamais osé en parler publiquement, par honte et avant que le mouvement #MeToo libère la parole.

Sept autres mises en cause concernant des violences et un comportement problématique

Une comédienne proche de Lisa*, qui aurait rencontré Léo Grasset au Québec en 2017, affirme quant à elle que ce dernier aurait accusé Lisa d'être une "stalkeuse", tout en s'exprimant : "Et moi je lui ai bien défoncé les muqueuses", entre autres propos dégradants régulièrement tenus à son égard. Une forme de violence psychologique aux conséquences importantes.

Les propos du trentenaire ont en tout cas, selon toute vraisemblance, choqué dans sa sphère privée : "C’est fou de mesurer combien Léo a réussi à créer une bulle et à l’évincer. On s’est sentis extrêmement coupables d’être tombés là-dedans.", déclare un autre vulgarisateur scientifique (propos relayés par Mediapart). De son côté, Léo Grasset se serait excusé auprès de Lisa* pour la nuit de juillet 2016 et aurait évoqué "une erreur de jeunesse".

C'est à partir de 2020 que le regard de nombreux proches du vidéaste aurait changé à son sujet. Plusieurs femmes ayant eu des relations témoignent ainsi d'un comportement problématique, voire pire. Ayant accepté de témoigner sans anonymat, la youtubeuse Marine Périn (Marinette) explique qu'il aurait "beaucoup de mal avec la notion de consentement. Par exemple, crier le mot “arrête” ne l’empêche pas du tout de continuer", évoquant une relation sexuelle datant de 2018, selon un message qu'elle avait envoyé à un proche pour lui parler du problème. 

Quant aux six autres femmes, elles évoquent des "violences psychologiques" ou un comportement "toxique", Léo Grasset se montrant selon elles particulièrement possessif - voire imposant une situation "d'emprise" - avec des dizaines de messages par heure et un comportement très changeant, aboutissant souvent à des remarques sexistes et parfois à de violentes insultes. Evidemment, sur Twitter, les réactions sont nombreuses, et continuent de pleuvoir.

Leo Grasset était sans nul doute mon vulgarisateur préféré, un modèle de vie à suivre, inspirant. Je suis dévasté. Comme quoi l'effet de halo..

Un énorme soutient aux victimes. https://t.co/PcYyHQ7HBS

June 23, 2022

De son côté, l'intéressé n'a pas réagi publiquement pour le moment. Ses avocats ont simplement indiqué que "Monsieur Grasset se [tient] à disposition de l’autorité judiciaire dans l’hypothèse où celle-ci était saisie de ces allégations". En attendant tout complément d'enquête, le YouTuber a le droit à la présomption d'innocence.

Une erreur ?

Source(s) : Mediapart

Mots-Clés : violences sexuellesviolences psychologiquesvioltémoignagesYoutubeLéo GrassetDirtyBiology

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (52)

Par JoeLeRigolo, il y a 5 jours :

Je sis que rien n'est prouvé pour le moment, mais si c'est vrai c'est dingue qu'on ne puisse faire confiance à personne. On aurait jamais imaginé ça de ce mec là !

Répondre à ce commentaire

Par Xerozen, il y a 5 jours (en réponse à JoeLeRigolo):

C'est clair, c'est bien le dernier que j'aurais imaginé capable de faire ça. L'avenir nous dira ce qu'il en est.

Répondre à ce commentaire

Par xav, il y a 4 jours (en réponse à JoeLeRigolo):

En même temps, on ne le connaît pas, hein.... Nous, on regarde ses vidéos, il présente bien, le fond est intéressant et riche, il a l'air de s'éclater dans son métier, c'est tout ce qu'on sait de lui. On n'a aucun élément pour savoir si c'est un saint ou un sac-à-merde dans ses relations humaines.

Il n'y a rien de dingue à se dire qu'on ne peut pas faire confiance à une personne qu'on n'a jamais rencontré et qu'on ne connaît pas, hormis via son visage public de présentateur d'émission.

Répondre à ce commentaire

Par hiloe, il y a 5 jours :

Un bel atricle a charge monte a partir de temoignage non sourcé.
Une petite phrase au milieu d'un article que personne ne va lire pour dire que pour le moment il n'ya aucune plainte et aucune reaction de l'accusé, mais un bon gros tite raccoleur l'acusant de viol sur 8 femmes.
Tous ca dans le but de generer du clic sans aucun recul sur les degats causé.
Je ne sait rien de cette affaire et je me reserverait bien d'un jugement tant je n'en saurait pas plus.
Je n'imaginerai rien a partir de ce torchon, pas comme JoeLeRigolo.

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 5 jours (en réponse à hiloe):

Bonjour Hiloe,
Nous rappelons par deux fois que Léo Grasset est sous le coup de la présomption d'innocence au sein de cet article. De plus, tous les témoignages apparaissant ici sont sourcés : ils ont été mis en avant dans l'enquête de Mediapart, que nous citons à chaque fois dans cet article. Nous vous invitons de ce fait à prendre connaissance, en parallèle de cet article, du travail de fond de Mediapart.

Bonne continuation sur notre site,

L'équipe HITEK

Répondre à ce commentaire

Par GI-JU_73, il y a 5 jours (en réponse à Hitek):

Pourquoi Robin Stalin/JoeLeRigolo ne réponds pas lui même? Pour mettre le premier com sur chacune de ses publications il est bien là le bougre.

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 5 jours (en réponse à GI-JU_73):

Bonjour GI-JU_73,
Nous vous répondons toujours de façon collective sous chacun de nos articles. Nous sommes une rédaction à part entière, et si l'un de nos articles suscite des questions ou diverses autres réactions, il est normal que ce ne soit pas la voix d'un rédacteur, mais celle de l'ensemble de la rédaction, qui parle. Voilà pourquoi ce ne sont pas (ou extrêmement rarement) les rédacteurs eux-mêmes directement qui prennent la parole dans cet espace commentaires.

Bonne continuation sur notre site,

L'équipe Hitek

Répondre à ce commentaire

Par GI-JU_73, il y a 5 jours (en réponse à Hitek):

Il est vrai qu'en publiant un article et en lançant systématiquement les débats/commentaires, certains auteurs donnent l'impression de se positionner d'avantage en tant qu'individu et non de rédaction.

Mais merci beaucoup pour votre retour, et bonne continuation à vous, et plus particulièrement à Robin et Jordan^^

Répondre à ce commentaire

Par hiloe, il y a 5 jours (en réponse à Hitek):

votre source est payante, du coup j'appel pas ca un point de vue impartial.
Et ne me fait pâs croire que vous etes encore assez naif pour croire que la plupart des colporteur de ragot ne lisent que les titres.
Ne vous faites pas plus bete que vous ne l'etes, et ne nous prenez pas pour des idiots.
apres avoir lu pas mal de choses un peu partout, au final il n'y a qu une poignée de temoignage anonyme et aucun depot de plainte.
Je le redis vous etes venal et malhonnetes vouis etes ce qui va mal dans notre societée.

Répondre à ce commentaire

Par Mika, il y a 4 jours (en réponse à hiloe):

Essaye d'être un peu plus intelligent. Il y a même le reportage youtube.

Répondre à ce commentaire

Par a, il y a 5 jours :

Alors c'est abominable les violences sexuelles c'est clair, mais accuser quelqu'un pour ce genre d'acte sans même porter plainte c'est tout de même bizarre.

Récemment il y a eu pas mal d'accusations de viols sans que les victimes ne portent plaintes (certains ministres du nouveau gouvernement par exemple qui ô quel hasard se voient accuser par plusieurs personnes de violences sexuelles/viols à peine arrivés dans leurs fonctions)

Sans plainte, pas d'investigations ni de jugement.
Ces personnes pourraient très bien chercher à détruire médiatiquement et/ou socialement une personne sans que quiconque n'y trouve rien à redire car aucun plainte n'aura été déposée.

Mais attention je ne défends nullement les agresseurs, ceux qui commettent ces crimes doivent être sévèrement punis.

Répondre à ce commentaire

Par HiroDaro, il y a 5 jours (en réponse à a):

Si tu essayes de te projeter, de te mettre à la place de quelqu'un ayant vécu ce genre de chose, tu pourrais voir pourquoi tout le processus de parler, porter plainte est extrêmement difficile. Évidemment à la fin il faut de la justice, mais en attendant ces hésitations ne disent rien de la sincérité des plaignantes, au contraire. Pour ne rien aider les agresseurs sont rarement punis par la justice, même quand il y a plainte. Revivre le trauma, se faire insulter de menteuse etc tout ça pour ne même pas obtenir justice, ça peut décourager.

Répondre à ce commentaire

Par Bibalo, il y a 4 jours (en réponse à a):

"c'est abominable les violences sexuelles c'est clair, MAIS"

Répondre à ce commentaire

Par Snake.V, il y a 1 jour (en réponse à a):

Avec tout ce qui a pu fleurir comme explications sur le sujet ces dernières années, si vous ne comprenez toujours pas pourquoi les victimes sont nombreuses à ne pas porter plainte, c'est que vous ne souhaitez pas le savoir.

Répondre à ce commentaire

Par Tassedecafé, il y a 5 jours :

"Mais pourquoi elles portent pas plainte ?"

Peut être parce qu'une bande de sac à merde leur tombe déjà dessus et met immédiatement leur parole en doute ; du coup elles savent très bien que ces sacs à merde feront de leur vie un véritable enfer quand elles devront se montrer publiquement.

Soutiens inconditionnel aux victimes.

Répondre à ce commentaire

Par Maniax, il y a 5 jours (en réponse à Tassedecafé):

Justement non, si elles portent plainte les gens normaux ( ceux que t'appellent "sac a merde" ) attendront de vrais preuves ( parce que non, une accusation n'est pas une preuve ) et si il y en a condamneront sans équivoque.

Perso j'attend. Aucune raison de croire ou ne pas croire ce qui est dit : il faut des preuves, et effectivement sans plainte ça risque d'être dur.

Répondre à ce commentaire

Par Maniax, il y a 4 jours (en réponse à Maniax):

Bah non, nous n'avons pas à croire ou ne pas croire la parole de qui que ce soit, il faut prendre en compte les propos de tout le monde, démeler le vrai du faux et en tirer des conclusions.

Répondre à ce commentaire

Par Tassedecafé, il y a 5 jours (en réponse à Tassedecafé):

Super, le bal des sacs à merde commence.

Chaque "j'attend les preuves" est une mise en doute de la parole des victimes, c'est une injonction au silence pour toutes celles qui ont subit et cherche la force de parler.

Chaque sac à merde qui "doute" est le complice des agresseurs et des violeurs qui bénéficient du silence.

Répondre à ce commentaire

Par NonMerci, il y a 5 jours (en réponse à Tassedecafé):

Donc si une personne t'accusais d'agression sexuelle, tu accepterais d'être coupable sans preuve parce que tu ne mettrais pas en doute sa parole?
C'est ce que tu prônes clairement.

Répondre à ce commentaire

Par Seb8467, il y a 5 jours (en réponse à Tassedecafé):

Et le présomption d'innocence ? C'est ça la justice de Murge ? On condamne avant d'avoir des preuves ? Le problème n'est pas de remettre en doute la parole des personnes qui sont victime d'agression mais que les médias sortent ces affaires et font un pseudo jugement alors qu'il n'y a pour l'instant pas de plainte ni d'enquête ni de condamnation.
Il est désigné coupable avant même de pouvoir se défendre.

Répondre à ce commentaire

Par Tassedecafé, il y a 5 jours (en réponse à Seb8467):

Voilà tu l'écris tout seul :
"Le problème n'est pas de remettre en doute la parole des personnes"

Autrement dit : tu n'a aucun problème à mettre en doute la parole des victimes.

En écrivant ça tu es le complice des violeurs et des agresseurs qui bénéficient du silence.

Répondre à ce commentaire

Par Seb8467, il y a 5 jours (en réponse à Tassedecafé):

Bien de deformeres mes propos et de faire des conclusions hatives ?
Je rappelles juste qu en france on est innocent jusqu'à preuve du contraire. Toi tu juges et tu condamne sans la moindre preuve.

Répondre à ce commentaire

Par Tassedecafé, il y a 5 jours (en réponse à Seb8467):

Si ça m'arrivais je sais que je pourrais compter sur le soutien inconditionnel d'une bande de sac à merde qui prennent systématiquement la défense des violeurs et accusent les victimes.

Répondre à ce commentaire

Par xav, il y a 5 jours (en réponse à Tassedecafé):

[Si ça m'arrivais (les fausses accusations) je sais que je pourrais compter sur le soutien inconditionnel d'une bande de sac à merde qui prennent systématiquement la défense des violeurs et accusent les victimes.]

J'espère qu'en l'écrivant tu t'es rendu compte du paradoxe logique de ton opinion. En gros, ton système où une accusation fait foi, ça ne fonctionne que parce qu'on ne l'applique pas????

Un peu comme si à un militant anti-flic, qui militerait pour un démantèlement total de la police, on lui demanderait:
— Et comment tu ferais, le jour où tu te feras cambrioler chez toi?
— Ben si ça arrive, je me fais pas de souci, je sais qu'à cause de gens comme vous, il y aurait encore des p*tains de flics dans ce pays pour prendre ma défense....

Belle esquive pour ne pas répondre à la question pertinente: dans ton monde idéal où on ne conteste pas une accusation, comment tu feras quand tu seras accusé à tort?

Répondre à ce commentaire

Par Wayne, il y a 5 jours (en réponse à xav):

Murge en sueur. Error 404 not found. Blue screen.
La logique n'est pas son fort.

Répondre à ce commentaire

Par Skål, il y a 5 jours (en réponse à Tassedecafé):

Mais t'es complètement taré en fait. Ça fait peur de voir des gens comme ça

Répondre à ce commentaire

Par Testemc, il y a 5 jours (en réponse à Tassedecafé):

Ok, du coup je t'accuse de m'avoir violé il y a 6 ans Murge, donc jusqu'à preuve du contraire, tu es coupable en suivant ta logique, car tu ne peux pas douter de ma position de victime, et à priori je n'ai pas besoin d'apporter de preuve pour que les défenseurs du bien viennent te cancel et me couvrent d'éloges pour mon courage d'avoir parlé, alors même que je n'ai apporté aucune preuve

C'est vachement facile comme principe, ça peut même empêcher un innocent d'être bien vu au yeux du monde, franchement j'adore !

En résumé tu choisis de juger coupable quelqu'un sans rien, ça me rappelle l'histoire du gars qui s'est fait accusé d'attouchements sur mineur, qui s'est fait viré de son boulot d'enseignant, qui s'est ensuite suicidé pour qu'au final la "victime" déclare qu'en fait c'était juste une blague :)

Alors avant de soutenir n'importe qui pour n'importe quoi, tu devrais attendre d'avoir de la matière
Parce que depuis le #metoo, on a vu beaucoup de youtubeur se faire accuser, mais jusqu'à aujourd'hui ils ont l'air de pas trop mal s'en sortir ces présumés violeurs/pédophiles et j'en passe

Répondre à ce commentaire

Par Tassedecafé, il y a 5 jours (en réponse à Testemc):

Pendant que tu sors tu anecdote soigneusement sélectionné, un cas unique, une française sur deux a été victime d'agression ou de harcèlement sexuel dans sa vie.

Une. femme. sur. deux.

Et on sait tous à quel point c'est infernalement difficile pour elles de trouver la force de parler.

Et pendant ce temps, une bande de sacs à merde les poussent au silence.

Répondre à ce commentaire

Par logique, il y a 5 jours (en réponse à Tassedecafé):

une femme sur deux...? source s'il vous plait? histoire de voir comment ces données ont été récoltées,auprès de qui et sous quelles modalités.
oui c'est une demande de preuve,votre parole est donc remise en doute blablabla...

Répondre à ce commentaire

Par OncleSam, il y a 5 jours (en réponse à Tassedecafé):

Le grand défenseur du wokisme et autres communautés d'extrémiste : Mr Murge ;)
Tes propos sont toujours hilarants et vide de sens, merci a toi de mettre de l'ambiance et ainsi d'égayer nos journées :)

Répondre à ce commentaire

Par logique, il y a 5 jours (en réponse à Tassedecafé):

source trouvée: enquête sous le hashtag "jaipasditoui" sur réseaux sociaux par le collectif "nous toutes"

"L’enquête sur le consentement dans les rapports hétérosexuels a été lancée par
#NousToutes le 7 février sur les réseaux sociaux. En 10 jours, plus de 100 000 personnes
ont répondu."

malgré plus de 10K réponses ce collectif a jugé insuffisant le nombre de répondants masculins pour les analyser(alors que l'échantillon est suffisamment représentatif.). aucune méthodologie claire de répartition des questionnaires n'est mentionnée(proposition aux inscrits ? aux non inscrits? visibilité aux non proches de leurs réseaux proches?...etc.biais dramatique sur les résultats!) .questions clairement orientées et pour certaines redondantes(méthode connue pour orienter les réponses et les résultats),regroupement sans raison de certains résultats(non la violence physique,psychologique,ou le viol ne sont pas la même chose et ne doivent en aucun cas être regroupés car si l'un n'exclue pas l'autre ça ne l'implique pas forcément!),multiples questions ambiguës

et tout ça se sont des problèmes majeurs qui font que cette enquête(et son analyse qui en découle) ne vaut pas un clou en terme de solidité...et ça c'est sans même avoir eu accès aux données brutes.non ce n'est pas une source sérieuse. intéressante oui mais pas sérieuse .

Répondre à ce commentaire

Par Wayne, il y a 5 jours (en réponse à Tassedecafé):

En fait tu te méprends, c'est 150% des femmes qui sont ont déjà été victime de viol.

Répondre à ce commentaire

Par ZiiZ, il y a 5 jours (en réponse à Tassedecafé):

Tu n'a cependant pas répondu à une question intéressante:
doit-on basculer vers une présomption de culpabilité ? Doit on considérer coupable automatiquement et évincer à la moindre accusation ? Que la parole des victimes soit peu entendues c'est une chose, sans doute vraie, mais remplacer un problème par un autre plus important c'est peut être pas judicieux

Répondre à ce commentaire

Par Wayne, il y a 5 jours (en réponse à ZiiZ):

Dans son logiciel la présomption de culpabilité ne s'appliquerait que si le présumé coupable est un homme blanc hétéro, car par définition tout ce qui en sort est une victime potentielle (patriarcat, racisme systémique, etc), alors que l'homme blanc joui de ses privilèges d'homme blanc (qu'il aille d'ailleurs essayer expliquer ça aux agriculteurs dans la Creuse qui se suicident parce qu'ils vendent leurs produits à perte).

C'est l'ethnomasochisme, ou le racisme/sexisme 2.0 qui ne dit pas son nom car il semble se paver de bonnes intentions mais qui est en réalité beaucoup plus sournois que le sexisme ou le racisme qui s'assume.

A voir : le film "Get Out" qui traite parfaitement le sujet pour la partie "racisme de gauche".

Répondre à ce commentaire

Par MGTOW, il y a 4 jours (en réponse à Tassedecafé):

White knight detected… bon vu que ce type ce dit progressiste bien fait pour sa gueule

Répondre à ce commentaire

Par OncleSam, il y a 5 jours :

En bref, afficher un mec et risquer de détruire sa vie pour tes témoignages encore infondés, on reconnait bien là le travail des "journalistes".

Par contre si il est innocenté, on pari combien que personne ne fera un article là dessus pour le dire ?

Répondre à ce commentaire

Par ridiculus, il y a 5 jours (en réponse à OncleSam):

Tu crois franchement que Mediapart publie des témoignages infondés sachant que si c'est le cas ils se prennent un procès de suite pour diffamation ? Ils ont l'habitude, évidemment que c'est 100% sourcé, réfléchis.

Répondre à ce commentaire

Par OncleSam, il y a 5 jours (en réponse à ridiculus):

J'ai pas dis que les témoignages n'étaient pas sourcés, j'ai bien dis qu'ils étaient infondés et c'est bien le cas.
Qu'on laisse la justice faire son travail, récolter des preuves pour montrer sa culpabilité (ou non), seulement là on pourra en débattre et pas avant.
Typiquement français d'accuser a la moindre étincelle ...

Répondre à ce commentaire

Par Wayne, il y a 5 jours (en réponse à ridiculus):

Y'a qu'à voir l'article du Point sur Rachel Guéridon qui semble basé sur de fausses accusations pour comprendre que les journalistes se plantent, toi réfléchis un peu.

Répondre à ce commentaire

Par ridiculus, il y a 4 jours (en réponse à Wayne):

Regarde la façon de procéder de Mediapart et du Point, et reviens me parler après. Mediapart c'est 260 procès pour diffamation, seulement 5 perdu. Pourquoi ? Parce qu'ils soulèvent des sujets ultra sensibles, et qu'ils sont toujours sûrs d'eux. La preuve : Léo Grasset ne porte pas plainte pour diffamation, et c'est logique : il perdrait contre Mediapart.

Répondre à ce commentaire

Par Wayne, il y a 4 jours (en réponse à ridiculus):

Bah c'est pas 100% alors c'est bien ce que je dis. Je défend pas Le Point contre Mediapart, je dis simplement que les journalistes se plantent, ça arrive. Pour le reste c'est à la justice de faire son taff.

Répondre à ce commentaire

Par Emilievitnux, il y a 4 jours (en réponse à OncleSam):

Donc selon toi, un jour, 8 femmes et plusieurs hommes témoins, se sont tous retrouvés dans un sous-sols sombre et ont décidés de ruiner la vie de ce type, juste comme ça.

Et pour bien montrer qu'il a un mode opératoire, ils ont décidé de tous raconter la même histoire. Et selon toi, tous ça c'est juste pour le fun?
Et ils ont tous tellement bien réviser leur truc que les histoires concordent bien.

Tu réalises la bêtise de tes propos ou tu n'as juste pas lu l'article de médiapart?

Répondre à ce commentaire

Par ben, il y a 5 jours :

Faudrait qu'un mec comme ça ne trouve plus jamais aucune fille qui ne veuille de lui

Répondre à ce commentaire

Par MGTOW, il y a 4 jours (en réponse à ben):

White knight detected… bon vu que ce type ce dit progressiste bien fait pour sa gueule

Répondre à ce commentaire

Par Darkiller, il y a 5 jours :

Il y a beaucoup de Youtuber de merde qui utilisent leurs notoriété pour niquer c'est pas nouveau et ce fdp en fait partie

Répondre à ce commentaire

Par travis, il y a 5 jours :

"viol, violences..."
Vrai ou faux, peu importe, mais le mec ressemble vraiment à rien avec sa barbe post-pubère, mdr, il fait quoi? 65kilos tout mouillé?
Si c'est vrai, il a de la chance de ne pas être tombé sur ma fille qui fait du jujitsu, elle l'aurait démonté en deux minutes! Quand je vois avec quoi elle se frite, c'est lui qui aurait fini en cours de biologie, mais dans un bocal :)
Cela dit, j'ai regardé quelques videos depuis, et c'est très sympa ce qu'il fait, il faut l'admettre.

Répondre à ce commentaire

Par travis, il y a 5 jours (en réponse à travis):

travis,c'est moi! lol

Répondre à ce commentaire

Par Amanite, il y a 3 jours (en réponse à travis):

Pas besoin de faire 90kg ou d'être violent physiquement pour abuser d'une nana...la pression psychologique, la manipulation suffit amplement. Surtout avec l'aura que Léo a :/

Répondre à ce commentaire

Par inah, il y a 4 jours :

Tout les gens qui demandent des preuves, vous croyez quoi ?? que la victime de viol a eu le temps de tourner une p'tite vidéo pour ''preuve'' ? Que sa vie a elle n'est pas ruinée ? physiquement et psychologiquement ? Qu'à cause de cette banalisation du viol et des violences verbales, que les personnes femmes ou hommes ont du mal à parler de ces problèmes. Vous parlez de porter plainte, seulement 2% des affaires de viols aboutissent et le reste est classé. Et puis ces mêmes compliqués à vivre pour les victimes ( renseigné vous un minimum sur comment se déroule un procés pour ce genre d'accusation pour comprendre se que la personne peut vivre). Par contre personne ne se demande pourquoi il n'a pas encore porté plainte pour diffamation ? Innocent ou pas , il faut arrêter de banaliser ce genre de comportement....

Répondre à ce commentaire

Par sissa, il y a 4 jours (en réponse à inah):

Sinon, quelle est la solution? Considérer que si une personne est accusée, on la juge coupable sans autre forme de procès? Permettre ainsi aux individus malveillants de détruire la vie de ceux qu'ils n'aiment pas? A moins qu'on considère que les fausses accusations n'existent pas?

Répondre à ce commentaire

Par Papy mougeot, il y a 3 jours (en réponse à sissa):

Quand une personne est accusée, la Justice la juge, et nous qui ne savons pas tout devrions fermer nos gueules surtout.

Répondre à ce commentaire

Par Snake.V, il y a 1 jour (en réponse à sissa):

Il y a une solution : la posture de doute. On ne sait pas = on ne se positionne pas, on s'abstient de poster des jugements et des suppositions à l'emporte-pièce sur internet. Assumer que l'on ne sait pas, c'est bien plus simple que ça en a l'air. Il faut juste accepter l'idée de perdre quelques opportunités de s'exprimer uniquement pour occuper l'espace.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.