Rechercher Annuler

6 idées fausses sur l'espace que les films ont ancrées dans nos esprits

De Ayasta - Posté le 12 mars 2014 à 18h28 dans Culture

Aussi bons qu'ils soient, les films ne sont pas toujours véridiques. Il arrive assez souvent (voire très souvent) que nos connaissances soient biaisées par ceux-ci. C'est le cas pour l'histoire (300 en est un bon exemple) tout comme pour l'espace. Alors si vous pensez tout savoir sur ce qui se passe dans notre univers, voici 6 croyances colportées par le cinéma, et qui sont actuellement fausses.

#6. Les ceintures d'astéroïdes sont mortelles

Il suffit de regarder L'Empire contre-attaque ou L'attaque des clones pour se dire que les ceintures d'astéroïdes sont incroyablement dangereuses. Après tout, l'espace entre les astéroïdes est si réduit que même les minuscules vaisseaux que sont les TIE finissent par s'y écraser, à défaut de se faire engloutir par un ver géant. Même C-3PO nous met en garde, rappelant que les chances de traverser un champ d'astéroïdes sont quasiment nulles. Obi-Wan et Han Solo en font d'ailleurs les frais dans des courses-poursuites effarantes.

6-mythes-spaciaux-faux-a-cause-des-films

En réalité, les ceintures d'astéroïdes ne sont pas si dangereuses que ça. Si elles contiennent en effet des astéroïdes en grandes quantités, des kilomètres séparent chacun d'eux. Et bien que ces derniers se déplacent Les scientifiques de la NASA ont répondu qu'il y aurait environ une chance sur un milliard pour qu'une sonde entre en collision avec un astéroïde, dans l'hypothèse où elle devrait traverser un champ d'astéroïdes. On a donc plus de chances de se faire frapper cinq fois par la foudre dans la même journée que Han Solo de se manger un énorme caillou en pleine tronche.

#5. Les trous noirs sont des aspirateurs cosmiques

Les trous noirs ont toujours été une source d'incompréhension et de fascination. En plus d'être invisibles à l’œil nu, leur capacité à tout absorber à des années-lumières autour d'eux est assez effrayante. Différentes séries ont contribué à cette croyance, telles que Star Trek, avec la destruction de la planète Vulcain par un trou noir.

6-mythes-spaciaux-faux-a-cause-des-films

Aussi énormes et puissants qu'ils soient, les trous noirs ne peuvent pas exister sans matière à absorber, sous peine de finir par s'effondrer sur eux-mêmes. Certes, les plus gros d'entre eux seraient capables de modifier la trame de l'espace-temps autour d'eux. Mais dans l'hypothèse ou un trou noir d'une masse équivalente à celle de notre soleil se trouvait à la place de ce dernier, nous ne serions pas absorbés. Ni rapidement, ni lentement au fil des années (enfin, on espère). Les trous noirs restent cependant des entités dont nous savons peu de choses, et qui font partie du domaine du quantique.

(Bien entendu, cela est théorique. Un trou noir de la masse de notre soleil ne pourrait pas vraiment exister, car sa masse serait trop faible. Il s'agirait plutôt d'une étoile naine).

#4. Le soleil est de couleur jaune

Quand on est enfant, on apprend généralement deux choses : le soleil est chaud et il est jaune. Si la 1ère est vraie (6001,02 Kelvin / 5726,85 degrés Celcius), la seconde est malheureusement d'une fausseté absolue. En effet, le soleil, avec une température très élevée, ne peut-être que d'une seule couleur : blanc. Plus exactement, il est de toutes les couleurs, qui par superposition donne du blanc. Et oui, le soleil n'a jamais été jaune. Nous le voyons jaune à cause de notre atmosphère, qui filtre les rayons lumineux. Le soleil émet également des rayons lumineux que nos yeux ne sont pas capables de percevoir, tels que les UV et les rayons infrarouges.

6-mythes-spaciaux-faux-a-cause-des-films

Quid alors de toutes les photos prises par les agences spatiales ? La triste (mais nécessaire) réalité est que les couleurs sont ajoutées APRÈS la prise des photos. Bien entendu, le but des agences spatiales n'a pas été de nous mentir pendant toutes ces années. Les couleurs que l'on voit sur les photos sont le résultat de longues approximations et d'analyses des atmosphères, pour les aider dans leur travail (faute de pouvoir aller vérifier sur place).

#3. Les météorites sont brûlantes et explosives

Un grand classique s'il en est. La plupart des films nous montrent les météorites comme des bombes enflammées qui vont allez s'écraser au sol avec un impact retentissant et beaucoup d'effets spéciaux. Tout n'est pas faux cependant. Les météorites descendent effectivement dans l'atmosphère en flammes. Plus précisément, il s'agit de la fine couche d'air les entourant. Soumise à la pression entre le météore et l'atmosphère, cette fine couche d'air chauffe au point de prendre feu, donnant aux météorites l'aspect infernal qu'on leur connaît.

6-mythes-spaciaux-faux-a-cause-des-films

Mais comme ces derniers viennent de passer quelques millions d'années dans l'espace, où la température est très basse, quelques minutes au milieu des flammes ne suffisent pas à les rendre brûlantes. Et même si la température augmente de façon rapide, les contours qui ont été chauffés ont tendance à voler en éclat à l'atterrissage. En admettant que la météorite n'est pas été désintégrée.

#2. Le corps humain explose dans l'espace

On a tous vu quelques films à petits budgets où les personnages explosent lorsqu'ils sont en contact direct avec l'espace. Mais la réalité est tout autre.

6-mythes-spaciaux-faux-a-cause-des-films

Il est en effet possible pour un humain de se balader dans l'espace sans casque et ne pas instantanément exploser en mille morceaux. Cela est possible grâce à deux choses.

Premièrement, notre peau protège si bien notre corps que celui-ci est capable d'annuler l'effet d'explosion du à la décompression de notre environnement.

Secondement, notre système de circulation sanguine est extrêmement adaptatif, et est donc capable de continuer à faire circuler le sang normalement même lorsque l'on se retrouve soudainement dans un environnement totalement différent.

Se balader dans l'espace sans combinaison et casque n'est pas non plus possible pour autant. C'est l'absence  d'oxygène et de pression externe qui est mortelle. L'air est instantanément expulser du corps, et tenter de le conserver dans ses poumons est très dangereux. Le sang aura du mal à garder sa forme liquide, et petit à petit, même l'oxygène contenu dans les globules rouges finira par "s'évaporer".

#1. La face cachée de la Lune est noire. Tout le temps.

6-mythes-spaciaux-faux-a-cause-des-films

Désolé de briser vos souvenirs d'enfance, mais le côté obscur de la Lune n'existe pas. En fait, cette croyance vient d'une mauvaise interprétation d'un fait réel. Ce qui est vrai, c'est qu'on ne voit qu'un seul côté de la Lune depuis la Terre. Il existe donc une face cachée de notre point de vue. Le soleil, lui, en voit plusieurs. Bien entendu, la Lune n'est pas éclairée de tous côtés en permanence, mais comme sur Terre, une partie de la Lune est dans l'ombre lorsque l'autre est éclairée.

Il existe donc une face de la Lune que nous ne pouvons pas voir depuis la Terre, mais cela ne fait pas d'elle un lieu obscur, banni dans les ombres éternelles et servant de base secrète à toute une armée de Transformers en furie.

Une erreur ?

Source(s) : Cracked

Mots-Clés : Espacesoleilmythesmétéoritetrou noirastéroïdes

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (96)

Par Jorgmund, il y a 8 ans :

Vous en avez oublié un : le fait qu'il y a des sons qui se propagent dans l'espace (genre les lasers dans Star Wars)

Répondre à ce commentaire

Par Delstin, il y a 8 ans (en réponse à Jorgmund):

L'explication est qu'ils utilisent des émulateurs de son dans la plupart des univers de sf. Non, je ne vois pas du tout d'utilité à cela :)

Répondre à ce commentaire

Par xaxaWOW, il y a 8 ans (en réponse à Jorgmund):

Il y a du son dans l'espace mais très très proche de la source comme un réacteur de fusée ou autres. Après une certaine distance, il n'y a forcement plus de son car les atomes sont tellement éloignés.

Répondre à ce commentaire

Par Dakkagob, il y a 8 ans (en réponse à xaxaWOW):

Non, s'il n'y a pas de son ,c'est parce qu'il n'y a pas d'air

Répondre à ce commentaire

Par Jean-Luc Toulemonde, il y a 8 ans (en réponse à xaxaWOW):

Faux mon coco. L'air transporte le son, dans l'espace il n'y a pas d'air, le son n'est donc jamais transporté.

Le son que tu entendrais sur Terre t'es transmis via l'air, dans l'espace il n'y en a pas donc tu aurais beau coller ton oreille sur le réacteur que tu n'entendrais rien :)

De même si 2 hommes essayaient de se parler sur la Lune sans moyen de communication (type radio), ils ne s'entendraient pas (pour les mêmes raisons).

Répondre à ce commentaire

Par osef, il y a 8 ans (en réponse à Jean-Luc Toulemonde):

Pas besoin de l air pour que le son se propage. La preuve, plongez la tete sous l eau. Le son a juste besoin d atomes pour se deplacer puisque c est une onde qui vient perturber son milieu ambiant. Donc oui, pas de son dans le grand vide de l espace mais non le son n a pas obligatoirement besoin d air ;)

Répondre à ce commentaire

Par screammusik, il y a 8 ans (en réponse à osef):

dans l'eau c'est l'eau qui propage le son, dans l'espace il n;y a pas d'air mais surtout il n'y a rien du tout, pas d'atome (hormis peu etre la matiere noire mais son existance est encore a prouver) alors non il n'y a pas de son dans l'espace quelque soit la puissance du bruit ou la distance a laquelle tu est tu n'entendra rien du tout

Répondre à ce commentaire

Par Lapo, il y a 8 ans (en réponse à screammusik):

@screammusik La matière noire existe belle et bien, les scientifiques sont même déjà parvenus à recréer la forme de cette dernière dans notre univers, nos galaxies s'étant agglomérées là où la matière noire est présente. En gros grâce à cette matière, une galaxie comme la voie lactée voit ses bras en forme de spirale tourner à la même vitesse autant au début qu'au bout, bien que des années lumières les séparent.

Répondre à ce commentaire

Par Rebirth, il y a 8 ans (en réponse à screammusik):

J'ajouterai même que d'une manière générale le son ( qui est une onde résultante d'une vibration ) se propage de proche en proche, c'est à dire d'atome en atome : l'espace étant constitué entièrement de vide, cette transmission est alors impossible !

Répondre à ce commentaire

Par bobo06, il y a 8 ans (en réponse à osef):

Faux le son a besoin de matière (Eau,Acier,Air etc..) pour se diffuser car se sont des vibration ! Le vide n'est pas une matière et donc les vibration ne passe pas !

Répondre à ce commentaire

Par xaxatheking, il y a 8 ans (en réponse à osef):

il y a de l'air dans l'eau et de l'eau dans l'air

Répondre à ce commentaire

Par Idrally, il y a 8 ans (en réponse à Jean-Luc Toulemonde):

Bah non, il a raison.
N'importe quelle matière transmet le son, tu peux prendre pour exemple le fait de toquer à une porte. Le son traverse la porte.
Il peut donc y avoir propagation de son tant qu'il y a matière. Mais il y a très rapidement plus de matière, donc son commentaire n'était pas extrêmement utile pour faire avancer le débat.

Répondre à ce commentaire

Par Dafuq, il y a 8 ans (en réponse à Jorgmund):

Je n'en suis pas sur mais je pense que dans l'eau c'est plus des vibrations que des sons qu'on entend .

Répondre à ce commentaire

Par Wargeek, il y a 8 ans (en réponse à Dafuq):

Le son n'est qu'une onde, appelez ça vibration si ça vous plaît, tant qu'on a l'organe ou le dispositif adapté, on peut capter cette onde et la retransmettre sous forme de son. Une onde se transmet dans toute matière, il peut donc y avoir du son dans l'espace là où il y a une certaine concentration de matière comme des nuages de gaz. Mais cela ne change pas grand chose quand on sait que nos oreilles n'aiment pas être exposées au vide spatiale.

Répondre à ce commentaire

Par Rickblood,, il y a 8 ans (en réponse à Jorgmund):

Pour propager le son, il faut une matière quelconque ayant une masse suffisamment faible pour pouvoir "vibrer" et propager le son aux atomes proche de façon à faire parvenir le son aux oreilles.

Dans le cas de l'air c'est les petits atomes dedans qui vibre normalement ... dans l'eau les atomes sont un peu plus lourd : le son est un peu plus étouffé. Si tu tapes contre une porte la même chose. Dans le cas de pièce insonorisé : les atomes sont trop lourd et trop collé pour que l'onde se propage. Donc pas de bruit.

Dans l'espace deux cas envisageable : 1er : c'est le vide complet : pas d'atome rien : le son ne se propage pas.
Deuxième cas en effet, étude récente prouvant l'existence de la matière noir. Maintenant la masse visible représente moins de la moitié de la masse de la galaxie ... je te laisse imaginer la masse "théorique" de la matière noir ... une masse beaucoup trop lourde pour que l'onde se propage par elle ...

Résultat : pas de son dans l'espace ... "et picétout"

Répondre à ce commentaire

Par FouXY Banane, il y a 8 ans (en réponse à Jorgmund):

Pourquoi il ne le précise pas???
Et bien parce que la plupart des gens savent que ces faits sont inexactes, il suffit de regarder le nombre de pouce vert que tu/vous a reçu.
En effet ce n'est pas une idée fausse instaurées à partir des films, mais juste un fait que la plupart des gens conaissent!
;)

Répondre à ce commentaire

Par MechaOtaku, il y a 8 ans :

Woh, clair et complet, un très bon article ! Par contre, un trou noir ne peux pas faire la même masse que le soleil ? Pourquoi ?

Répondre à ce commentaire

Par Dr. Tesla, il y a 8 ans (en réponse à MechaOtaku):

Parce que pour qu'un trou noir se forme, il faut bien plus de masse que celle du soleil (en simplifiant)

Répondre à ce commentaire

Par Nohé, il y a 8 ans (en réponse à Dr. Tesla):

Concrètement, un trou noir de la masse du soleil est tout a fait possible, ce serai un trou noir de quelques kilomètres étant donné que lors de la formation d'un trou noir c'est comme un repliement de l'énergie sur elle-même (pour faire simple, sinon on parle de pression de dégénerescence)
Le trou noir qui est dans notre galaxie fait environ 30 unités astronomique (soit la distance entre neptune et le soleil)

Répondre à ce commentaire

Par Megamann, il y a 8 ans (en réponse à MechaOtaku):

C'est faux, le soleil peut devenir un trou noir, si il conserve sa masse mais passe sous la taille critique, appelée son rayon de Schwarzschild, celui du Soleil est de 2.95km, celui de la Terre n'atteint pas les 1cm, pour voir un peu la densité phénoménale de la matière régnant dans les trous noirs, faudrait "compresser" toute la matière de la Terre dans à peu près une bille.
Fin bon de ce que je sais, je crois.

Répondre à ce commentaire

Par Alktor, il y a 8 ans :

Dans l'hypothèse ou un trou noir de la même que celui de notre soleil se trouvait près de la Terre,
Je pense que vous vouliez dire :
Dans l'hypothèse ou un trou noir de masse équivalente à notre soleil se trouvait près de la Terre,

Et juste une info ^^ parce que sa me passionne et je veux partager avec les autres :

1.9891 x 10^30 kg c'est la masse du soleil c'est pas rien xD mais a l'échelle de l'espace c'est carrément petit, le soleil est très petit, lorsqu'il mourra sa sera une simple naine blanche

Répondre à ce commentaire

Par Strike Back Of The Leviathan, il y a 8 ans via l'application Hitek :

Et les vaisseaux qui font du bruit dans l'espace comme dans Star Wars ! :D

Répondre à ce commentaire

Par LordRepusv, il y a 8 ans :

je trouve que le truc de la lune est pas obligatoire, suffit de savoir qu'elle tourne et que c'est le soleil qui l'éclaire après faut etre logique mais perso ça je l'ai su en 6e xD

Répondre à ce commentaire

Par KIunn, il y a 8 ans :

Note: On ne dit pas degrés Kelvin, mais Kelvin tout court. Dans l'espace, il ne fait pas seulement froid, cela dépend de notre exposition à la lumière du Soleil. Si l'on est exposé au Soleil, il ne fait pas froid, bien au contraire, il fait très chaud, à l'inverse, on n'y est pas exposé, alors il fait effectivement très froid. Autre chose, lorsque l'on parle de couleur du Soleil, il est essentiel de préciser que le jaune est la couleur perçue depuis la surface de la terre. Dire que le Soleil est jaune est certes faux, mais affirmer qu'il est blanc n'est pas beaucoup mieux. Dans les deux cas, il s'agit d'une affaire de perception, la couleur jaune de l'étoile viens du fait que l'atmosphère terrestre absorbe une partie des rayons lumineux, ne laissant passer que ceux que nous percevons jaune. La lumière émise par le Soleil est constituée de presque tout ces rayons colorés, qui ensemble nous paraissent blanc si nous observons le Soleil depuis l'espace. Seulement voila, la majeure partie de la lumière émise par le Soleil n'est pas percevable par nos yeux, des UV par exemple, ainsi que des infrarouges sont émis par le Soleil, ces rayonnements peuvent être retranscris sur le papier en fausse couleurs également. En fait, ce qui me gène, c'est que vous ne parlez que des couleurs visibles, et que vous ne faites pas allusion à la limitation de l'oeil humain, car nous ne somme pas capable de percevoir certaines "couleurs" du Soleil. Je joue sur les mots, je sais, mais mon esprit de contradiction ne pouvait pas laisser passer une si belle occasion de se montrer.

Répondre à ce commentaire

Par Reeflet, il y a 8 ans (en réponse à KIunn):

Tout a fait =)

Répondre à ce commentaire

Par ZackyChan, il y a 8 ans (en réponse à KIunn):

Je dis peut être une bêtise mais il me semble que le soleil émet un spectre lumineux blanc. Je suis pas vraiment un génie en physique donc pas de cailloux SVP. :3

Répondre à ce commentaire

Par belze, il y a 8 ans (en réponse à ZackyChan):

Techniquement, le spectre blanc n'existe pas. C'est juste l'association des 7 autres spectres (violet, bleu, cyan,vert, jaune, orange, rouge) pour voir du blanc. Mais rien ne "créé" techniquement le blanc.

Répondre à ce commentaire

Par Reeflet, il y a 8 ans :

Pour avoir fait plusieurs études et recherches tout au long de ma scolarité , et d'aprés les remarques de professionels et de passionés , je peux vous assurez que le Soleil est bel est bien jaune " à l' oeil " , du moins : L'essence même de l'étoile sera universallement Blanche , mais les radiations qu'il dégagent produiront la couleur que nous voyont ! Le soleil reste jaune :)

(En passant , autre idée recu , plus une étoile a une couleur bleu et plus elle sera froide , et chaud pour une étoile de couleur rouge ; alors qu'en fait , c'est exactement l'inverse ^^ )

Voila , trés bon article sinon :)

Répondre à ce commentaire

Par Ombrias, il y a 8 ans (en réponse à Reeflet):

Vu de la Terre, c'est possible, mais vu en dehors de l'atmosphère, il est blanc (même si comme dis dans un autre commentaire, il dégage aussi des infarouges et UV.)

Répondre à ce commentaire

Par KIunn, il y a 8 ans (en réponse à Reeflet):

cf loi de Wien ;)

Répondre à ce commentaire

Par Ahura, il y a 8 ans :

Sachant qu'une étoile passe du blanc au rouge durant se vie, cela signifie qu'elle passe aussi par Le jaune non ?

Répondre à ce commentaire

Par Reeflet, il y a 8 ans (en réponse à Ahura):

Pas exactement , la couleur émise ( et percut ) dépend de la luminosité de l'étoile , mais surtout de sa température . Plus elle grossit ( suite a la combustion de l'hydrogene ) et plus son noyau refroidira ! Le soleil est encore au début de sa vie , et il faudra du temps avant qu'elle devienne une géante rouge :) Mais donc oui , en résumé sommaire , c'est a peu pret ca ^^
PS : Note qu'elle passe du bleu au rouge :P

Répondre à ce commentaire

Par Ahura, il y a 8 ans (en réponse à Reeflet):

Merci de pour cette explication ^^

Répondre à ce commentaire

Par Snake, il y a 8 ans (en réponse à Reeflet):

Le soleil en est a la moitié de sa vie, il lui reste environ 5 milliards d'années a vivre, mais il commencera a être dangereux pour nous bien avant, enfin, si nous sommes encore la.

Répondre à ce commentaire

Par Akals, il y a 8 ans :

Intéressant :)
Par contre, le soleil est enfaite de toutes les couleurs visibles, et la superposition de ces couleurs fait qu'on le voit blanc (mais le blanc n'est pas vraiment une couleur, physiquement parlant).
La preuve est simple : les arcs en ciel qui décomposent la lumière du soleil et font apparaître ses couleurs.

Répondre à ce commentaire

Par FrereSender, il y a 8 ans :

Je reviens sur votre histoire de "ha mais y a plus de chance de prendre la foudre que de bouffer un astéroide pour Han Solo.


Aurait on, par hasard, oublié la différence de vitesse entre les vaisseaux de Star Wars et une sonde humaine ? Et le fait qu'il s'agisse de Dog Fight ?

Répondre à ce commentaire

Par Lamar, il y a 8 ans (en réponse à FrereSender):

Et surtout que ça soit un film d'action, donc ils allaient pas faire slalomer le Faucon Millenium aussi vite que quand tu slalomes des plots en rollers, ça aurait été une des pires courses poursuites spatiales ever.

Répondre à ce commentaire

Par ???, il y a 8 ans :

La théorie sur l'idée qu'on n'explose pas en contact direct a la décompression de notre environnent me laisse perplexe. Il me semble que lorsque par exemple on a essayer de remonter un animal vivant dans les abyss et donc a une très forte pression et ben il explose du a la décompression enfin du moins c'est ce que ma prof de svt me disait.Donc je ne voit pas pourquoi l'homme n'y serait pas sujet ,qu'es qu'il fait que nous on peut survivre a une décompressions et les petits être qui vivent dans les abyss non?

Répondre à ce commentaire

Par Lol, il y a 8 ans (en réponse à ???):

Je pense que c'est surtout le côté instantané qui est remis en cause par l'auteur. L'absence totale de pression va avoir un effet sur le corps, mais pas instantané à cause de la peau, et de ce qui a été dit dans l'article, sans parler des températures extrêmes que ce soit au soleil ou à l'ombre. On doit survivre un bref instant avant de mourir dans d'atroces souffrances, mais on explose pas littéralement dès lors qu'on met un pied dans l'espace.

Répondre à ce commentaire

Par andovinci, il y a 8 ans (en réponse à ???):

C'est comme quand tu plonge en profondeur sous l'eau, il y a des paliers de décompression à respecter, mais même en supposant qu'un plongeur monte très vite de -5000m vers la surface, il n'explose pas (mais meurt evidemment) .
Pareil pour les animaux des abysses, tu peux en rencontrer à la surface, parfois des gens les pechent, mais jamais je n'en ai vu un avoir un défoncé de l'interieur.

Répondre à ce commentaire

Par Borborygme, il y a 8 ans (en réponse à ???):

En fait le corps humain n'explose pas, c'est même l'inverse !
(J'essaie de me souvenir correctement de ce que mon copain prof de physique m'a expliqué...)
A l'intérieur de ton corps il y a de la pression, et c'est exactement la même que celle sur notre belle planète. Mais dans l'espace il n'y a pas de pression ! Du coup, ces pressions ne "s'opposent" plus et celle qui est dans ton corps va chercher à s'échapper et ton corps devrait en fait se ratatiner sur ton propre squelette
(J'espère que c'était pas trop bizarre à lire)

Répondre à ce commentaire

Par Nolrag, il y a 8 ans (en réponse à Borborygme):

en gros pour faire simple il explose pas, il implose

Répondre à ce commentaire

Par osef, il y a 8 ans (en réponse à Borborygme):

Si la pression a l interieur de ton corps est superieur a celle dans l espace et que tu imploses, c est pas normal ! Au contraire tu exploses vu que, soit l espace t aspires pour equilibrer les pressions, soit l interieur de ton corps pousse vers l exterieur. Ca depend des points de vue. En faite c est les deux en meme temps ^^

Répondre à ce commentaire

Par Commodor Chicken, il y a 8 ans (en réponse à Borborygme):

Non, ce n'est pas ça.
Le meilleur exemple reste celui de la cloche a vide, met un ballon dedans tu verras. Ce que l'article explique c'est que ton corps s'adapte au changement de pression, comme dit plus haut "par paliers" comme en plongée. Mais je doute que décompresser par paliers soit très recommandé...

Répondre à ce commentaire

Par Mouti06, il y a 2 ans (en réponse à Borborygme):

C'est ce qu'on appelle une explosion

Répondre à ce commentaire

Par Emma, il y a 8 ans :

Le corps n'explose pas s'il est en contacte direct a une forte décompression ? Lors de plongées sous marines prolongées et très profond, on passe petit à petit a une plus forte pression et le corps si adapte, mais lors de la remontée l'oxygène dans le sang reste à forte pression donc il faut revenir à la surface par pallier, laissant le temps à l'oxygène de redescendre à une pression plus basse, car sinon oui le corps pourraient "exploser" à cause de la décompression...
Sinon tout le reste de l'article me semble tout a fait bon, c'est juste que ce point me semble pas assez détaillé :)

Répondre à ce commentaire

Par Skyso57 , il y a 8 ans :

aussi ajoutons que les ultra-violet et autre rayonnement venant du soleil ne nous serait guère favorable en plein espace ^^

Répondre à ce commentaire

Par Yas, il y a 8 ans (en réponse à Skyso57 ):

Oui, la ceinture de Van Allen !

Répondre à ce commentaire

Par Ez_shadow, il y a 8 ans :

Pour tout ça on est d'accord mais pour la couleur de notre soleil, un peu moins : la température de notre soleil est effectivement de l'ordre des 6000 degrés mais il est bien perçut comme jaune : les corps chaud émettent de la lumière, la plupart des gens savent ça mais si le soleil était blanc, alors sa température ne serait pas seulement de 6000 degrés mais de l'ordre de 10 000 degrés du fait de sa température extrêmement élevée. (Les étoiles appelées naines brunes par exemple ne brillent qu'avec une temperature de 1500 degrés et les bleues chauffent à plus de 20 000 degrés... )

Désolé d'avoir étalé ma science mais je devais corrigé cette fausse information, il faudrait que les sources dont Hitek s'inspire révisent un peu leur cours de physique de première... ^^ merci a ceux qui ont eut le courage de lire jusqu'au bout ^^

Répondre à ce commentaire

Par Adaftwin, il y a 8 ans :

"Il existe donc une face de la Lune que nous ne pouvons pas voir depuis la Terre, mais cela ne fait pas d'elle un lieu obscur, banni dans les ombres éternelles et servant de base secrète à toute une armée de Transformers en furie"... Merci Hitek, cela me rassure !

Répondre à ce commentaire

Par un étudiant en physique, il y a 8 ans :

Petite erreur dans les texte. Vous écrivez "(6000 degrés Kelvin / 5726,85 degrés Celcius)". C'est faux. Il faut bien soustraire 273.15 pour convertir des kelvin en degré Celsius, mais vous oubliez un petit détail, celui des chiffres significatif. 6001.02 kelvin donne bien 5726.05 Celsius avec 6 chiffre significatif dans chaque cas. Mais 6000k donne 6000°C, 1 seul chiffre significatif, c'est un ordre de grandeur.

Répondre à ce commentaire

Par NAlf, il y a 8 ans :

Mais c'est CONSTERNANT !
Prenez au moins la peine d'ouvrir Wikipedia avant de balancer des énormités pareil, à l'exception de la face cachée de la lune tout ce qui est affirmé est faux et éventuellement moyennement accepté pour la ceinture d'Asteroïdes...

#2 Le corps humain n'explose pas dans l'espace.
Certes il n'explose pas, mais un humain, NON, ne pourrait pas rester nu dans l'espace car il pisserait littéralement le sang par tous les orifices... Non la peau n'est pas capable de vasculariser correctement le sang, NON le système vasculaire n'est pas autant adaptatif que vous le prétendez. Même la combinaison de Felix Baumgartner était pressurisée JUSTEMENT pour ne pas qu'il pisse le sang à cause de la pression atmosphérique alors que lui était encore dans l'atmosphère (sous très faible pression) et pas encore en absence totale d'atmosphère.

#3 Les météorites sont brûlantes
OUI une météorite arrive brûlante sur terre. Non le météore n'est pas froid quand il traverse l'espace, il n'y a pas de température dans l'espace car c'est tout simplement le vide (sur terre s'il fait 20° c'est l'air qui est à 20° dans l'espace il n'y a pas de température ambiante), un corps dans l'espace est donc exposé à toutes sortes de radiations qui le chauffent, et en approchant le soleil, dans sa lumière il fait déjà plus de 100°C... La température de jour sur la lune est d'ailleurs de 125°C... Donc à la base, le météore qui approche la Terre est chaud, et en plus de ça il traverse l'atmosphère et se chauffe par friction de l'air, et si en arrivant jusqu'au sol il n'a pas été totalement volatilisé par la friction, il est bel est bien brûlant.

#4 Le soleil est blanc
Non le soleil est bien jaune, le problème c'est qu'il est beaucoup trop lumineux (luminance != chrominance) pour qu'on le voit bien comme il faut que ce soit avec nos yeux ou n'importe quel appareil de captation sans y mettre des filtres devant. Les étoiles ont bien des couleurs, en fonction de l'élément qu'ils consomment le plus en fusion et de leur température et tout un tas de chose. Donc oui, si on sort dans l'espace on vera un soleil blanc de nos yeux (avant de les faire flamber) d'ailleurs à midi quand on regarde le soleil même d'ici on le voit blanc... Mais sa couleur jaune ne relève pas d'un complot des gens de la Nasa qui le teignent, il est jaune à la base. C'est pas parceque sur photoshop je monte la luminosité d'une couleur à 100% que ça me donne du blanc que ça marche aussi comme ça pour le soleil. Il faut distinguer la physique de la perception visuelle.

#5. LES TROUS NOIRS SONT DES ASPIRATEURS COSMIQUES
La plus énorme du siècle, vous vous rendez compte que vous avez écrit que si un trou noir de la masse du soleil était à coté de la terre il ne l'aspirerait pas ??? Mais enfin, le soleil lui même avec sa seule masse s'il était à coté de la terre l'aspirerait sans qu'il ait besoin d'être un trou noir. Le soleil représente à lui tout seul 99,86 % de la masse totale du système solaire entier (wikipedia). Et non, les trous noirs ne sont plus soumis aux lois de la physique, si beaucoup de scientifiques divergent sur beaucoup de choses sur les trous noirs, il est communément admis que le trou noir est une singularité, soit qu'on ne l'explique physiquement pas. Sa densité (soit masse au volume) ayant explosé tous les records, il inflechit le continuum de manière à pratiquement le faire se replier sur lui même, ce qui le rend : aspirateur géant.
Mais si un trou noir n'est pas un aspirateur, quelle explications vous donnez aux centaines clichés de la Nasa de trous noirs aspirant des géantes gazeuses (autrement plus colossales que la Terre et notre propre soleil).

#6 La ceinture d'astéroïdes n'est pas mortelle
Certes, les astéroïdes ne sont pas aussi rapprochés que dans StarWars ça c'est vrai, certes ils sont éloignées chacun de bonnes centaines de km et peut-être même quelques milliers de km... Mais il ne faut pas oublier qu'ils se déplacent et tournent autour du Soleil à la modique vitesse de 50 000 à 80 000 km/h... Il devient beaucoup difficile de slalomer entre tout d'un coup...
D'ailleurs, la majorité des météorites qui tombes sur les planètes telluriques, proviennent justement de collisions de la ceinture d'astéroïdes avec les différents objets de passage.

Merci d'ouvrir au moins Wikipedia avant d'avancer des choses aussi absurdes. Merci aussi de citer les dit scientifiques de la Nasa...
Je suis profondément déçu, j'adore Hitek et y lire une telle désinformation me peine grandement.
Vous auriez mieux fait mouche avec, comme j'ai lu dans un commentaire, des affirmations telles que le son ne se propage pas dans l'espace et du coup on ne peut pas entendre, de loin, un vaisseau qui explose.

Répondre à ce commentaire

Par Karlenri, il y a 8 ans (en réponse à NAlf):

" merci d'ouvrir au moins wikipedia " Tout est dit. Au revoir et merci

Répondre à ce commentaire

Par NAlf, il y a 8 ans (en réponse à Karlenri):

**"au moins"**
Sous entendu la première des choses de bases
Là ce que j'ai lu ressemble à un discours d'un gosse de 14 ans qui veut impressionner ses amis et qui balance ânerie sur ânerie en rassemblant des morceaux de choses qu'il a entendu à droite et à gauche et se met à tout mélanger.

Répondre à ce commentaire

Par Karlenri, il y a 8 ans (en réponse à NAlf):

Je suis d'accord avec toi par rapport au fait que Hitek aurait pu vérifier leurs infos.. Mais bon, tout ce qui est sur Wikipédia n'est pas forcement vrai.. Alors mieux vaut eviter de le citer comme source !

Répondre à ce commentaire

Par NAlf, il y a 8 ans (en réponse à Karlenri):

Encore une fois, je ne fais pas de Wikipedia la référence officielle, oui on peut lire beaucoup de choses inexactes sur wikipedia aussi... C'était une façon de parler j'ai dit "au moins", sous entendu que c'était la toute première des choses qui aurait déjà pu dire que les informations balancées étaient fausses.

Répondre à ce commentaire

Par Paulito, il y a 8 ans (en réponse à NAlf):

Il y a beaucoup de ce que tu contredis en disant finalement la même chose que l'article...
1. Si le soleil se transforme en trou noir et qu'iul reste à sa place, alors normalement on ne risque rien... un trou noir est dangereux seulement si on s'en approche.. et bien entendu l'auteur de cet article a sûrement voulu dire ça... ca paraît évident que sans même parler de trou noir, si tu met le soleil à côté de la Terre on est mal barré :)

2. Le corps n'explose pas dans l'espace... l'article dit vrai et toi aussi... mais ils n'ont jamais dit le contraire... ils n'ont jamais dit que tu allais t'en sortir vivant... ils ont juste dit que le corps allait s'adapter pour éviter l'explosion... et c'est bien vrai !

3. Pour les meteorites brûlantes... une fois de plus on parle de films... dans les films du voit des meteorites dans l'espace aller a grande vitesse en train de brûler... 100°C ce n'est rien du coup comparé a une meteorite qui brûle en rentrant dans l'atmosphere (milliers de degres)... 100°C c'est froid à l'échelle de l'espace !

4. Le soleil est bien blanc si un humain tente de le regarder depuis l'espace... il y a certes d'autres rayons qu'un humain ne peut voir... mais si tu fais un film dans l'espace, il faut le représenter en blanc et non en jaune, ni en rouge ou bleu :) on parle ici de perception d'un humain !

5. Pour les astéroïdes, je te laisse lire cet article en anglais qui raconte un peu mieux ce qui est dit ici : http://spacedaily.com/reports/…
Donc oui, la chance d'entrer en collision est ultra faible avec un asteroide !

Répondre à ce commentaire

Par Paulito, il y a 8 ans (en réponse à NAlf):

Et voilà encore un malin qui croit tout savoir !
Si le soleil se transforme en trou noir et qu'il reste a sa place, la Terre ne sera pas absorbé ! C'est ça que l'auteur a voulu dire, réfléchit un peu !!! Ça paraît évident que si tu met rien que le soleil a côté de la Terre on serait déjà foutu !!
Pour les astéroïdes... Tu crois vraiment que 100 degrés c'est beaucoup ? Je te laisse regarder ton fameux Wikipedia pour voir la température d'un astéroïde quand il entre dans l'atmosphère ! Donc oui, un astéroïde a une température basse en comparaison !

Et oui, un corps humain n'explose pas dans l'espace, l'article dit vrai et n'a jamais dit autre chose... Le but de l'article est de démontrer que dans les films c'est faux sans rentrer dans le détail si un corps humain survit ou pas ! Tu le dis toi même alors pourquoi le contredire ? Un corps arrive a s'adapter, n'explosera pas mais c'est sur qu'il ne survivra pas longtemps :)

Pour finir le soleil est bien blanc pour nous humain si on le regarde depuis l'espace, et c'est bien notre atmosphère qui modifie sa couleur ! Certes il y a d'autres rayons que ceux qu'un humain peut percevoir mais une fois de plus, on compare ici par rapport aux films... Ils ne sont pas la pour rentrer dans les détails... Il faut savoir que bon nombre d'appareils photos qui sont dans l'espace ne prennent pas de photos en couleurs et que du coup bon nombre de photos sont retouchés !

Fatiguant de voir des gens sortir leur science juste pour contredire et faire le malin !
Wikipedia n'est pas une source ! L'article avait pour but de démontrer que le cinéma se trompait et ils ont raison ! Si tu veux avoir plus de détails va sur les sites spécialisés et non sur Wikipedia ... Et surtout adapte tes commentaires en fonction du site... C'est pas la NASA ici :)

Répondre à ce commentaire

Par MechaOtaku, il y a 8 ans (en réponse à NAlf):

J'en suis l'auteur, ton commentaire a été pris en compte et l'article sera modifier en conséquence !

Répondre à ce commentaire

Par NAlf, il y a 8 ans (en réponse à MechaOtaku):

YodaIsPowa : Je tiens toutefois à m'excuser sincèrement pour l'agressivité dont j'ai fait preuve hier soir dans la teneur de mes propos, ça ne pouvait pas faire autre chose que desservir mon commentaire, et merci pour votre réaction calme.


Jérôme : "T'es au courant que Wikipedia c'est écrit par n'importe qui ? Si j'vais sur la page de Stallone et que je marque qu'il a été le premier président français de la Vème République, si personne ne le corrige ça restera..."

J'ai expliqué par 3 fois que non, wikipedia n'est pas la référence ultime ni la panacée, par contre c'est de l'abus de mauvaise foi que de dire que c'est de la merde rédigée par n'importe qui. Chaque page est modérée, je vous invite d'ailleurs à écrire sur la page de Stallone qu'il était le premier président de la Vè, à sortir votre chrono et à calculer le temps que l'info va rester en ligne.
Il faut arrêter de taper sur Wikipedia, c'est vraiment pas mal pour ce que c'est. Ça reste l'encyclopédie la plus étendue qui soit en termes de contenu, et c'est à disposition de tous gratuitement, ce n'est pas parfait et parfois oui c'est vrai certaines infos sont même complètement fausses mais ça se corrige aussi.

Répondre à ce commentaire

Par quewa ? mewa ?, il y a 8 ans (en réponse à NAlf):

T'es au courant que Wikipedia c'est écrit par n'importe qui ? Si j'vais sur la page de Stallone et que je marque qu'il a été le premier président français de la Vème République, si personne ne le corrige ça restera...
Ce site est le moins crédible au monde, j'pensais pas qu'il y avait encore des gens qui s'en servaient de manière sérieuse...

Répondre à ce commentaire

Par oomu, il y a 8 ans (en réponse à quewa ? mewa ?):

Il est faux de dire que "wikipedia est écrit par n'importe qui".

Quasiment toutes les pages d'informations importantes et risquant le vandalisme (la physique, en particulier la biologie, la politique et religion) sont modérées et surveillées.

Nombre d'entre elles sont verrouillées et sous le contrôle de gens qui ont prouvé leur sérieux et autorités (par consensus, travail précédent, etc)

En long et en large, Wikipedia n'est pas un "chaos", mais un projet communautaire sous contrôle d'une fondation.

Et faire n'importe quoi avec peut vous exposer à des poursuites.

Internet n'est pas un Monde Virtuel Sans Forme : c'est du réel avec de vrais gens derrières et de véritables autorités.

Répondre à ce commentaire

Par John K, il y a 8 ans (en réponse à quewa ? mewa ?):

Il y a une modération et des vérifications faites sur Wikipédia, ainsi que la présence de références biblio pour appuyer un propos.

Ca remplace pas un ouvrage de référence, mais c'est plus fiable que la majorité des articles de vulgarisation sur internet (Hitek inclus), et que l'avis éclairé des commentateurs.

Répondre à ce commentaire

Par Rickblood,, il y a 8 ans (en réponse à NAlf):

Vous êtes dur : même s'il a utilisé wikipédia, il n'a pas toujours tord et parfois bien plus raison que l'article au dessus ...

pour le 2 déjà il a raison. Notre peau reste un épiderme et non une couverture pressurisé en plomb ...
"Secondement, notre système de circulation sanguine est extrêmement adaptatif, et est donc capable de continuer à faire circuler le sang normalement même lorsque l'on se retrouve soudainement dans un environnement totalement différent" lapetitepeste : c'est écrit mot pour mot : or comme le dit si bien Nalf, ce n'est pas le cas, soumis à une pression nul (à cause de ton nez, de tes oreilles et autres orifice par lequel l'air c'est échappé violemment.) ton sang verra sa température d'ébullition et d'évaporation drastiquement réduit ... et même 37° ne pourront le garder liquide. Outre passant le fait que tu va manquer d'oxygène et tu vas surement rapidement avoir du mal à ne pas tomber dans les pommes, ton sang va petit à petit s'évaporer ou tout du moins devenir gazeux dans tes veines, et tu gèlera à petit feu ... (pas instantanément à cause des transfert de chaleur, quelqu'un d'autre en parle plus bas aussi il me semble) : mais tu gèlera ... personnellement je ne vois pas où est l'adaptation ...

3 il a raison aussi ... ou tout du moins : sont raisonnement est logique ... le météorite aura été chauffé par rayonnement continue ... s'il se retrouve caché du soleil avant de tomber sur terre il arrivera froid puisqu'il n'aura pas d'atmosphère pour conserver la dite chaleur ... maintenant lapetitepeste : si tu veux jouer sur les mots : certes plus de 100° c'est insignifiant par rapport à d'autre température ... mais ça reste suffisamment important pour te brûler si tu t'en approche, au moins au 2ème degré ... ma belle mère c'est pris du beurre brûlant sur la mains (c'était à bien moins de 100°) et c'était pas beau à voir croit moi ... De plus la quasi-totalité des météore ne "touchent pas" le sol ... ils se désintègrent totalement dans la combustion en question ... c'est d'ailleurs ce qui te permet de voir des étoiles filante ... maintenant à moins de me trouver précisément, toi, la température d'un météore en train de se désintégrer dans l'atmosphère à cause de la friction, à ta place j'éviterais de remettre en cause qu'il sont "brûlant" ... par ailleurs dans mes propres livres je peux lire que : si le coeur de la météorite est de -243°, sa surface en entrant dans l'atmosphère grimpe rapidement à plusieurs millier de degré ... et c'est justement parce que la température n'as pas le temps de se répartir correctement à cause de la vitesse et de l'écart monumental entre les deux températures que le météore se désintègre : encore autre chose à ajouter ?

4 Nalf je suis désolé : tu as tort .. mais techniquement Hitek n'as pas non plus totalement raison ...
Si on prend le classement des étoiles : le soleil est une étoile jaune (en classement de chaleur : naine blanche, étoile bleu, étoile jaune, géante rouge, étoile morte (noir) ).
Maintenant après lecture d'un débat entre chimiste : le soleil n'est pas "blanc" mais légèrement rosé, à cause des gaz qu'il brûle : le spectre perceptible qui s'en dégage est donc blanc légèrement rosé à cause de l'hélium présent en grande quantité également. Cependant il faut bien prendre en compte qu'il est malgré tout classé comme une "naine jaune" ... mais il n'est pas jaune ni totalement blanc 8D

5 : le trou noir n'aspire pas à tout allure tout ce qu'il y a autour : cependant si un objet passe à la porté de sa délimitation il y tombe irrémédiablement ... on peut considérer que ça aspire ... mais c'est peu puissant. Ensuite oui Hitek ne disait en aucun cas que le trou noir était JUSTE à coté de la terre mais à la place du soleil (un trou noir avec une masse solaire n'aurait une délimitation théorique que de quelques kilomètre ...
Cela dit il existe des trous noirs bien plus important dont certains font plusieurs millions de masse solaire ... un trou noir survient à cause de l'effondrement d'une géante rouge dont certaine ridiculise largement notre système solaire ... donc oui : un trou noir de la masse de notre soleil c'est peu probable l'effondrement ne serait pas suffisant ça deviendrait une naine noir (un coeur de soleil mort).

pour la ceinture d'astéroïde par contre Nalf a raison ... c'est bien de tenir compte de la distance entre les astéroïdes : mais il n'y a pas que la statique ... il y a la dynamique et la synergie dans la réalité. On ne tiens pas assez compte de la vitesse des corps dans l'espace ... rien que la terre, si elle avait une conscience elle rigolerait bien de certains de nos record de vitesse. elle mesure en moyenne 6 371km de rayon pour un Périmètre équatorial de 40 000 Km : elle fait le tour d'elle même en 24h ... ce qui fait qu'elle tourne sur elle même à 1 674 Km/h ... le record de vitesse sur route est de 495 Km/h, 486Km/h pour les train ... et il faut taper dans les avions pour avoir bien mieux ... (puisqu'on y dépasse largement la vitesse du son, le record actuel étant carrément Mach 10 à 11 000 Km/h)
Quoi qu'il en soit les corps céleste vont extrêmement vite ... et le slalome devient bien plus complexe. il y a 200 km entre deux astéroïde ? La belle affaire, le temps que tu passe à coté de l'un y a de grande chose que l'autre t'embarque avec lui avant que tu ne l'ai dépassé ...

Répondre à ce commentaire

Par Rickblood,, il y a 8 ans (en réponse à Rickblood,):

ps : pour le classement des étoiles une naine blanche c'est juste avant une naine noir autant pour moi, ça n'est pas chaud du tout sur une échelle "étoile"

Répondre à ce commentaire

Par NAlf, il y a 8 ans (en réponse à Rickblood,):

Merci RickBlood pour le soutien, je n'ai pas pris la peine de répondre à LaPetitePeste tant son commentaire me laissait dire qu'elle avait lu Et l'article Et mon commentaire en diagonale en sautant les phrases...

Pour le soleil ça reste encore un peu plus complexe, mais sa couronne se balladant entre les 5000 et 6000K (6000K est une temp de couleur jaune et 5000 tire déjà sur le rouge, on est effectivement dans du jaune rosé) et les rayonnements qu'il envoit font qu'il est un peu jaune, après, oui, son intensité et tout et tout, fait qu'on le voit blanc.

Après, très bien détaillé votre description du corps sans combinaison dans l'espace, mais après y avoir refléchi à 2 fois, je me demande même s'il n'est pas impossible que le corps explose littéralement. Ça a été énormément le cas il y a longtemps pour les plongeurs en scaphandriers dont l'arrivée d'oxygene était coupée... Leur corps explosait littéralement et se trouvait entièrement aspiré dans le casque et parfois même la bouillie remontait dans le tube d'oxygène... Bon c'est la différence instantanée et violente de pression mais, je me suis demandé si ça ne venait pas de là la source d'inspiration des films qui faisaient exploser les astronautes.

Quant à Wikipedia, je l'ai ouvert vite fait pour avoir la masse du soleil, mais non pour l'astronomie j'en suis passionné depuis l'enfance, j'ai une bibliothèque remplie de bouquins, d'encyclopédie, je me suis lu avec régal les 21 tommes de l'encyclopédie "l'Astronomie" et je continu de me tenir informé très régulièrement des avancées en astrophysique. Donc non à ce sujet Wiki est loin d'être ma référence première à ce sujet, mais par contre en astronomie il n'y a pas beaucoup de fautes ni d'énormités sur Wiki et je dirai même qu'il est vachement à jour concernant toutes les avancées en la matière.

Merci ^^

Répondre à ce commentaire

Par Jon, il y a 8 ans (en réponse à Rickblood,):

Bonsoir, je reviens sur la question des astéroïdes car malgré mes connaissances en astronomie certains posts m'ont fait douter. Donc j'ai consulté mes cours ^^. Jusqu'à il y a 3 ans et je pense que ça n'a pas trop changé la ceinture d'astéroïdes est grosso modo sur une orbite elliptique de 17 unités astronomiques pour à peu près 1 ua d'épaisseur (150 à 200 millions de km). Sachant qu'il est estimé que le nombre d'astéroïdes peut être d'un milliard toutes tailles confondues que 2 millions a peine font plus d'1 kilometre et que Ceres a lui seul fait plus du quart de la masse total de la ceinture... ben ils ont tous un ecart moyen de l'ordre du million de km... je n'ai jamais observé à une collision in situ de la ceinture il y en a eu une 2010 présentée sur le site du cnes et il est bien dit que c'est extrêmement rare. Enfin la vitesse de révolution de la ceinture est tout sauf chaotique donc si on s'en approche appréciable à souhait .

Répondre à ce commentaire

Par Mouti06, il y a 2 ans (en réponse à NAlf):

Complètement d'accord, c'est consternant, cet article est une catastrophe

Répondre à ce commentaire

Par Karlenri, il y a 8 ans :

J'ai apprécié l'article, j'ai remarqué les quelques imprécisions ou erreurs mais j'estime que ça ne vaut pas la peine d'étaler mon peu de connaissance pour me prouver a moi même ou aux autres que j'ai de la matière grise... Ce message s'adresse à pratiquement tout ceux qui ont commenté avant moi. Bisous dans vos coeurs !

Répondre à ce commentaire

Par NAlf, il y a 8 ans (en réponse à Karlenri):

pour le coup, encore une fois, j'adore hitek et là le truc c'est que les affirmations en plus d'être fausses était pour certaines ahurissantes.

Répondre à ce commentaire

Par Lestat, il y a 8 ans :

Juste une petite faute, au niveau des trous noirs, c'est... Faux, les trous noirs peuvent atteindre une masse quasi infinie et exponentielle, c'est comme un animal, plus on le nourris, plus il grossit car il arrive a courber le "tissu" spatial (l'attraction en quelque sorte, comme un entonnoir )
Et on a enfin découvert que ce qui étais au milieu de toutes les galaxies étaient en fait des trous noirs, alors pourquoi cette grande lumière ? Oui il absorbe effectivement la matière mais sa force est tellement élevée, qu'il la fait exploser a l'état atomique, provoquant une réaction en chaine, etc.. En gros une hyper centrale a fusion nucléaire.
Pour en revenir aux trous noirs pouvant absorber la Terre, etc.. il faut savoir que des minuscules trous noirs se forment a tout instant partout dans l'univers, mais disparaissent aussitôt car manque de matière, ils ne peuvent grossir, alors que si un de ces petit la se forme a coté de notre soleil, et absorbe la totalité (ou une partie) e son énergie, nous serions déjà mort depuis longtemps, effectivement nous ne connaissons pas vraiment la nature des trous noirs, mais nous savons que, malgré leur taille (prenons pour exemple un trous noirs de la taille du soleil), sa force gravitationnelle sera décuplée, a quel point, nous n'en savons rien.
Mes sources sont vérifiées par les expériences effectuées au CERN (trous noirs soniques, création de "mini-soleils" et avis d'experts de l'ESA, centre d'entrainement spatial des cosmonautes européens basé près de Bruxelles)
Voila, j'espère que ces explication auront été clairs :)

Répondre à ce commentaire

Par tamurt, il y a 8 ans via l'application Hitek :

Pour les trou noir alors la je connaît personnellement une personne hautement qualifiée qui étudie ces phénomènes depuis 20 ans déjà .
Je peut vous dire qu'un trou noir peut faire de gros dégâts .

Répondre à ce commentaire

Par Dudul48, il y a 8 ans :

J'en est une aussi moi, comment on peut se propulser dans l'espace car théoriquement ce qui nous fait avancé c'est l'effet de réaction du pied sur le sol. De même lorsque une navette décolle, elle pousse sur le sol et c'est se qui la fait décollé.
Je me pose donc la question, comment dans l'espace, les navettes et autre fusées avance puisque c'est quasi le vide, est-ce le peut de matière qui flotte ??? Ou alors l'inertie acquise ?? (je m'excuse pour mon orthographe des plus déplorable )

Répondre à ce commentaire

Par Tom, il y a 8 ans (en réponse à Dudul48):

Salut. Comme tu sais, il n'y a rien dans l'espace. Le principale procédé utilisé dans l'espace pour se déplacer est l'éjection de gaz à grande vitesse. Le gaz créant une force qui permet de "déplacer" l'objet, en gros. Je suis pas un expert. Cependant, un nouveau procédé est en cour d'élaboration. C'est le magnéto-plasmique à impulsion spécifique variable ou VASIMR (acronyme en anglais de Variable specific impulse magnetoplasma rocket). Il y a une description sur Wiki. Et ce procédé permettrait de raccourcir les temps de voyage dans l'espace, par exemple pour aller sur Mars, le temps serait de 35 jours à la place de 6 mois.

Répondre à ce commentaire

Par Fran, il y a 8 ans (en réponse à Dudul48):

Je ne suis pas une spécialiste de l'espace, mais je connais bien la physique. Comme tu l'as dit, une fois qu'un objet à acquis une certaine vitesse dans le vide total, le principe d'inertie lui permet de continuer d'avancer sans besoin d'utiliser de l'énergie. Cela explique qu'une fois la fusée lancée, elle n'a théoriquement plus besoin de carburant pour continuer sa route.
Je dis, "théoriquement", car l'attraction des différents corps céleste peut la faire dévier. Pour corriger sa trajectoire, comme pour accélérer, freiner ou modifier sa direction, il lui faut donc consommer du carburant. Le principe est d'éjecter du gaz dans la direction opposée de celle où elle veut se diriger. Il ne s'agit pas d'utiliser le principe d'action et réaction, comme quand notre pied appuie sur le sol, mais celui de conservation de la quantité de mouvement.
Le gaz qui part dans un sens possède une certaine quantité de mouvement (égale à sa masse multipliée par sa vitesse). Pour compenser l'apparition de cette quantité de mouvement, la fusée va se mettre en mouvement dans le sens opposé (elle acquière ainsi une quantité de mouvement identique à celle du gaz, mais de signe opposé).
C'est le même principe qui fait que si tu es dans une barque et que tu lance une balle dans une direction, ta barque va se mettre en mouvement dans le sens opposé (peu cependant car ta masse et celle de la barque sont bien plus grandes que celle de la balle).

Répondre à ce commentaire

Par Dudul48, il y a 8 ans (en réponse à Dudul48):

Merci a vous deux.

Répondre à ce commentaire

Par MorganXP, il y a 8 ans :

Étant un passionné d’astrophysique, je me sens tout de suite un peu concerné par ce sujet.
Tout d'abord comme beaucoup, apparemment, le savent, il n'y a aucun bruits dans l'espace, pas de sons, de vibrations dû au frottement de l'air puisqu'il n'y a pas d'air, c'est le vide sans vraiment l'être en fait, mais je ne vais pas m’étaler sur cela c'est encore complexe et hypothétique.
De plus puisqu'il n'y a pas d'air, donc pas d'oxygène, et qui dit pas d'oxygène, dit pas de feu, d'explosion etc. MAIS, je tiens éclaircir ce point, une bombe nucléaire peu exploser dans l’espace. Celle-ci est le fruit de fissions d'atomes lourds, instables et radioactifs et n'est pas comparable à la déflagration que peut produire une flamme.

En ce qui concerne les trous noirs, on ne peux les voir à l’œil nu et ne sont détectables que grâce à leur disque d'accrétion (matière et lumière aspirée tournant autour du trou noir) et aux jets de particules envoyés de part et d'autre du trou noir qui dégagent d'importants rayons X, gamma, et radio. Comme l'a dit plus haut NAlf, un trou noir est l'effondrement d'une étoile super massive sur elle même en un point précis appelé la singularité. Celle-ci mesure la longueur de Planck (1,616252x10^(-35)) la plus petite longueur physique mesurable (en effet, en dessous tout devient quantique). La taille d'un trou noir se mesure par sa masse, plus une étoile était massive plus celle-ci créera un trou noir massif et plus celui-ci aura un rayon d'attraction important. Ceux ce trouvant au centre de notre galaxie est extrêmement massif, très probablement dû à la fusion de nombreux trous noirs, créant ainsi un trou noir supermassif. Un trou noir de la masse de notre soleil n'est même concevable, son poids est beaucoup trop faible pour qu'il devienne stable et celui-ci s'évaporerait en quelque secondes (et encore...). J'allais oublier un petit détail, un trou noir aspire TOUT, matière, lumière, "antimatière" et par sa masse, est capable de déformer l'espace-temps, je veux dire par là que même le temps est altéré à l'intérieur d'un trou noir. Et une fois arrivé à la singularité tout fluctue et est incertain donc impossible de savoir ensuite, on entre dans le domaine quantique.

Enfin voilà ^^, si vous avez eu le courage de tout lire, je tiens à ajouter que je ne sors pas ça de mon imagination ou même de wikipédia mais de beaucoup de livres et brochures scientifiques qui m'ont beaucoup appris sur l'Univers. Dont un en particulier : "Voyage vers l'instant zéro".

Répondre à ce commentaire

Par Lamar, il y a 8 ans :

C'est super intéressant les sujets comme ça !! Encore !

Répondre à ce commentaire

Par Sidious, il y a 8 ans :

ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un article aussi intéressant sur Hitek.

Répondre à ce commentaire

Par Thwyln, il y a 8 ans :

Je pense qu'il manque le mot "masse" dans cette phrase ;)

. "Dans l'hypothèse ou un trou noir de la même que celui de notre soleil se trouvait près de la Terre, nous ne serions pas absorbés. Ni rapidement, ni lentement au fil des années."

Répondre à ce commentaire

Par ElianBreo, il y a 8 ans :

je veux pas être rabat-joie, mais bon...

#1 Plusieurs kilomètres entre les astéroïdes, ne rendent pas les collisions improbables, tout dépend de la vitesse à laquelle on va…

#2 On ne parle pas de degrés Kelvin. Ce sont des « kelvins »…

#3 C’est « UN » météorite, pas « une ».

Répondre à ce commentaire

Par Jon, il y a 8 ans (en réponse à ElianBreo):

Bonsoir,

toujours concernant les astéroïdes je pense qu'il s'agit d'une imprécision de l'article. Quand Hitek parle de plusieurs kilomètres il oublie de préciser l'ordre de grandeur qui est en réalité du la centaine de milliers de kilomètres voir plus.
Je ne sais pas quelle idée on la plus part des terriens qui connaissent la ceinture. Mais si certains pensent que c'est comme être devant l'un des périph de Los Angeles ils vont être grandement déçu... La période de grandes collisions de la ceinture correspond à la période météoritique de la Terre qui s'est terminée il y a... 3.5 milliards d'années... on a raté le feu d'artifice. Je rajoute enfin et encore que la quasi totalité des astéroïdes se déplacent uniformément et non de manière chaotique (bis repetita) avec des vitesses relativement égales. un vaisseau ou une sonde croisant dans cette zone avec lui aussi une vitesse de 50 000 km/h (faut il préciser) aurait largement le temps de voir arriver un objet de quelques centaine de mètres. Han Solo s’ennuierait dans notre ceinture ^^

Répondre à ce commentaire

Par KAYPE, il y a 8 ans :

Je n'aime pas faire ça mais il me semble que c'est un copié collé traduit d'un viel article de chez Cracked.
http://cracked.com/article_19649_6-myths…
(2012)
donc...?

Répondre à ce commentaire

Par Paulito, il y a 8 ans (en réponse à KAYPE):

Euh bravo, tu viens de lire la source de l'article ;) Hitek l'indiquent eux même, aucune surprise lol

Répondre à ce commentaire

Par MechaOtaku, il y a 8 ans :

C'est ultra simplifié, mais pour un néophyte c'est bien plus compréhensible que vos commentaires x)

Répondre à ce commentaire

Par Aldebert, il y a 8 ans :

Certes le corps humain soumis instantanément aux conditions extrêmes du vide spatial ne va probablement pas "exploser" mais l’espérance de vie dans ces conditions ne dépasse pas une poignée de secondes. Si la peau nous protège relativement bien, les muqueuses et les sphincters, eux, beaucoup moins. L'air contenu dans les poumons et le système digestif serait expulsé violemment, occasionnant de gros dégâts, aux poumons notamment. Sans oxygène ( Inutile de prendre une grande respiration avant de se lancer, ce qui ne ferait d'ailleurs qu'empirer les choses) C'est la perte de connaissances en quelques secondes. Le système sanguin continuerait de fonctionner normalement tant qu'il reste étanche, mais une blessure causée par l'effet mentionné plus haut remet tout ça en cause. Soumis à une pression nulle, l'oxygène ne se fixe plus dans le sang, le différentiel de pression entre les artères et l'environnement en projetterait une grande partie à l'extérieur du corps, et enfin à 37°C, il entrerait rapidement en ébullition. C'est l'effet de gel instantané qui est souvent exagéré : Dans le vide la chaleur ne peut se dissiper que par radiation, et se perd beaucoup moins rapidement que par contact avec une matière conductrice (comme dans l'eau par exemple) donc pas de surgélation express. Mais le plus gros problème vient en fait de l'exposition directe de la peau aux rayonnements non filtrés. Exposé à la lumière directe d'une étoile, le visage sans casque prendrait tellement de radiations que vous reviendriez de votre ballade spatiale avec de sérieux coups de soleil et serez probablement morts d'un vilain cancer dans les semaines qui suivent... Bref, certes le corps n'exploserait pas, mais avis aux nudistes de l'espace : portez vos combinaisons...

Répondre à ce commentaire

Par Nikita, il y a 8 ans (en réponse à Aldebert):

Tu viens de détruire mes rêves. Et à cause de toi je vais faire des cauchemars.

Répondre à ce commentaire

Par FouXY Banane, il y a 8 ans (en réponse à Aldebert):

Les sphincters . . .
on en a plusieurs???

Répondre à ce commentaire

Par anonyme français , il y a 8 ans :

Le soleil est chaud ? Tout dépend à quelle échelle ! Dans l'univers, la temperature du soleil est en dessous de la moyenne. D'ailleurs je ne suis pas sur que le soleil soit blanc il est rouge puisque les étoiles froides sont rouges et les chaudes sont bleues.

Répondre à ce commentaire

Par Nikita, il y a 8 ans :

Non, je maintiens que sur la face cachée de la lune se trouve un camp de nazis de la seconde guerre mondiale prêts à se venger et qu'un jour, un astronaute black les découvrira et sera victime d'une tentative de transformation en race aryenne.

Répondre à ce commentaire

Par Samfaichier, il y a 8 ans :

http://omnilogie.fr/O/…

Se balader dans l'espace avec ou sans oxygène reste une mauvaise idée...
Le système sanguin continue de fonctionner ok mais il ne contient plus d'oxygène donc bon...

Répondre à ce commentaire

Par loicgmd, il y a 8 ans via l'application Hitek :

Et aussi que dans l'espace il n'y a pas de bruit et qu'il est donc impossible d'entendre les vaisseaux exploser

Répondre à ce commentaire

Par dfcvgb, il y a 8 ans :

Au7 début de l'article vous avez écrit ''actuellement'' à la place de ''en fait''...crise de mauvais franglais?

Répondre à ce commentaire

Par dfcvgb, il y a 8 ans :

Trop de fautes de français dans cet article...

Répondre à ce commentaire

Par jeremy, il y a 8 ans :

Chacune de ces rectifications d'idees fausses est extremement approximative. Parole d'astrophysicien.

Répondre à ce commentaire

Par Akatsuki2142, il y a 7 ans :

Il manque aussi le fait que des explosions (avec des flammes) sont impossibles dans l'espace. En effet, il n'y a pas d'air ;)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.