Rechercher Annuler

Russie : 5 ans de prison pour cet adolescent à cause de Minecraft

De Tahar Sadaoui - Posté le 16 février 2022 à 14h33 dans Insolite

Probablement l'un des meilleurs jeux de type "bac à sable", Minecraft est l'un des jeux vidéo les plus cultes de l'industrie. Sorti il y a maintenant plus de dix ans, le jeu reste encore très populaire, avec près de 126 millions d'utilisateurs mensuels en 2020. Si le jeu est toujours autant un succès, c'est grâce à la liberté qu'il offre, permettant ainsi aux joueurs de façonner l'univers qui les entoure dans les seules limites de leur imagination. Cela donne ainsi naissance à des projets incroyables, comme avec cette reproduction de la planète Tatooine de Star Wars par exemple, mais aussi à des histoires plus tragiques.

une affaire qui fait polémique

On sait que le gouvernement russe peut s'avérer être extrêmement stricte, et qu'il a les jeux vidéo dans son collimateur depuis un petit moment déjà, en témoigne la récente affaire des Sims 4 face aux lois homophobes russes. Mais aujourd'hui, si on reste dans le domaine des jeux vidéo, l'affaire que nous relatons ici opère dans un tout autre registre.

Comme le rapporte The Guardian, un adolescent russe a été condamné à cinq ans de prison pour avoir planifié d'exploser un bâtiment virtuel des services secrets dans Minecraft. Cette décision s'inscrit dans le cadre d'un tendance plus large, sous la présidence de Vladimir Poutine, à mettre de jeunes russes derrière les barreaux pour des accusations de terrorisme dites préventives, mais controversées.

Lors d'une audience à huit clos, un tribunal militaire sibérien a alors condamné Nikita Ouvarov, 16 ans, à cinq ans de détention dans une colonie pénitentiaire pour "entraînement à des activités terroristes", a déclaré l'avocat Pavel Chikov sur son compte Telegram. Deux autres accusés ont été condamnés à des peines avec sursis pour avoir coopéré avec les enquêteurs.

une tendance controversée

Ouvarov et deux autres adolescents de la ville de Kanks, en Sibérie, avaient été arrêtés lors de l'été 2020 pour avoir diffusé des tracts de soutien d'un mathématicien et militant anarchiste moscovite jugé pour vandalisme. Ils avaient placé l'un des tracts sur un bâtiment du FSB, le Service fédéral de sécurité de la fédération de Russie, principal successeur du KGB soviétique.

La police a pris leurs téléphones, et aurait ainsi trouvé des échanges concernant des plans visant à faire sauter un bâtiment du FSB qu'ils avaient créé dans le populaire jeu vidéo. Selon les enquêteurs, les adolescents apprenaient également à fabriquer des bombes artisanales et s'entraînaient à les faire exploser dans des bâtiments abandonnés. Les adolescents devaient initialement faire face à des accusations "d'appartenance à une organisation terroriste", mais celles-ci ont été abandonnées faute de preuves.

Dans ses derniers mots au tribunal, rapportés par le journal Novaya Gazeta, Ouvarov a parlé de la pression exercée par les autorités pendant l'enquête et a nié avoir prévu de faire exploser quoi que ce soit. Il a plaidé non-coupable et a déclaré que s'il était condamné à une peine de prison, il la purgerait "en toute conscience et dignité". Il concluait :

Pour la dernière fois devant ce tribunal, je vous le dis : je ne suis pas un terroriste.

Et ce n'est pas la première fois, ces dernières années, que de jeunes russes sont condamnés à des peines de prison pour des accusations controversées de terrorisme. En février 2020, sept jeunes militants anarchistes et antifascistes ont été condamnés à des peines allant de 6 à 18 ans de prison pour terrorisme et autres accusations. Arrêtés entre 2017 et 2018, la plupart d'entre eux ont déclaré avoir été torturés avec des électrodes et être battus lors de leur détention pour leur extorquer des aveux.

Une erreur ?

Mots-Clés : russieMinecraftadolescentprisonnikita uvarovterrorismecontroversefsb

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Astra, il y a 7 mois :

Ah ouais stricte quand même

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 7 mois :

Et en France, c'est le contraire. Les terroristes restent libres tout le temps.

Répondre à ce commentaire

Par CAF, il y a 7 mois (en réponse à Murge):

On leur verse même les aides :D

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.