Rechercher Annuler

Le Seigneurs des Anneaux: Gandalf avait une bonne raison de laisser l’Anneau à Bilbon

De Youri Gone - Posté le 21 juillet 2023 à 19h02 dans Cinéma

Avant que Frodon ne devienne le porteur de l'Anneau et ne se lance aux côtés de la Communauté dans la périlleuse quête décrite dans la trilogie du Seigneur des Anneaux, c'est son oncle Bilbon Sacquet qui le détenait. Bien que Bilbon ait vécu de nombreuses aventures aux côtés de Gandalf et l'ait côtoyé durant de nombreuses années, le puissant Gandalf n'a pourtant jamais senti la présence de l'Anneau. Comment un élément aussi important a-t-il pu échapper à celui qui deviendrait le magicien blanc de la Terre du Milieu ?

Énigmes dans l'obscurité

Dans Le Seigneur des Anneaux, on découvre que Bilbon a eu l'Anneau pendant un certain temps avant que quiconque ne soupçonne qu'il puisse s'agir de l'Anneau Unique. Pourquoi Gandalf ne l'a-t-il pas découvert plus tôt ? Bilbon Sacquet (Ian Holm puis Martin Freeman dans les films), qui est issu de la pacifique population des Hobbits, a obtenu l'Anneau lors de sa rencontre avec Gollum et grâce à une suite de ruses qui lui ont permis de le garder.

Bilbon et l

Le moment où Bilbon obtient l'Anneau est justement une période où il mène une quête aux côtés de Gandalf. Pourtant, à partir de cet instant, Bilbon va constamment garder l'Anneau de pouvoir près de lui (celà dit sans en faire un usage excessif non plus), et Gandalf ne semble pas saisir l'enjeu ou l'importance de ce qui se joue juste sous son nez.

Et si Gandalf (Ian McKellen) avait conscience de l'existence de cet anneau depuis tout ce temps, comment n'a-t-il pas réalisé que son ami détenait l'Anneau Unique ? Ne l'aurait-il pas su ? Serions-nous là face à un gigantesque "plot hole" dans la saga imaginée par l'auteur J.R.R Tolkien ? Ou sommes-nous, au contraire, face à un élément crucial de l'histoire permettant de toujours mieux définir le personnage de Gandalf ? Il y a des mystères dans l'histoire du Seigneur des Anneaux, et c'est certainement l'un d'entre eux. Cependant, il existe des réponses à ces questions et peut être même une possible façon de résoudre ce mystère.

gandalf le gris

Trop d'herbes à pipes ?

Tout d'abord, il est important de distinguer les informations accessibles pour Gandalf et la manière dont Bilbon a utilisé l'Anneau. Seul Tolkien connaissait l'histoire complète et ce qu'il souhaitait faire de son univers, bien sûr. Pourtant, il est possible de spéculer en se basant sur ce que l'on sait de Gandalf et Bilbon.

Gandalf est dès le début plutôt méfiant vis-à-vis de l'Anneau de Bilbon ; cependant, il ne semble pas sûr à cent pour cent qu'il s'agisse ou non de l'Anneau Unique ou même d'avoir bien vu l'objet du délit. Dans un univers de magie comme celui-ci, un anneau magique n'est pas non plus le truc le plus fou que l'on puisse croiser. Et puis, il existe d'autres anneaux de pouvoir, certes , mais surtout un peu moins d'une vingtaine, donc statistiquement, cela peut sembler complètement fou qu'en traversant un continent entier, votre compagnon de route tombe pile sur l'un d'entre eux, et encore plus dingue qu'il tombe pile sur L'ANNEAU(!!!) disparu depuis plusieurs milliers d'années et ayant appartenu au maître du mal, Sauron en personne.

gandalf et bilbon

Il est aussi très important de rappeler que Gandalf est un être patient, intelligent et réfléchi. Un gars qui s'assoit et attend quand il ne trouve plus son chemin. Il n'est pas comme Saruman, qui lui peut trahir par ambition et envie de pouvoir comme on l'explique ici. Non, Gandalf est posé, et un anneau, même magique, ne rend pas le magicien gris complètement hystérique au premier regard.

Oui, Gandalf a conscience que Bilbon a mis la main sur un anneau hors du commun, mais il préfère d'abord s'assurer de sa nature. Cela aurait été une perte de temps s'ils s'étaient donné la peine, lui et Bilbon, de détruire un anneau pour finalement découvrir que ce n'était pas l'Anneau Unique. Avec ou sans Aigle, ça semble une mesure préventive un peu extrême. Plutôt que d'agir immédiatement, Gandalf a donc attendu. Il a observé Bilbon et l'Anneau pendant des années.

Les adieux de Gandalf à Bilbon

70 ans de réflexions

Il y a à peu près 70 ans qui séparent les événements du Hobbit de ceux de la trilogie du Seigneur des Anneaux. Durant ce laps de temps, Bilbon fait preuve d'une surprenante longévité et ne vieillit pas normalement pour un Hobbit (ce qui d'ailleurs rend fou ceux qui attendent après son héritage). Il s'amuse de temps à autre à disparaître en mettant l'Anneau. Mais lorsque le moment vient pour lui de partir et de laisser son héritage à Frodon, il semble soudain réticent à l'idée de se séparer de l'anneau… Gandalf lui rappelle alors de le donner à Frodon, et d'un coup Bilbon appelle l'objet "mon précieux" avant de finalement s'en défaire. À partir de là, c'est parti! Gandalf devient soudainement bien plus méfiant vis-à-vis de l'Anneau de Bilbon.

Bilbon et l

Cependant, Gandalf étant Gandalf, une fois de plus, il refuse de s’emballer et souhaite d’abord encore enquêter pour confirmer ses soupçons. Il part donc pour le Gondor pour faire des recherches. Si, dans les films, cette partie semble se dérouler en quelques jours maximum, dans les livres, ce temps d'enquête est bien plus long et dure quasiment un an. Dans les livres et les films du Seigneur des Anneaux, Gandalf sait qu'Isildur a brièvement possédé l'Anneau. Au Gondor, il espère donc découvrir des descriptions de l’anneau par Isildur lui-même ou ses proches. Des témoignages vieux de plusieurs milliers d'années et donc logiquement et forcément difficile à retrouver. C’est toutefois là qu'après de longues recherches, il découvre la description de l'objet dit à nouveau « précieux » et une astuce pour l'identifier. La nature de l’anneau se révèle si on l'expose aux flammes.

Une fois que Gandalf sait cela, il retourne à la Comté pour vérifier si l'anneau de Bilbon et de Frodon est bien l'Anneau Unique. Après l'avoir jeté dans le feu et que Frodon ait distingué le fameux message gravé dessus:

Un Anneau pour les gouverner tous. Un Anneau pour les trouver. Un Anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier.

C'est là que Gandalf est enfin certain.

l

Avant l’heure, ce n’est pas l’heure

Bien sûr, Gandalf aurait pu découvrir tout cela plus tôt. Et concrètement, en tant que lecteur/spectateur, il est difficile de ne pas se dire qu’il aurait probablement dû. Cependant, sans avoir toutes les informations sur l'Anneau, il était probablement préférable de faire ce que Gandalf a finalement fait : observer et attendre.

Même si Gandalf n’était pas certain de la nature de l’anneau de Bilbon puis Frodon, il savait exactement où était l'Anneau et qui le possédait. À tout moment, il aurait pu intervenir pour aider Bilbon à le détruire s'il avait effectivement confirmé qu'il s'agissait de l'Anneau Unique. D'autre part, Gandalf avait également conscience de l'influence corruptrice que peut avoir l'Anneau. Donc, il n'a pas fait l'erreur de le prendre pour lui-même, et même s'il l'avait su plus tôt, il ne l’aurait là non plus pas fait. Non, c'était définitivement bien plus sûr là où il se trouvait, à la Comté avec Bilbon puis Frodon.

l

Comme on l'a précisé plus tôt, Gandalf n'est pas du genre à agir précipitamment ou à se précipiter pour quelque chose d'aussi important que la destruction de l'Anneau. Il a peut-être également estimé que tant que l'Anneau ne partait nulle part, il ne pouvait pas être une menace. Il n'a peut-être pas non plus voulu mettre son ami Bilbon en danger puisque cela pouvait être évité.

Bien qu'il aurait été pratique que Gandalf ait réalisé plus tôt que Bilbon avait l'Anneau Unique, l'histoire aurait été très différente. Tout l'intrigue du Seigneur des Anneaux n'aurait pas eu besoin de se produire si Gandalf et Bilbo avaient déjà détruit l'Anneau. Peut-être, aussi, que Bilbon comme Isildur n'aurait pas voulu se séparer de l'Anneau après tout, et Gandalf n'aurait pas pu le lui enlever. Cela aurait été un récit tragique, où l'Anneau aurait pu disparaître à nouveau pendant plusieurs milliers d'années, repoussant à nouveau l'inévitable.

isildur et l

Présenté ainsi, il semble donc peut-être préférable que Gandalf n'ait pas agi plus tôt. Pourtant, il semble plausible que Gandalf ait pu avoir un pressentiment que c'était l'Anneau Unique, mais il ne faut pas oublier que cet être sage et puissant agit selon certains préceptes et principes de vie propres aux magiciens. L'un d'eux bien connu des fans nous a d'ailleurs été révélé au début de la Communauté de l'Anneau et semble résumer au mieux l'étrange timing de Gandalf et de sa découverte de la nature profonde de l'Anneau. C’est alors que Gandalf et Frodon se croisent sur la route menant à la fête d'adieu de Bilbon que le jeune Hobbit lance au magicien :

« Vous êtes en retard »

Ce à quoi Gandalf répond :

« Un magicien n’est jamais en retard, Frodon Sacquet. Ni en avance d’ailleurs. Il arrive précisément à l’heure prévue. »

C’est ce non-empressement à agir et cette sagesse qui font de Gandalf un être si puissant, l'un des rares à avoir connu plusieurs pans de réalité et à être revenu d'entre les morts. C'est parce qu'il réalise la nature de l'anneau "à l'heure prévue" que l'anneau sera porté par Frodon et pourra être détruit, alors que de son côté, il deviendra le Magicien Blanc et certainement le plus grand protecteur de la Terre du Milieu comme on l’explique ici..

Gandalf et Frodon

Une erreur ?

Mots-Clés : seigneur des anneauxgandalfsauronbilbonfrodonBilboFrodohobbitTolkienPeter Jacksonles anneaux de pouvoirselforcLARP

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Cinéphage, sérivore , passionné par tout ce qui fait et tout ceux qui font la pop culture. Je soigne ma curiosité maladive et compulsive en faisant des articles chez Hitek.

Commentaires (8)

Par Jake Sully, il y a 2 mois :

Gandalf en fait c'est columbo . Il sait qui est le criminel est passe 1h30 a nous expliquer comment il le sait.

Répondre à ce commentaire

Par Earnshaw, il y a 2 mois :

Alors tout ce que dit l'article est vrai. Mais ce qu'il ne dit pas, c'est que le Hobbit a été écrit bien avant le Seigneur des Anneaux, avant même que l'idée ne germe chez Tolkien. Et dans le Hobbit originel, l'anneau était bien simplement un anneau magique qui rend invisible, point, pas du tout l'anneau unique dont la conception n'existait pas encore. Gandalf n'avait aucune raison de s'inquiéter. Tout comme le Nécromancien n'était alors vraiment qu'un homme pratiquant la magie noire et inquiétait les habitants de la forêt, mais en aucun cas Sauron. C'est quand il a conçu le Seigneur des Anneaux (à la demande de ceux qui étaient fan du Hobbit) qu'il a dû lier les 2 histoires et apporter quelques modifications au Hobbit pour coller davantage au SDA. Ainsi la rencontre entre Bilbo et Gollum fut beaucoup moins cordiale et on comprend que cet anneau a un effet négatif sur Gollum.

Répondre à ce commentaire

Par Dirhavel le Conteur, il y a 2 mois :

Il n'y a pas de faille narrative (c'est ainsi qu'on dit "plot hole" en français) dans le SdA, du moins pas à ce niveau. Et il n'est pas non plus tout à fait vrai que le SdA est uniquement dû à un désir des fans du Hobbit. Certaines petites allusions dans ce dernier montrent qu'il a bien sa place dans un schéma d'ensemble beaucoup plus grand, même s'il se présente sous forme d'un conte pour enfants. Et même s'il est vrai que l'univers tolkienien est resté en constante évolution de son adolescence à sa mort. Ce qui n'est pas dit dans l'article mais qui transparaît quand on fait le lien entre tous les propos de Gandalf, c'est qu'il est celui qui a compris très tôt l'extraordinaire potentiel des Hobbits. Il a vu Bilbo renoncer de son plein gré à l'Arkenstone, et s'il lui laisse l'Anneau, ce n'est ni par ignorance, ni par négligence, mais parce qu'il sait que cet objet ne pourrait pas être en de meilleures mains, au moins le temps qu'il effectue ses vérifications. Là où les Grands de son monde s'indigneraient de ce choix, à part Galadriel et Elrond (le sage Elrond des livres, bien sûr, pas le semi-crétin jaloux et borné des films), lui fait confiance à l'incroyable capacité de résistance des Hobbits. Quand on analyse les liens entre l'imaginaire tolkienien et le monde réel, le peuple des Hobbits est une ode en l'honneur des Anglais, avec leurs défauts et leurs qualités, comme cette aptitude à sortir d'une maison bombardée par un V2 en époussetant leurs manches et en échangeant d'un ton léger quelques commentaires sur la fraîcheur du début de soirée. Plus généralement, Tolkien rend hommage aux gens simples, quasiment imperméables à la soif de pouvoir et de prestige qui tourne si souvent la tête à ceux qui sont (ou se croient) investis d'une destinée particulière.

Répondre à ce commentaire

Par Iz Took, il y a 2 mois :

Il aurait été intéressant de rappeler le rôle de Saruman, qui a longtemps persuadé Gandalf que l'Anneau était perdu définitivement.
Mais pour ça, il aurait fallu lire le roman, où TOUT est clairement expliqué, au lieu de s'évertuer à faire un article qui amalgame l'univers des films et celui de Tolkien, pour chercher une explication déjà connue.

Répondre à ce commentaire

Par pouêt pouêt, il y a 2 mois :

Régulièrement, on a des articles sur le SDA, et systématiquement, les commentaires sont plus intéressants et émanent de VRAIS connaisseurs. Vous devriez embaucher l'un d'eux, histoire d'avoir des articles de qualité...

Répondre à ce commentaire

Par Francis, il y a 2 mois :

Je trouve fous que Bilbo est réussi à ce séparer de l'anneau, non sans mal je le concède.
alors qu'il l'avait depuis quoi 70 ans.
force à lui.
Frodon la gardé quoi 8 ans et aurait vendus père et mère pour sa Dose heureusement que le combat de cammés a conduit sa destruction ...

Répondre à ce commentaire

Par Laidzep, il y a 2 mois :

Il y a trop à revoir dans l'article pour que j'en dresse une liste exhaustive. Simplement deux choses : si vous parlez des livres, lisez les réellement. Deuxième chose : non, il ne s'écoule pas un an entre le départ de Bilbo, et la certitude qu'acquiert Gandalf au sujet de la nature de l'anneau. Il s'écoule la bagatelle de 19 ans. Pour un article qui essaye de disserter (très) maladroitement et de façon fallacieuse sur la " patience " de Gandalf à l'égard de l'anneau, il est quand-même franchement dommageable que vous n'ayez même pas pris la peine d'évaluer les divers délais durant lesquels Gandalf a patienter avec prudence.
Pour le reste, le commentaire de Dirvahel le compteur (ci-dessus) vaut mille fois mieux que votre torchon.
Oh, j'oubliais une dernière chose. Essayer d'écrire de façon moins familière à défaut d'être soutenue serait appréciable. Je pense que vous n'êtes plus au collège. Merci.

Répondre à ce commentaire

Par Mad-Gil, il y a 1 mois :

Peut-être que je me trompe mais Bilbo n'a pas fait tant d'aventures que ça après la défaite de Smaug. Sauf si des allés-retours chez Elrond sont considérés comme des aventures (des bandits et/ou des trolls sur les chemins ?)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.