La forêt amazonienne est ravagée par les flammes, un désastre visible depuis l'espace

De GomeWars - Posté le 22 août 2019 à 10h12

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Depuis le début de l'année, ce sont plus de 72 843 départs de feu qui ont été enregistrés au Brésil. Un nombre en hausse de 83% puisque l'année 2018 n'avait dû faire face "qu'à" 39 759 départs de feu. Cette augmentation massive est notamment due au déboisement et aux activités agricoles plus intenses, reprises au mois de mai, symbole du début de la sécheresse. Cette saison sèche perdure jusqu'aux mois d'août et de septembre et les incendies n'y sont pas inhabituels.

Crédits : RUNO KELLY / REUTERS

Néanmoins, ce nombre, en baisse depuis deux années consécutives, représente un plus haut depuis 2013. Les feux sont notamment causés par les défrichements par brûlis, servant à transformer des aires forestières en zones de culture ou d'élevage, ou pour nettoyer des zones déforestées. L'aménagement de l'Amazonie est donc l'un des premiers facteurs de ces incendies. Une politique mise en avant par le récemment élu Jair Bolsonaro, fervent critique des défenseurs de l'environnement. Néanmoins, Ricardo Salles, le ministre de l'Environnement brésilien, a assuré que "le gouvernement avait mobilisé tous les effectifs des secouristes et tous les avions" de lutte contre les incendies.

La dévastation du "poumon vert de la planète", à laquelle assistent des internautes dévastés et inquiets, n'est pas sans conséquence pour les locaux. La ville de Sao Paulo, pourtant située à 2700 kilomètres des incendies, a été plongée dans le noir, en plein jour, durant une demie-heure environ, à cause des fumées poussées depuis l'intérieur des terres par des vents forts. Outre le ciel, ce sont les pluies qui ont été noircies par ces incendies.

L'eau de pluie, devenue quasiment noir, a été recueillie par certains locaux qui lui ont découvert une odeur de fumée. Bien que certaines images massivement partagées sur les réseaux sociaux ne se prêtent pas aux incendies actuels et datent de feux antérieurs, l’Institut national de recherche spatiale (Inpe) observe l’évolution de la forêt au Brésil à l'aide d'images satellites. Ces incendies sont visibles depuis l'espace, la preuve en images. 

Une erreur ?

Mots-Clés : forêtAmazonieincendieEspaceNASAbrésilfeux

Source(s) : Bored PandaNASALe Monde

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (50)

Par Billy, il y a 1 mois :

RIP petit ange parti trop tôt

Répondre à ce commentaire

Par Dehem, il y a 1 mois via l'application Hitek :

RIP Humanité surtout.

C’est juste affligeant, nous creusons notre propre tombeau et rien ni personne ne semble nous arrêter.

Répondre à ce commentaire

Par Dessel, il y a 1 mois (en réponse à Dehem):

Il existe 2 solutions, une facile et une moins facile :
La facile : Ne rien faire et crever.
La moins facile : Consommer intelligemment, je vous épargne le bla-bla habituel, surconsommation, local, peu d'emballage .....

L'homme, de par sa nature, choisi toujours la solution la plus facile ...

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre interstellar en 4 leçons., il y a 1 mois (en réponse à Dehem):

Va donc dire ça aux brésiliens qui n'ont pas ton niveau de vie et dont l'exploitation agricole/forestière leur permet de nourrir leur famille.

Répondre à ce commentaire

Par alonzo777, il y a 1 mois (en réponse à Comprendre interstellar en 4 leçons.):

Heu avoir un cadre de vie difficile n’empêche pas de respecter des fondamentaux de survie.
Ici on parle pas d'exploitation agricole mais de surexploitation. la déforestation massive de la foret amazonienne est en partie responsable de cela en plus de l’activité agricole.
Si ton cadre de vie est précaire alors tu travailles pour ta survie, sur ce point nous sommes d'accord mais si tu tente de survivre (ou vivre mieux) en détruisant tout ce qui te permet de vivre c'est absolument débile comme raisonnement. Comme dit plus haut tu creuse ta propre tombe en repoussant juste ta fin de vie qui n'en sera guère meilleure

Répondre à ce commentaire

Par Fred, il y a 1 mois (en réponse à Comprendre interstellar en 4 leçons.):

Et quand tu ne leur dis rien, ils disent que c'est aussi le problème des autres nations car c'est le poumon de la Terre. Faut savoir ce que l'on veut.

Répondre à ce commentaire

Par j'aime les velo, il y a 1 mois (en réponse à Comprendre interstellar en 4 leçons.):

va dire ca aux animaux et au autochtone qui y vive

Répondre à ce commentaire

Par maiile, il y a 1 mois (en réponse à Dehem):

Mon seul regret c'est que lorsque l'on se décidera enfin a mettre sur des piques la tête des dirigeants et grands decideurs, il sera déja trop tard.

Répondre à ce commentaire

Par Mouais, il y a 1 mois (en réponse à Dehem):

Ba oui c'est bien connu, c'est Trump et Macron qui ont foutu le feu en faisant un barbeuc ...

Répondre à ce commentaire

Par Dessel, il y a 1 mois (en réponse à Mouais):

Non, en effet, mais leurs choix ne vont pas dans le bon sens. Quoi qu'il en soit, nous les consommateurs, avons un certain pouvoir, non négligeable je pense.

Répondre à ce commentaire

Par Mouais, il y a 1 mois (en réponse à Dessel):

Un certain pouvoir ? Pendant que tu tri tes déchets les pays Indo-Asiatiques font des gosses a tour de bras ...
Bonne chance dans ta lutte.

Répondre à ce commentaire

Par Dessel, il y a 4 semaines (en réponse à Mouais):

Avant de trier mes déchets, j'essaye d'en produire moins. Je ne serai jamais dans le zéro plastique, mais j'ai déjà vachement réduit, juste en prenant le temps de cuisiner et en limitant l'achat de bouffe au supermarché. Enfin, ce n'est pas MA lutte. Je veux juste pouvoir dire à mes enfants quand ils me diront qu'on leur a laissé une grosse merde, que de mon côté, j'ai fait de mon mieux. De plus, a force d'en parler, nous sommes plus nombreux a faire des efforts. Ce sont de petites choses, qui peuvent paraitre négligeable, mais c'est un début. Ca m'a fait bien chier de faire mes produits ménagers par exemple. Faire sa vaisselle au savon de marseille, c'est casse couille au départ. Maintenant, ça fait partie de mes habitudes, et j'économise vraiment pas mal en plus !! Bref, ce qui se passe à l'autre bout du monde, c'est pas mon problème, je ne peut rien y faire, mais commençons par être exemplaire (comme le sont déjà certain pays) si nous voulons que d'autres pays suivent le mouvement.

Répondre à ce commentaire

Par Mouais, il y a 4 semaines (en réponse à Dessel):

Tes petits gestes sont respectables alors.

Ça change des pseudo-hippies-2000 qui passent leurs temps sur Insta pour se plaindre du réchauffement climatique ... Laule !

Répondre à ce commentaire

Par Wasteak, il y a 1 mois :

C'est loin d'etre inhabituel comme phénomène, et le pire ceux sont ceux qui s'indignent sur twitter en postant des photos d'il y a 15 ans xD

Hate du jour ou les gens arreteront de s'indigner en lisant 140 caractères sans rien check.

Répondre à ce commentaire

Par Wasteak, il y a 1 mois (en réponse à Wasteak):

Bon les gros débiles qui downvotes sans rien comprendre, voilà une source qui montre les surfaces brûlées a cause d'incendies au cours des différentes années
http://queimadas.dgi.inpe.br/queimadas/aq1km/

Si après ça vous trouvez encore que le phénomène actuel est incroyable et qu'il faut s'indigner, je peux plus rien faire pour vous, mais eduquez vous par pitié

Répondre à ce commentaire

Par Wasteak, il y a 1 mois (en réponse à Wasteak):

https://twitter.com/FAKE_Investiga/status/1164271620564955138?s=09
Un tweet qui parle du lien que j'ai cité

Répondre à ce commentaire

Par plo, il y a 1 mois (en réponse à Wasteak):

Ce n'est pas correcte ce que tu dis là et ça n'excuse rien. Ça n'est pas en diminuant la vitesse de déboisement que les forets primaire font résister, soit on réduit fortement soit on continue de cramer. C'est comme si tu faisait Paris-Lyon en voiture et que tu passais de 120 à 70 km/h sur un tronçon et dire ensuite que tu n'arriveras jamais à Lyon. Et sérieux, dire que oui mais ça fait 20 ans qu'on fait comme ça s'est bon. Non, il y a 20 ans ça pouvait passer parce que la mentalité post 80's étant pro-croissance et s'en foutais de l'environnement, maintenant que les conséquences se font sentir, ce genre de pratique est juste honteuse.

Répondre à ce commentaire

Par Wasteak, il y a 1 mois (en réponse à plo):

Oui donc il faut s'insurger et dire aue les differents organismes ne font irien contre ca comme si cela venait d'apparaitre ?
Parce que ca n'a pas diminué pour rien.

Twitter a le dont pour créer des problemes majeure là ou il n'y en a pas.

Répondre à ce commentaire

Par Gantz, il y a 4 semaines (en réponse à Wasteak):

Je considérerais les chiffres de l'INPE avec précaution dorénavant depuis les déclarations du président brésilien et le limogeage du directeur de cet organisme d'état.
Et, quand même, les liens que vous donnez montre clairement une nette augmentation de ces feux (principalement provoqués par l'Homme) sur la période.
De plus votre raisonnement est étrange : comme c'est quelque chose d'habituel, il ne faut pas s'inquiéter.
La déforestation est quelque chose de grave et dangereux pour la stabilité du climat sur Terre (cela a été démontré scientifiquement). Quand bien même ce qui se passe cette année est semblable aux années précédentes et bien j'ai envie de dire TANT MIEUX si les gens s’excitent tout à coup grâce à twitter.

Répondre à ce commentaire

Par Wasteak, il y a 4 semaines (en réponse à Gantz):

Plus de départ mais moins de surfaces brûlées.

.
Mais qu'ils s'excitent sans raconter de connerie alors. Toutes leurs photos datent d'avant 2010, même celle du poste de Macron date des années 90. Pourquoi ? Parce que ce sont ces photos qui font le plus réagir, parce que celle des événements actuels sont bien moins choquantes.
Et ensuite toutes les personnes qui disent que ces incendies sont dûs au rechaut climatique....putain si toi ça ne t'enerve pas de voir des mensonges a longueur de journée parce que les gens ne cherchent rien, ne réfléchissent pas, tu as bien de la chance.
Mais moi ça me saoul, alors qu'ils s'intéressent à un problème moins complexe que leur petit ego pourra tout autant aimer.

Répondre à ce commentaire

Par plo, il y a 4 semaines (en réponse à Wasteak):

Je n'approuve pas non plus les fausses photos, je gueulais aussi quand on montrait des photos sois-disant de Syrie alors que s'était de vielles photos d'Afghanistan. Mais montrer une photo d' Amazonie d'y a 10 ans n'est pas vraiment obsolète car c'est toujours d'actualité malheureusement.
Et c'est vrai que c'est plus impressionnant un incendie que des pâturages à perte de vue où c'était 10 ans plus tôt une forêt tropicale.
La tweeter-sphere n'est pas connue pour son sens critique ou sa véracité mais je reconnais que ça a le mérite de faire bouger les choses malgré tout donc ça me fait moins chier. On est d'accord que le vrai débat c'est la déforestation, faut bien se recentrer la dessus.

Répondre à ce commentaire

Par Wasteak, il y a 4 semaines (en réponse à plo):

Je doute fortement de l'impact de twitter, surtout sur un sujet tel que celui là où le problème vient de personnes qui démarrent ces incendies, volontairement ou non. Problème que personne (en dehors du brésil (et encore) et de autorités locales) ne peut empêcher et qu'un tweet #PrayForAmazonia ne changera pas.

Répondre à ce commentaire

Par Mouais, il y a 1 mois (en réponse à Wasteak):

"ouéé mé c le réchofemen climatik ta vu ..."

Répondre à ce commentaire

Par pop3, il y a 1 mois (en réponse à Wasteak):

Bon ben allons y , si c'est par habitude que ça crame ne nous inquiétons pas hein , tu vois le probleme dans ta réflexion ou pas du tout ?

Répondre à ce commentaire

Par Lalalalaaa, il y a 1 mois :

Les poumons de la Terre brûlent dans l'indifférence général... Bon par contre ça fou quoi sur hitek ça?

Répondre à ce commentaire

Par pop3, il y a 1 mois (en réponse à Lalalalaaa):

Et toi qu es ce tu fous là ?

Répondre à ce commentaire

Par tof81, il y a 1 mois :

Quand est ce que l'on va arrêter les entreprises cupides de faire du fric avec notre avenir ?!

Qui va les arrêter ?

Une fois brûlé, les entreprises peuvent installer leurs champs pour faire de l'huile de palme, en plus les cendres des arbres sont bonnes comme engrais ... monde libéral , cupide et rapace que rien n'arrête ! :( ...

On a le même président à la maison (préférant les entreprises au service public) , du coup, c'est compliqué de critiquer ...

Répondre à ce commentaire

Par Fred, il y a 1 mois :

Il est déjà trop tard. Homo sapiens sapiens est très dévastateur pour faire machine arrière. Il faut surtout éviter qu'il quitte la planète, sinon il va recommencer ailleurs. Il n'apprend pas de ces échecs. Son seul but est de dominer, quitte à tout détruire.

Répondre à ce commentaire

Par Thaar, il y a 1 mois :

Sinon on peut sacrifier une partie de la planète aussi.
Une petite guerre à l'horizon ?

Répondre à ce commentaire

Par Dessel, il y a 1 mois (en réponse à Thaar):

Ca va se réguler tout seul, quand on pourra plus faire de gosse !!

Répondre à ce commentaire

Par kaligan, il y a 1 mois :

J' ai un avis plutôt impopulaire.
Alors oui c' est horrible pour la planète, que flinguer un écosystème aussi incroyable que la foret amazonienne c' est juste c' est complétement con toussa toussa
Cependant avec les évolutions, nos avancée technologique je pense que les humains ne sont plus dépendant de la nature pour survivre. Si nous la détruisons je ne pense pas que l' humanité disparaitra. Si aujourd’hui il est envisageable de coloniser Mars, de survivre sur une planète aussi vide et de tout creer pour que des humains survivent, faire de même ici n' est pas impossible. L' humain est un être qui a une facultés d' adaptation incroyable, c' est l' un de nos atout en tant qu' espèce

Je le redis, je ne dis pas que c' est bien, je pense clairement que tout détruire est une connerie monumental, et que à moins que toutes les populations du monde changent radicalement et vite on emmène droit toute la faune et la flore vers une tombe Encore une fois c' est horrible pour toute les espèces animales et végétales qui ont et vont subir la connerie de l' espèce humaine. A nous seul nous avons provoquer une extinction de masse
Mais ce n' est pas une fin en soit, ni pour la nature ni pour l' humanité, la disparition de la nature ne provoquera pas la fin de l' humanité, et une fois que l' humanité aura disparu pour x ou y raison, la nature reprendra ses droits de nouvelles espèces évolueront
Après ce n' est que mon avis

Répondre à ce commentaire

Par Blue ocean, il y a 1 mois (en réponse à kaligan):

Et la nourriture que tu manges? Les textiles, les médicaments, ca vient d'ou? Bien sur que nous sommes dépendant de la nature ils suffit de voir ce que nous apporte rien que les abeilles (35% de la production mondiale liée à l’alimentation humaine c'est pas rien)
Alors oui l'homme peut "remplacer" de manière mécanique certaines fonctions de la nature (pollinisation manuelle ou drone pollinisateur si je reste sur l'exemple des abeilles) mais est ce aussi efficace? Non puisque ces fonctions ont mis des millions d'années à se faire et nous sommes en train de tout détruire :'(

Répondre à ce commentaire

Par kaligan, il y a 1 mois (en réponse à Blue ocean):

La nourriture n' est pas un problème, l' élevage intensif nous nourrit en viande, les légumes et les fruits ? on en cultive déjà dans des serre, dans un sol artificiel nourri par des tubes, sans aucun insectes, on a créer des plantes qui n' ont même plus besoin de la lumière du jour pour se développer alors ce quie des céréales, si on arrive à le faire avec des légumes ou des fruit ça sera la meme
On arrive même à avoir des méthodes efficaces pour créer de l' oxygène et de l' hydrogène. les médicaments, oui effectivement à la base ça vient de la flore mais aujourd’hui la plupart des principe actif sont créer par l' homme ce sont des molécule de synthèse et non naturel etc.
Et tout ça c' est ce qui me fait dire avec le temps et l' avancé technologique que nous avons nous ne sommes plus tributaire de la nature et les humains peuvent survivre sans.( je dis biens survivre et non vivre)
On est très loin d' avoir à sortir en pleine nature pour se nourir, se soigner etc ...
je le répète je ne dis pas que je trouve ça bien, c' est même un avenir assez sombre si nous devons vivre ainsi mais c' est ce que je pense. Je n' essaye pas de convaincre qui que ce soit, j' expose juste mon ressenti

Répondre à ce commentaire

Par Blue ocean, il y a 1 mois (en réponse à kaligan):

Sauf que nourrir les animaux, ils faut des plantes fourragères et s il y en a plus pour x raisons, tes animaux vont mourir. J'aimerai être aussi optimiste que toi, mais je ne suis même pas sur que l'humanité puisse survivre (il suffit de voir le rapport de Meadows du club de Rome dans les 70's qui prévoit un effondrement économique et de la population mondiale en 2030 du à la pollution au manque de ressources etc et pour l'instant on suit la tendance de ses prédictions).
C'est ton avis bien entendu mais je le répète les progrès de l'homme ne peuvent remplacer la nature et tout ses biens faits qui ont des milliers d'années d’existence et d'évolution

Répondre à ce commentaire

Par Gantz, il y a 4 semaines (en réponse à kaligan):

Votre raisonnement est correct : l'humanité ne disparaitra pas ça c'est sur. On est nombreux, sur tous les continents, on maitrise des hautes technologie, etc. Ce n'est pas le dérèglement climatique qui anéantira toute l'humanité.
Ce que vous n'avez pas l'air de saisir complétement c'est les conditions dans lesquelles on va devoir vivre. Les crises (globales) qui s'annoncent à court terme vous feront regretter votre commentaire qui, même si il est correct, minimise le problème et relativise en disant que de toute façon l'humanité va survivre. C'est très égoïste je trouve.

Répondre à ce commentaire

Par kaligan, il y a 4 semaines (en réponse à Gantz):

C' est vous qui n' avez pas l' air de comprendre j' ai souligner à de multiple reprise que cela n' était pas bien, que c' était une énorme connerie, j' ai même souligner le fait que cela correspondait plus à un survivre que réellement vivre, je fais clairement la distinction.
Ne pas être dépendant de la nature pour survivre ne veut pas dire vivre mieux sans.
J' ai même dit que si cela arrivait on se dirigeait vers une avenir sombre
J' énonce juste un fait, il n' y a pas d' égoisme la dedans, juste de la logique, comme dire que l' eau ça mouille. Réfléchir de façon logique pendant 2 seconde en prenant du recul est-ce égoiste ? Je ne pense pas.
Regretter mon commentaire, si déjà dans une semaine je m' en souviens c' est qu' il y a déjà un problème alors si ils se passent quelque chose de grave xD


Répondre à ce commentaire

Par Gantz, il y a 4 semaines (en réponse à kaligan):

Oui désolé je navais pas lu/vu votre dernier commentaire.
Et "regretter votre commentaire" est une façon de parler hein^^
Ceci dit, bien que votre raisonnement logique est juste, je ne vois pas ce que ca apporte au debat de dire "l'humanité survivra" en commentaire de cette news.

Répondre à ce commentaire

Par kaligan, il y a 4 semaines (en réponse à Gantz):

ça n' apporte absolument rien, mais en meme qu' apporte réellement des commentaires sur hitek, ou sur facebook ou sur twitter. Donc mon commentaire inutile est noyé sous le flots de commentaire qui sont tout aussi inutiles. J' aime beaucoup un commentaire plus bas qui résume bien
"" Putain mais pourquoi personne ne fait rien !!! "
- Ceux qui ne font rien -"
Du coup au lieu de faire comme beaucoup et être hypocrite, je préfère faire une constations qui ne servira à rien mais au moins qui est ce que je pense vraiment
Et pour le " regrettez votre commentaire" je le vois comme ça, j' ai une vision sombre de l' avenir qui nous attends, je suis peut être pessimiste mais si ça arrive je ne serais pas "surprise", Je ne regretterai pas car je ne me serai pas trompé, j' accepterai plus facilement et j' aurai les armes pour affronter ce qui m' attends.
Contrairement à ceux qui se berce d' illusion et de rêve en pensant qu' il est facile de faire changer 7 milliards d' être humain, et accorder 193 pays sur l' écologie.
Et si on arrive a redressé la barre et bien ça sera génial c' est aussi simple que ça, ça me montrera que je me suis trompée sur la nature humaine et on vivra tous dans un monde beaucoup plus sains.( pour peut etre le refare plonger plus tard)
et pour blue ocean, ce que tu prends pour de l' optimisme c' est plutôt une vision tragique des évènements, les questions de comment est futile, si on arrive à faire des millions de tomates qui n' ont jamais vu de la vrai terre ni même un seul insectes tu penses réellement que trouver un moyen de nourir des animaux est un problème, sans meme parler du fait qu' on créer de la viande synthétique qui résoudrais totalement le problème ) , je constate juste que plus on avance technologiquement et scientifiquement plus on se détache de la nature

Répondre à ce commentaire

Par Bender, il y a 1 mois :

j'aime bien les gens qui dises poumon de la planète XD

la foret amazonienne n'est pas le poumon de la planète par contre elle y participe grandement mais pas de la façon dont les gens le pense en fait c'est sa décomposition qui une fois envoyer a travers l'Amazon dans la mer va nourrir le phytoplancton

D’où provient l’oxygène que nous respirons ?

Lors de la photosynthèse, il y a consommation de dioxyde de carbone et d’eau pour produire du glucose et du dioxygène. Le glucose constitue le « carburant » de sa croissance. La respiration cellulaire quant à elle va consommer une partie de ce glucose et de l’oxygène pour former de l’’oxygène et de l’eau.

Seule une partie du glucose produit par la photosynthèse va servir à la respiration de la plante. La respiration de l’arbre s’effectue principalement par ses racines, ses feuilles et, dans une moindre mesure, par son tronc et ses branches. L’intensité de sa respiration, et donc de sa consommation d’oxygène, dépend de son âge. Elle est maximale au début de sa vie, durant sa période de croissance (printemps), puis, elle ralentit, au fur et à mesure que son âge augmente.

Il semblerait donc qu’un arbre produise plus d’oxygène qu’il n’en consomme. Cependant, à sa mort, ses tissus sont « mangés » par des bactéries, des champignons et la microfaune du sol. À la fin de sa décomposition, tout l’excédent d’oxygène qu’il avait produit lors de sa vie sera donc été réutilisé. En parallèle à cela, il rejette la même quantité de CO2 qu’il avait fixé en grandissant. On se rend alors compte qu’il est impossible, en pratique, de faire un bilan précis de la production et de la disparition de ces deux gaz parce qu’une forêt est un système ouvert échangeant avec son environnement.
À quoi est donc dû l’oxygène que nous respirons ?

Le dioxygène de l’atmosphère provenant des arbres n’est, en fait, dû qu’à la biomasse produite et non encore métabolisée, la matière organique fossilisée et la matière organique sédimentée. Dans une forêt vierge, le volume de matière en croissance est pratiquement égal au volume en décomposition. Au total, la quantité d’oxygène produite est égale à la quantité consommée qui se transforme sur le sol en humus. Il n’y a pas de surplus d’oxygène. Une forêt ne peut donc produire de l’oxygène que si elle devient de plus en plus étendue.

En réalité, les principaux systèmes produisant un surplus d’oxygène sont les forêts en formation, et les algues dans les mers, dans la mesure où leurs « produits » sont conservés. D’après des études récentes, c’est le phytoplancton présent dans les océans qui, à lui seul, fournit la majorité du dioxygène atmosphérique à travers le cycle marin de l’oxygène.

alors oui il faudrait , non il faut et clairement il serais temps qu'une législation mondial de protection de la nature puisse avoir le droit d’ interféré voir d'agir pour le respect et la sauvegarde de la nature , surtout quand on surprime un éco-system / plante / animaux un peu comme les casque bleue protège la population en cas de guerre .

A l'heure actuel on pleure pour les corridas en France puis on va manger un bon steak au resto sans hésiter sans même savoir comment l'animal est mort et dans quelle condition .... breff l'homme quoi


Répondre à ce commentaire

Par pop3, il y a 1 mois (en réponse à Bender):

Je suis d accord , brulons tout ce qu il reste d arbres ça ne sert à rien de toutes façon vu ta thése sur le sujet , par contre pas sur que tu reçoives le prix nobel

Répondre à ce commentaire

Par Bender, il y a 4 semaines (en réponse à pop3):

paye toi un cerveaux ou des lunettes mec je pense t'en a bien besoins

Répondre à ce commentaire

Par plo, il y a 1 mois (en réponse à Bender):

Ok c'est pas vraiment le poumon de la planète mais juste une réserve de carbone et de biodiversité. Mais bon, si tu souhaites dédramatiser ce genre de pratique pour mieux dormir se soir, ce ne tient qu'à toi. Tu connais le phénomène d'hypoxie des océans ?

Répondre à ce commentaire

Par Bender, il y a 4 semaines (en réponse à plo):

non au contraire sa me fait mal .... en plus perso c'est un peu mon lieux d'origine alors avant de dire de bêtise commence par relire la fin de mon com

perso je pense au contraire que c'est pas la foret qu'il faut bruler .....

je suis plus de l'avis des indiens d’Amazonie et de la façon dont eux réglerai le probleme de façon simple et humaine ....

Répondre à ce commentaire

Par Bender, il y a 4 semaines (en réponse à plo):

et oui je connais se phénomène mais bon la on parlai de foret et pas de l'acidification des océan qui sa est un autre probleme ( peu être même bien plus dangereux ) de toutes façon soyons réaliste on nique tous on bat des records tous les ans sur a peu près tous ce qui est mauvais pour la planète
et on a beau en parler débattre organiser des réunions international
tans que le mouvement ou / et la prise de conscience ne sera pas général
rien ne changera ....

Répondre à ce commentaire

Par Garm, il y a 1 mois :

L'homme peut bien tout faire sauter, tout polluer et s'autodétruire emportant avec lui 99% des espèces animales et végétales, au final, la nature aura toujours le dernier mot et de nouveaux écosystème apparaitront, c'est certain.
Cependant, si l'homme était capable de vivre sans la nature, je pense que la dégradation des écosystèmes actuelle ne serait pas aussi inquiétante. et tant qu'il y aura des hommes, nous exercerons une pression écologique sur la nature

La perte de biodiversité implique la perte d'insectes pollinisateur et la perte de nombreuses espèces (insectes, végétaux, champignon) qui maintiennent les terres cultivables. alors on pourra toujours mécaniser la pollinisation et utiliser encore plus massivement les engrais, mais c'est le cercle vicieux et au final, la chute de productivité agricole va provoquer les famines massives de plus en plus graves chaque année.
l'homme ne disparaitra pas, mais je voie bien la population mondiale réduire à 1 ou 2 milliard dans les siècles qui viennent.

le problème donc avec tout ça, c'est pas la survie de l'humanité, ou la survie de la planète, mais c'est le sort qu'on réserve a nos descendant, mes arrières petit enfant qui vivront déjà dans une nature appauvrie, connaitront peut être la famine parce que gros des récoltes finira en chine ou n'importe quel pays qui aura les moyens d'acheter les récoltes à prix d'or.

bon là j'ai sorti ma boule de cristal hein, dans l'absolu, personne ne sais ce qu'il va se passer. C'est un scénario ultra simpliste, mais c'est celui que j'imagine.

Répondre à ce commentaire

Par Garm, il y a 1 mois :

Autre problème aussi, comment motiver la populations à changer ses habitudes de consommation?
admettons, je limite voir arrête ma consommation de viande,je consomme local quasi exclusivement, je m'endette sur 40 ans pour une maison écologique autonome, je récupère mon eau de pluie, j'évite d'acheter tout produit avec emballage, je consomme les légumes de mon potager, je fabrique ma lessive et mes produits cosmétiques, je me déplace en calèche... et là, tous mes efforts balayé d'un revers de main par des dirigeant comme Bolsorano ou Trump qui décident au petit matin de déforester à tour de bras, ou d'exploiter jusqu'à plus soif toutes les énergies fossiles possibles.
Bien sur je fais pas tout ça pour la planète, et mes quelques petits gestes écologiques me donnent bonne conscience, mais clairement, tout ça sera sans conséquence tant que des irresponsables nous gouverneront

Répondre à ce commentaire

Par Mouais, il y a 1 mois (en réponse à Garm):

T'as tout compris. Perso ça fait longtemps que j'ai arrêté de me faire chier pour la planète, perte de temps. (ce n'est pas sarcastique je précise)

Répondre à ce commentaire

Par Gantz, il y a 4 semaines (en réponse à Mouais):

On est toujours en démocratie je vous rappelle. Donc les gouvernements (ces salops responsables de tout) sont élus et au final font ce que la majorité de la population veut (si on regarde à long terme).
Les gouvernements ne feront rien de vraiment écologique tant que la majorité de la population ne le souhaitera pas. Et cela n'arrivera jamais car la vraie écologie se traduit par une perte de confort (même pour ceux qui n'en n'ont déjà pas beaucoup) donc personne ne votera pour ca. La prise de conscience écologique reste finalement minoritaire et encore moins les gens qui acceptent de renoncer à des conforts de vie.
Ma conclusion est que la démocratie est incapable de traiter ce problème écologique. Il va falloir attendre la prochaine grosse crise pour que des vraies décisions pragmatiques soient prises.
Et concernant votre commentaire, heureusement que tout le monde n'est pas aussi défaitiste et abandonne si facilement.

Répondre à ce commentaire

Par dewey, il y a 1 mois :

" Putain mais pourquoi personne ne fait rien !!! "
- Ceux qui ne font rien -

Répondre à ce commentaire

Par Wasteak, il y a 4 semaines :

Je doute fortement de l'impact de twitter, surtout sur un sujet tel que celui là où le problème vient de personnes qui démarrent ces incendies, volontairement ou non. Problème que personne (en dehors du brésil (et encore) et de autorités locales) ne peut empêcher et qu'un tweet #PrayForAmazonia ne changera pas.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Borderlands 3 : trop d'humour tue l'amour

Borderlands 3

Il y a 3 jours

Test Asus TUF Gaming H7, un casque sans fil surround virtuel 7.1 multiplateforme : fiche technique, prix et date de sortie

Asus Tuf Gaming H7 Wireless

Il y a 6 jours

Test Jabra Elite Active 65t : nous avons passé 2 mois avec ces écouteurs True Wireless

Jabra Elite Active 65t

Il y a 4 semaines