Rechercher Annuler

Sextoys : cette société va aider les astronautes à se masturber dans l'espace

De Tiphaine Elsener - Posté le 26 juillet 2021 à 12h05 dans Objets connectés

La société japonaise Tenga fabrique des jouets sexuels et des accessoires servant à la masturbation. Récemment, la société a beaucoup fait parler d'elle, et est même sur le point d'entrer dans l'Histoire, puisqu'elle va devenir la toute première société à envoyer des jouets sexuels dans l'espace : une nouvelle qui fait mouche, et d'autant plus pour une entreprise privée non américaine.

Une gamme de produits destinée aux voyages spatiaux

Le projet de la société TENGA est mené en collaboration étroite avec Interstellar Technologies (IST), une société civile de vols spatiaux qui veut rendre l'espace plus accessible (en réduisant notamment les coûts de mise en orbite). Ce projet a d'ailleurs largement été financé par le crowdfunding, via le site web Campfire, qui a permis de récolter 1 833 680 yens (soit 16 642 dollars américains, et 14 123 euros).

Le but de ce projet est de lancer un jouet sexuel dans l'espace (baptisé le "Tenga Cup", un masturbateur censé reproduire l'effet "gorge profonde") afin d'étudier les effets des vols spatiaux et de l'apesanteur sur l'appareil. La fusée TENGA transportera aussi des messages des fans de la marque et de tout ceux qui soutiennent le projet : des "messages d'amour" et de "liberté" émanant de personnes du monde entier, quels que soient leur pays, leur religion, leur âge, leur sexe ou leur sexualité, seront aussi inclus à cette mission. À bord de la fusée se trouveront également deux figurines incarnant l'image de la marque.

Le produit "Tenga Cup" qui va être envoyé dans l'espace, et la fusée qui sera chargée de la mission.

Le lancement devrait avoir lieu entre la fin du mois de juillet et le mois d'août (en fonction des conditions météorologiques), depuis le spatioport d'Hokkaido. La mission sera lancée grâce à la fusée MOMO d'IST, conçue pour transporter des charges jusqu'à une altitude de 100 kilomètres. Koichi Matsumoto, le président de TENGA, a déclaré pour le compte d'IFLScience : 

Depuis la création de l'entreprise, je suis fermement convaincu qu'il y aura, un jour, un énorme besoin de TENGA dans l'espace. La sexualité et ses besoins font toujours partie de nous, et je veux donc saisir cette occasion, grâce à ma rencontre fortuite avec [le fondateur d'IST] M. Horie, comme notre premier pas dans le développement de produits spatiaux. Un jour, peut-être, nous serons en mesure de créer un produit que des gens comme ceux de la NASA voudront intégrer à leurs projets spatiaux.

L'idée d'inciter aux relations sexuelles dans l'espace n'est pas nouvelle, cependant. Bien que la libido des astronautes soit assez basse lors d'un voyage spatial (en cause notamment, la lowbido, la dépense d'énergie que représente une relation sexuelle, le fait que le vaisseau soit exigu, etc.), plusieurs entreprises ont déjà imaginé qu'il faudrait penser à quelques solutions pour combler d'éventuelles envies à l'avenir, et notamment dans le cas où nous passerions de plus en plus de temps dans l'espace. Le Docteur Eleanor Armstrong et Akvile Terminaite soulignent d'ailleurs que, par le passé, des aides pour la masturbation dans l'espace créés par les soviétiques ont existé. Les docteurs évoquent aussi la "combinaison expérimentale 2suit", destinée à aider les gens à faire l'amour dans l'espace. Il reste maintenant à savoir si la mission TENGA parviendra à modifier la relation entre les astronautes et le sexe à l'avenir.

Par ailleurs, si vous souhaitez savoir pourquoi les relations sexuelles dans l'espace sont si compliquées pour le moment, nous vous invitons à consulter notre précédent dossier sur le sujet.

Une erreur ?

Source(s) : IFLScience

Mots-Clés : tengajouets sexuelsEspaceastronautesjouetsproduitvol spatialfusée

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Gragasse, il y a 3 mois :

C'est sûr que pour ceux qui doivent aller sur Mars, faut y penser en amont, sinon ils vont exploser les jeunes.

Répondre à ce commentaire

Par Killamasta60, il y a 3 mois (en réponse à Gragasse):

Ne prennons que des femmes fontaines, l'eau est une ressource rare pour la colonisation spatiale

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.